"Il est temps d'éliminer l'itinérance des femmes," souligne la Campagne Toits pour elles

Un sondage soutien le lancement d'une nouvelle campagne nationale avec une large coalition

OTTAWA, le 26 févr. 2013 /CNW/ - Avec l'information d'un nouveau sondage qui montre que plus de 50% des Canadiens ne sont pas conscients de l'ampleur réelle de l'itinérance des femmes, YWCA Canada - le plus grand fournisseur de refuges pour les femmes à travers le pays - se trouve aujourd'hui dans la capitale canadienne pour lancer Toits pour elles, une vaste campagne nationale à long terme visant à prévenir, réduire et enfin éliminer l'itinérance des femmes. YWCA Canada collabore avec les organismes partenaires de la Campagne Toits pour elles, y compris l'Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry, Canada sans pauvreté et le Congrès canadien du travail. 

«Nous sommes dans cette campagne jusqu'à au bout», déclare Paulette Senior, PDG de YWCA Canada, «et avec plus de 100 ans d'histoire, nous pouvons aller loin. Il est inacceptable que les femmes luttent pour vivre sans un toit. Il y a un an, nous avons signalé que l'itinérance est devenue une problématique pour les femmes. Aujourd'hui, soutenues par des organismes à travers le pays, nous disons qu'il est temps d'inverser cette tendance. Il est temps de s'assurer que chaque femme et fille au Canada ait un endroit sécuritaire pour dormir tous les soirs et dans chaque communauté. Nous savons que cela peut être accompli. "

Après avoir appris l'ampleur de l'itinérance des femmes, deux tiers des participant(e)s de l'enquête nationale l'ont classée comme étant équivalente ou plus importante que leur problématique principale choisie au début de l'enquête.

«Avec des systèmes de services sociaux et de santé appauvris et ne fournissant plus une option d'hébergement adéquat, la justice pénale et les services correctionnels deviennent de plus en plus la seule réponse pour les femmes», dit Kim Pate, Directrice exécutive de l'Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry. «Les prisons ne constituent pas une réponse appropriée à l'itinérance des femmes.»

«Le Canada a besoin d'une stratégie nationale du logement dès maintenant», dit Leilani Farha, Directrice générale de Canada sans pauvreté. «Le vote à propos du Projet de loi C-400 actuellement dans la Chambre des communes est prévu pour demain soir, et nous appelons les député(e)s à le soutenir sans réserve. Sans un toit pour les abriter, les femmes souffrent d'abus physique, émotionnel et psychologique.»

«Le bas niveau des taux d'aide sociale et le manque d'accès au logement pour les femmes et les jeunes filles quittant la maison pour échapper à la violence, les poussent à l'itinérance,» affirme Barb Byers, Vice-présidente exécutive du Congrès canadien du travail. «Le Canada peut faire beaucoup mieux. Les femmes ont besoin de logements abordables quand elles quittent les abris d'urgence. Les gouvernements ont besoin de réagir sur la question du logement.»

« La pauvreté est généralement complexe et les femmes à faible revenu ressentent surtout le poids de la pauvreté, » dit Harriett McLachlan, Présidente du Conseil d'administration de Canada sans pauvreté. « Dans mes expériences personnelles et professionnelles, beaucoup vivent dans des situations de logement intolérables, comme être « forcé(e) » à rester avec un partenaire abusif car elle ne peut s'offrir un logis pour elle-même, ou choisir entre acheter de la nourriture ou payer le loyer, ou vivre avec des rats pour 10 ans comme dans mon cas. Dans un pays aussi riche que le Canada, ceci n'est pas acceptable et c'est une violation des droits fondamentaux de la personne. »

Les sondages ont montré un soutien solide à la fois pour une campagne nationale pour mettre fin à l'itinérance des femmes et des filles et une stratégie nationale du logement comme étant des outils efficaces pour le changement.

Le sondage d'opinion était mené en ligne par la firme nationale de recherche Strategic Communications Inc. du 6 au 8 février 2013 et publié sur le forum Angus Reid. L'échantillon du sondage reflète la réalité démographique du Canada en relation au recensement de 2006 par rapport aux différentes tranches régionales, de genres, d'éducation et d'âge. Un échantillon probabiliste de cette taille (2060) donne une marge d'erreur de ± 2,2 pour cent, 19 fois sur 20.

À propos de YWCA Canada:
YWCA Canada est la plus grande organisation offrant multiples services aux femmes dans le pays. Avec 32 associations membres à travers le Canada, nos programmes soutiennent les femmes et les filles dans neuf provinces et deux territoires. YWCA Canada est le plus grand fournisseur national de refuges pour femmes et enfants victimes de violence, le deuxième plus grand fournisseur de services de garde d'enfants, et un membre actif de la YWCA Mondiale.

Pour plus d'informations visitez www.ywcacanada.ca, retrouvez-nous sur Twitter @ YWCA_Canada ou à l'adresse www.facebook.com/ywcacanada.

www.toitspourelles.ca


SOURCE : YWCA Canada

Renseignements :

Contactez Laura Tilley, Gérante des communications au 416.962.8881 poste 233 pour planifier des entrevues avec:
Paulette Senior, PDG, YWCA Canada
Ann Decter, Directrice de la Défense d'intérêts et des politiques publiques, YWCA Canada
Harriett McLachlan, Présidente du Conseil d'administration, Canada sans pauvreté

Pour des entrevues avec:
Kim Pate, Directrice exécutive, Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry, appelez le 1-800-637-4606 ou 1-613-238-2422.
Barb Byers, Vice-présidente exécutive, Congres canadien du travail, 1-613-863-8522
Leilani Farha, Directrice exécutive, Canada sans pauvreté, téléphonez le 1-613-302-7769 ou le 1-613-789-0115


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.