Huit années plus éprouvantes pour les futurs retraités

Selon une nouvelle étude de la HSBC, les retraités du Canada et du monde entier souffriront d'un manque à gagner à la retraite

VANCOUVER, le 20 févr. 2013 /CNW/ - Les futurs retraités ne sont pas conscients de la baisse dramatique de niveau de vie qui, par manque de planification, les attend au cours des huit dernières années de leur retraite.

Selon L'avenir de la retraite - Une nouvelle réalité, une enquête de la HSBC menée récemment auprès de 15 000 consommateurs, répartis dans 15 pays, les gens auront en moyenne épuisé leurs économies dès la seconde moitié de leur période de retraite.

Tandis que la retraite est censée durer en moyenne 18 ans à l'échelle mondiale et 19 ans au Canada, l'épargne-retraite, elle, ne devrait pas durer plus de 10 et 11 ans, respectivement. Les retraités ne seraient donc pas en mesure d'assumer les dépenses supplémentaires, notamment pour des soins de longue durée, auxquelles ils pourraient devoir faire face.

De leur propre aveu, 56 % des répondants actifs à l'échelle mondiale et 55 % des répondants canadiens ne se préparent pas de façon adéquate pour s'assurer une retraite confortable, et 19 % des répondants à l'échelle mondiale et 23 % des répondants canadiens affirment ne pas s'y préparer du tout. En réalité, 42 % des répondants canadiens, dont 47 % dans la tranche d'âge des 55-64 ans, n'ont jamais économisé en vue de la retraite.

«Les Canadiens présentent un plus haut niveau d'endettement, faisant passer la satisfaction de leurs besoins et désirs immédiats avant leur santé financière à long terme, a déclaré Betty Miao, responsable en chef des services bancaires de détail et gestion de patrimoine à la Banque HSBC Canada. En se concentrant ainsi sur le court terme, plusieurs retraités seront forcés de réduire leur train de vie, à moins de prendre des mesures pour remédier à la situation pendant qu'il en est encore temps.»

La HSBC prévoit d'ailleurs que cette situation ne peut que s'aggraver, car l'espérance de vie continue d'augmenter dans le monde entier.

Les difficultés financières constituent la plus grande inquiétude que nourrissent la majorité des répondants à l'égard de leur retraite (57 % à l'échelle mondiale et 55 % au Canada), tandis que 46 % d'entre eux à l'échelle mondiale et 34 % au Canada craignent de ne pas avoir suffisamment d'argent pour obtenir des soins de santé de qualité. Malgré cela, presque la moitié des répondants toujours actifs (43 % à l'échelle mondiale et 41 % au Canada) sont prêts à économiser pour partir en vacances plutôt que pour préparer leur retraite. Autrement dit, il semble que pour plusieurs d'entre eux, les besoins financiers à court terme ont préséance sur les besoins financiers à long terme.

Au Canada, les ménages peinent à joindre les deux bouts : 60 % d'entre eux affirment qu'ils ne peuvent pas mettre d'argent de côté à cause de leurs dépenses courantes. Et seulement 15 % des répondants pensent qu'ils pourront combler leur déficit d'épargne lorsque la situation économique s'améliorera.

L'étude de la HSBC démontre également à quel point l'épargne-retraite est vite sollicitée pour répondre à des besoins à court terme : 29 % de l'ensemble des répondants et 25 % des Canadiens admettent qu'ils n'hésiteraient pas à y puiser des fonds pour acheter une maison ou payer les études de leurs enfants.

«De tout temps, les gens se sont demandé comment ils assureraient leur avenir, et nos contemporains ne font pas exception, a déclaré Simon Williams, responsable en chef, Gestion de patrimoine pour le Groupe HSBC. Pourtant, même si ce défi semble redoutable, la solution est très simple : plus on commence tôt à planifier, mieux on se prépare pour la retraite.

Dans cette perspective, poursuit-il, certains décideront de se mettre à épargner davantage, tandis que d'autres choisiront de travailler plus longtemps. Mais peu importe leur âge ou leur revenu, tous devront établir un plan qui les aidera à vivre la retraite qu'ils espèrent.»

Déficit d'épargne-retraite par pays

    Durée
prévue de
la retraite
(médiane,
en années)
Durée de
l'épargne-
retraite
(médiane,
en années)
Déficit
d'épargne-
retraite
(en années)
Déficit
d'épargne-
retraite
(en % de
la période
de retraite)
Classement International 18 10 8 56 %
1 Royaume-Uni 19 7 12 37 %
2 Égypte 11 5 6 45 %
3 France 19 9 10 47 %
4 Chine 20 10 10 50 %
5 Taïwan 18 9 9 50 %
6 Brésil 23 12 11 52 %
7 Australie 21 11 10 52 %
8 Mexique 17 9 8 53 %
9 Singapour 17 9 8 53 %
10 Canada 19 11 8 58 %
11 Émirats arabes unis (EAU) 15 9 6 60 %
12 Hong Kong 17 11 6 65 %
13 États-Unis 21 14 7 67 %
14 Inde 15 10 5 67 %
15 Malaisie 17 12 5 71 %

Selon l'étude de la HSBC, il existe cinq mesures pour améliorer sa situation financière à la retraite.

Mesure 1 : Soyez réaliste quant à vos besoins à la retraite

Envisagez vos besoins et désirs futurs de façon réaliste, et ce, qu'il s'agisse de voyages à l'étranger ou de soins de santé. Vous serez ainsi en mesure de mieux déterminer le revenu dont vous aurez besoin à la retraite et de comprendre comment vous préparer le mieux possible pour faire face à tous les risques financiers associés au vieillissement.

Mesure 2 : Faites de l'ordre dans vos priorités d'épargne

Établissez un budget réaliste qui vous conviendra et qui fera en sorte que vous ne négligerez pas la planification financière à long terme, y compris la nécessité d'épargner en vue de la retraite, au profit de besoins financiers soi-disant plus urgents. Mettre de l'argent de côté chaque mois, même un petit montant, peut faire toute la différence pour votre avenir.

Mesure 3 : Sachez que des événements majeurs peuvent grever votre épargne-retraite

On ne sait jamais ce que la vie nous réserve. C'est pourquoi il faut, autant que possible, avoir des fonds et des placements accessibles en situation d'urgence, et contracter une assurance qui vous permettra de pallier le manque à gagner dû au chômage ou à une maladie qui vous empêcherait de travailler.

Mesure 4 : Planifiez pour l'avenir

N'importe quel plan financier constitue un bon point de départ, y compris les plus simples comme les outils en ligne ou les listes de «choses à faire». Plus tard, vous auriez intérêt à rédiger un plan détaillé que vous réviserez régulièrement.

Mesure 5 : Sollicitez les conseils d'un professionnel pour améliorer votre capacité d'épargne

Faites appel à un conseiller financier professionnel pour examiner votre situation actuelle en matière d'épargne et votre situation potentielle à la retraite. Il pourra vous aider à déterminer vos besoins à la retraite et à mettre en place un plan complet.

Notes aux rédacteurs :

  1. Réalisée pour le compte de la HSBC, L'avenir de la retraite est une série d'études indépendantes de premier plan sur les tendances mondiales en matière de retraite. Elle offre des observations bien documentées relativement aux principales préoccupations découlant du vieillissement des populations et de l'augmentation de l'espérance de vie partout dans le monde. La plus récente étude, Une nouvelle réalité, est la huitième de la série et est basée sur une enquête en ligne menée auprès de 15 866 personnes réparties dans 15 pays. Depuis les débuts de la série, en 2005, plus de 125 000 personnes ont été sondées dans le monde.

  2. La société HSBC Holdings plc, la société mère du Groupe HSBC, est établie à Londres. Le Groupe sert des clients du monde entier à partir de quelque 6 900 bureaux répartis dans plus de 80 pays et territoires, en Europe, dans la région Asie-Pacifique, dans les Amériques, au Moyen-Orient et en Afrique. La Banque HSBC Canada, filiale de HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au Canada. Avec des actifs de 2 721 milliards de dollars US au 30 septembre 2012, le Groupe HSBC est l'un des plus importants établissements de services bancaires et financiers au monde.

  3. Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la série L'avenir de la retraite, et consulter toutes les études nationales et internationales précédentes, consultez www.hsbc.com/retirement.

  4. Société de services-conseils de premier plan dans les secteurs des banques, de l'assurance et de la gestion d'actifs, Cicero Consulting est spécialisée dans les services-conseils en matière de politiques publiques ainsi dans le leadership éclairé et les études de marché indépendantes. Établie en 2001, Cicero a des bureaux à Londres, à Bruxelles, à Washington et à Singapour. Consultez www.cicero-group.com

  5. L'auteur Mark Twigg et le directeur de recherche Paul Middleton ont conçu la présente étude, analysé les données et rédigé le rapport de recherche pour le compte de Cicero, chef de file en matière de recherche sur la retraite et les régimes de retraite.

SOURCE : Banque HSBC Canada

Renseignements :

Sharon Wilks
Banque HSBC Canada
Tél. : 416-868-3878

Aurora Bonin
Banque HSBC Canada
604-641-1905

Profil de l'entreprise

Banque HSBC Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.