Immigration et accueil de réfugiés syriens - La CAQ demande à Philippe Couillard de revenir sur sa déclaration

QUÉBEC, le 16 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Arrogance, ton moralisateur et amalgame douteux : voilà comment la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'immigration et députée de Montarville, Nathalie Roy, a qualifié les attaques lancées dimanche par le premier ministre Philippe Couillard aux partis d'opposition.

Selon Nathalie Roy, le premier ministre a manqué à son devoir, dimanche, à la suite d'événements tragiques comme ceux survenus vendredi dernier à Paris. Il a choisi de verser dans les attaques partisanes contre ses adversaires, plutôt que de viser à rassembler tous les Québécois, comme il avait pourtant commencé à le faire lors de sa réaction initiale aux attentats terroristes, samedi matin.

« Au Québec, il existe une école de pensée minoritaire selon laquelle il est impossible de remettre en question les politiques en immigration mises de l'avant par nos gouvernements sans se faire accuser de xénophobie ou d'islamophobie. Il est triste de constater que non seulement notre premier ministre adhère à cette école de pensée, mais il l'encourage en lançant des attaques partisanes pour se faire du capital politique, dans la foulée d'un drame humain épouvantable. On lui demande de revenir sur cette déclaration déplorable et d'admettre qu'il s'est davantage comporté en chef du parti libéral qu'en premier ministre », a déclaré Nathalie Roy, lundi.

La députée caquiste a précisé que sa formation politique ne remet pas en question la décision d'accueillir des milliers de réfugiés syriens au Québec et au Canada. Cependant, depuis plusieurs semaines, la CAQ a émis des doutes quant à l'empressement avec lequel les gouvernements fédéral et provincial entendent recevoir ces réfugiés, au moment où d'importantes questions sont soulevées sur les mesures en place pour bien réussir l'opération. Par ailleurs, elle déplore l'amalgame fait par M. Couillard entre ce dossier et les propositions de la CAQ en immigration.

« Nous sommes d'accord pour que le Québec fasse preuve d'ouverture et fasse sa part pour accueillir des réfugiés. Mais nos propositions pour changer les politiques d'immigration, qui datent de plusieurs mois, n'ont absolument rien à voir avec le dossier des réfugiés et ne s'appliquent même pas à cette catégorie d'immigrants. Le premier ministre le sait bien, mais il préfère faire de la petite politique. Plutôt que de faire preuve d'arrogance et de bassesse, un véritable homme d'État aurait plutôt assumé sa responsabilité d'apaiser les inquiétudes de la population en renforçant les mesures d'intégration et d'accueil au Québec », a indiqué Nathalie Roy.

Rappelons que la Coalition Avenir Québec a proposé, en mars dernier, un nouveau pacte avec les immigrants, bâti autour du principe de la responsabilité partagée entre ceux-ci et la société d'accueil. En effet, la CAQ souhaite allouer plus de ressources à l'intégration des immigrants, tout en évaluant leur connaissance du français, des valeurs québécoises et leurs démarches d'employabilité avant de leur octroyer un certificat de sélection du Québec. Ces mesures ne s'appliquent toutefois pas aux réfugiés, qui n'entrent pas dans la catégorie des travailleurs qualifiés.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.