Intégration des immigrants - La CAQ dénonce le ton moralisateur de Philippe Couillard

QUÉBEC, le 10 mars 2016 /CNW Telbec/ - Loin de la réalité, Philippe Couillard continue d'ignorer tous les signaux et refuse d'admettre que le Québec est confronté à de sérieux problèmes de francisation des immigrants, a vivement déploré le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault.

Si seulement le premier ministre mettait autant d'énergie sur la lutte au décrochage et sur l'alphabétisation qu'il en met à jouer au grand moralisateur avec ses adversaires et à lancer des accusations gratuites, on parviendrait à augmenter la population active du Québec. Or, M. Couillard préfère augmenter sans consultation le nombre d'immigrants de 10 000 personnes et refuse jusqu'à ce jour de répondre aux questions légitimes qui lui sont adressées, a déploré François Legault.

« Personne dans cette chambre n'est contre l'immigration. On ne demande pas de fermer les frontières, on demande seulement de s'assurer que les immigrants qui viennent s'établir au Québec apprennent le français. Le premier ministre nous a dit que le Québec n'avait pas le choix d'augmenter les seuils d'immigration. Or, il y d'autres moyens d'augmenter notre population active. On peut mieux lutter contre le décrochage scolaire pour permettre à plus de jeunes d'avoir accès à de bons emplois. On peut travailler sur l'alphabétisation pour permettre à plus d'adultes d'avoir accès à des emplois de qualité. Le premier ministre est à la tête de la seule nation francophone en Amérique. Quand va-t-il démontrer une sensibilité à ces questions sans tomber dans les caricatures grossières? » a déclaré le chef de la CAQ.

Que Philippe Couillard le veuille ou non, les faits demeurent les mêmes, a rappelé François Legault : 41 % des nouveaux immigrants ne parlent pas français et 72 % de ces derniers ne suivent pas de cours de français. Le premier ministre ne peut plus défendre l'indéfendable. « Je ne comprends pas pourquoi le premier ministre est à ce point insensible à l'avenir de la seule nation francophone en Amérique. On ne parle pas d'intolérance, on parle d'une intégration réussie. On parle de se donner les moyens pour que le Québec puisse prospérer en français. Je suis fier de parler, de vivre en français et je souhaite que mes enfants et mes petits enfants continuent de vivre en français », a insisté M. Legault.

Sébastien Proulx n'a aucune crédibilité

Le nouveau ministre Sébastien Proulx n'a pas toujours été en parfaite symbiose avec les politiques actuelles mises de l'avant par le Parti libéral. Dans une vie antérieure, alors qu'il occupait la fonction de leader de l'opposition officielle, M. Proulx n'a pas manqué de critiquer d'éventuelles hausses des seuils d'immigration. Dans plusieurs médias, il a averti que les seuils d'immigration ne peuvent être augmentés sans bonifier les budgets d'intégration, a rappelé la critique de la CAQ en matière d'immigration et députée de Montarville, Nathalie Roy. « Il y a une époque où il s'inquiétait de la chute du poids démographique des francophones et où il affirmait que "Les mesures d'accompagnement ne seront pas à la hauteur du nombre d'immigrants que nous accueillerons". Je me demande si la ministre de l'Immigration est d'accord avec son collègue ou si elle le taxera de souffler sur les braises de l'intolérance », a dénoncé Nathalie Roy, sans obtenir de réponse de la ministre libérale.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.