Hausse des seuils d'immigration - La décision doit être soumise à un vote au deux tiers de l'Assemblée nationale, dit François Legault

QUÉBEC, le 15 mars 2016 /CNW Telbec/ - Le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, est revenu à la charge sur le dossier de l'immigration en demandant à Philippe Couillard de soumettre la décision de hausser les seuils d'immigration à un vote au deux tiers de l'Assemblée nationale.

Fidèle à son habitude, mardi, M. Couillard a laissé parler ses émotions en balayant du revers de la main la proposition du chef caquiste et en s'entêtant à hausser les seuils d'immigration de 50 000 à 60 000 chaque année. Or, sans débat et sans même fournir de réponses aux questions légitimes soulevées depuis plusieurs jours, M. Couillard a fait un choix lourd de conséquences pour l'avenir de notre nation, a déploré François Legault. La décision du premier ministre doit être soumise à un vote au deux tiers de l'Assemblée nationale, a-t-il répété.

« Le premier ministre a pris sa décision et ceux qui ne sont pas d'accord avec lui sont des intolérants. Or, il doit au moins reconnaître que le caractère français de Montréal est à risque. Ce qu'il nous dit, c'est qu'ajouter 7000 immigrants par année qui ne parlent pas notre langue et qui ne font aucune démarche pour l'apprendre, ça ne le dérange pas. Le gouvernement libéral a été élu par 41 % de la population. Une décision aussi importante que celle-ci devrait minimalement avoir l'appui des deux tiers de la Chambre. Le Québec est une terre d'accueil, mais il faut tenir compte de notre capacité d'intégration. Agir autrement serait irresponsable », a déclaré François Legault.

N'en déplaise à Philippe Couillard, une trop forte proportion des immigrants ne parlent pas français et ne suivent pas de cours actuellement, a estimé le chef du deuxième groupe d'opposition. Si le premier ministre se contente d'un taux d'intégration au français à 86 %, tant mieux pour lui, mais pour le chef de la CAQ, ce n'est clairement pas suffisant.

Rappelons que la CAQ propose de rendre obligatoires les cours de français et de connaissance des valeurs québécoises pour les immigrants.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.