Industrie éolienne en Gaspésie - Québec solidaire demande que le ministre Arcand présente un plan

QUÉBEC, le 8 sept. 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, demande au ministre Pierre Arcand d'avoir des propositions concrètes et un plan clair pour permettre à l'industrie éolienne de se développer en Gaspésie, et ce, en prévision de sa rencontre avec trois maires de la région cette semaine.

« Le ministre a déjà rencontré les maires au printemps pour entendre leurs préoccupations.  Les discussions c'est important, mais l'heure n'est plus aux belles paroles.  Ce qu'il faut maintenant ce sont des gestes concrets.  M. Arcand doit utiliser cette rencontre avec les maires pour faire connaitre son plan et annoncer les mesures qu'il compte prendre pour stimuler la filière éolienne », insiste Manon Massé.

À Matane, l'entreprise Enercon qui a déjà employé jusqu'à 150 travailleurs et travailleuses n'aura plus que quatre personnes à son emploi à partir de vendredi.  Les usines du secteur éolien de Gaspé et de New Richmond s'en tirent mieux mais uniquement parce qu'elles ont décroché des contrats pour des parcs éoliens à l'extérieur du Québec.

« L'exportation est une voie intéressante pour le moment mais le ministre ne peut miser uniquement sur les débouchés à l'étranger pour les produits gaspésiens. Présentement la conjoncture est favorable avec un dollar canadien faible mais ce n'est pas un avantage sur lequel il peut compter à long terme. Le ministre doit expliquer comment il compte développer le marché intérieur pour la filiale éolienne au cours des prochaines années », poursuit la députée solidaire.

Québec solidaire juge que la vision libérale pour la Gaspésie ne permet pas d'y développer une économie durable.  Manon Massé demande à M. Arcand de répondre positivement aux demandes des maires, notamment celle de réserver un pourcentage de production d'énergie éolienne dans les contrats de vente d'Hydro-Québec avec la Nouvelle-Angleterre.

« Le gouvernement libéral est fier de s'associer au projet de cimenterie de Port-Daniel et aux projets d'hydrocarbures.  Ces projets sont cependant extrêmement risqués et ne garantissent pas des emplois durables à long terme.  Sans compter les effets extrêmement néfastes pour l'environnement et la santé publique.  À Québec solidaire, nous jugeons que la Gaspésie mérite mieux.  Les Gaspésiens et Gaspésiennes ont droit à un développement durable et à une économie du 21ième siècle », conclut Mme Massé.

Le gouvernement préfère envisager la construction d'autres barrages sur nos rivières et soutenir le lobby du gaz naturel. Pour sa part, Québec solidaire favorise une transition énergétique qui ferait une place à l'énergie éolienne par le biais d'un développement ordonné et respectueux des communautés dans l'optique de délaisser les énergies fossiles.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Élise Tanguay, Attachée de presse de Québec solidaire, 514 216-9290, elise.tanguay@quebecsolidaire.net

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.