Hausse de la TVQ - Philippe Couillard refuse de défendre les contribuables, déplore François Legault

QUÉBEC, le 21 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le premier ministre Philippe Couillard est incapable de s'engager à ne pas augmenter la taxe à la consommation du Québec (TVQ) lors de son mandat, a vivement déploré le chef de la Coalition Avenir Québec et député de l'Assomption, François Legault, mercredi à l'Assemblée nationale.

Le manque d'engagement de M. Couillard n'a rien de réconfortant, a indiqué M. Legault, au même moment où son ministre des Finances a lui-même confirmé un autre échec économique du gouvernement, soit celui de ne pas assurer une croissance d'au moins 2 % cette année comme le prévoyait le budget libéral de mars dernier.

« Le ministre des Finances vise plutôt 1,5 %, alors que Desjardins a révisé sa prévision à seulement 1,1 %. Ça confirme une chose : pour les 2 premières années du mandat libéral, le Québec n'aura fait aucun rattrapage économique par rapport à ses voisins. Ce que le ministre des Finances semble oublier, c'est que le Québec a déjà la taxe de vente la plus élevée de tout le nord-est américain. Dans ce contexte de faible croissance économique, il faut être complètement déconnecté pour penser augmenter la taxe à la consommation », a déclaré François Legault, tout en ajoutant au premier ministre qu'il sera tout simplement incapable de payer des services publics de qualité pour les Québécois tout en réduisant leur fardeau fiscal.

Le chef de la CAQ a blâmé le gouvernement libéral pour son inaction en économie. Il a souligné que le Québec est à la remorque contrairement à l'Ontario, qui a vu sa prévision de croissance rehaussée de 1,8 % à 1,9 % par la banque Desjardins. « Le constat est préoccupant : l'économie du Québec tourne au ralenti et les Québécois sont parmi les plus taxés en Amérique du Nord. Si le premier ministre ne rejette pas directement la hausse de la TVQ que son ministre des Finances veut mettre en place, il crée de l'incertitude inutile dans un contexte de faible croissance », a mentionné François Legault.

Le chef du deuxième groupe d'opposition a sommé Philippe Couillard de mettre fin à tout doute et d'exclure toute hausse de la taxe de vente au Québec. Le premier ministre n'a toutefois pas saisi cette opportunité. « La question est simple et le manque de clarté quant à la réponse ne fait que confirmer les craintes de tous : est-il d'accord pour taxer davantage les Québécois? » a conclu François Legault.

Rappelons que les hausses des taxes et de tarifs imposées par le gouvernement libéral depuis avril 2014 totalisent en moyenne 1400$ par famille.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.