Investissement de 639 000 $ à Contrecœur pour l'acquisition et la
protection d'une partie du Bois de Contrecœur

CONTRECŒUR, QC, le 23 sept. /CNW Telbec/ - La mairesse de Contrecœur, madame Suzanne Dansereau, a profité aujourd'hui de l'inauguration officielle du projet de conservation d'une partie du Bois de Contrecœur pour annoncer la contribution financière de 639 000 $, consentie en partenariat avec la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement (FHQE), le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) et la Ville de Contrecœur.

"C'est grâce à l'ouverture et à la collaboration entre les divers partenaires que nous sommes ici aujourd'hui, et que nous pouvons offrir à la population de Contrecœur et aux générations futures ce site qui demeurera, à jamais, à son état naturel." a dit madame Suzanne Dansereau.

L'acquisition d'une partie du Bois de Contrecœur appartenant à la Colonie des Grèves par la Ville de Contrecœur et Nature-Action Québec (NAQ) assure dorénavant la protection à perpétuité d'une forêt de 65 hectares. Cette forêt abrite une pinède qui a été proposée comme écosystème forestier exceptionnel ainsi qu'une zone boisée riveraine qui est certainement une des rares forêts résiduelles intactes au bord du fleuve dans cette région.

"Grâce à de tels projets, les propriétaires privés, les organismes de conservation et le gouvernement du Québec contribuent à préserver des échantillons remarquables de notre patrimoine naturel. Cette collaboration est plus déterminante encore dans le sud de la province, où la biodiversité est la plus riche, et où les pressions liées au développement sont aussi les plus fortes", a fait savoir la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, madame Line Beauchamp.

Ce projet s'inscrit dans une démarche intégrée de développement et de mise en valeur du Parc régional des Grèves, parc chevauchant les territoires des municipalités de Contrecoeur et de Sorel-Tracy. Outre l'acquisition, il est donc prévu de permettre au public d'avoir un contact avec ce milieu naturel d'intérêt tout en contrôlant les accès au site de façon à assurer sa conservation à long terme. Une collaboration avec des maisons d'enseignement est aussi souhaitée dans le but de développer le volet éducatif du projet.

"Les projets que nous soutenons doivent allier protection des milieux naturels et sensibilisation du public, ce que fait très bien le projet de Nature-Action Québec", explique madame Anne-Marie Prud'homme, coordonnatrice de projets à la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement. "De plus, l'approche communautaire du projet, fait écho à notre mission en aidant les collectivités locales à s'approprier leur milieu et à en jouir de façon responsable", ajoute-t-elle.

La collaboration des partenaires a été exceptionnelle tout au long du cheminement du projet. La Ville de Contrecoeur et Nature-Action Québec resteront copropriétaires du terrain, acquis au coût de 639 000 $ dont 286 000 $ proviennent du Communauté métropolitaine de Montréal, 203 000 $ de la Fondation Hydro Québec pour l'environnement et 100 000 $ du ministère du Développement Durable, de l'Environnement et des Parcs. La Ville de Contrecoeur quant à elle, participe au projet pour un montant de près de 50 000 $.

Pour le président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, "L'acquisition d'une partie du Bois de Contrecoeur dans le cadre du Programme d'acquisition et de conservation des espaces boisés témoigne de la volonté de la Communauté métropolitaine de Montréal de protéger le patrimoine naturel de la région métropolitaine. Ce bois, de grande valeur écologique, fait partie des 31 bois d'intérêt métropolitain identifiés en 2003 par la Communauté. Notre contribution financière à la réalisation de ce projet permettra à la fois de sauvegarder une forêt en bordure du fleuve et d'améliorer la qualité de vie des citoyens et citoyennes."

SOURCE Communauté métropolitaine de Montréal

Renseignements : Renseignements: Marc Delage, chargé de projet, Nature-Action Québec, (450) 536-0422, poste 238, marc.delage@nature-action.qc.ca; Mathieu Larocque, Attaché de presse, Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, (514) 289-2211, poste 4854, larocque.mathieu@hydro.qc.ca; Dave Leclerc, Attaché de presse, Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, (418) 521-3911; Sources: Geneviève Bédard, Conseillère en recherche, Service de l'environnement, Communauté métropolitaine de Montréal, (514) 350-2550; Yves Beaulieu, Directeur général, Ville de Contrecœur, (450) 587-5901 poste 228


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.