INCA recommande que les diabétiques subissent régulièrement des examens visuels.

TORONTO, le 18 janv. 2012 /CNW/ - INCA souligne l'importance des examens visuels à intervalles réguliers en tant que protocole de traitement pour les personnes souffrant de diabète. Cette recommandation découle de l'édition 2011 du rapport Le diabète au Canada1 récemment publié par l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), qui détaille la portée des maladies oculaires, en particulier de la rétinopathie diabétique, l'une des principales complications du diabète de type 1 et de type 2.

Le rapport dévoile non seulement que la prévalence du diabète a augmenté de 70 % sur une période de 11 ans, soit de 1998-1999 à 2008-2009, mais également qu'une certaine forme de rétinopathie diabétique se développe dans les 20 années suivant l'apparition du diabète chez la quasi-totalité des personnes atteintes de diabète de type 1 et plus de 60 % de celles qui ont le type 2. De plus, selon les résultats d'une Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes menée en 2007, seulement 66 % des personnes souffrant de diabète subissaient régulièrement des examens visuels.

Le vice-président de la recherche d'INCA, DKeith Gordon, qui est membre du comité de rédaction du rapport Le diabète au Canada, souligne l'importance des examens visuels à intervalles réguliers pour les diabétiques : « Parce que les personnes atteintes du diabète ont un risque de perte de vision plus élevé, il est crucial que toute personne diabétique visite un professionnel de la vue afin d'effectuer des examens visuels à intervalles réguliers pour dépister tout signe précoce de rétinopathie diabétique et surveiller toute évolution de la maladie », explique DGordon.

« Normalement, peu de signes avant-coureurs de la rétinopathie diabétique se manifestent dans les premières phases de la maladie et très souvent, lorsqu'une personne souffrant du diabète détecte les symptômes, la maladie a déjà progressé, ce qui diminue les chances de réussite des traitements et augmente le risque de cécité », ajoute DGordon.

Selon le rapport de l'ASPC, en 2008-2009, près de 2,4 millions de Canadiens ou 6,8 % de la population souffraient du diabète. On estime que près de 500 000 Canadiens ont reçu un diagnostic de rétinopathie diabétique et qu'environ 100 000 d'entre eux souffrent d'une forme de la maladie qui menace leur vision. Une étude d'INCA, menée en collaboration avec la Société canadienne d'ophtalmologie il y a deux ans2, évaluait le coût total de la rétinopathie diabétique pour le Canada à un demi-milliard de dollars.

Pour la rétinopathie diabétique, le taux élevé de glucose dans le sang peut causer le gonflement des vaisseaux sanguins de l'œil et provoquer des fuites dans la rétine. De nouveaux vaisseaux sanguins peuvent également se former et causer d'autres lésions. Une rétinopathie diabétique sévère peut entraîner une perte totale de la vision. Bien que la rétinopathie diabétique soit la principale cause de cécité chez les diabétiques, le risque de développer des cataractes et le glaucome a également augmenté chez les personnes souffrant du diabète.

« Le diabète touche les organes du corps, y compris les yeux, explique DGordon. Le contrôle du taux de glucide et le changement de certains facteurs de son mode de vie peuvent aider à réduire le risque de développer une perte de vision occasionnée par la rétinopathie diabétique. »

Le diabète, une maladie chronique qui survient lorsque le corps est soit incapable de produire suffisamment d'insuline ou soit de l'utiliser adéquatement, peut frapper à tout âge. November Davies, une femme de 40 ans née à Mississauga, en Ontario, a souffert du diabète pendant presque toute sa vie. Cependant, ce n'est qu'il y a quatre ans qu'elle a appris la dure réalité de l'effet que cette maladie peut avoir sur les yeux. Bien qu'elle connaissait les risques que le diabète peut avoir sur la santé visuelle, les examens visuels à intervalles réguliers ne faisaient pas partie de sa routine pour gérer sa maladie. « J'étais au courant des risques, mais je n'ai pas pris les précautions nécessaires », affirme Mme Davies.

Conséquemment, lorsqu'elle a reçu le diagnostic de rétinopathie diabétique, elle avait déjà perdu la vision dans ses deux yeux. Malgré les nombreuses chirurgies visant à rétablir sa vision, Mme Davies a perdu la vision en cinq jours. Mme Davies s'est tournée vers INCA pour l'aider à apprendre les habiletés de la vie quotidienne et à entreprendre les déplacements autonomes. Aujourd'hui, elle est très active dans sa communauté, elle assiste aux groupes d'entraide et défend les droits des personnes aveugles ou ayant une vision partielle, et ce, de façon régulière.

« INCA est vraiment formidable, affirme Mme Davies. Ils m'ont sauvé la vie et m'ont donné les outils nécessaires pour aller de l'avant. »

Mme Davies conseille aux personnes diabétiques de faire examiner leurs yeux de façon régulière. « Ce n'est pas une blague ni une tactique alarmiste. Faites examiner vos yeux chaque année », ajoute-t-elle.

À propos d'INCA
INCA est un organisme de bienfaisance enregistré qui offre avec passion un soutien communautaire, des renseignements et une représentation nationale aux Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle afin de s'assurer qu'ils ont confiance en eux et qu'ils détiennent les compétences et la possibilité de se réaliser pleinement dans la société. Pour en apprendre davantage, visitez inca.ca ou communiquez sans frais avec la Ligne d'assistance téléphonique d'INCA en composant le 1 800 563-2642.

1 Le diabète au Canada : Perspective de santé publique sur les faits et chiffres, édition 2011 - Agence de la santé publique du Canada



SOURCE CNIB

Renseignements :

Sarah Snowdon, spécialiste des communications de l'organisation
416 486-2500, poste 7157
Téléc. : 416 480-7700 
sarah.snowdon@inca.ca

Profil de l'entreprise

CNIB

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.