Hausse des taxes foncières agricoles - « Où sont les députés libéraux quand on a besoin d'eux ? Nulle part ! » - François Bonnardel

QUÉBEC, le 9 janv. 2017 /CNW Telbec/ - « Les libéraux ont abandonné les centaines de familles qui dépendent et vivent de l'agriculture. Où sont les députés des différentes régions du Québec pour faire entendre raison à Pierre Paradis ? Nulle part ! J'espère qu'en 2017, ils auront enfin le courage de se lever et de se battre pour les producteurs agricoles », lance le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel.

Depuis plusieurs mois, le gouvernement libéral de Philippe Couillard fait preuve d'une arrogance sans bornes envers les agriculteurs du Québec, en refusant d'admettre que leur compte de taxes augmentera suite aux changements apportés par son ministre au programme de crédit de taxes foncières agricoles. Vivement opposée à cette réforme, la CAQ dénonce l'improvisation libérale dans ce dossier, notamment les députés libéraux qui n'ont toujours pas levé le petit doigt pour défendre les travailleurs agricoles.

« Pendant que les libéraux regardent de haut les préoccupations des agriculteurs, des centaines d'entreprises agricoles à travers le Québec sont menacées et luttent pour leur survie. La prochaine hausse de leurs comptes de taxes est un véritable drame financier et personne au gouvernement ne les écoute. Les députés libéraux devraient être gênés de leur gouvernement, qui se traîne les pieds depuis des mois et qui refusent d'écouter les revendications des producteurs agricoles. En 2017, j'exige qu'ils s'imposent et qu'ils tiennent tête à Pierre Paradis », souligne François Bonnardel.

Le député de Granby, aussi critique de la CAQ en matière de finances publiques, rappelle qu'il a d'ailleurs déposé à l'Assemblée nationale, en décembre dernier, des dizaines de lettres de producteurs agricoles, qui prouvaient noir sur blanc que leurs taxes allaient leur coûter plus cher. En réponse, le premier ministre Philippe Couillard a nié ces preuves. « L'avenir de nos régions dépend de l'agriculture et ce n'est pas en étouffant davantage nos producteurs qu'on parviendra à créer de la richesse pour tout le Québec. L'agriculture est l'un de nos poumons économiques les plus forts et Philippe Couillard ne le sait toujours pas. Il est temps pour lui et ses députés de revenir sur terre et d'écouter les Québécois. Il faut qu'ils s'assoient avec les producteurs afin de trouver une vraie solution, bénéfique à long terme. Qu'attendent-ils pour mettre les intérêts des citoyens et travailleurs avant ceux de leur parti ? » se questionne le caquiste.

La CAQ continuera de défendre les producteurs agricoles cette année à l'Assemblée nationale. En plus de s'opposer à la réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles, le parti de François Legault a lutté contre les coupes dans le programme d'Assurance stabilisation des revenus agricoles, en plus de réclamer la création d'un fonds de 50 M$ pour aider les agriculteurs.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca

Profil de l'entreprise

Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.