Hauts salariés à la Ville de Montréal : le boys' club perdure

MONTRÉAL, le 21 juin 2016 /CNW Telbec/ - Une analyse des données de la Ville de Montréal obtenues en vertu de la Loi sur l'accès à l'information a permis à Projet Montréal de constater que seules 16 femmes se retrouvent, en 2015, dans le top 100 des plus hauts salariés de Montréal. Pire encore, aucune n'est parvenue à se glisser dans le top 10. « Il existe clairement une discrimination systémique à la Ville de Montréal qui se traduit par le fait que seulement 16 femmes sont parmi les 100 employés les mieux payés de Montréal. C'est un chiffre très préoccupant », a déclaré Guillaume Lavoie, porte-parole de l'Opposition officielle en matière de finances.

Depuis son arrivée à la mairie, Denis Coderre a pourtant eu de nombreuses occasions de nommer des femmes à des postes clés. Plus d'une dizaine de nouveaux postes de haute direction ont été créés par le maire Coderre, mais presque tous ont été comblés par des hommes. « Denis Coderre a rebrassé plusieurs structures, mais il ne s'en est pas servi comme levier pour favoriser l'ascension de femmes au sein de la haute direction. Le maire a raté plusieurs occasions de nommer des femmes au sein de la haute fonction publique », a souligné Guillaume Lavoie.

Moins de femmes à la Ville

La place des femmes au sein des effectifs de la Ville demeure par ailleurs préoccupante. Les femmes n'occupent que 38% des postes de la fonction publique montréalaise et le ratio d'embauche a diminué de 1,2% depuis 2013. « Depuis l'arrivée de Denis Coderre, on embauche proportionnellement plus d'hommes que de femmes à la Ville de Montréal. Et seulement 13% des embauches chez les cols bleus sont des femmes alors que la Ville s'est donnée pour objectif d'augmenter ce taux à 25%. Ce sont des chiffres inquiétants », a ajouté Émilie Thuillier, leader de l'Opposition officielle.

« Au-delà des discours, on mesure l'importance de l'égalité dans les faits. Et les faits sont que la place des femmes à la Ville de Montréal recule sans cesse. Pour renverser la vapeur, il faudrait que la Ville se dote de vraies stratégies pour embaucher plus de femmes, mais cela ne semble pas être la priorité de l'administration Coderre », a conclu Émilie Thuillier. 

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.