Jeunesse, J'écoute : Un adolescent sur cinq au Canada songe sérieusement au suicide

MONTRÉAL, le 8 sept. 2016 /CNW/ - Un nouveau rapport publié par Jeunesse, J'écoute, La parole aux jeunes 2016, révèle qu'un adolescent sur cinq au Canada a sérieusement pensé au suicide au cours des 12 derniers mois. L'étude fait également ressortir des corrélations entre les pensées suicidaires des jeunes et des expériences ou comportements particuliers.

Le rapport La parole aux jeunes 2016 se fonde sur les résultats d'une enquête nationale auprès de 1 319 adolescents de 13 à 18 ans, un échantillon statistiquement représentatif en fonction de l'âge et du sexe des jeunes de chaque province. Il explore les préoccupations qui touchent les adolescents, comme le suicide, l'image corporelle et l'image de soi, les problèmes relationnels et l'intimidation.

« Il est inquiétant de constater à quel point les pensées suicidaires sont courantes chez les adolescents. Mais malgré cette fréquence que met en lumière notre rapport, les cas de suicide ne devraient pas refléter cette réalité, » affirme Alisa Simon, vice-présidente des services et programmes cliniques chez Jeunesse, J'écoute.

« Il est absolument essentiel que partout au pays, dans nos communautés, dans nos écoles, on se mobilise pour établir un dialogue ouvert à propos du suicide et des pensées suicidaires. Nous devons favoriser la compréhension et offrir aux jeunes des structures de soutien qui sont là au moment où ils en ont le plus besoin. »

La parole aux jeunes démontre qu'un des principaux facteurs permettant de prédire qu'un adolescent éprouve un problème précis est le fait qu'il ait effectué des recherches sur le Web ou sur les réseaux sociaux sur le sujet.  

« Plus de la moitié des adolescents qui avaient pensé au suicide avaient aussi fait des recherches sur le Web ou dans les réseaux sociaux en lien avec la question, et plus important encore, près de la moitié des jeunes qui avaient pensé au suicide n'en avaient parlé à personne », ajoute Mme Simon.

« Le plus grand obstacle qui empêche d'aider un jeune à combattre ses idées suicidaires consiste à ne pas savoir que le jeune vit une situation difficile. »

« Les résultats du rapport offrent donc une opportunité unique de redoubler d'efforts pour mieux rejoindre les jeunes là où ils se trouvent, dans leur univers numérique, et pour leur offrir dans cet espace les ressources dont ils ont besoin, même lorsqu'ils ne communiquent pas avec nous en personne. »

Le rapport a aussi examiné les corrélations entre les pensées suicidaires et des expériences ou des comportements particuliers. Il révèle que les adolescents qui ont des pensées suicidaires éprouvent souvent simultanément un deuxième ou un troisième problème.

« Les jeunes ne sont pas confrontés à des préoccupations isolées. Les problèmes qu'ils éprouvent, et les comportements qui se manifestent en conséquence, interagissent, sont liés et se superposent », explique Mme Simon. 

« Les problèmes qui touchent le plus souvent les adolescents ayant aussi des idées suicidaires sont la violence à la maison ou à l'école, les problèmes d'image corporelle ou d'image de soi et la dépendance aux drogues et à l'alcool. »

Les adolescents qui ont sérieusement pensé au suicide au cours des 12 derniers mois :

  • constituaient le cinquième (22 %) des adolescents interrogés;
  • disaient n'avoir parlé de suicide à personne (47 %);
  • affirmaient avoir élaboré un plan (46 %);
  • étaient deux fois plus susceptibles d'être des filles que des garçons;
  • étaient beaucoup plus susceptibles d'avoir rapporté des problèmes d'image corporelle ou de soi, de violence à la maison ou à l'école ou encore de dépendance aux drogues ou à l'alcool que les adolescents qui n'avaient pas pensé au suicide.

 

À propos de Jeunesse, J'écoute

Jeunesse, J'écoute est un organisme caritatif qui offre des services de consultation et de référence dans les deux langues officielles et qui constitue la seule ligne d'aide nationale pour les jeunes. Depuis 1989, Jeunesse, J'écoute offre aux jeunes une bouée de sauvetage par l'entremise de son service confidentiel et anonyme. L'organisme a offert son soutien à plus de 7,1 millions d'appelants. Étant en contact permanent avec les jeunes, Jeunesse, J'écoute place la perspective de ceux-ci et l'amélioration de leur bien-être mental au cœur même de son travail. Jeunesse, J'écoute amasse une portion importante de ses revenus auprès d'individus, de fondations, d'entreprises et de membres de la communauté.

Membre accrédité, Programme de normes d'Imagine Canada.
jeunessejecoute.ca / facebook / twitter

Pour consulter le rapport: jeunessejecoute.ca/laparoleauxjeunes

SOURCE Jeunesse, J'écoute

Bas de vignette : "Un adolescent sur cinq au Canada songe sérieusement au suicide (Groupe CNW/Jeunesse, J'écoute)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160908_C6087_PHOTO_FR_767806.jpg

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2016/09/08/20160908_C6087_PDF_FR_767957.pdf



Renseignements : Ressource auprès des médias: media@jeunessejecoute.ca, 514 217-4262

RELATED LINKS
http://www.kidshelpphone.ca/

Profil de l'entreprise

Jeunesse, J'écoute

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.