Hausse de la TVQ - « L'incertitude est inutile et dangereuse pour notre économie » - François Legault

QUÉBEC, le 22 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Pressé de questions par le chef de la Coalition Avenir Québec et député de l'Assomption, François Legault, à l'Assemblée nationale, le premier ministre a une fois de plus refusé d'écarter une hausse de la TVQ lors du dépôt du prochain budget libéral.

« Hier, le premier ministre a refusé de s'engager à ne pas augmenter la TVQ. Pire, il a semblé prendre la question avec beaucoup de légèreté alors qu'il s'agit d'un débat sérieux. On apprend ce matin que la croissance économique au Québec a été négative en juillet. Donc, depuis janvier, il n'y a eu aucune croissance économique au Québec. Après un an et demi au pouvoir, le premier ministre n'a pas réussi à ce que le Québec sorte du 57e rang sur 61 États nord-américains pour sa richesse par habitant et il n'a aucun plan pour les trois années qu'il reste à son mandat », a souligné François Legault, jeudi.

Le chef de la CAQ persiste et signe : une hausse de la taxe de vente dans le contexte de la faible croissance économique du Québec n'est pas la route à emprunter et un tel geste exposerait les Québécois à un risque important. M. Legault a rappelé qu'actuellement, au Québec, la TVQ est fixée à 9,975 % et que 60 % de notre économie dépend de la consommation des ménages.

« Nos voisins ont des taxes de vente moins élevées. En Ontario, c'est 8 %. Au Nouveau-Brunswick, 8 %. Dans le Maine, 5,5 %. Dans l'état de New York, 4 %. Au New Hampshire, 0 % » a énuméré François Legault. « C'est simple : le Québec est déjà l'un des États les plus taxés en Amérique du Nord. Si le gouvernement libéral augmente la TVQ, il y aura un impact sur les ménages québécois et sur l'économie du Québec. L'incertitude est inutile et dangereuse pour notre économie. Le premier ministre doit cesser immédiatement d'alimenter cette incertitude et dire qu'il n'augmentera pas la TVQ pour la durée de son mandat », a poursuivi M. Legault.

Surtout, le chef du deuxième groupe d'opposition a sommé le premier ministre à faire preuve de plus de transparence sur une question qui a autant d'impact sur la vie quotidienne des Québécois. Les Québécois ont le droit de savoir si la TVQ sera haussée dans les prochains mois ou pas, a-t-il souligné.

« Jour après jour, malgré tous ces constats, le premier ministre refuse de s'engager. Les Québécois n'apprécient pas l'arrogance. On sait qu'il est parfois hautain dans ses réponses, mais là, il est vraiment loin de la réalité des Québécois. Il doit comprendre au plus vite qu'avec une économie qui fait du surplace, le gouvernement ferait une erreur d'augmenter la TVQ et que des consommateurs feraient leurs achats à l'extérieur du Québec », de conclure le chef de la CAQ.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.