Heidi Rathjen reçoit la Médaille de l'Assemblée nationale du Québec

MONTRÉAL, le 8 mars 2016 /CNW Telbec/ - L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) est fière de souligner la remise de la médaille de l'Assemblée nationale du Québec à madame Heidi Rathjen.

La cérémonie aura lieu aujourd'hui à l'hôtel du Parlement en présence de madame Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable de la Condition féminine, de madame Maryse Gaudreault, deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale et présidente du Cercle des femmes parlementaires, et de monsieur Jacques Chagnon, président de l'Assemblée nationale.

Les médailles de l'Assemblée nationale du Québec sont décernées par le président de l'Assemblée ou par l'un des 125 députés à des personnalités québécoises, canadiennes ou étrangères méritant la reconnaissance des députés de l'Assemblée et de la population du Québec.

La remise de cette médaille par monsieur Robert Poëti, député de Marguerite Bourgeoys, à madame Rathjen souligne sa contribution à la lutte au tabagisme depuis près de 20 ans à titre de codirectrice de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac (CQCT) ainsi que pour son engagement exceptionnel en faveur du contrôle des armes à feu tant au Québec que dans l'ensemble du Canada.

Pour Lilianne Bertrand, présidente de l'ASPQ, « Heidi s'est toujours démarquée par sa détermination, son intégrité et, surtout, la rigueur scientifique dont elle fait preuve. Elle détient deux doctorats honorifiques de même qu'une médaille décernée par l'Organisation mondiale de la Santé, en plus de la reconnaissance d'intervenants en santé publique à travers le monde. Sa contribution colossale à la promotion de la mission de santé durable de l'ASPQ est incontestable. Sa lutte pour le contrôle des armes persiste depuis plus de 25 ans, et ce, malgré d'innombrables attaques personnelles incluant des menaces directes à sa sécurité. Ses actions contribuent chaque jour à sauver des vies. Nous sommes fiers de la compter parmi l'équipe de l'ASPQ. »

Selon monsieur Poëti, député responsable de la sélection des huit récipiendaires 2016 pour la journée internationale de la femme, « madame Rathjen mérite la reconnaissance de tous les Québécois et Québécoises pour son travail acharné et de longue date à la défense d'intérêt public, notamment en matière de santé et de sécurité publique. Il importe de souligner que son travail pour le contrôle des armes, en tant que fondatrice et coordonnatrice du groupe PolySeSouvient, est entièrement bénévole. Par ailleurs, en tant qu'ancien responsable opérationnel du service des affaires publiques de la Sureté du Québec, j'ai moi-même pu constater son sens élevé de professionnalisme et sa franchise face à la complexité des enjeux liés à l'épineux dossier du contrôle des armes, alors que dans les circonstances il est toujours facile de faire autrement. »                                  

PolySeSouvient regroupe les témoins, survivants et familles des victimes de la tragédie à l'École Polytechnique qui appuient le contrôle des armes; le groupe a été mis sur pied suite aux premières menaces du gouvernement Harper en vue d'abolir l'enregistrement des armes d'épaule. Cette mesure faisait partie de la loi adoptée en décembre 1995 pour laquelle madame Rathjen s'est battue pendant six années en tant que directrice de la Coalition pour le contrôle des armes, le mouvement pancanadien qu'elle a cofondé (avec Wendy Cukier) suite à la tuerie à Polytechnique qu'elle fréquentait alors comme étudiante. PolySeSouvient se bat actuellement contre un lobby pro-armes extrêmement bien organisé, dans le but d'assurer l'instauration d'un registre des armes d'épaule au Québec.

La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac (CQCT) est devenue l'un des plus importants groupes de santé qui interviennent pour l'obtention de lois et de règlements en matière de tabagisme, ayant contribué à l'adoption de plusieurs précédents mondiaux. Madame Rathjen a été au cœur de la mobilisation citoyenne qui a entre autres mené, l'automne dernier, à l'adoption unanime du projet de loi 44 visant à renforcer la lutte contre le tabagisme et, ce, malgré l'opposition des puissantes compagnies de tabac. Elle agit en tant que codirectrice de la Coalition depuis 1996 avec madame Flory Doucas, qui en  est la porte-parole officielle.

L'Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) regroupe citoyens et partenaires pour faire de la santé durable, par la prévention, une priorité. Elle soutient le développement social et économique par la promotion d'une conception durable de la santé et du bien-être. La santé durable s'appuie sur une vision à long terme qui, tout en fournissant des soins à tous, s'assure aussi de les garder en santé par la prévention. www.aspq.org.

 

SOURCE Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Renseignements : Jean Alexandre, Responsable des communications et de la collecte de fonds, Association pour la santé publique du Québec, Téléphone : 514 528-5811, poste 261, Cellulaire : 514-442-7119, Courriel : jalexandre@aspq.org; Robert Poëti, Député de Marguerite-Bourgeoys, Téléphone : 514 368-1818, Courriel : robert.poeti.MABO@assnat.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.aspq.org/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.