Jeux mondiaux policiers et pompiers 2017 - La Ville de Montréal doit apprendre de ses erreurs et arrêter de prendre des risques avec de l'argent public

MONTRÉAL, le 3 juill. 2015 /CNW Telbec/ - La Ville de Montréal doit apprendre de ses erreurs et réévaluer sa participation dans les Jeux mondiaux policiers et pompiers (JMPP) prévus du 28 juillet au 6 août 2017. Nous avons appris, le 30 juin dernier, que la Ville de Montréal devra verser un montant supplémentaire de 500 000 $ à la Fédération internationale de natation pour éponger les dettes à l'égard de ses créanciers dans le cadre de la tenue des Championnats du monde en 2014.

C'est la 3e fois en moins de 10 ans que la Ville de Montréal doit éponge des dettes pour des événements sportifs. Rappelons le déficit de 4,77M$ des Championnats aquatiques mondiaux de la FINA, en 2005, ainsi que le déficit de plus de 5M$ des Outgames, en 2006.

Les JMPP 2017 sont très mal partis, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-Québec), représentant 112 000 membres, a appuyé, le 25 juin dernier, l'appel au boycott des JMPP de l'Association des pompiers et pompières de Montréal.

Lors du conseil municipal de mars 2015, l'Opposition officielle a remis en question l'augmentation des sommes versées par la Ville aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers. Le plan d'affaires de la Ville a été revu en raison de la diminution de l'aide fédérale. Pour pallier à cette différence, Montréal a fait passer sa contribution, en argent ainsi qu'en biens et services, de 5,5 millions $ à 7,4 millions $. « Denis Coderre prend de grands risques avec de l'argent public alors que les parties prenantes de cet événements, les pompiers et les policiers appellent au boycott. Il devrait prendre le temps de réévaluer la pertinence de contribuer à cet événement vu les circonstances actuelles », a ajouté Érika Duchesne.

« Nous souhaitons la tenue de cet événement mais dans les circonstances, la ville doit être responsable financièrement. Le succès des jeux est loin d'être assuré en ce qui a trait à la participation, on dirait plutôt un pari sportif. De plus, la Ville centre devait transférer des fonds aux arrondissements pour la tenue des activités. Ces fonds ont été retirés, transférant ainsi une partie de la responsabilité financière aux arrondissements. Pourtant, les retombées locales pour un événement de ce genre sont loin d'être garanties », a ajouté Alain Vaillancourt, porte-parole en matière de sports et loisirs.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Joël Simard-Ménard, Directeur de cabinet de l'opposition officielle, 514-872-1108, joel.simard-menard@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.