Héroux-Devtek publie ses résultats pour l'exercice 2010

    
    - Ventes de 320,4 M$ pour l'exercice, en légère baisse par rapport à
      337,6 M$ l'an dernier
    - BPA dilué de 0,52 $, contre 0,67 $ lors de l'exercice précédent
    - Bilan sain avec 46,6 M$ en trésorerie et équivalents de trésorerie
    - Carnet de commandes fermes de 423 M$
    

LONGUEUIL, QC, le 28 mai /CNW Telbec/ - Héroux-Devtek Inc. (TSX : HRX), un important fabricant canadien de produits aérospatiaux et industriels, a publié aujourd'hui les résultats de son quatrième trimestre et de l'ensemble de son exercice financier terminé le 31 mars 2010.

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2010

Les ventes consolidées de l'exercice se sont élevées à 320,4 millions de dollars, comparativement à 337,6 millions de dollars lors de l'exercice 2009. Ce recul de 5,1 % est principalement attribuable à une baisse des ventes de produits industriels et à l'impact des devises. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) a atteint 48,4 millions de dollars, soit 15,1 % des ventes, comparativement à 54,6 millions de dollars, ou 16,2 % des ventes, l'an dernier, alors que les ventes du secteur Aérospatiale qui se sont maintenues essentiellement au même niveau que lors de l'exercice précédent ont été plus que contrebalancées par la baisse des ventes du secteur Industriel et l'impact négatif de l'évolution du dollar canadien par rapport à la devise américaine durant l'exercice 2010. Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 27,2 millions de dollars, comparativement à 34,5 millions de dollars un an plus tôt, en raison des mêmes facteurs susmentionnés. La Société a enregistré un bénéfice net de 16,0 millions de dollars, soit 0,52 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à un bénéfice net de 21,4 millions de dollars, ou 0,67 $ par action, sur une base pleinement diluée, l'an dernier. Enfin, les fonds autogénérés liés aux activités d'exploitation ont totalisé 45,9 millions de dollars, en légère baisse par rapport à 48,0 millions de dollars un an plus tôt.

Les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine ont eu pour effet de réduire le montant des ventes de 1,9 million de dollars, ou 0,5 %, en comparaison de l'exercice précédent, et ont eu, cette année, une incidence négative de l'ordre de 1,7 % sur la marge bénéficiaire brute, exprimée en pourcentage des ventes, marge qui s'est établie à 15,7% pour l'exercice. L'impact des fluctuations des devises sur la marge bénéficiaire brute de la société est atténué par l'utilisation de contrats de change à terme ainsi que par la couverture naturelle découlant des achats de matériaux effectués en dollars américains.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants financiers   Trimestres terminés      Exercices terminés
                                          le 31 mars              le 31 mars
    (en milliers de dollars,
     sauf pour les données par
     action)                        2010        2009        2010        2009
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes                        84 965      92 146     320 354     337 635
    Bénéfice d'exploitation        7 287      10 020      27 177      34 453
    Bénéfice net                   4 405       6 431      16 003      21 363
      Par action - de base ($)      0,14        0,20        0,52        0,68
      Par action - dilué ($)        0,14        0,20        0,52        0,67
    Fonds autogénérés liés aux
     activités d'exploitation     12 250      14 056      45 867      48 042
    Nombre moyen pondéré
     d'actions en circulation
     (de base, en milliers)       30 490      31 391      30 662      31 583
    -------------------------------------------------------------------------
    

"Malgré une année marquée par une récession persistante et des conditions de marché difficiles, principalement dans les marchés des avions régionaux et d'affaires ainsi que dans le secteur industriel, Héroux-Devtek a obtenu de solides résultats et a conservé un bilan sain," a affirmé Gilles Labbé, président et chef de la direction. "Le succès remporté par la Société au cours de l'exercice 2010 est attribuable à la diversité de nos produits et services de grande qualité, à nos initiatives de réduction de coûts, de même qu'à la capacité de nos employés dévoués à accroître notre productivité. De plus, nous avons réaffirmé notre position de chef de file dans nos principaux marchés, soit les trains d'atterrissage et l'aérostructure, en remportant plusieurs contrats pluriannuels liés à des programmes stratégiques comme ceux du Joint Strike Fighter (JSF) F-35 et de l'hélicoptère Chinook CH-47."

En date du 31 mars 2010, le bilan de Héroux-Devtek demeurait sain. Ainsi, la trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 46,6 millions de dollars et la dette à long terme, incluant la tranche à court terme, s'élevait à 81,1 millions de dollars. Par conséquent, le ratio de la dette nette sur les capitaux propres s'établissait à 0,16:1 à la clôture de l'exercice 2010, comparativement à 0,25:1 trois mois plus tôt et à 0,24:1 à la fin de l'exercice précédent. Le ratio de la dette nette sur les capitaux propres se définit comme la dette à long terme, incluant la tranche à court terme, moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie, divisée par les capitaux propres.

Depuis le renouvellement de son programme d'offre publique de rachat dans le cours normal des activités en novembre 2009, Héroux-Devtek a racheté 93 400 actions ordinaires à un prix moyen de 5,14 $ l'action. En vertu de ce programme, la Société pourra racheter un maximum de 1,5 million d'actions ordinaires d'ici le 24 novembre 2010.

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Pour le quatrième trimestre de l'exercice 2010, les ventes consolidées se sont établies à 85,0 millions de dollars, comparativement à 92,1 millions de dollars un an plus tôt. En excluant l'impact négatif des devises de 9,5 millions de dollars, les ventes du quatrième trimestre de cette année auraient été plus élevées de 2,4 millions de dollars par rapport à celles du trimestre correspondant un an plus tôt. Le BAIIA a atteint 12,3 millions de dollars, soit 14,4 % des ventes, alors qu'il s'était élevé à 15,4 millions de dollars, ou 16,7 % des ventes, l'an dernier. Cet écart négatif reflète en grande partie la détérioration rapide de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 7,3 millions de dollars, comparativement à 10,0 millions de dollars un an auparavant. Le bénéfice net a atteint 4,4 millions de dollars, soit 0,14 $ par action, sur une base pleinement diluée, contre 6,4 millions de dollars, ou 0,20 $ par action, sur une base pleinement diluée, lors de l'exercice précédent. Les fonds autogénérés liés aux activités d'exploitation se sont élevés à 12,3 millions de dollars cette année, comparativement à 14,1 millions de dollars l'an dernier.

RÉSULTATS SECTORIELS

Au cours de l'exercice financier 2010, les ventes du secteur Aérospatiale ont légèrement fléchi pour s'établir à 297,9 millions de dollars, comparativement à 299,4 millions de dollars l'an dernier. En excluant l'impact des devises, comme il est expliqué plus haut, les ventes de ce secteur sont demeurées pratiquement stables par rapport à l'exercice précédent. Les ventes de produits de trains d'atterrissage ont augmenté de 2,2 % pour atteindre 194,9 millions de dollars en raison de l'obtention de nouveaux contrats dans le secteur des gros porteurs commerciaux et de nouveaux mandats de réparation et d'entretien dans le cadre de programmes militaires, qui ont été en partie contrebalancés par le ralentissement des calendriers de production de programmes de jets régionaux et d'affaires et d'hélicoptères commerciaux. Les ventes de produits d'aérostructure ont baissé de 5,4 % pour s'établir à 101,7 millions de dollars, alors que l'augmentation de la cadence de production des programmes du JSF et de l'hélicoptère Bell 429 a été plus que contrebalancée par le recul des ventes de produits militaires réalisées sur le marché secondaire, par la diminution du niveau d'activité dans le marché des jets d'affaires de même que par l'évolution défavorable des devises. Au quatrième trimestre, les ventes du secteur Aérospatiale ont fléchi de 3,8 % pour s'établir à 79,1 millions de dollars.

Le bénéfice d'exploitation pour l'exercice 2010 s'est établi à 24,7 millions de dollars, soit 8,3 % des ventes, comparativement à 29,3 millions de dollars, ou 9,8 % des ventes, lors de l'exercice 2009. Le recul des ventes attribuable au ralentissement des calendriers de production et aux reports de commandes dans le marché de l'aérospatiale commerciale a été en partie contrebalancé par une amélioration de la cadence de production des produits de trains d'atterrissage et par des mesures de réduction de coûts.

Les ventes du secteur Industriel ont atteint 22,5 millions de dollars au cours de l'exercice 2010, en baisse par rapport aux ventes de 38,2 millions de dollars réalisées lors de l'exercice précédent. Ce recul reflète les conditions de marché difficiles dans l'industrie de la production d'énergie, y compris de l'énergie éolienne, et dans le secteur de l'équipement lourd résultant de la faiblesse de l'économie. Au quatrième trimestre, les ventes du secteur Industriel se sont élevées à 5,8 millions de dollars, comparativement à 9,9 millions de dollars un an auparavant.

Pour l'exercice 2010, le bénéfice d'exploitation s'est établi à 2,4 millions de dollars, soit 10,8 % des ventes, en baisse par rapport à 5,2 millions de dollars, ou 13,5 % des ventes, lors de l'exercice précédent. Cette baisse reflète un recul des ventes qui a été en partie contrebalancé par des mesures efficaces de réduction de coûts.

ÉVÉNEMENTS RÉCENTS

Le 28 avril 2010, Héroux-Devtek a complété l'acquisition de la quasi-totalité des actifs nets d'Eagle Tool & Machine Co. ("Eagle Tool") et de sa filiale E-2 Precision Products ("E-2"), deux sociétés privées de l'Ohio spécialisées dans la fabrication de composants usinés de précision destinés au secteur de l'aérospatiale. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009, Eagle Tool a généré des ventes d'environ 38 millions de dollars US. Eagle Tool se spécialise avant tout dans la fabrication de composants de trains d'atterrissage complexes destinés aux fabricants d'équipement d'origine et au marché secondaire, essentiellement pour l'industrie de l'aérospatiale militaire, mais également pour certains programmes d'aérospatiale commerciale. Plus précisément, l'entreprise est impliquée dans la fabrication de composants destinés aux programmes d'avions C-5, C-17, C-130, F-15, F-18 et T-38, tout en participant également au programme du JSF. Cette transaction devrait avoir un effet favorable sur le bénéfice par action de la société pouvant atteindre 10 % au cours de la première année suivant l'acquisition.

Le 10 mai 2010, Héroux-Devtek a fait l'annonce d'un important programme d'investissement de 26,5 millions de dollars échelonné sur cinq ans à son usine de trains d'atterrissage de Kitchener, en Ontario, afin d'offrir des produits et services de calibre mondial à sa clientèle internationale. Ce vaste programme d'investissement comprend notamment l'achat de matériel de pointe hautement automatisé et la modernisation de l'équipement existant. Ces initiatives permettront également à la Société d'offrir plus de valeur ajoutée à ses clients grâce à sa capacité de fabriquer d'importants composants de trains d'atterrissage de complexité croissante et de taille de plus en plus grande.

Le 18 mai 2010, la Société a annoncé que ses activités liées aux produits de trains d'atterrissage ont obtenu, principalement par l'Armée de l'air et la Marine américaines, des contrats en vue de la fabrication de composants de trains d'atterrissage essentiellement pour les avions B-1B, C-130, C-5, KC-135R et P-3. La production s'échelonnera sur les quatre prochaines années et les livraisons commenceront au cours de l'exercice 2011. La valeur combinée de ces contrats s'élève à près de 16 millions de dollars canadiens.

PERSPECTIVES

Les conditions se sont améliorées dans le marché de l'aérospatiale commerciale, mais la reprise demeure fragile et des commandes existantes pourraient être reportées ou annulées. Dans le secteur des gros porteurs commerciaux, Boeing et Airbus ont confirmé que leurs calendriers de livraisons pour l'année civile 2010 avoisineront les niveaux de 2009. Plus important encore, les deux sociétés ont récemment annoncé des augmentations de leur cadence de production pour l'année civile 2011 pour des plateformes d'avions comme le B-777, le B-747, et le A-320, tandis que les livraisons initiales du B-787 sont prévues vers la fin de l'année civile 2010. Enfin, les carnets de commandes demeurent robustes et représentent plus de six ans de production aux cadences actuelles. Le marché des jets d'affaires semble avoir franchi le creux de la vague et l'industrie commence à percevoir des signes positifs. Le marché de l'aérospatiale militaire demeure solide et l'accélération de la cadence de production du programme du JSF se poursuit, même s'il a été annoncé que le rythme de la progression sera légèrement plus modéré à court terme. Bien que le financement du budget du département de la Défense américain pour l'année financière 2010 ait été augmenté et qu'une hausse supplémentaire pour l'année financière 2011 fasse l'objet d'une proposition, le financement des budgets ultérieurs pourrait être réduit alors que l'Administration américaine doit prendre des décisions à l'égard de son déficit global. L'industrie de la production d'énergie semble avoir passé le creux de la vague, mais ne devrait pas connaître de reprise importante avant l'année civile 2011. Dans le marché de l'énergie éolienne, la faiblesse de la demande et des prix pour l'énergie ont ralenti le rythme des nouvelles installations depuis le début de l'année civile 2010, mais le marché continue d'offrir un potentiel considérable à moyen terme.

"L'intégration d'Eagle Tool et de E-2 constituera une priorité importante au cours de l'exercice 2011. Si l'on exclut l'apport de ces entreprises récemment acquises, nous anticipons que les ventes demeureront relativement stables par rapport à l'exercice précédent, en présumant un taux de change relativement stable. La valeur du carnet de commandes fermes de Héroux-Devtek s'établissait à 423 millions de dollars au 31 mars 2010 et ces commandes demeurent très diversifiées. L'acquisition d'Eagle et de E-2 viendra ajouter environ 125 millions de dollars à notre carnet de commandes fermes. Malgré notre carnet bien rempli et les relations d'affaires solides que nous entretenons avec nos clients, nous devons continuer à chercher à accroître encore davantage notre productivité et à réduire notre base de coûts afin de demeurer concurrentiels à l'échelle mondiale compte tenu de la volatilité du dollar canadien," a conclu M. Labbé.

TÉLÉCONFÉRENCE

Héroux-Devtek Inc. tiendra une conférence téléphonique pour discuter de ses résultats financiers, le vendredi 28 mai 2010 à 10 h (heure normale de l'Est). Les personnes intéressées peuvent participer à l'appel en composant le (514) 807-9895 (pour les participants de Montréal et d'outre-mer) ou le 1-866-865-3087 (pour les autres participants d'Amérique du Nord). Il sera également possible de participer à la conférence en direct sur le Web en accédant à l'un des sites suivants, à savoir : www.herouxdevtek.com, www.newswire.ca ou www.q1234.com.

Dans la mesure où il vous serait impossible de participer à la conférence téléphonique, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de celle-ci en téléphonant au 1-800-642-1687et en composant le code 75556115 sur votre clavier téléphonique. Cet enregistrement sera accessible à compter du vendredi 28 mai 2010 à 13 h, heure avancée de l'Est, et ce, jusqu'à 23 h 59 le vendredi 4 juin 2010.

PROFIL

Héroux-Devtek (TSX : HRX), une entreprise canadienne, répond aux besoins de deux marchés principaux : l'aérospatiale et le secteur industriel. Elle se spécialise dans la conception, la mise au point, la fabrication et la réparation et l'entretien de systèmes et de composants. Héroux-Devtek offre aux secteurs commercial et militaire de l'aérospatiale des systèmes de trains d'atterrissage (y compris les pièces et les services d'entretien et de réparation) et des composants structuraux d'aéronefs. L'entreprise fournit également au secteur industriel des composants de grande dimension pour le matériel affecté à la production d'énergie, ainsi que des composants de précision destinés à d'autres applications industrielles. Environ 70 % des ventes de l'entreprise sont réalisées à l'étranger, principalement aux États-Unis. L'entreprise a son siège social à Longueuil, au Québec, et possède des installations dans le Grand Montréal (Longueuil, Dorval, Laval et Rivière-des-Prairies), à Kitchener et à Toronto en Ontario, à Arlington au Texas ainsi qu'à Springfield, Cleveland et Cincinnati dans l'Ohio.

DÉCLARATION LIBÉRATOIRE

À l'exception de l'information historique, ce communiqué peut contenir de l'information et des déclarations de nature prospective en ce qui concerne la performance future de la compagnie. Ces déclarations se fondent sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que la meilleure évaluation possible de la direction en ce qui a trait aux événements futurs. Parmi les facteurs susceptibles de causer un écart dans les résultats figurent, entre autres, les fluctuations des résultats trimestriels, l'évolution de la demande pour les produits et services de la compagnie, l'incidence de la concurrence sur les prix, ainsi que les tendances générales du marché ou les changements de la conjoncture économique. En conséquence, le lecteur est averti qu'un écart peut survenir entre les résultats réels et les prévisions.

MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Le BAIIA, soit le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement, et les fonds autogénérés des activités d'exploitation sont des mesures financières non conformes aux principes comptables généralement reconnus ("PCGR") du Canada. Il est donc peu probable qu'elles puissent être comparables à des mesures similaires publiées par d'autres émetteurs. La direction, ainsi que les investisseurs, estiment toutefois qu'elles leur procurent des renseignements utiles pour leur permettre d'évaluer la rentabilité et les liquidités de la société ainsi que sa capacité de générer des fonds pour financer ses activités.

Avis aux lecteurs

Les états financiers consolidés non vérifiés complets et l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation sont disponibles sur le site Web de Héroux-Devtek à l'adresse www.herouxdevtek.com

SOURCE Héroux-Devtek Inc.

Renseignements : Renseignements: Héroux-Devtek Inc.: Gilles Labbé, Président et chef de la direction, (450) 679-3330; Réal Bélanger, Vice-président exécutif et chef de la direction financière, (450) 679-3330; MaisonBrison: Martin Goulet, CFA, (514) 731-0000

Profil de l'entreprise

Héroux-Devtek Inc.

Renseignements sur cet organisme

MaisonBrison Communications

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.