Hélicoptères Canadiens publie ses résultats de l'exercice 2009

MONTRÉAL, le 17 mars /CNW Telbec/ - Le Fonds de revenu Hélicoptères Canadiens (TSX : CHL.UN) (le "Fonds"), la plus grande entreprise de services héliportés exerçant ses activités au Canada, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le quatrième trimestre et l'exercice terminés le 31 décembre 2009.

RÉSULTATS DE L'EXERCICE 2009

Les produits du Fonds ont atteint 154,2 millions de dollars, en hausse de 2,2 %, soit 3,3 millions de dollars, par rapport aux produits de 150,9 millions de dollars en 2008. Les produits liés aux activités de vol à vue (VFR) ont progressé de 3,5 millions de dollars principalement en raison des produits tirés des appareils attitrés en Afghanistan et de la hausse des activités d'extinction des feux, atténués partiellement par un repli de 34,7 % des activités domestiques, attribuable à la faiblesse du marché des ressources naturelles. Les produits provenant des activités de vol aux instruments (IFR) ont augmenté de 1,2 %, principalement grâce à une composition de produits plus favorable et au taux de change avec le dollar américain. Les produits liés aux services accessoires, qui comprennent le contrat d'entraînement au vol et de soutien ("CEVS"), ont fléchi de 0,9 million de dollars en raison de modifications particulières apportées au contrat en 2008. Le nombre d'heures de vol rémunérées a diminué de 20,8 % pour s'établir à 57 789 heures, ce qui témoigne du recul important des activités dans le secteur des ressources au Canada.

Le BAIIA s'est établi à 30,8 millions de dollars, comparativement à 26,0 millions de dollars un an plus tôt. Les charges d'exploitation ont diminué de 3,0 % pour atteindre 121,7 millions de dollars, surtout en raison de la diminution des activités de maintenance et des frais d'équipage, lesquelles sont liées à l'utilisation des appareils. Les frais généraux, administratifs et de vente ont grimpé de 2,4 millions de dollars, une augmentation attribuable aux coûts d'assurance et de mobilisation plus élevés relatifs au contrat en Afghanistan ainsi qu'au paiement consécutif à la retraite de l'ancien président du Fonds. Le bénéfice net avant intérêts minoritaires a atteint 26,8 millions de dollars, soit 2,05 $ par part, en hausse de 38,8 % par rapport au bénéfice net avant intérêts minoritaires de 19,3 millions de dollars en 2008, soit 1,46 $ par part.

Compte tenu de la hausse du bénéfice net, les flux de trésorerie d'exploitation du Fonds avant variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement se sont élevés à 28,0 millions de dollars, comparativement à 25,8 millions de dollars un an plus tôt. L'encaisse distribuable a été de 26,9 millions de dollars, soit 2,05 $ par part, en hausse de 27,5 % comparativement à 21,1 millions de dollars au dernier exercice, soit 1,59 $ par part. Le ratio de distribution de 54 % constitue une amélioration considérable par rapport au ratio de distribution de 69 % en 2008. Il représente aussi le ratio de distribution le plus faible depuis la création du Fonds, en 2005.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    Faits saillants              Trimestres terminés      Exercices terminés
    (en milliers de dollars,       les 31 décembre          les 31 décembre
     sauf les données par part)    2009        2008        2009        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits                     31 429      27 046     154 215     150 918
    BAIIA(1)                       (125)     (1 473)     30 818      26 032
    Bénéfice net avant
     intérêts minoritaires        2 671        (426)     26 823      19 321
      Par part - de base et
       dilué ($)                   0,20       (0,03)       2,05        1,46
    Encaisse distribuable         3 539         419      26 859      21 066
      Par part - de base et
       dilué ($)                   0,27        0,03        2,05        1,59
    Ratio de distribution          s. o.       s. o.         54 %        69 %
    Nombre moyen pondéré de
     parts en circulation (y
     compris les parts de
     catégorie B)            13 068 971  13 228 540  13 091 125  13 267 064
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Bénéfice avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement,
        gain ou perte à la cession d'immobilisations corporelles, quote-part
        de la perte nette d'une société sous influence notable et intérêts
        minoritaires
    

Le Fonds a conclu l'exercice dans une situation financière solide avec une trésorerie et équivalents de trésorerie de 43,1 millions de dollars ainsi que des facilités d'emprunt non utilisées. Au 31 décembre 2009, le Fonds disposait de 15,0 millions de dollars et de 40,0 millions de dollars aux termes de sa facilité d'exploitation et de sa facilité de crédit à terme, respectivement, et la trésorerie et les facilités de crédit totalisaient 98,1 millions de dollars.

"Comme en font foi nos résultats satisfaisants de 2009, les activités d'Hélicoptères Canadiens ont fait preuve de résilience devant le ralentissement de l'économie," explique Don Wall, président et chef de la direction d'Hélicoptères Canadiens. "Notre clientèle diversifiée, nos relations à long terme et le succès de notre premier mandat outre-mer ont plus qu'atténué la faible demande au Canada ainsi que les pressions sur les prix. Les augmentations du bénéfice et des produits au cours d'un exercice marqué par une récession persistante témoignent également de notre capacité à contrôler les coûts et nous placent dans une excellente position pour tirer profit des initiatives de croissance future."

RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Les produits d'Hélicoptères Canadiens ont atteint 31,4 millions de dollars, en hausse de 16,3 % par rapport aux produits de 27,0 millions de dollars au quatrième trimestre de 2008. Les produits liés aux activités de vol à vue (VFR) ont fait un bond de 6,5 millions de dollars, reflétant le contrat en Afghanistan, mais cette hausse a été atténuée par la forte baisse des activités domestiques attribuable à la faiblesse du marché des ressources naturelles. Les produits provenant des activités de vol aux instruments (IFR) ont fléchi de 23,6 % en raison de la perte du contrat d'exploitation et d'entretien pour appuyer le Système d'alerte du Nord de l'Armée de l'air américaine. Les produits liés aux services accessoires ont augmenté de 1,3 million de dollars en raison de la conclusion d'engagements contractuels en 2009. Le nombre d'heures de vol rémunérées a diminué de 5,5 % pour s'établir à 10 554 heures.

Soutenu par une composition favorable des produits, le BAIIA a été de (0,1) million de dollars comparativement à (1,5) million de dollars au dernier exercice. Le bénéfice net avant intérêts minoritaires s'est établi à 2,7 millions de dollars, soit 0,20 $ par part, en hausse par rapport à (0,4) million de dollars de 2008, soit (0,03) $ par part. Ce résultat s'explique par une augmentation de la récupération fiscale découlant de la réduction des taux d'imposition provinciaux en vigueur au cours du quatrième trimestre de 2009. Les flux de trésorerie d'exploitation avant variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement se sont élevés à 2,9 millions de dollars, en hausse par rapport à 1,0 million de dollars au quatrième trimestre de 2008. L'encaisse distribuable a atteint 3,5 millions de dollars, soit 0,27 $ par part, comparativement à 0,4 million de dollars, soit 0,03 $ par part il y a un an.

Certaines des activités d'Hélicoptères Canadiens subissent des fluctuations saisonnières en raison de la variation des heures de clarté et de la fluctuation des conditions météorologiques, la demande étant habituellement plus élevée de mai à octobre. Bien que certaines des activités d'Hélicoptères Canadiens dépendent des heures de vol et soient gérées dans le but de réduire l'incidence des variations saisonnières, une partie importante des frais d'exploitation, comme ceux que représentent l'équipage et la flotte, de même que les frais généraux, administratifs et de vente, sont fixes. Hélicoptères Canadiens profite de la basse saison pour effectuer les réparations et la maintenance sur ses aéronefs et fournir une formation supplémentaire à ses équipages afin de réduire au minimum les temps d'immobilisation pendant la haute saison. Cette stratégie d'affaires, nécessaire compte tenu du caractère saisonnier des activités, réduit considérablement les profits au cours des trimestres se terminant les 31 décembre et 31 mars, et elle a généralement entraîné des pertes au cours de ces trimestres. Par conséquent, les résultats d'un trimestre donné pourraient ne pas être représentatifs.

PERSPECTIVES

"Même si nous ne prévoyons pas de redressement important de la demande domestique en 2010, en raison principalement de la faiblesse du secteur des ressources naturelles, nous sommes en excellente position pour tirer profit de la reprise prévue en 2011. Plus important encore, la solide situation financière d'Hélicoptères Canadiens nous permet de saisir de façon dynamique toute occasion d'expansion rentable qui se présente. De plus, nous croyons que la deuxième option de renouvellement d'un an de notre contrat avec le ministère de la Défense des États-Unis en Afghanistan sera exercée en décembre prochain et que nos activités dans ce pays continueront de contribuer fortement à l'exploitation du Fonds en 2011", conclut M. Wall.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Hélicoptères Canadiens tiendra une conférence téléphonique le 18 mars 2010, à 11 h, heure avancée de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 647-427-7450 (appels locaux) ou le 1-888-231-8191 (sans frais). Si vous êtes dans l'impossibilité d'y participer, vous pourrez avoir accès à un enregistrement de la conférence téléphonique en composant le 416-849-0833 (appels locaux) ou le 1-800-642-1687 (sans frais), suivi du code d'accès 60961313, puis de #. Cet enregistrement sera accessible jusqu'au 25 mars 2010.

PROFIL DU FONDS DE REVENU HÉLICOPTÈRES CANADIENS

Par l'entremise d'Hélicoptères Canadiens Limitée, le Fonds de revenu Hélicoptères Canadiens est la plus grande entreprise de services de transport par hélicoptère exerçant ses activités au Canada, et aussi l'une des plus importantes au monde par la taille de sa flotte. Exploitant plus de 35 bases dans l'ensemble du Canada, Hélicoptères Canadiens offre des services héliportés à divers secteurs, y compris les secteurs des services médicaux d'urgence, de maintenance des infrastructures, des services publics, du pétrole et du gaz, des mines, de la foresterie et de la construction. En plus d'offrir des services de transport par hélicoptère, Hélicoptères Canadiens exploite trois écoles de pilotage, fournit des services de réparation et de maintenance à des tiers au Canada et du soutien militaire en Afghanistan. Forte de son expérience de plus de 60 années, Hélicoptères Canadiens est un chef de file de l'industrie pour la mise en place de normes de sécurité et de procédures d'exploitation.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs liés au rendement futur du Fonds. Les énoncés prospectifs, plus précisément ceux qui ont trait au rendement futur, sont assujettis à certains risques et incertitudes, et les résultats réels pourraient différer de façon importante de ces estimations. Par conséquent, les lecteurs ne devraient pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. En outre, ces énoncés prospectifs sont valides à la date à laquelle ils ont été rédigés. Le Fonds n'a pas l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement, à moins que les lois applicables ne l'y obligent.

    
    DÉFINITION DES MESURES NON-CONFORMES AUX PCGR ; BAIIA, ENCAISSE
    DISTRIBUABLE NORMALISÉE ET ENCAISSE DISTRIBUABLE
    

Le "BAIIA" est défini comme étant le bénéfice (la perte) avant intérêts, impôts sur les bénéfices, amortissement, gain ou perte à la cession d'immobilisations corporelles et intérêts minoritaires, comme il est indiqué à la rubrique "Sommaire des principales informations financières consolidées".

L'encaisse distribuable normalisée est une mesure non conforme aux PCGR recommandée par l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA") afin d'améliorer l'uniformité de l'information sur l'encaisse distribuable et la comparabilité entre les entités. L'encaisse distribuable normalisée est définie comme étant les flux de trésorerie d'exploitation, après ajustement pour les dépenses en capital nettes relatives à l'entretien établies conformément aux PCGR.

La direction considère l'encaisse distribuable comme une mesure du rendement de l'exploitation étant donné que cette mesure est généralement utilisée par les fonds de revenu du Canada comme un indicateur du rendement financier. L'encaisse distribuable est définie comme étant l'encaisse distribuable normalisée plus la variation nette des soldes hors caisse du fonds de roulement et moins la contrepartie versée par le Fonds pour l'achat de parts en vertu du régime d'actionnariat des employés. L'encaisse distribuable est importante puisqu'elle résume sommairement les liquidités disponibles pour distribution aux porteurs de parts.

Le BAIIA, l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable ne constituent pas des mesures du rendement selon les PCGR et n'ont pas de signification normalisée prescrite par les PCGR. Par conséquent, le BAIIA, l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA, l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable ne doivent pas être considérés comme des substituts du bénéfice net (de la perte nette) établis conformément aux PCGR à titre d'indicateurs du rendement du Fonds, ni comme des substituts des flux de trésorerie d'exploitation, d'investissement et de financement, à titre de mesures de la liquidité et des flux de trésorerie.

Avis aux lecteurs : Les états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés complets ainsi que le rapport de gestion sur les résultats d'exploitation et la situation financière sont accessibles sur le site Web d'Hélicoptères Canadiens, à l'adresse www.canadianhelicopters.com, de même que sur celui de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

%SEDAR: 00022513EF c2701

SOURCE Groupe HNZ Inc.

Renseignements : Renseignements: Don Wall, Président et chef de la direction, Fonds de revenu Hélicoptères Canadiens, (780) 429-6919, (450) 452-3007


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.