Hydro-Québec renie ses engagements envers l'Est du Québec - Le syndicat interpelle les élus régionaux

RIMOUSKI, QC, le 6 nov. 2013 /CNW Telbec/ - La direction d'Hydro-Québec a récemment annoncé aux représentants syndicaux du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) que, contrairement à ce qu'elle avait indiqué en avril 2012 via les médias, aucun directeur adjoint ne sera embauché à son bureau de Rimouski pour diriger les opérations de la société d'État.

« C'est encore une preuve qu'Hydro-Québec n'a strictement rien à faire des régions et de ses principes d'occupation du territoire. Tous les ministères et organisations gouvernementales, souvent bien plus petites qu'Hydro-Québec, ont des directeurs tant au Bas-Saint-Laurent qu'en Gaspésie. Hydro-Québec n'en a qu'un à Québec pour tout l'est du Québec, incluant la Côte-Nord et le Saguenay ! Alors qu'on revendique une direction régionale, on nous informe qu'on n'aura même pas d'adjoint. C'est inacceptable ! », a déploré Yanick Proulx, conseiller syndical SCFP.

En avril 2012, lors du départ du directeur régional, dont le rôle avait déjà été considérablement amoindri, Hydro-Québec indiquait que la direction relèverait dorénavant de Québec, mais qu'un adjoint serait embauché au bureau de Rimouski.

Notons aussi que quelques dizaines d'emplois se sont perdus en 2011-2012 au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, et le bilan ne s'annonce guère mieux pour 2013.

« Hydro-Québec doit respecter ses engagements et ramener dans l'Est des directions régionales, et profiter de ses installations pour faire travailler les citoyens de la région. Nous demandons donc à nos élus régionaux de se saisir à nouveau du dossier et d'interpeller Hydro-Québec afin de freiner l'hémorragie », a déclaré le conseiller syndical.

Mauvaise gestion immobilière
Alors que plusieurs bureaux situés dans des édifices appartenant à Hydro-Québec sont vides, Hydro-Québec continue de louer des bureaux à l'extérieur.

« Le syndicat estime qu'il aurait avantage à installer des travailleurs dans ses bureaux puisque ceux-ci sont déjà payés. Par exemple, l'édifice blanc situé au 355 rue Vanier à Rimouski appartient à Hydro-Québec. Deux étages sont déjà loués et ils travaillent fort pour trouver des locataires pour l'espace qui reste», a expliqué Yannick Proulx. « Sachant cela, nous doutons sérieusement de leur engagement envers la région ! »

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 16 700  membres dans le secteur énergie. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivant : les affaires sociales, les communications, l'éducation, les universités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements :

Yanick Proulx 418-750-5115
Lisa Djevahirdjian, Information SCFP, cell. 514 831-3815

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.