Hydro-Québec répond à la campagne de désinformation de certains groupes sur le projet de ligne de transport d'électricité de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île

MONTRÉAL, le 30 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Le projet de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île est un projet essentiel pour la clientèle d'Hydro-Québec. Plusieurs raisons justifient la nécessité de ce projet de ligne à 735 kV qui reliera le réseau électrique du nord-est du Québec à la grande région de Montréal.

Le projet de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île constitue la meilleure solution pour répondre aux besoins de croissance du transit d'électricité au Québec et intégrer les nouvelles sources de production.

Le réseau de transport d'électricité d'Hydro-Québec est de plus en plus sollicité. Depuis 1994, l'entreprise a intégré à son réseau quelque 4 300 MW de nouvelle production pour répondre à l'augmentation des besoins québécois, et ce, sans ajouter de nouvelle ligne de transport à 735 kV.  Tout ce qui pouvait être fait pour maximiser l'utilisation des équipements existants a été fait. Les limites de transit sur le réseau existant ont été atteintes. Hydro-Québec doit maintenant accroître sa capacité de transport d'électricité dans l'axe nord-sud.

La ligne de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île permettra de sécuriser l'approvisionnement en électricité des grands centres de consommation, dont l'île de Montréal et le sud de Lanaudière. Cette dernière région connaît d'ailleurs une croissance indéniable de la consommation d'électricité. Au cours des 10 dernières années, Hydro-Québec y a observé une augmentation de près de 50 000 abonnements, soit une hausse de 27 %.

Ce projet permettra de réduire considérablement les pertes électriques sur le réseau de transport, qui compte plus de 33 000 km de lignes de transport, et d'en augmenter la flexibilité d'exploitation au bénéfice de l'ensemble de sa clientèle.

Une planification globale et intégrée du réseau

Contrairement à ce qui a été avancé aujourd'hui, il n'y a pas d'incohérence dans la planification des projets de transport d'Hydro-Québec. Hydro-Québec TransÉnergie prévoit l'évolution de son réseau de transport de façon globale et intégrée avec une vision à moyen et à long terme. Notons d'ailleurs que l'expert auquel font référence certains groupes reconnaît cette raison d'être du projet.

Le projet de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île n'est pas nouveau. Il est à l'étude depuis plusieurs années. Hydro-Québec en a notamment informé la Régie de l'énergie dans le cadre de ses demandes relatives aux projets d'intégration de la production des parcs éoliens (2010) et des centrales du complexe de la Romaine (2011).

À l'écoute du milieu

Depuis 2010, Hydro-Québec a tenu plus de 150 rencontres avec les milieux et les publics concernés. À la lumière des préoccupations exprimées dans les différentes régions, Hydro-Québec a d'ailleurs apporté plusieurs modifications au projet. Les consultations faites par l'entreprise visent justement à prendre connaissance des préoccupations des milieux concernés et à en tenir compte dans l'élaboration d'un tracé final. Il est étonnant que l'on reproche à Hydro-Québec de modifier certaines parties de son tracé pour tenir compte des commentaires reçus de la population tout en lui reprochant de ne pas consulter suffisamment. C'est comme si on lui reprochait d'être à l'écoute des milieux locaux.

Les échanges avec les représentants des divers milieux locaux du sud de Lanaudière vont se poursuivre et le tout se déroule de manière très constructive.

Des étapes à venir

Les consultations publiques relatives au projet de la Chamouchouane-Bout-de-l'Île se poursuivent dans la région de Lanaudière. Lorsque cette étape sera terminée, une étude d'impact sur l'environnement sera déposée au ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP). Les autorités gouvernementales analyseront son contenu et jugeront de sa recevabilité. 

Conformément aux pratiques habituelles pour un projet de cette envergure, le MDDEFP confiera un mandat d'information et de consultations publiques au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). Par ailleurs, le projet sera présenté à la Régie de l'énergie en 2014.

SOURCE : Hydro-Québec

Renseignements :

Ariane Connor, attachée de presse
Tél. : 514 289-5982
Courriel : connor.ariane@hydro.qc.ca
Salle de presse : http://www.hydroquebec.com/media


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.