Il est temps qu'Ottawa règle le problème du rail, selon des chefs d'entreprise

OTTAWA, le 27 sept. 2012 /CNW/ - Un groupe de chefs de direction et d'autres hauts dirigeants des grandes industries des ressources comme la foresterie, les engrais, les mines et l'agriculture ont convergé vers Ottawa plus tôt cette semaine pour livrer un message clair : il est maintenant temps de voir au problème du service de transport ferroviaire des marchandises, qui est inefficace et inadéquat.

Les chefs d'entreprise, tous membres de la Coalition des expéditeurs par rail (CER), ont communiqué leur message directement à des ministres, à des groupes de députés ainsi qu'à des représentants haut placés des ministères des Transports, de l'Industrie, des Ressources naturelles et de l'Agriculture, de l'Office des transports du Canada et du bureau du premier ministre.

« Chez Produits forestiers Résolu, l'inefficacité du service ferroviaire a un impact sur nos résultats et sur notre capacité à faire face à la concurrence féroce des marchés mondiaux », a indiqué Richard Garneau, président et chef de la direction. « Par exemple, il est inacceptable qu'on nous livre chaque année des centaines de wagons inutilisables, ce qui retarde nos livraisons ou endommage directement des produits. Sur le marché d'aujourd'hui, vous devez être un fournisseur fiable. Ce que nous demandons au gouvernement est tout à fait raisonnable. »

La CER souhaite que le gouvernement mette en œuvre une loi efficace qui assurerait des relations commerciales plus équilibrées entre les chemins de fer et les expéditeurs. Il s'agirait notamment d'y inclure le droit à une entente de service entre une société ferroviaire et un client, appuyée par un mécanisme de résolution des différends.

« L'industrie canadienne des engrais presse le gouvernement d'adopter dès maintenant une loi qui fera en sorte que les chemins de fer négocient des ententes commerciales avec toutes nos sociétés membres, qui nous permettront d'acheminer nos produits vers les marchés efficacement et à temps. Cette mesure contribuera à accentuer nos activités et à assurer la croissance économique du Canada. Elle aidera aussi les agriculteurs, nos clients, à fournir des aliments de qualité à tous les Canadiens », a déclaré Norm Beug, dirigeant d'une société membre et président de l'Institut canadien des engrais.

La CER compte sur les changements à la Loi sur les transports au Canada que le gouvernement a promis de déposer cet automne, un geste qui aiderait à préserver le bien-être de plus de deux millions de femmes et d'hommes employés par les membres de la Coalition des expéditeurs par rail, à améliorer la compétitivité des entreprises canadiennes sur les marchés internationaux et à soutenir l'emploi et la croissance économique partout au Canada.

La Coalition des expéditeurs par rail représente 18 associations industrielles qui contribuent à quelque deux millions d'emplois. Ses membres procurent aux chemins de fer Canadien National et Canadien Pacifique 80 % de leur chiffre d'affaires.

SOURCE : COALITION DES EXPEDITEURS PAR RAIL

Renseignements :

R.H. Ballantyne
Président, Coalition des expéditeurs par rail
613-599-8993, poste 223
613-294-4569
ballantyne@bellnet.ca

Profil de l'entreprise

COALITION DES EXPEDITEURS PAR RAIL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.