Hausse de la TVH : une mauvaise recette de croissance économique selon les restaurateurs

FREDERICTON, le 2 févr. 2016 /CNW/ - Une augmentation de la TVH nuira à la capacité des restaurants de faire concurrence aux repas préparés vendus en épicerie, lesquels ne sont pas taxables, et laissera aux consommateurs moins d'argent à dépenser au restaurant, signale Restaurants Canada.

En vertu de cette initiative budgétaire visant à porter le taux de TVH à 15 pour cent, le Nouveau-Brunswick aura le taux de taxe de vente le plus élevé au pays, pénalisant injustement le secteur des services alimentaires, qui emploie plus de 24 000 Néo-Brunswickois. Des études démontrent que les consommateurs dépensent moins au restaurant lorsque les taxes de vente augmentent.

« En raison des défauts inhérents au système de taxe de vente et de la pression concurrentielle provenant des autres régions, une hausse de la TVH entraînera une baisse du chiffre d'affaires des restaurants, moins de visiteurs dans notre province, et moins d'occasions d'emploi pour les Néo-Brunswickois », commente Luc Erjavec, vice-président, Canada atlantique de Restaurants Canada.

Une augmentation de la TVH ne ferait qu'empirer le système de taxation injuste créé par la TPS. Les aliments vendus dans les restaurants sont taxables, alors que des articles semblables, voire identiques, vendus en épicerie ne le sont pas.

« Une hausse de la TVH est le contraire de ce qu'il faut pour remettre le secteur de la restauration et la province sur pied, ajoute M. Erjavec. La croissance du chiffre d'affaires des restaurants néo-brunswickois compte déjà parmi les plus faibles du pays, et une augmentation du prix des repas au restaurant imposée par le gouvernement ne va qu'empirer les choses. La prospérité ne s'atteint pas à coup de taxes. »

L'industrie est également préoccupée par l'impact que ceci pourrait avoir sur le tourisme. « Une hausse de la TVH découragera les visiteurs de venir ici, et encouragera plutôt les Néo-Brunswickois à voyager ailleurs », conclut M. Erjavec.

Au cours du processus de révision stratégique, Restaurants Canada a enjoint le gouvernement de faire preuve de prudence fiscale et de faire des choix difficiles pour contrôler ses dépenses. Les taxes du Nouveau-Brunswick comptent déjà parmi les plus élevées au pays, et une augmentation nuira à la croissance économique.

Restaurants Canada est une communauté en croissance regroupant 30 000 entreprises de services alimentaires, y compris restaurants, bars, traiteurs, institutions et fournisseurs. Au moyen de services, de recherche et de représentation, nous faisons le lien entre nos membres dans toutes les régions du pays afin promouvoir la force et le dynamisme de notre industrie. Le secteur de la restauration du Nouveau-Brunswick sert 1,4 million de clients chaque jour et emploie directement 24 200 Néo-Brunswickois.

SOURCE Restaurants Canada

Bas de vignette : "Restaurants Canada (Groupe CNW/Restaurants Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160202_C6417_PHOTO_FR_611710.jpg

Renseignements : Luc Erjavec, vice-président, Canada atlantique, cellulaire 902 209-0804 ou lerjavec@restaurantscanada.org; Beth Pollock, spécialiste des Communications, 1 800 387-5649, poste 4254 ou media@restaurantscanada.org

RELATED LINKS
http://www.crfa.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.