Implication électorale des syndicats au Parti québécois - Robert Dutil demande à la première ministre de dire la vérité sur les possibles élections clé en main offertes par les syndicats à sa formation politique

QUÉBEC, le 2 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'Institutions démocratiques et député de Beauce-Sud, monsieur Robert Dutil, a demandé à la première ministre et chef du Parti québécois, madame Pauline Marois, de donner certaines explications sur les possibles bénéfices découlant des services offerts par la FTQ-Construction qu'auraient pu tirer certains députés du Parti québécois à la suite de certaines révélations contenues dans le livre de Jocelyn Dupuis et de Richard Goyette, Syndicalistes ou Voyous ? en période de questions, plus tôt ce matin.

« Certains extraits contenus dans le livre sont troublants. Il est légitime de la part de l'opposition officielle, de demander à la première ministre si la façon de faire évoquée dans le livre est généralisée au sein de sa formation politique. Je lui ai demandé si d'autres députés qu'André Boisclair auraient pu bénéficier d'une élection clé en main de la part de leurs amis syndicalistes, mais ma question est demeurée sans réponse  », a déclaré monsieur Dutil.

Rappelons que plusieurs extraits contenus dans le bouquin portent à réfléchir sur des méthodes douteuses. Parmi ceux-ci :

  • « Jocelyn rencontra André Boisclair à l'hôtel Intercontinental, à Montréal. Au cours de cette rencontre, il fit le point sur les questions d'importance pour l'industrie de la construction. Il (Jocelyn Dupuis) offrit son aide au Parti pour l'élection à venir : installation de pancartes, service de gardiennage pour les électeurs devant s'absenter du foyer, mis à la disposition du Parti des lignes téléphoniques, des téléphonistes ou de services juridiques, etc. Boisclair accepta. »
  • « Jocelyn Dupuis en rajoute : Je me souviens de l'énergie que nous avons consacrée à soutenir le Parti québécois lors de l'élection de 2007. Dans le comté de La Prairie où se présentait François Rebello, l'ex péquiste-caquiste, aucun effort ne fut épargné. »

La première ministre, en refusant de répondre aux questions de monsieur Robert Dutil, confirme-t-elle que les informations contenues par l'ouvrage des deux syndicalistes sont véridiques ? La lumière doit être faite sur les méthodes utilisées par le Parti québécois en période électorale.

SOURCE : Aile parlementaire du Parti libéral du Québec

Renseignements :

Mathieu St-Pierre
Attaché de presse
Aile parlementaire libérale
418-643-2301


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.