INCA demande avec instance aux gouvernements de financer de manière équitable
les services de bibliothèque accessibles

La campagne Le droit de lire fait ressortir une question relative aux droits de la personne qui touche plus de 800 000 Canadiens

TORONTO, le 19 janv. /CNW/ - INCA demande avec instance aux gouvernements du Canada de fournir un financement équitable et immédiat aux services de bibliothèque accessibles partout au pays, sans quoi ils risqueraient de compromettre le droit de lire de plus de 800 000 Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle.

Depuis plus de 90 ans, INCA dirige la plus importante bibliothèque de documents en versions braille et audio accessibles au Canada, et ce, uniquement grâce à des dons. L'organisme caritatif annonce aujourd'hui qu'il ne peut plus assurer les frais annuels d'exploitation de ce service qui représentent 10 millions de dollars, sans le soutien continu de l'administration publique.

"Les Canadiens qui sont aveugles ou qui ont une vision partielle ont le droit de lire. Ils ont aussi droit à une bibliothèque qui leur donne accès à l'information dans des médias qu'ils peuvent lire", affirme John M. Rafferty, président et chef de la direction d'INCA." Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux doivent collaborer avec nous pour garantir la survie de cet important outil d'accès à l'information."

INCA invite donc tous les Canadiens à consulter l'adresse électronique suivante : www.cnib.ca/righttoread (site offert en anglais seulement), où ils pourront transmettre une lettre au premier ministre Stephen Harper et aux premiers ministres des provinces et territoires pour leur demander de prévoir le financement de services de bibliothèque accessibles dans leur prochain budget et aider à faire connaître la campagne Le droit de lire.

Certaines provinces se sont déjà engagées à fournir ce financement, c'est entre autres le cas de l'Ontario, de l'Alberta et des Territoires du Nord-Ouest. INCA indique cependant que l'appui du gouvernement fédéral et des autres provinces est crucial.

Cette campagne fait ressortir l'iniquité relative au financement des bibliothèques au Canada. Alors que les bibliothèques publiques ordinaires sont financées par les contribuables, les services de bibliothèque accessibles offerts aux Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle n'ont à ce jour bénéficié d'aucun financement public. INCA indique que sans le financement des administrations publiques ces services pourraient être touchés, et ce, dès le mois d'avril 2010, ce qui pourrait entre autres avoir pour incidence immédiate une augmentation des délais d'attente.

Entre-temps, moins de 5 % des documents offerts au Canada sont transcrits en médias accessibles comme le braille ou la version sonore - et une grande partie de ceux-ci est produite par la Bibliothèque d'INCA. Un financement insuffisant entraînera une diminution encore plus grande du nombre de documents réalisés, freinant ainsi l'accès des Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle à des documents récents que les autres lecteurs tiennent pour acquis.

Le Canada est en fait le seul pays du G-8 qui ne finance pas publiquement les services de bibliothèque pour personnes vivant avec une perte de vision.

"Il s'agit là d'une question de droits de la personne. Il est inacceptable qu'un pays progressiste comme le Canada possède un système à deux vitesses lorsqu'il s'agit d'accès à l'information", déclare M. Rafferty. "La déficience ne devrait pas être l'élément qui détermine si le gouvernement soutient ou non votre droit de lire."

Plus de 836 000 Canadiens sont atteints d'une importante perte de vision. À cela s'ajoutent 3,4 millions de personnes qui sont aux prises avec des maladies oculaires qui menacent leur vision et pourraient restreindre leur capacité de lire des documents imprimés.

Pour obtenir de plus amples informations à ce sujet, veuillez consulter l'adresse suivante : www.cnib.ca/righttoread.

À propos d'INCA

INCA fournit aux Canadiens qui sont aveugles ou qui ont une vision partielle un soutien communautaire, des renseignements et une voix nationale afin de faire en sorte qu'ils aient l'assurance, les habiletés et l'occasion de participer pleinement à la vie en société. INCA offre à ces personnes des programmes et des services qui les aident à relever les défis qui accompagnent la perte de vision, à rehausser leur autonomie et à réaliser les objectifs qu'elles se sont fixés. Les efforts consentis par l'organisme en matière de défense des droits et de promotion des intérêts visent l'égalité d'accès et une pleine participation à la société. INCA soutient aussi la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies oculaires.

SOURCE INCA

Renseignements : Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements ou organiser des entrevues, veuillez communiquer avec: Yeena Peng, Spécialiste, relations avec les médias, INCA, Bureau: (416) 486-2500, poste 8355, Cell.: (416) 529-1628, yeena.peng@inca.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.