Interpellation du vendredi - « La CAQ est le seul parti à véritablement défendre les intérêts du Québec » - Benoit Charette

QUÉBEC, le 25 sept. 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion d'une interpellation relative aux engagements électoraux des partis politiques fédéraux dans les champs de compétence du Québec, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'affaires intergouvernementales canadiennes et député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a indiqué que seule sa formation politique a la crédibilité nécessaire et l'intention de défendre véritablement les valeurs et les intérêts des Québécois dans le cadre de l'élection fédérale.

« La polarisation entre la souveraineté et le fédéralisme a paralysé le débat politique au Québec depuis plus de 40 ans. Or, le fait est que les Québécois veulent assumer leur nationalisme autrement et seule la CAQ a saisi le mémo! Nous répondons à la volonté du Québec, qui est celle de promouvoir un nationalisme d'ouverture, une offre solide et renouvelée qui fera du Québec une nation distincte dans un Canada uni » a déclaré Benoit Charette, vendredi.

Le député de Deux-Montagnes a rappelé que la Coalition Avenir Québec a fait des demandes constructives à tous les chefs de partis fédéraux, il y a quelques semaines, dans le but de réellement défendre les intérêts du Québec.

« Je me rappelle un temps pas si lointain où même le Parti libéral du Québec était d'accord avec nous! En 2008, l'ex-premier ministre Jean Charest avait réclamé entre autres les pleins pouvoirs en culture et en communications. Entre 2008 et 2015, quels gains significatifs avons-nous faits en matière de culture pour que Philippe Couillard juge qu'il n'est plus nécessaire de reformuler cette demande? Le silence du leader du gouvernement Jean-Marc Fournier à cette question en a dit long », a soutenu le député caquiste.

Lors de l'interpellation, Benoit Charette a précisé que posséder les pleins pouvoirs dans les domaines touchant l'identité québécoise doit être l'une des priorités de tout gouvernement du Québec. La Coalition Avenir Québec a réclamé à cet égard le rapatriement des pouvoirs en matière linguistique et en immigration.

« Ce que souhaitent les Québécois, c'est une démonstration de courage. Ils veulent voir un gouvernement qui n'a pas peur d'exiger ce qui devrait lui appartenir, comme les compétences en matière de langue et d'immigration. Il est regrettable que le gouvernement libéral n'exige pas l'assujettissement des entreprises à charte fédérale aux principes de Loi 101. Comment assurer l'épanouissement de notre nation si nous n'avons aucun mot à dire? Les libéraux n'ont aussi aucune intention de négocier une nouvelle entente sur l'immigration. C'est inconcevable! Nous devons disposer des pleins pouvoirs de sélection des immigrants pour être à même de mieux remplir notre devoir à titre de société d'accueil et d'ouverture sur l'autre », a souligné M. Charette.

Rappelons que le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a demandé à Benoit Charette de mener un grand chantier de réflexion sur la question nationale. M. Legault reviendra sur ces travaux lors du conseil général du parti, en novembre.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.