Jeunesse, J'écoute invite la population à parler du suicide dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide

Des intervenants professionnels sont disponibles pour des entrevues; SVP communiquer avec media@jeunessejecoute.ca

TORONTO, le 10 sept. 2014 /CNW/ - Le suicide est l'une des principales causes de décès chez les jeunes au Canada1. Depuis l'année 2012, Jeunesse, J'écoute a observé une augmentation de 2,3 % du nombre de séances d'intervention liées à la thématique du suicide, une augmentation qui pourrait s'expliquer par le renforcement du dialogue autour du suicide et des questions de santé mentale. Toutefois, alors que de nombreux jeunes communiquent avec Jeunesse, J'écoute pour parler du suicide, plusieurs se murent dans le silence.

Aujourd'hui encore, certains sujets complexes comme le suicide restent tabou et la maladie mentale demeure largement stigmatisée. La Journée mondiale de prévention du suicide offre une excellente tribune pour aborder ce sujet et souligne à ce propos l'importance de la connectivité sociale par le choix du thème retenu cette année: « Prévention du suicide : un monde connecté ». Des études démontrent que l'isolement social peut accroître le risque de suicide et que, à l'inverse, cultiver des relations solides peut contribuer à le prévenir2.

« Les jeunes qui songent au suicide ont parfois l'impression qu'il n'existe aucun moyen de s'en sortir, ou que ce qu'ils ressentent ne s'estompera jamais. Ils doivent se sentir à l'aise de s'appuyer sur une personne de confiance - un ami, un parent - et de parler de ce qu'ils traversent », affirme Andréanne, intervenante professionnelle à Jeunesse, J'écoute. « Il est essentiel de créer un système de soutien afin que les personnes en difficulté soient davantage outillées pour affronter leurs problèmes. »

Les intervenants professionnels de Jeunesse, J'écoute sont toujours là pour les jeunes :

  • Depuis le début de l'année, 7,5 % des jeunes qui ont fait appel à Jeunesse, J'écoute par téléphone ou en ligne, soit des milliers de jeunes provenant de partout au Canada, ont donné le suicide comme principal motif de consultation.
  • Pas moins de 43 % des utilisateurs de la ligne d'intervention de Jeunesse, J'écoute n'avaient parlé de leur problème à personne avant
  • De nombreux jeunes communiquent avec Jeunesse, J'écoute  par l'entremise du clavardage en direct. De ce nombre, plus de 12 % abordent le suicide.

Dans son récent Rapport mondial, l'Organisation mondiale de la santé indique que les « personnes qui évoquent le suicide lancent peut-être un appel à l'aide », et que « bon nombre de ceux qui pensent au suicide sont anxieux, déprimés, désespérés et ont l'impression de ne pas avoir d'autre choix »3. Dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide, Jeunesse, J'écoute et Facebook Canada se sont associés pour publier Aide un ami qui en a besoin, un guide visant à fournir aux jeunes de 15 à 20 ans des trucs pour épauler un ami en ligne qui semble aux prises avec des pensées suicidaires.

« Quand Jeunesse, J'écoute a vu le jour, il y a 25 ans, on ne s'imaginait pas qu'un message de détresse affiché en ligne par un ami pourrait devenir une source de préoccupation pour les jeunes, fait remarquer Sharon Wood, P-DG  de Jeunesse, J'écoute. De nos jours, la réalité est que nous passons beaucoup de temps en ligne et que Facebook fait partie intégrante de nos conversations. Il est donc important de continuer de s'adapter et de rejoindre les jeunes dans leurs façons de communiquer afin de demeurer à l'écoute des enfants, des ados et des jeunes adultes. »

Tendre la main à un ami socialement isolé et lui faire savoir que l'on se préoccupe de lui est un geste qui pourrait lui sauver la vie. Le guide propose des conseils simples et pratiques pour démarrer ces conversations difficiles, notamment : comment demander de l'aide, comment en parler à un adulte et que faire en cas d'urgence. Les signes indiquant qu'une personne a peut-être besoin d'une aide immédiate sont parfois difficiles à interpréter en ligne, mais il est important de toujours les prendre au sérieux. 

Ressources de Jeunesse, J'écoute offertes aux jeunes et aux adolescents :

  • Aide un ami qui en a besoin - clique ici pour télécharger une copie du guide
  • 1 800 668-6868 - Un intervenant est toujours disponible, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour parler de tes préoccupations, petites ou grandes.
  • Pose ta question en ligne - Si c'est plus facile d'écrire ce qui te tracasse, tu peux poser ta question en ligne et obtenir une réponse personnalisée de la part d'un intervenant.
  • Kiosque d'info - Le kiosque propose des ressources sur une foule de sujets pour les jeunes et pour les ados, y compris sur le suicide et les enjeux connexes. 

Les intervenants professionnels de Jeunesse, J'écoute sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour offrir du soutien, quelle que soit la question ou le problème. Le service confidentiel et anonyme est offert aux jeunes âgés de 5 à 20 ans. Il suffit de composer le 1 800 668-6868 ou de visiter le site jeunessejecoute.ca.

Pour planifier une entrevue avec un intervenant professionnel de Jeunesse, J'écoute, veuillez communiquer avec media@jeunessejecoute.ca.

Sources
1 Statistique Canada, http://www.statcan.gc.ca/pub/82-624-x/2012001/article/11696-fra.htm
2 AIPS, http://www.iasp.info/wspd/
3 OMS, http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/131801/1/9789242564778_fre.pdf?ua=1&ua=1

À propos de Jeunesse, J'écoute
Jeunesse, J'écoute est un chef de file canadien et mondial connu pour son expertise et l'esprit d'innovation qui l'anime constamment, et le seul service de consultation professionnelle et d'information pour les jeunes accessible en tout temps partout au Canada. Depuis 1989, Jeunesse, J'écoute apporte une aide cruciale, de l'espoir et du soutien aux enfants, aux adolescents et aux jeunes adultes du Canada en leur offrant un service gratuit et anonyme qui, selon les études, contribue à améliorer considérablement leur santé mentale. Des jeunes situés aux quatre coins du pays font appel aux intervenants de Jeunesse, J'écoute par l'entremise du téléphone, du clavardage en direct et du forum, et tirent également profit de la base de données du service, comportant quelque 46 000 programmes locaux à l'intention des jeunes. Les sites Web de Jeunesse, J'écoute et l'application « Toujours là », deux modèles bien connus de conception axée sur les jeunes, offrent des outils thérapeutiques, des jeux, des renseignements et des conseils. En tant qu'organisme s'adressant aux jeunes tous les jours, Jeunesse, J'écoute s'emploie à faire connaître leurs points de vue et à améliorer leur bien-être sur le plan social. Jeunesse, J'écoute tire la majorité de ses revenus de particuliers, de fondations, de sociétés et de collectes de fonds menées dans les collectivités. Grâce à ses généreux donateurs, le service peut être offert en tout temps, en anglais et en français, aux 6,5 millions de jeunes Canadiens âgés de 5 à 20 ans.

Membre accrédité du programme des normes d'Imagine Canada
jeunessejecoute.ca/facebook/twitter 

SOURCE : Jeunesse, J'écoute

Renseignements : Personne-ressource auprès des médias : Debbie Jussome, debbie.jussome@jeunessejecoute.ca, 514 217-4262

LIENS CONNEXES
http://kidshelp.sympatico.ca/en/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.