Heures supplémentaires obligatoires - « Le travail forcé des infirmières doit cesser » - Amir Khadir

MONTRÉAL, le 8 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Mercier et médecin, Amir Khadir, trouve inacceptables les heures supplémentaires forcées et les conditions de travail imposées aux infirmières et infirmiers, les jugeant dangereuses pour elles et pour leurs patients.

Encore cette semaine, des infirmières du département de chirurgie de l'hôpital Pierre-Le Gardeur, où Dr Khadir pratique, ont dévoilé qu'elles sont régulièrement forcées de faire du temps supplémentaire.

« Je comprends tout à fait le cri du cœur de ces infirmières. Il en faut du courage pour dénoncer publiquement la situation tout en sachant que le ministre de la Santé tolère très mal la critique. Elles peuvent compter sur mon appui, car Gaétan Barrette est trop absorbé par les moindres caprices des médecins affairistes qui, comme lui, veulent privatiser les services de santé pour faire de la maladie une occasion de profit. Je vais le talonner pour qu'il s'occupe enfin de la situation déplorable dans laquelle se trouvent trop de professionnel.les de la santé », lance Amir Khadir.

En tant que médecin, Amir Khadir ne peut que constater le rôle essentiel que jouent les infirmières : « Elles prodiguent des soins précieux malgré la détérioration constante de leurs conditions de travail.  Le plus désolant, c'est de voir comment les coupes successives imposées au réseau de la santé ont poussé  les administrateurs à appliquer une gestion déshumanisée au détriment de la sécurité des patients et de la santé du personnel ».

Les conditions actuelles dans lesquelles travaillent les professionnel.les de la santé sont intolérables. « L'insatisfaction est généralisée, les employé.es sont épuisés, les demandes de congés de maladie explosent et le personnel a de plus en plus recours aux anxiolytiques et antidépresseurs pour surmonter l'épuisement et le découragement. La gestion inhumaine du ministre Barrette mène le Québec vers un mur », croit Amir Khadir.

Plusieurs études démontrent que l'accumulation d'heures supplémentaires finit par affecter les capacités et la concentration des infirmières et par accroître le risque d'erreurs. Aussi compétentes soient-elles, l'épuisement et les erreurs qui guettent les infirmières mettent en danger la sécurité des patients.

Québec solidaire demande une de fois de plus au ministre de la Santé d'être plus réceptif aux critiques et aux idées exprimées par les différents professionnels.les de la santé, mais aussi par les patients et les observateurs du milieu de la santé.

 

SOURCE Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guevremont, (418) 473-2579, sguevremont@assnat.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.