Intégrisme religieux et radicalisation - François Legault demande l'adoption de mesures musclées avant Noël

QUÉBEC, le 19 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Afin que le Québec se dote enfin de mécanismes pour combattre la radicalisation et l'intégrisme religieux, le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, s'est dit prêt à adopter le projet de loi 59 avant la fin de la session parlementaire. Toutefois, le premier ministre doit mettre fin à son entêtement et le modifier en incluant des propositions de la CAQ, notamment y ajouter des références précises à l'intégrisme religieux et permettre au Tribunal des droits de la personne de dissoudre les corporations religieuses radicales.

« Je comprends que ce sujet est sensible, mais nous avons le devoir de travailler ensemble pour que les mesures soient mises en place le plus rapidement possible. Notre proposition de permettre au Tribunal des droits de la personne de dissoudre les corporations religieuses radicales permettrait de couper à la racine les discours intégristes lorsqu'il y a endoctrinement et lorsqu'on prêche contre nos valeurs fondamentales. Il ne faut pas attendre des gestes de violence avant d'agir », a déclaré François Legault, en ajoutant qu'une proposition similaire à celle avancée en février dernier par sa formation politique est actuellement étudiée par le conseil des ministres français comme l'une des principales mesures pour lutter contre l'intégrisme.

Le chef caquiste a indiqué que l'improvisation du gouvernement libéral a assez duré. Le projet de loi 59 a été déposé il y a plus de six mois et la lutte contre l'intégrisme religieux ne peut plus attendre. François Legault a regretté que le premier ministre refuse une fois de plus de collaborer sur des sujets aussi délicats.

« La France agit actuellement pour lutter contre l'intégrisme religieux. Ici, le premier ministre tarde à prendre les mesures avec un impact direct. Je lui dis que nous sommes prêts à travailler avec lui pour faire adopter rapidement un projet de loi 59 bonifié qui permettrait d'agir dès maintenant contre la radicalisation de nos jeunes. Je demande au premier ministre de faire preuve de leadership. L'enjeu est trop important », a mentionné M. Legault.

Le chef du deuxième groupe d'opposition a rappelé que le premier ministre est en poste depuis plus d'un an et demi et il n'a toujours rien fait pour lutter contre l'intégrisme religieux. « Il doit prendre ses responsabilités. Est-ce que le premier ministre accepte qu'on adopte nos solutions pour agir à la racine du mal et pour faire passer un projet de loi avant la fin de la session? » a réitéré François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.