Hôtel-Dieu-de-Sorel - Le ministre Barrette autorise l'achat de l'appareil EBUS

QUÉBEC, le 4 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd'hui qu'il autorisait l'achat de l'appareil EBUS, un appareil permettant de diagnostiquer des cancers du poumon et des troubles pulmonaires, à l'Hôtel-Dieu-de-Sorel. Cette décision a été prise à la suite de la réception du rapport de l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) sur l'utilisation optimale et l'accessibilité des appareils EBUS.

Citation :

«  Le rapport de l'INESSS nous a donné certains grands principes quant à l'achat d'appareils EBUS. Dans ces circonstances et considérant les efforts importants faits par la Fondation pour amasser les fonds nécessaires à l'achat de l'appareil, j'ai décidé d'autoriser l'achat de l'EBUS. C'est une nouvelle qui réjouira sans doute la communauté de Sorel. Ceci étant, dans un souci d'assurer la cohérence de l'offre de service et d'une saine gestion des fonds publics, je rappelle l'importance pour les fondations d'obtenir les autorisations nécessaires du ministère de la Santé et des Services sociaux avant de procéder à des collectes de fonds pour l'achat d'appareils. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Au courant des dernières semaines, nous avons analysé le dossier afin de prendre la meilleure décision possible pour les citoyens de Sorel, et, plus largement, de la Montérégie-Est. Je souhaitais que les efforts de la Fondation soient reconnus, tout en s'assurant de la sécurité des patientes et des patients qui pourraient utiliser l'appareil. Je crois que nous avons pris une décision équilibrée, en fonction de constats scientifiques, et j'en suis très heureuse. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie

Faits saillants :

Situation à Sorel-Tracy
Le volume anticipé est de 100 cas par année, mais il était de 37 en 2015-2016 pour les patients provenant du réseau local de service Pierre-de-Saurel. Ceci dit, la population du RLS a une incidence du cancer du poumon relativement élevée, soit de 111 cas par 100 000 habitants, comparativement à 99 par 100 000 habitants pour le Québec. Deux pneumologues sont en poste, dont un habileté à effectuer l'EBUS. Un troisième pneumologue, qui est aussi habileté à effectuer l'EBUS, se joindra sous peu à l'équipe.

Conclusions de l'INESSS
L'INESSS, dans son rapport sur l'EBUS et son utilisation optimale au Québec, énonce les constats suivants :

  • La qualité technique de la procédure repose en grande partie sur le professionnel qui pratique l'EBUS et l'équipe qui l'entoure;
  • Les pneumologues doivent acquérir une compétence particulière en échographie endobronchique et maintenir cette compétence;
  • Le volume d'intervention minimal nécessaire pour acquérir la compétence en EBUS est variable et se situe à environ 50 procédures;
  • Deux des trois consensus d'experts recensés rapportent un volume annuel d'EBUS requis pour le maintien de la compétence compris entre 20 et 25 procédures/année. Toutefois, des modalités novatrices d'évaluation de la compétence autres que la mesure du volume existent;
  • Le volume d'EBUS réalisé par les pneumologues dans les établissements qui possèdent un appareil varie de 31 (Sept-Îles) à 622 (IUCPQ).

Le rapport de l'INESSS peut être consulté à l'adresse suivante : http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/etat-des-connaissances-en-appui-a-la-decision-de-lintegration-de-nouveaux-services-dechog.html

Rappelons qu'il y a actuellement 20 installations situées dans 17 établissements qui offrent le service au Québec, soit tous les centres désignés en cancérologie pulmonaire, à l'exception de l'Hôpital régional de Rimouski et de l'Hôpital d'Amos.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Julie White, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 266-7171; Bianca Boutin, Attachée de presse de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, 418 266-7181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.