Hausse de 3 % de l'activité de construction pour 2010

MONTRÉAL, le 7 déc. /CNW Telbec/ - "En 2010, nous prévoyons une augmentation de 3 % du volume de travail pour l'ensemble de l'industrie de la construction". C'est ce que déclarait, ce matin, le président-directeur général de la Commission de la construction du Québec (CCQ), M. André Ménard, dans le cadre de la 8e conférence annuelle organisée par la CCQ. "Avec 45 milliards de dollars d'investissements dans l'ensemble du Québec, tous les secteurs seront en mode croissance dans la majorité des régions. Je peux vous assurer que la main-d'œuvre sera au rendez-vous pour soutenir le développement économique du Québec", a-t-il ajouté devant quelque 250 participants issus des associations patronales et syndicales, des entreprises de construction, du milieu associatif et du monde de l'éducation.

En 2009, l'industrie de la construction n'a pas trop été égratignée par les effets de la crise financière ni par la récession. L'an prochain, elle devrait atteindre un volume de travail totalisant 137 millions d'heures travaillées, soit 3 % de plus qu'en 2009. Il s'agira d'un sommet inégalé depuis plus de 30 ans.

La résistance de la construction durant l'année 2009 n'est pas le fruit du hasard. En effet, les gouvernements ont utilisé la construction comme l'un des principaux moteurs de la relance économique. Les projets publics représentant, au Québec, les deux tiers des investissements dans la construction non résidentielle, les mesures préconisées ont eu un impact positif sur l'économie.

"De nombreux gouvernements ont adopté, à la fin de 2008, un plan de relance, partout dans le monde", a souligné M. Ménard. "Au Québec, nous avons eu une longueur d'avance puisque le programme québécois d'infrastructures a été lancé en 2007 et qu'il a été la pierre angulaire de la relance de l'économie québécoise."

Secteur du génie civil et de la voirie : toujours en hausse en 2010

En 2010, le volume de travail augmentera de 7 % dans le secteur du génie civil et de la voirie. Il s'agira encore du secteur vedette de la construction. Les grands chantiers déjà lancés se poursuivront.

En 2009, grâce aux nombreux investissements publics, le volume de travail dans le secteur du génie civil et de la voirie a bondi de 15 %. Les travaux routiers et d'infrastructures ont augmenté de 20 %. Hydro-Québec a également augmenté ses investissements. Les travaux au complexe Eastmain-1-A-Sarcelle-Rupert ont atteint leur apogée, tandis que les travaux sur les lignes électriques se sont intensifiés.

Secteur résidentiel : en croissance l'an prochain

Les perspectives pour 2010 sont positives pour le secteur de la construction résidentielle. La CCQ estime que la reprise économique qui s'amorce devrait faire augmenter les heures travaillées de 4 % dans ce secteur. En toile de fond, cette relance s'appuiera sur des données démographiques à la hausse. En effet, alors que les pronostics laissaient croire, il n'y a pas si longtemps, à une réduction imminente de la formation de ménages au Québec, on estime maintenant qu'il s'en formera 45 000 annuellement. Cet optimisme provient surtout de l'accroissement du nombre d'immigrants admis au Québec et du mini baby-boum. Ainsi, un nombre comparable de logements devrait être construit au cours des prochaines années.

Bien que son volume d'activité ait diminué, la construction résidentielle a agréablement surpris en 2009. Le nombre de logements mis en chantier a baissé légèrement, mais rien de catastrophique. En effet, en 2009, 43 000 logements ont été mis en chantier alors qu'il y en a eu 48 000 en 2008 (-10 %). Cependant, les heures travaillées n'ont baissé que de 7 % durant la même période.

Le secteur institutionnel et commercial : une légère hausse pour la

prochaine année

Pour 2010, la CCQ prévoit des hausses modestes de l'activité dans le secteur de la construction institutionnelle et commerciale. La construction institutionnelle devrait demeurer forte, mais elle attend toujours le coup d'accélération qui proviendrait de la construction des hôpitaux universitaires. Du côté de la construction commerciale, la CCQ s'attend à ce qu'elle stagne encore un peu, d'ici à ce que les signaux de reprise économique soient plus fermes. Le domaine des bureaux recèle toutefois un bon potentiel. Au total, le volume de travail devrait augmenter de 1 % en 2010.

Le volume de travail de la construction institutionnelle et commerciale a régressé de 6 % en 2009. On aurait pu craindre le pire pour ce secteur composé aux deux tiers de chantiers commerciaux, mais la construction institutionnelle a sauvé la mise avec ses nombreuses réfections d'hôpitaux et d'écoles. Dans le domaine commercial, la construction de magasins, d'hôtels et de restaurants a ralenti, tandis que celle de bâtiments récréatifs et d'immeubles de bureaux a mieux fait.

Le secteur industriel : une hausse de 5 % en 2010

En 2010, le volume de travail dans le secteur de la construction industrielle devrait connaître un gain de 5 % comparativement à 2009. Ce secteur comptera sur les projets miniers et sur une amélioration graduelle des autres sous-secteurs de l'activité industrielle. En difficulté depuis quelques années, la construction industrielle reste la plus touchée par la récession.

L'industrie de l'aluminium annonce des projets prometteurs, mais demeure dans l'attente d'une relance économique plus solide, tout comme l'industrie des produits chimiques et pétroliers. Pour sa part, l'industrie des pâtes et papiers n'est plus le grand donneur d'ouvrage qu'elle était. Seule l'industrie minière connaît un fort regain, l'or ayant attend des sommets inégalés.

Besoins en main-d'œuvre : plus de 14 000 nouveaux travailleurs par année

La CCQ estime que l'industrie aura besoin annuellement de 14 000 nouveaux travailleurs d'ici 2013. Ces nouveaux travailleurs permettront à l'industrie de faire face à l'augmentation prévue de son volume de travail et aux nombreux départs de ses salariés, que ce soit pour la retraite ou pour d'autres raisons. Ce secteur économique représente de belles perspectives pour les jeunes et pour les moins jeunes en réorientation de carrière. L'industrie de la construction compte actuellement près de 145 000 travailleurs actifs.

"Depuis plusieurs années, l'industrie de la construction a démontré sa capacité à relever le défi de la croissance et à soutenir le niveau d'emploi", a souligné le président-directeur général. "Depuis 2002, nous avons accueilli entre 11 000 et 15 000 nouveaux travailleurs annuellement et nous mettons tout en œuvre pour assurer la compétence de la main-d'œuvre, que ce soit par la formation initiale ou par le perfectionnement des travailleurs actifs. Nos stratégies de diversification de la main-d'œuvre vont nous aider à répondre à la demande dans les prochaines années. Je fais référence à la reconnaissance des compétences ou des expériences de travailleurs d'autres secteurs, d'autres provinces et d'autres territoires, telle que la France, de même qu'à l'inclusion de nouvelles clientèles, comme les Autochtones, les femmes et les immigrants", a conclu M. Ménard.

    
                                   ANNEXE

    Scénario des heures travaillées
    En millions

    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
                                      2008            2009e           2010p
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Résidentiel                       30,2            28,0            29,0
                        variation       10 %            -7 %             4 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Institutionnel et commercial      68,5            64,5            65,0
                        variation        8 %            -6 %             1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Industriel                        11,9            10,5            11,0
                        variation       -4 %           -12 %             5 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Génie civil et voirie             26,1            30,0            32,0
                        variation       10 %            15 %             7 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                            136,7           133,0           137,0
                        variation        8 %            -3 %             3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Source: CCQ.
    

SOURCE Commission de la construction du Québec

Renseignements : Renseignements: André Martin, conseiller en relations publiques, (514) 341-7740, poste 6352, Cell.: (514) 770-1356; Demandes d'entrevue: Marie-Ève Plamondon, Optimum relations publiques, (418) 521-3749; Source: Commission de la construction du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.