Hausse globale du financement au Canada d'un exercice à l'autre au T1 2017

Montréal fait figure d'exception avec une hausse du nombre de transactions au cours du dernier trimestre

TORONTO, le 25 avril 2017 /CNW/ - Les investisseurs ont investi 460 M$ (tous les chiffres sont en dollars américains) dans des entreprises financées par du capital de risque établies au Canada au T1 2017, une hausse de 10 % par rapport au T1 2016 selon le Rapport canadien MoneyTreeMC de PwC et CB Insights. Malgré l'augmentation de la valeur des transactions, le nombre trimestriel de transactions a atteint un creux depuis le chiffre de 54 enregistré au T3 2015.

« Des tendances encourageantes se dégagent du marché d'un exercice à l'autre. La valeur totale du financement et la taille moyenne des transactions au premier trimestre témoignent d'une confiance croissante et d'une meilleure capacité au sein des entreprises de capital de risque de même que de la vigueur soutenue des caractéristiques fondamentales du secteur des technologies au Canada », selon Chris Dulny, leader national, secteur Technologie, PwC Canada.

À l'échelle régionale, les sommes investies ont reculé depuis le quatrième trimestre dans les principaux marchés de Toronto, de Montréal et de Vancouver. Toutefois, le nombre de transactions a affiché une hausse de 56 % à Montréal ce trimestre. « Encore une fois, les résultats confirment que Montréal est un écosystème fort et dynamique pour le secteur des technologies. Cette effervescence mène non seulement à une augmentation du nombre d'investissements pour le dernier trimestre, mais également une importante mobilisation de capitaux qui seront, en grande partie, réinvestis dans des entreprises québécoises. Recherches, innovations, talents, investisseurs actifs, le marché montréalais a tous les ingrédients pour demeurer un pôle technologique », affirme Christine Pouliot, associée en transactions pour PwC Canada.

D'un exercice à l'autre, les investissements se sont accrus dans le centre principal qu'est Toronto, la valeur des transactions ayant augmenté de 239 % et le nombre de transactions de 4 % par rapport au T1 2016. Au niveau des secteurs, le nombre de transactions dans le secteur de l'Internet est demeuré à la baisse depuis le sommet enregistré au T1 2016. À l'opposé, les transactions dans le secteur des soins de santé, au nombre de 14, ont atteint un nouveau sommet trimestriel.

« Même si le financement trimestriel s'est replié au début de l'année, divers indicateurs positifs se sont dégagés du contexte du financement au Canada », selon Anand Sanwal, cofondateur et chef de la direction de CB Insights. « La présence d'entreprises internationales demeure un complément à l'écosystème canadien des investisseurs nationaux, et l'afflux de grandes sociétés à titre de bailleurs de fonds ce trimestre constitue aussi une source de capital supplémentaire. »

Faits saillants

  • Selon le nombre de transactions, Toronto, Montréal et Vancouver ont été les trois principales régions au T1 2017. Dans ces trois régions, les fonds investis au cours du trimestre ont diminué depuis le T4 2016, mais Montréal a fait figure d'exception avec 14 transactions pour le trimestre, soit une hausse de 56 %.
  • Les investissements, dans le centre principal de Toronto, se sont établis à 227 M$, une hausse de 239 % par rapport au T1 2016, à raison de 26 transactions au premier trimestre, soit une augmentation de 4 % depuis 2016.
  • Le financement des entreprises canadiennes en prédémarrage témoigne toujours d'une saine participation des investisseurs canadiens dans les entreprises locales en ce début d'année. Quelque 65 % des investisseurs ayant participé à des transactions visant ce type d'entreprises étaient eux-mêmes canadiens. Seulement 27 % des investisseurs dans les entreprises canadiennes au stade ultérieur de leur développement étaient établis au Canada. Les entreprises américaines occupent une place prépondérante dans les rondes ultérieures.
  • Cependant, la participation des investisseurs canadiens diminue pour les rondes d'investissement plus avancées et à plus grande échelle. Les entreprises du Royaume-Uni et de l'Europe comptent pour 14 % des investisseurs actifs dans des entreprises en expansion, contre seulement 3 % pour les rondes visant des entreprises en prédémarrage.
  • Les grandes sociétés et les filiales spécialisées dans le capital de risque ont fait figure d'exceptions avec 23 % de toutes les transactions visant des sociétés canadiennes ayant bénéficié de l'apport d'au moins une grande société ou filiale d'une grande société spécialisée dans le capital de risque.
  • Les transactions ciblant des entreprises en prédémarrage ont compté pour seulement 31 % de toutes les transactions du T1 2017, un creux en huit trimestres. Par contre, la part des transactions visant des entreprises en démarrage s'est élevée à 28 %, soit un sommet en huit trimestres.
  • Les transactions liées au secteur de l'Internet ont stagné, le principal secteur ayant affiché, par rapport au trimestre précédent, une baisse de 21 % (le nombre de transactions étant passé de 29 à 23). Le nombre de transactions mettant en cause des entreprises du secteur de l'Internet a diminué constamment depuis le sommet de 41 enregistré au T1 2016.
  • Le secteur des soins de santé a atteint 14 transactions ce trimestre, un sommet en deux ans. La proportion de transactions dans ce secteur a aussi atteint un maximum en huit trimestres.

Cliquez ici pour consulter le Rapport MoneyTree.

À propos de PwC Canada
PwC Canada a pour objet de gagner la confiance du public et de résoudre les problèmes importants. Plus de 6 500 associés et employés s'emploient à fournir à une vaste clientèle des services de qualité en matière de certification, de fiscalité, de conseils et de transactions. PwC Canada est membre du réseau mondial PwC, qui compte plus de 208 000 employés dans 157 pays. Pour en savoir davantage, consultez notre site Web à l'adresse : www.pwc.com/ca/fr.

© PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l., une société à responsabilité limitée de l'Ontario, 2017. Tous droits réservés.

PwC s'entend du cabinet canadien, et quelquefois du réseau mondial de PwC, chaque société membre étant une entité distincte sur le plan juridique. Pour en savoir plus, visitez notre site Web à l'adresse www.pwc.com/structure.

À propos de CB Insights
CB Insights est une entreprise du secteur des logiciels-services (SaaS) appuyée par Pilot Growth et la National Science Foundation, qui utilise la science des données, l'apprentissage machine et l'analytique prédictive pour aider nos clients à prévoir les prochaines étapes - qu'il s'agisse d'investissements, de marchés à attaquer, d'initiatives de la concurrence à contrer, de clients à attirer ou d'entreprises à acquérir. Des multinationales chefs de file dans leur secteur, telles que Cisco, Salesforce, Castrol et Gartner, de même que des investisseurs en capital de risque de premier plan, comme NEA, Upfront Ventures, RRE et FirstMark Capital, se fient à CB Insights pour prendre des décisions fondées sur des données, et non des décibels.

SOURCE PwC (PricewaterhouseCoopers)

Renseignements : Pierre Campeau, T: 416-687-8643, Courriel: pierre.campeau@pwc.com; Claudia Landry, T : 514-205-5261, Courriel : claudia.landry@pwc.com

LIENS CONNEXES
http://www.pwc.com/ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.