Inauguration de l'abattoir de proximité de la Ferme Blondel - Le ministre Gendron réitère l'importance de maintenir des services d'abattage dans les régions du Québec

SAINT-JOACHIM-DE-MONTMORENCY, QC, le 4 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, a pris part aujourd'hui à l'inauguration de l'abattoir de proximité Amexco inc. de la Ferme Blondel. Il s'agit du quatrième établissement à s'être conformé à la Loi visant la régularisation et le développement d'abattoirs de proximité (chapitre R-19.1) et à obtenir un permis d'abattoir de proximité.

Rappelons que ce permis autorise l'exploitant à exercer deux types d'activité, à savoir l'abattage et la préparation de viandes à des fins exclusives de vente au détail ou de remise au consommateur. Il offre également la possibilité aux entreprises de disposer d'un deuxième atelier de préparation des viandes qui vise notamment à favoriser l'achat local.

Le ministre a profité de l'occasion pour féliciter les dirigeants et l'équipe de l'abattoir de la Ferme Blondel et les remercier de leur collaboration. « Vous avez toutes les raisons d'être fiers de votre réussite et d'être optimistes quant à l'avenir de votre entreprise. Le passage d'un abattoir transitoire à un abattoir de proximité est une démarche rigoureuse qui exige le respect de normes précises et des investissements importants. Vous avez su relever ce défi avec brio », a-t-il mentionné.

L'abattoir de la Ferme Blondel fait partie des 61 établissements québécois qui ont bénéficié, en 2010, d'un permis d'abattoir transitoire et qui doivent achever les aménagements requis pour obtenir le titre d'abattoir de proximité avant le mois de juin 2015. Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation offre une aide financière aux exploitants par l'entremise du Programme d'appui à la normalisation des abattoirs québécois.

Dans le cas de l'abattoir de la Ferme Blondel, une aide financière de 216 000 dollars a été versée à l'entreprise, d'une part, pour réaliser un projet d'audit technique et un projet d'évaluation de la conformité environnementale et, d'autre part, pour effectuer les aménagements physiques et acquérir l'équipement nécessaires en ce qui a trait à la mise aux normes et à la conformité environnementale.

« Je tiens à remercier tous les partenaires qui ont rendu possible la réalisation de ce projet, et ce, deux ans avant les délais prescrits par la Loi. Nous sommes impatients de faire découvrir à notre clientèle des produits de qualité abattus et préparés dans des installations ultramodernes et selon les plus hauts standards de salubrité », a indiqué M. Gilles Rivard, propriétaire de la Ferme Blondel.

« Dans la foulée de notre Politique de souveraineté alimentaire, le soutien aux abattoirs transitoire et de proximité témoigne de l'importance pour notre gouvernement de maintenir des services d'abattage qui sont essentiels tant pour les producteurs que pour le développement de notre industrie bioalimentaire. De plus, les activités ces établissements cadrent avec les orientations gouvernementales pour ce qui est de favoriser les circuits courts de commercialisation et les marchés de proximité et d'appuyer le maintien et le développement de la production animale en région », a expliqué M. François Gendron.

Pour en savoir plus sur le Programme d'appui à la normalisation des abattoirs québécois, on peut se rendre dans le site Internet du Ministère à l'adresse www.mapaq.gouv.qc.ca/panaq. Pour de plus amples renseignements sur la Politique de souveraineté alimentaire, on peut consulter régulièrement le blogue www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca ou visiter la section www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA du site Internet du Ministère. Il est aussi possible de suivre ce dernier sur Twitter à l'adresse électronique twitter.com/mapaquebec.

SOURCE : Cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Renseignements :

Source : 
Maxime Couture
Attaché de presse
Cabinet du vice-premier ministre
et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries
et de l'Alimentation
Tél. : 418 380-2525

Information :
Relations médias
Direction des communications
Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries
et de l'Alimentation
Tél. : 418 380-2100, poste 3512
www.mapaq.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Cabinet du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.