Intervention contre la fraude : détection et prévention de la fraude financière

87 % des Québécois s'inquiètent du risque que leurs proches ou eux-mêmes soient victimes d'une fraude financière.

MONTRÉAL, le 23 févr. 2017 /CNW/ - La fraude financière ne cesse d'évoluer; elle est plus complexe et difficile à détecter, sans compter qu'elle tend à exploiter les émotions des gens comme la peur ou l'excitation. Selon un récent sondage de la TD, la moitié des Québécois (53 %) s'inquiètent d'être victimes d'une fraude financière. Parmi ce nombre, 87 % s'inquiètent pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs proches, notamment parce qu'ils estiment que les aînés accordent trop facilement leur confiance (34 %) et que les plus jeunes ignorent les risques (32 %).

« Les fraudes par chèque, par carte de débit et par carte de crédit sont plus courantes, car les fraudeurs utilisent des méthodes complexes pour cibler les émotions ainsi que les opérations, explique Émile Khayat, directeur de succursale, TD Canada Trust. La prévention et la protection, de même que la relation entre les clients et leur institution financière, sont essentielles pour lutter contre la fraude financière. Toutes les parties doivent travailler main dans la main pour mettre en place une première ligne de défense efficace afin de détecter et d'éviter la fraude financière. »

Bon nombre de Québécois connaissent les principes de base pour se protéger contre la fraude financière. Ils sont moins de 10 % à divulguer leur NIP ou NAS à un étranger, à saisir leur numéro de carte de crédit dans un site non sécurisé ou à cliquer sur un lien inconnu dans un message texte. Les fraudeurs sont toutefois de plus en plus habiles à duper les consommateurs et à les amener à partager des renseignements confidentiels comme des mots de passe et des numéros de compte bancaire ou de carte de crédit. Les fraudeurs multiplient les façons d'obtenir ces renseignements, notamment en utilisant des courriels ayant l'apparence de communications légitimes (hameçonnage), des communications semblant provenir de sources fiables (usurpation d'adresse électronique), des appels téléphoniques (hameçonnage vocal), des messages texte (hameçonnage par texto) et des appareils destinés à voler de l'information (copie de renseignements).

Les consommateurs, les entreprises et les commerçants ont tous un rôle à jouer dans la lutte contre la fraude. « Peu importe leur taille ou le secteur dans lequel elles évoluent, toutes les entreprises peuvent prendre des mesures pour protéger leurs renseignements et ceux de leurs clients contre la fraude financière, déclare Isabelle Ménard, vice-présidente, Services bancaires commerciaux TD. Nous invitons nos clients à collaborer étroitement avec nous pour protéger chaque aspect de leur entreprise, qui touche les opérations en ligne, sur appareil mobile ou en personne. »

Puisque les pratiques frauduleuses deviennent plus complexes et orientées sur les émotions, la TD vous offre quelques conseils pour lutter contre la fraude financière.

Conseils pour les consommateurs

  • Prêtez attention aux alertes de fraude - Les banques utilisent de plus en plus les messages textes pour communiquer avec leurs clients. Par exemple, la TD envoie des Alertes de fraude TD pour signaler à ses clients toute activité suspecte liée à la carte Accès TD dans leurs comptes bancaires personnels. Le client peut répondre au texto (par oui ou non) pour indiquer qu'il reconnaît ou non l'opération. Selon sa réponse, la TD bloquera ou débloquera sa carte Accès TD. La TD ne demandera jamais au client d'envoyer des renseignements personnels par texto ou de cliquer sur un lien.

  • Protégez votre NIP et ayez l'œil sur vos chèques - Personne d'autre que vous ne devrait connaître votre NIP, pas même votre banque. Ne donnez jamais votre NIP, que ce soit en personne, au téléphone, en ligne ou par la poste. De plus, vous ne devriez jamais laisser vos chèques sans surveillance et en cas de perte ou de vol de ceux-ci, veuillez téléphoner à votre banque sur-le-champ.

  • Ne vous laissez pas « hameçonner » - Faites preuve de prudence lorsque vous recevez des courriels non sollicités avec pièces jointes ou dans lesquels on vous invite à cliquer sur un lien ou à fournir des renseignements personnels. Une banque ne vous demandera jamais de fournir des renseignements personnels ou des renseignements d'ouverture de session, comme un nom d'utilisateur, un mot de passe, un NIP, les questions et réponses de sécurité ou des numéros de compte, au moyen de courriels non sollicités.

  • Vérifiez l'authenticité des chèques que vous recevez - Si vous recevez un chèque inattendu ou qui semble trop beau pour être vrai, il y a de fortes chances qu'il soit frauduleux. Il est toujours important de savoir avec qui vous traitez.

  • Consultez régulièrement vos relevés, vos comptes en ligne ou vos applications bancaires - Vous pourrez ainsi détecter d'éventuelles opérations frauduleuses plus rapidement. Les applications de gestion des dépenses peuvent se révéler utiles. C'est notamment le cas de l'appli Dépense TD qui permet aux clients de la TD de prendre connaissance de certains types d'opérations dans leurs comptes bancaires ou de carte de crédit de la TD admissibles. L'appli Dépense TD envoie des avis d'opérations concernant les dépenses en temps réel, une fonction qui permet aux clients de reconnaître rapidement tout achat frauduleux.

Conseils pour les entreprises

  • Rapprochez vos opérations quotidiennement - Procédez au rapprochement journalier de l'ensemble de vos opérations bancaires d'affaires. Ces données sont accessibles facilement et rapidement en ligne et vous donneront un aperçu quotidien de vos comptes.

  • Vérifiez vos protocoles en matière de chèques - La fraude par chèque existe depuis de nombreuses années. Ainsi, il est important de prendre des mesures pour protéger votre entreprise contre ce type de fraude : centralisez l'émission des chèques, utilisez les plus récentes caractéristiques de sécurité sur les chèques comme la protection chimique et les icônes de cadenas et ayez recours en tout temps à la technologie d'encodage par reconnaissance des caractères magnétiques (MICR) sur vos chèques d'entreprise.

  • Validez les directives de paiement - Faites preuve de prudence lorsque vous recevez des courriels dans lesquels un dirigeant ou un supposé mandataire vous demande de traiter un virement interbancaire d'urgence. Vérifiez de telles demandes auprès d'un autre canal pour confirmer son authenticité.

  • Prêtez attention à votre environnement - Inspectez régulièrement le matériel de point de vente, y compris les numéros de série, les câbles et les fils. Si certains éléments du matériel paraissent différents, semblent avoir été altérés ou sont manquants, communiquez sur-le-champ avec votre fournisseur de solutions aux commerçants. Vérifiez les plafonds, les murs et les tablettes à proximité des claviers NIP à la recherche de trous où l'on aurait pu camoufler une petite caméra. Installez les terminaux de paiement par carte de débit de manière à ce que les clients puissent aisément cacher le clavier au moment de saisir leur NIP. La façon la plus courante de voler le NIP d'un titulaire de carte est d'espionner par-dessus son épaule au moment de l'opération. Assurez-vous qu'aucune caméra de sécurité ne puisse capter des images des clients saisissant leur NIP.

  • Vérifiez vos opérations en ligne - Pour protéger votre entreprise contre les opérations en ligne frauduleuses, surveillez les activités dans vos comptes et tirez profit des caractéristiques de sécurité que vos réseaux de paiement mettent à votre disposition. Assurez-vous notamment que vous utilisez les services de vérification de l'adresse de facturation ou du code CVV. Nous recommandons aussi fortement aux commerçants électroniques d'utiliser les services Vérifié par VisaMD ou MasterCard SecureCodeMD afin de profiter d'un niveau de sécurité accru et d'une protection améliorée contre les débits compensatoires attribuables aux cas de fraude.

À propos du sondage de la TD
Les résultats proviennent des données recueillies auprès de 1 002 adultes canadiens (de 18 ans et plus) lors d'un sondage en ligne mené par Environics Research Group, entre le 27 et le 30 janvier 2017.

Au sujet de TD Canada Trust
TD Canada Trust offre des services bancaires personnels et commerciaux à plus de 11,5 millions de clients. Elle propose une vaste gamme de produits et de services, notamment des comptes-chèques et d'épargne, des cartes de crédit, des prêts hypothécaires, des services bancaires aux entreprises, la protection de crédit, l'assurance médicale de voyage ainsi que des conseils en matière de gestion des finances courantes. TD Canada Trust propose des services bancaires confortables grâce à son service primé et à la commodité de ses services bancaires mobiles, par téléphone, par Internet ou par guichet automatique accessibles en tout temps, ainsi que dans plus de 1 100 succursales prévoyant des heures d'ouverture pratiques pour mieux servir les clients. Pour en savoir davantage, visitez le www.tdcanadatrust.com/fr. TD Canada Trust est la banque de détail au Canada du Groupe Banque TD, la sixième banque en importance en Amérique du Nord. Les représentants en fonds communs de placement des Services d'investissement TD inc. offrent les fonds communs de placement dans les succursales TD Canada Trust.

SOURCE TD Canada Trust

Renseignements : Fiona Hirst, Groupe Banque TD, 514-289-1670, fiona.hirst@td.com; Ariane Richard, Morin Relations Publiques, 514-289-8688, poste 241, ariane@morinrp.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.