Jeunes radicalisés - Entre l'inaction du gouvernement et la police des plages de la CAQ, il faut agir pour contrer la radicalisation

QUÉBEC, le 18 août 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Taschereau et porte-parole du Parti Québécois en matière de laïcité, Agnès Maltais, rappelle au gouvernement qu'il existe une urgence d'agir pour contrer le phénomène des jeunes formés ici, au Québec, à l'intégrisme et au radicalisme religieux.

« Les exemples de jeunes Québécois partis à l'étranger s'accumulent. Il apparaît maintenant clair que des recruteurs identifiés agissent ici, au Québec, pour inculquer le radicalisme. Alors que le gouvernement libéral ignore la menace et que la CAQ se laisse distraire par le port du burkini et prône l'instauration d'une police des plages, il faut agir, et vite. Nous devons contrer cette menace beaucoup plus réelle et directe qui prend forme : les discours intégristes qui circulent et les prédicateurs radicaux qui œuvrent à Montréal et qui embrigadent nos jeunes », a déclaré Agnès Maltais.

« Ces individus rejettent nos valeurs de laïcité, d'ouverture et d'égalité entre les femmes et les hommes, et ce, sans que le gouvernement intervienne pour les remettre à l'ordre. Cette mollesse favorise la montée de l'intégrisme religieux, qui se traduit par la multiplication des polémiques, comme celle entourant le port du burkini. Il s'agit d'une conséquence qui masque le véritable enjeu : le travail de sape de la laïcité qu'effectuent ces agents de radicalisation faisant l'apologie d'une interprétation rigoriste de l'islam », a poursuivi la porte-parole.

« Alors que le premier ministre et le gouvernement libéral s'attaquent à la liberté d'expression et accusent le manque d'ouverture des sociétés occidentales d'être la cause du terrorisme islamiste, nous apprenons ce matin que deux de nos jeunes ont été victimes, ici même, à Montréal, de prêcheurs radicaux. L'intégrisme religieux pose des problèmes d'intégration et de sécurité importants. Il faut se pencher sur le phénomène, savoir ce qui se passe sur le terrain. Il faut le faire pour nos jeunes. Le gouvernement libéral a promis des actions, mais nous attendons toujours », a conclu la porte‑parole.

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Coordonnatrice des communications, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.