Israël saisit un bateau de la Flottille pour Gaza et expulse 2 militants canadiens pour les droits humains

MONTRÉAL, le 2 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Deux Canadiens, Robert Lovelace and Kevin Neish retournent au Canada après que leur bateau, le Marianne, un des bateaux de la Flottille de la liberté III qui se dirigeait vers Gaza, a été saisi tôt lundi matin par les Forces israéliennes. Ces dernières ont utilisé des armes électriques sur quatre Suédois membres de l'équipage lors de leur saisie illégale du bateau. Un porte-parole du gouvernement israélien a néanmoins caractérisé la saisie comme étant «sans incidents». Les deux Canadiens ont été détenus dans une prison israélienne avec sept autres participants de la Flottille issus de la Suède, de la Norvège et de Russie. Ils ont ensuite été transférés à l'aéroport Ben Gourion mercredi en soirée. L'arrivée de leur vol vers Toronto est prévue à 18h55, jeudi 2 juillet.

Neish, un mécanicien maritime à la retraite de Victoria, en Colombie-Britannique, a été à bord du Marianne depuis son départ de la Suède au début du mois de mai. Lovelace, un professeur à l'Université Queen's et un membre de la Première nation Ardoch algonquine, a embarqué à bord du Marianne le 19 juin dernier à Messine, en Sicile, son dernier port d'escale.

«Nous sommes très heureux d'accueillir au pays nos deux amis à leur retour de mission, mais nous sommes en même temps préoccupés parce que six militants suédois restent emprisonnés en Israël», dit David Heap, porte-parole de la campagne du Bateau canadien pour Gaza. «Bien entendu, nous voulons que nos amis internationaux soient libérés, mais nous voulons aussi que le monde entier exige la libération des 1.8 millions de Palestiniens de Gaza, privés de liberté de mouvement dans une véritable prison à ciel ouvert, celle de Gaza.»

Ehab Lotayef, un ingénieur et auteur de Montréal, et Christian Martel, un syndicaliste retraité de Québec, figuraient parmi les internationaux participants à la Flottille de la liberté III. Ils étaient à bord d'un autre bateau de la flottille, le Rachel, qui retourne aujourd'hui à Athènes. «Nous allons nous remettre au travail pour préparer d'autres flottilles pour continuer à défier le blocus de Gaza», dit Lotyef. «Il faut lever complètement le blocus et redonner aux Palestiniens l'ensemble de leurs droits.»

 

SOURCE Flotille de la Liberté vers Gaza

Renseignements : David Heap, (English, français), 519 859 3579, david.heap@gmail.com, porte-parole au Canada pour la Flottille;Zoe Blunt, zoeblunt@gmail.com, 250 813 3569, porte-parole pour Kevin Neish;Richard Day, richard.day@queensu.ca, 613 217 7586, porte-parole pour Robert Lovelace;Sandra Ruch, à Toronto,416 716 4010;Ehab Lotayef, en Grèce,+306948280698

Profil de l'entreprise

Flotille de la Liberté vers Gaza

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.