Impasse dans les négociations entre AbitibiBowater et 1500 travailleurs
forestiers

« On ne peut pas demander à nos membres de signer un chèque en blanc à leur employeur ».


Stéphane Mclean,
Représentant national du SCEP-FTQ

MONTRÉAL, le 31 août /CNW Telbec/ - Le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) dénonçait aujourd'hui l'impasse dans la négociation des 1500 travailleurs forestiers qu'il représente auprès de la multinationale AbitibiBowater.

Rappelons qu'AbitibiBowater est sous la protection de Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) depuis avril 2009. Récemment, elle a négocié des ententes sur cinq ans avec ses papetières et la majorité de ses scieries prévoyant de nombreuses concessions dans le but de permettre un retour à la rentabilité. L'entreprise demande aujourd'hui les mêmes concessions à ses travailleurs forestiers, représentés par le même syndicat, et les négociations achoppent car la situation est totalement différente.

En effet, en raison de la mise en force du nouveau régime forestier québécois, en 2013, la sécurité d'emploi de ces travailleurs sera compromise. « Le principal problème, c'est qu'AbitibiBowater veut profiter des nouvelles dispositions du régime qui permettront à un employeur de se soustraire à ses obligations de maintenir des exploitations forestières. C'est pourquoi, nous avons demandé, en négociation, qu'AbitibiBowater garantisse ses travaux, ce qui sécuriserait nos emplois », a expliqué M. McLean. Et malheureusement, la compagnie forestière refuse de s'engager en ce sens.

Rien pour calmer la grogne qui s'installe, les médias révélaient un peu plus tôt cette semaine l'intention d'AbitibiBowater d'accorder 6M $ en prime à ces cadres. « C'est évident que ça crée toute une commotion parmi nos membres. C'est un peu comme si on leur disait, faites des efforts pour qu'on ait notre prime ! C'est un très mauvais message qui est lancé par l'entreprise ! » a conclu M. Mclean.

Le SCEP-FTQ est le plus grand syndicat du secteur forestier et de la transformation du bois au Québec et est affilié à la plus importante centrale syndicale du Québec, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements:

Source : Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ)

www.scepquebec.qc.ca


Pour information :  Stéphane Mclean, représentant national : 418 669-8403
Laurent Lévesque, représentant national : 514 916-7237

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.