Innergex publie ses résultats du deuxième trimestre 2014

DES PROGRÈS SUR PLUSIEURS LES FRONTS

  • La production augmente de 13 % pour le trimestre et atteint 96 % de la moyenne à long terme; elle augmente de 12 % pour la période de six mois et atteint 92 % de la moyenne à long terme
  • Les produits augmentent de 10 % à 69,6 M$ pour le trimestre et de 8 % à 107,2 M$ pour la période de six mois
  • Le BAIIA ajusté augmente de 5 % à 53,8 M$ pour le trimestre et de 3 % à 79,1 M$ pour la période de six mois
  • Les projets en développement progressent comme prévu

LONGUEUIL, QC, le 7 août 2014 /CNW Telbec/ - Innergex énergie renouvelable inc. (TSX: INE) (« Innergex » ou la « Société ») publie aujourd'hui ses résultats d'exploitation et financiers pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2014.

« Nous sommes très heureux d'avoir complété au Québec l'acquisition de la centrale hydroélectrique SM-1 et d'avoir commencé en Colombie-Britannique les travaux de construction du projet hydroélectrique Big Silver Creek. De plus, les activités de construction de nos trois autres projets hydroélectriques en Colombie-Britannique se sont intensifiées, et les activités de préconstruction du projet éolien Mesgi'g Ugju's'n progressent bien, déclare Michel Letellier, président et chef de la direction de la Société. Nous préparons activement les soumissions à l'appel d'offres pour 450 MW de nouvelle énergie éolienne au Québec, ainsi que les soumissions pour la préqualification de promoteurs en vue d'un futur appel d'offres de nouvelle énergie éolienne et solaire en Ontario », ajoute M. Letellier.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION




Les montants sont exprimés en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire.

Périodes de trois mois closes

le 30 juin

Périodes de six mois closes

le 30 juin

2014

2013

2014

2013

Production d'électricité (MWh)

898 722

792 542

1 315 931

1 178 711

Moyenne à long terme (MWh)

934 874

766 961

1 433 838

1 228 490

Produits

69 649

63 167

107 248

98 855

BAIIA ajusté1

53 817

51 260

79 146

76 663

(Perte nette) Bénéfice net

(14 189)

31 039

(52 294)

30 861

(Perte nette) bénéfice net, $ par action2

(0,10)

0,28

(0,40)

0,29









12 derniers mois clos le 30 juin




2014

2013

Flux de trésorerie disponibles1



48 347

56 803

Ratio de distribution1



118 %

96 %

1

Veuillez vous reporter à la rubrique « Mise en garde sur les mesures non conformes aux IFRS » pour la définition du BAIIA ajusté, des Flux de trésorerie disponibles et du Ratio de distribution.

2

Le bénéfice net (la perte nette) par action est le bénéfice net (la perte nette) attribuable aux propriétaires de la société mère, moins le dividende déclaré sur les actions privilégiées, divisé(e) par le nombre moyen pondéré d'actions en circulation.

 

Production d'électricité

Pour la période de trois mois close le 30 juin 2014, la production d'électricité a atteint 899 GWh, soit 96 % de la production moyenne à long terme (PMLT) de 935 GWh. Dans l'ensemble, les centrales hydroélectriques ont produit 98 % de leur PMLT, en raison de débits d'eau supérieurs à la moyenne au Québec et aux États-Unis, inférieurs à la moyenne en Ontario et seulement légèrement inférieurs à la moyenne en Colombie-Britannique. Dans l'ensemble, les parcs éoliens ont produit 82 % de leur PMLT, en raison de régimes de vent inférieurs à la moyenne. Le parc solaire Stardale a produit 113 % de sa PMLT, en raison de régimes solaires supérieurs à la moyenne.

Pour la période de six mois close le 30 juin 2014, la production d'électricité a atteint 1 316 GWh, soit 92 % de la PMLT de 1 434 GWh. Dans l'ensemble, les centrales hydroélectriques ont produit 90 % de leur PMLT, en raison de débits d'eau inférieurs à la moyenne durant le premier trimestre, en particulier en Colombie-Britannique. Dans l'ensemble, les parcs éoliens ont produit 95 % de leur PMLT, en raison essentiellement de régimes de vent inférieurs à la moyenne durant le deuxième trimestre, qui ont plus que compensé les régimes de vents supérieurs à la moyenne du premier trimestre. Le parc solaire Stardale a produit 109 % de sa PMLT, en raison de régimes solaires supérieurs à la moyenne durant le deuxième trimestre.

L'augmentation de la production de 13 % et 12 % pour les périodes de trois et de six mois closes le 30 juin 2014 respectivement est attribuable principalement à l'ajout de la centrale hydroélectrique Magpie acquise en juillet 2013 et à l'ajout des centrales hydroélectriques Kwoiek Creek et Northwest Stave River mises en service à la fin de 2013. La centrale hydroélectrique SM-1 acquise en juin 2014 n'a dégagé qu'un apport mineur aux résultats d'exploitation du deuxième trimestre.

Produits

Pour la période de trois mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré des produits de 69,6 M$ comparativement à 63,2 M$ en 2013, soit une hausse de 10 %. Pour la période de six mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré des produits de 107,2 M$ comparativement à 98,9 M$ en 2013, soit une hausse de 8 %. Pour les périodes de trois et de six mois, cette augmentation des produits est attribuable principalement à l'accroissement de la production. Par ailleurs, l'augmentation des produits plus faible que celle de la production est attribuable à une diminution du prix de vente moyen de l'électricité, en raison principalement de l'ajout de Magpie, pour laquelle le prix de vente est nettement inférieur à ceux de la plupart des autres installations de la Société.

BAIIA ajusté

Pour la période de trois mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré un BAIIA ajusté de 53,8 M$ comparativement à 51,3  M$ en 2013, soit une hausse de 5 %. Pour la période de six mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré un BAIIA ajusté de 79,1 M$ comparativement à 76,7 M$ en 2013, soit une hausse de 3 %. Par rapport aux augmentations de la production et des produits précitées, l'augmentation plus modeste du BAIIA ajusté s'explique par des charges d'exploitation, des frais généraux et administratifs et des charges liées aux projets potentiels plus élevés, qui ne sont pas directement reliés au volume de production.

Perte nette

Exclusion faite de la perte ou du profit net latent et d'une perte réalisée sur instruments financiers dérivés, ainsi que de l'impôt qui s'y rapporte, le bénéfice net pour la période de trois mois close le 30 juin 2014 aurait été de 8,5 M$, comparativement à 11,3 M$ en 2013, et la perte nette pour la période de six mois close le 30 juin 2014 aurait été de 2,8 M$, comparativement à un bénéfice net de 8,3 M$ en 2013, en raison principalement d'une production inférieure à la moyenne à long terme, des charges d'exploitation, des frais généraux et administratifs et des charges liées aux projets potentiels plus élevés, ainsi que des charges financières plus élevées en raison de la comptabilisation en charges des intérêts sur les prêts de Northwest Stave River et de Kwoiek Creek depuis leur mise en service et à de l'ajout de la dette liée aux projets se rapportant à l'acquisition de Magpie en juillet 2013.

Pour la période de trois mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré une perte nette de 14,2 M$ (perte nette de 0,10 $ par action, de base et diluée), comparativement à un bénéfice net de 31,0 M$ (bénéfice net de 0,28 $ par action, de base et dilué) en 2013. Pour la période de six mois close le 30 juin 2014, la Société a enregistré une perte nette de 52,3 M$ (perte nette de 0,40 $ par action, de base et diluée), comparativement à un bénéfice net de 30,9 M$ (bénéfice net de 0,29 $ par action, de base et dilué) en 2013. Pour les périodes de trois et de six mois, cette variation s'explique par les facteurs précités et par une perte nette latente sur instruments financiers dérivés de 29,1 M$ et 65,2 M$ respectivement, résultant de la baisse des taux d'intérêt de référence durant ces périodes, comparativement à un profit net latent de 27,3 M$ et 31,2 M$ respectivement, résultant de la hausse des taux d'intérêt de référence durant les périodes correspondantes l'année précédente.

Flux de trésorerie disponibles et Ratio de distribution

Pour les 12 derniers mois clos le 30 juin 2014, la Société a généré des Flux de trésorerie disponibles de 48,3 M$, comparativement à 56,8 M$ pour la période correspondante l'année précédente. Cette baisse est attribuable principalement à une hausse des remboursements prévus de capital sur la dette, ainsi qu'à une baisse des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, compte non tenu des variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement d'exploitation et des pertes réalisées sur instruments financiers dérivés, en raison principalement d'une production inférieure à la moyenne à long terme sur une plus longue période au cours des 12 derniers mois clos le 30 juin 2014, comparativement à la période correspondante l'année précédente.

Le Ratio de distribution représente les dividendes déclarés sur les actions ordinaires divisés par les Flux de trésorerie disponibles. La Société estime que c'est une mesure de sa capacité à maintenir les dividendes actuels et à les augmenter, et de sa capacité à financer sa croissance. Pour les 12 derniers mois clos le 30 juin 2014, les dividendes déclarés ont représenté 118 % des Flux de trésorerie disponibles, comparativement à 96 % pour la même période l'an dernier. Cette variation négative est attribuable principalement à la baisse des Flux de trésorerie disponibles expliquée précédemment, ainsi qu'à l'augmentation des dividendes déclarés sur les actions ordinaires en raison du plus grand nombre d'actions en circulation en vertu du Régime de réinvestissement de dividendes et de l'émission de 4 027 051 actions ordinaires aux fins du paiement de l'acquisition de la centrale hydroélectrique SM-1.

PROJETS EN DÉVELOPPEMENT

Projet hydroélectrique Tretheway Creek

Les travaux de construction de cette centrale hydroélectrique ont débuté en octobre 2013. Les travaux de construction du barrage-déversoir et du chenal de dérivation sont terminés, de même que les travaux d'excavation en vue de la mise en place de la centrale et du poste extérieur. L'installation de la conduite forcée, le coulage du béton pour les fondations de la centrale et la conception et l'approvisionnement du matériel électrique sont en cours.

Projets hydroélectriques Upper Lillooet River et Boulder Creek (le « Projet hydroélectrique Upper Lillooet »)

Les travaux de construction des centrales hydroélectriques Upper Lillooet River et Boulder Creek ont débuté en octobre 2013. Le camp de construction est désormais opérationnel; les travaux de déboisement sont presque terminés pour les deux emplacements; la construction d'un pont et d'une route de 4 km est terminée; la construction d'une route d'accès de 3,6 km menant à la prise d'eau de Boulder Creek est presque achevée et les travaux d'excavation se poursuivent en vue de l'installation du chenal de dérivation de la prise d'eau, du tunnel et de la centrale d'Upper Lillooet River et du tunnel pour Boulder Creek. Les travaux de déboisement en vue de l'installation de la ligne de transport conjointe et des poteaux progressent en préparation de l'alimentation temporaire en électricité du chantier de construction d'ici l'automne.

Projet hydroélectrique Big Silver Creek

Les travaux de construction de cette centrale hydroélectrique ont débuté en juin, après que l'autorisation d'entreprendre les travaux eut été donnée. Les travaux de déboisement en vue de l'installation de la prise d'eau, de la conduite forcée et de la centrale sont terminés, la construction d'une passerelle d'accès permanente à la prise d'eau est terminée, et les travaux d'excavation se poursuivent pour la centrale, la prise d'eau et la conduite forcée.

Projet éolien Mesgi'g Ugju's'n

Les négociations sont en cours avec des fournisseurs de turbines potentiels et la sélection devrait se faire d'ici l'automne. Comme aucune demande d'audience publique n'a été faite aux termes du processus d'évaluation du Bureau des audiences publiques sur l'environnement, il n'y aura pas d'audience pour ce projet qui devrait faire l'objet d'un décret gouvernemental à l'automne. Les activités de préconstruction devraient débuter à la fin de 2014 et les travaux de construction en 2015; la mise en service est prévue pour la fin de 2016.

Programme de couverture

Pour chacun de ces cinq projets en développement, un programme de couverture a été complété, pour l'essentiel, afin de fixer le taux d'intérêt lié au financement du projet jusqu'à la clôture du financement, au moyen d'instruments financiers dérivés, éliminant pratiquement l'exposition de ces projet aux fluctuations des taux d'intérêt.

DÉCLARATION DE DIVIDENDE

Le tableau suivant présente les dividendes qui seront versés par la Société le 15 octobre 2014 :







Date de l'annonce

Date de clôture des

 registres

Date du paiement

Dividende par

action ordinaire

Dividende par

Action privilégiée

de série A

Dividende par

Action privilégiée

de série C

7 août 2014

30 septembre 2014

15 octobre 2014

0,1500 $

0,3125 $

0,359375 $

 

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE ET WEBDIFFUSION

La Société tiendra une conférence téléphonique et une webdiffusion demain, le vendredi 8 août 2014 à 10 h HAE. M. Michel Letellier, président et chef de la direction d'Innergex, et M. Jean Trudel, chef de la direction des investissements et vice-président principal - Communications, présenteront les résultats du deuxième trimestre de l'exercice 2014, ainsi qu'un bilan de mi-année. Les investisseurs et les analystes financiers sont invités à participer à la conférence en composant le 647 427-7450 ou le 1 888 231-8191, et à la webdiffusion en visitant le site Internet de la Société au www.innergex.com ou le http://cnw.ca/I13BxN. Les membres des médias et du public peuvent également assister à la conférence téléphonique et la webdiffusion, en mode écoute seulement. Un enregistrement de la conférence et de la webdiffusion seront disponibles le même jour sur le site Internet de la Société.

À propos d'Innergex énergie renouvelable inc.

Innergex énergie renouvelable inc. (TSX : INE) est un chef de file canadien de l'industrie de l'énergie renouvelable. En activité depuis 1990, la Société développe, détient et gère des centrales hydroélectriques au fil de l'eau, des parcs éoliens et des parcs solaires photovoltaïques et elle exerce ses activités au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique et dans l'Idaho, aux États-Unis. Son portefeuille d'actifs comprend actuellement : i) des intérêts dans 33 centrales en exploitation d'une puissance installée nette totale de 687 MW (puissance brute de 1 194 MW), dont 26 centrales hydroélectriques, six parcs éoliens et un parc solaire photovoltaïque; ii) des intérêts dans cinq projets en développement ou en construction d'une puissance installée nette totale de 210 MW (puissance brute de 321 MW), pour lesquels des contrats d'achat d'électricité ont été obtenus; et iii) des projets potentiels d'une puissance nette totale de 2 900 MW (puissance brute de 3 125 MW). Innergex énergie renouvelable inc. est notée BBB- par S&P et BB (élevé) par DBRS (notation non sollicitée).

La stratégie de création de valeur pour les actionnaires de la Société est de développer ou d'acquérir des installations de production d'énergie renouvelable de grande qualité qui génèrent des flux de trésorerie constants et un rendement sur le capital élevé, et de distribuer un dividende stable.

Mise en garde sur les mesures financières non conformes aux IFRS

Les états financiers consolidés pour les périodes de trois et de six mois closes le 30 juin 2014 ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Toutefois, certaines mesures mentionnées dans le présent communiqué ne sont pas des mesures reconnues en vertu des IFRS, et sont donc susceptibles de ne pas être comparables à celles présentées par d'autres émetteurs. Innergex est d'avis que ces indicateurs sont importants, car ils offrent à la direction et aux lecteurs de l'information supplémentaire sur les capacités de production et de génération de liquidités de la Société, sa capacité à maintenir les dividendes actuels et à les augmenter et sa capacité à financer sa croissance. De plus, ces indicateurs facilitent la comparaison des résultats pour différentes périodes. Le BAIIA ajusté, les Flux de trésorerie disponibles et le Ratio de distribution ne sont pas des mesures reconnues par les IFRS et n'ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS. Les références au « BAIIA ajusté » dans le présent communiqué visent les produits d'exploitation moins les charges d'exploitation, les frais généraux et administratifs et les charges liées aux projets potentiels. Les références aux « Flux de trésorerie disponibles » visent les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant la variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement d'exploitation, moins les dépenses en immobilisations liées à l'entretien et nettes des produits de cession, le remboursement prévu du capital de la dette, les dividendes déclarés sur les actions privilégiées et la portion des Flux de trésorerie disponibles attribuée aux participations ne donnant pas le contrôle, plus les entrées de trésorerie perçues par Harrison Hydro L.P. pour des services de transmission devant être fournis à d'autres installations détenues par la Société tout au long de leur CAÉ, plus ou moins d'autres éléments tels que les coûts de transaction liés à des acquisitions (qui sont financés au moment de l'acquisition) et les pertes ou gains réalisés sur instruments financiers dérivés utilisés pour fixer les taux d'intérêt sur les dettes liées aux projets. Les références au « Ratio de distribution » visent les dividendes déclarés sur les actions ordinaires divisés par les Flux de trésorerie disponibles. Les lecteurs sont avisés que le BAIIA ajusté ne doit pas être considéré comme un substitut au bénéfice net et que les Flux de trésorerie disponibles ne doivent pas être considérés comme un substitut aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, déterminés conformément aux IFRS.

Mise en garde concernant l'information prospective

En vue d'informer les lecteurs sur les perspectives d'avenir de la Société, ce communiqué contient de l'information prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières (l'« information prospective »). L'information prospective se reconnaît généralement à l'emploi de termes tels que : « prévu », « pourrait », « devrait », « estime », « anticipe », « planifie », « prévoit », « intention » ou « croit », ou d'autres termes semblables indiquant que certains événements pourraient se produire ou pas. L'information prospective exprime les projections ou attentes de la Société à l'égard d'événements ou de résultats futurs, en date du présent communiqué. Elle comprend de l'information financière prospective, telle que les coûts de construction projetés, afin d'informer les lecteurs de l'impact financier potentiel des projets en développement. Cette information peut ne pas être appropriée à d'autres fins.

L'information prospective dans ce communiqué est basée sur certaines hypothèses principales formulées par la Société. Le tableau ci-dessous présente les informations prospectives contenues dans ce communiqué, les principales hypothèses dont découlent ces informations et les principaux risques et les principales incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ces informations.

Principales hypothèses

Principaux risques et principales incertitudes

Coûts de projets estimés, obtention des permis, début des travaux de construction, travaux à réaliser et début de la mise en service des Projets en développement ou des Projets potentiels

 

La Société fait une estimation des coûts pour chaque projet en développement, fondée sur sa grande expérience en tant que promoteur, les coûts internes différentiels ayant un lien direct avec le projet, les coûts d'acquisition de sites et les coûts de financement, lesquels sont éventuellement ajustés en fonction des prévisions de coûts fournies par l'entrepreneur en ingénierie, approvisionnement et construction (IAC) retenu pour le projet.

 

La Société fournit des indications sur les calendriers de réalisation et les progrès de la construction de ses projets en développement et des indications sur ces Projets potentiels, compte tenu de sa grande expérience en tant que promoteur.

Exécution par les contreparties, par exemple les

entrepreneurs IAC

Retards et dépassements de coûts dans la conception

et la construction des projets

Obtention des permis

Approvisionnement en matériel

Fluctuations des taux d'intérêt et risque lié au

financement

Relations avec les parties prenantes

Risques règlementaires et politiques

Taux d'inflation plus élevé que prévu

 

Les risques importants et les incertitudes importantes pouvant entraîner un écart considérable entre les résultats et les développements réels, d'une part, et l'information prospective présentée dans ce communiqué, d'autre part, sont expliqués dans la Notice annuelle de la Société sous la rubrique « Facteurs de risque » et comprennent, sans s'y limiter : la capacité de la Société à mettre en œuvre sa stratégie visant à créer de la valeur pour ses actionnaires; sa capacité de lever des capitaux supplémentaires et l'état des marchés de capitaux; le risque de liquidité associé aux instruments financiers dérivés; les variations des régimes hydrologiques, éoliens et solaires; les délais et dépassements de coûts dans la conception et la construction de projets; l'incertitude quant au développement de nouvelles installations; la variabilité du rendement des installations et les pénalités afférentes; la capacité d'obtenir de nouveaux contrats d'achat d'électricité ou de renouveler des contrats existants; et le défaut de réaliser les avantages de l'acquisition de la centrale hydroélectrique SM-1.

Bien que la Société soit d'avis que les attentes exprimées dans l'information prospective sont fondées sur des hypothèses raisonnables et valides, les lecteurs de ce communiqué sont mis en garde de ne pas se fier indûment à cette information prospective, car il n'existe pas de garantie qu'elle s'avère correcte. La Société ne s'engage nullement à mettre à jour ni à réviser l'information prospective pour tenir compte d'événements ou de circonstances postérieurs à la date du présent document ou par suite d'événements imprévus, à moins que la Loi ne l'exige.

SOURCE : Innergex énergie renouvelable inc.

Renseignements : Jean Trudel, MBA, Chef de la direction des investissements et Vice-président principal - Communications, 450 928-2550, poste 252, jtrudel@innergex.com; Marie-Josée Privyk, CFA, PAPPD, Directrice - Relations avec les investisseurs, 450 928-2550, poste 222, mjprivyk@innergex.com; www.innergex.com

LIENS CONNEXES
www.innergex.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.