Jeunesse, savoir et innovation au cœur de la nouvelle vocation de la bibliothèque Saint-Sulpice

MONTRÉAL, le 31 janv. 2016 /CNW Telbec/ - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, et le maire de Montréal, M. Denis Coderre, annoncent un investissement de 17 M$ pour la mise aux normes de la bibliothèque Saint-Sulpice, afin d'en faire un espace éducatif pour les jeunes et un laboratoire d'incubation.

Issu de l'Entente de développement culturel entre le Ministère de la Culture et des Communications (MCC) et la Ville de Montréal, cet investissement couvrira également l'acquisition d'équipements technologiques de pointe axés sur la création sous toutes ses formes. Il servira aussi aux travaux d'adaptation de l'édifice afin d'en faire un nouvel espace pour les jeunes ainsi qu'un laboratoire d'innovation et de création, lesquels seront gérés par Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). En accord avec le maire Coderre, la ministre David a en effet demandé à BAnQ de prendre l'édifice en charge et de lui insuffler une nouvelle vocation éducative et culturelle, en continuité avec son propre mandat et avec la mission historique de ce monument patrimonial.

« Nous avions le grand défi de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice en lui communiquant une impulsion à la fois moderne et respectueuse de son passé. Je suis très fière de pouvoir dire qu'aujourd'hui, c'est mission accomplie! L'édifice demeurera une propriété publique et sera accessible aux Montréalais ainsi qu'à l'ensemble de la population du Québec. Sa nouvelle vocation sera résolument tournée vers le développement culturel numérique. Nous assurons ainsi la valorisation d'un joyau de notre patrimoine immobilier au bénéfice des générations présentes et futures », a déclaré la ministre David.

« La bibliothèque Saint-Sulpice fait partie du paysage de la rue Saint-Denis depuis plus de 100 ans. Les Montréalais pourront bientôt redécouvrir ce superbe édifice dans un contexte renouvelé, rajeuni et moderne. De plus, le concept développé par BanQ s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de ville intelligente, où les bibliothèques deviennent des lieux de création et de collaboration », a ajouté le maire Coderre.

Une bibliothèque pour les adolescents et un espace dynamique de création
BAnQ entend redonner à la bibliothèque Saint-Sulpice sa fonction originale sous une forme renouvelée grâce à un projet structurant articulé sous deux volets.

Le premier volet consiste à créer une bibliothèque pour les jeunes : un espace spécifiquement destiné aux adolescents. Ces derniers bénéficieront d'un espace bibliothéconomique adapté à leurs besoins tout en ayant à leur disposition des équipements numériques à la fine pointe de la technologie et des produits culturels qui les rejoignent : production vidéo, musicale et sonore, infographie, médias interactifs, modélisation, robotique et électronique, programmation, etc.

La socialisation, l'apprentissage et l'expérimentation seront au cœur de cet espace collaboratif où les jeunes seront à même de réaliser des projets de création numérique axés sur leurs intérêts. Les collections offertes ainsi qu'une ambitieuse programmation animée par des acteurs des milieux artistique, culturel et technologique, formeront un espace à la fois ludique et pédagogique. Ces outils contribueront à contrer le phénomène du décrochage scolaire, à favoriser l'intégration des jeunes nouveaux arrivants par la socialisation et l'inclusion ainsi qu'à réduire la fracture numérique due à des facteurs socioéconomiques ou générationnels.

Le second volet vise l'aménagement d'un espace d'innovation et de création centré, lui aussi, sur les nouvelles technologies, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets ou de prototypes. Destiné à une clientèle diversifiée, entrepreneurs, artistes, étudiants, ou simple curieux, cet espace de travail favorisera la recherche, l'expérimentation et la collaboration. Il offrira, entre autres à de jeunes entreprises, une ouverture sur les diverses possibilités du numérique dans une atmosphère collaborative et stimulante. Ce laboratoire d'innovation sera un véritable lieu de partage tourné vers l'avenir de la société et le plaisir d'inventer.

D'une part, la somme nécessaire à la mise aux normes de l'édifice sera versée par le MCC. D'autre part, une fois les travaux terminés, les dépenses d'exploitation, estimées à un minimum de 1,6 M$ par année, seront assumées à parts égales par le MCC et la Ville de Montréal, et ce, toujours en vertu de l'Entente de développement culturel.

Un comité de travail à l'œuvre
En mai 2015, la ministre David et le maire Coderre avaient annoncé la mise sur pied d'un comité de travail, coprésidé par Mme Michèle Courchesne et M. Claude Corbo.

L'annonce d'aujourd'hui découle des recommandations qui ont été formulées et soumises aux autorités ministérielles et à la Ville de Montréal par le comité en décembre 2015. Les coprésidents, Mme Michèle Courchesne et M. Claude Corbo, avaient en effet recommandé à la ministre David et au maire Coderre de s'assurer que la bibliothèque demeure une propriété publique et de confier à BAnQ le mandat de lui définir une nouvelle vocation éducative et culturelle.

« Je souhaite remercier les membres du comité pour l'excellent travail effectué. Ensemble, ils ont grandement contribué à la réflexion menant à la nouvelle vocation de la bibliothèque Saint-Sulpice », a déclaré Mme David.

La bibliothèque Saint-Sulpice
La bibliothèque Saint-Sulpice est classée immeuble patrimonial depuis 1988. Érigée de 1912 à 1914, elle présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique, architecturale et artistique. À son ouverture en 1915, elle constituait la plus importante bibliothèque francophone de la ville. Le style de l'édifice conçu par l'architecte montréalais Eugène Payette est inspiré des grands principes architecturaux établis par l'École des Beaux-Arts de Paris.

Par sa notoriété architecturale, la bibliothèque Saint-Sulpice se démarque dans le tissu urbain de Montréal. Son aménagement intérieur est d'inspiration classique et caractérisé par l'utilisation de matériaux modernes. Le décor de la bibliothèque forme un ensemble homogène qui figure parmi les plus riches intérieurs publics du Québec.

L'information sur la bibliothèque Saint-Sulpice et sur tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec est disponible dans le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ).

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Renseignements : Sources : Philip Proulx, attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Louis-Pascal Cyr, Directeur des communications du cabinet du maire et du comité exécutif, 514 207-5525; Renseignements : Anne-Sophie Lacroix, responsable des relations avec les médias, Ministère de la Culture et des Communications, 418 380-2363, poste 7239


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.