Hausse du prix du panier d'épicerie - Que compte faire le gouvernement Couillard pour amortir le choc?

QUÉBEC, le 8 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Le porte-parole du Parti Québécois en matière d'agriculture et d'alimentation, André Villeneuve, demande au gouvernement libéral de se saisir des outils dont il dispose pour amortir la hausse vertigineuse des prix des aliments et soulager les familles québécoises.

« La hausse du prix du panier d'épicerie des Québécois, notamment en ce qui concerne les fruits et les légumes frais, est considérable. Certains produits, comme le céleri ou le brocoli, ont vu leur prix doubler en un an. La situation affecte de nombreuses familles démunies. Les CPE, déjà aux prises avec d'importantes compressions, et les hôpitaux doivent faire des choix difficiles. Quant aux banques alimentaires, elles en ressentent également les effets, les dons se faisant plus rares », a illustré André Villeneuve.

Le porte-parole rappelle que le gouvernement du Parti Québécois avait lancé la Politique de souveraineté alimentaire, tablettée depuis par les libéraux. Cette politique avait pourtant été applaudie de toutes parts puisqu'elle venait restructurer tout le secteur agricole du Québec. « Le Parti Québécois avait compris que tout le monde y gagnerait si les Québécois consommaient davantage de produits locaux. Nous avions fait un premier pas important, par ailleurs, en réduisant de 40 % les tarifs d'électricité pour les producteurs en serre. D'autres moyens sont également envisageables pour aider nos producteurs, donc les consommateurs : la cogénération à partir des copeaux de bois et la conversion des déchets résiduels en biogaz, entre autres. Une foule de solutions existent. Comme le Parti Québécois avant lui, le gouvernement libéral doit agir, pour aider à la fois nos agriculteurs et les consommateurs québécois », a-t-il poursuivi.

Selon André Villeneuve, le gouvernement fait fausse route lorsqu'il émet l'hypothèse que les agriculteurs et les transformateurs ne sont pas à l'écoute de leurs marchés. « Tout ce que propose le ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, c'est une discussion! Or, ce dont l'industrie a vraiment besoin, c'est de mesures concrètes et d'une réelle stratégie pour développer l'agroalimentaire; depuis 5 ans, la production en serre, au Québec, a diminué de 3,7 %, alors qu'elle a grimpé de 27,3 % en Ontario », a-t-il fait valoir.

« Évidemment, la faiblesse du dollar canadien et la météo en Californie sont des facteurs qui expliquent en partie la hausse du prix du panier d'épicerie des familles du Québec, mais il faut savoir que l'État dispose de leviers d'action pour corriger la situation. Il doit les utiliser. Le laisser-faire libéral a assez duré », a conclu le député de Berthier.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.