Groupe TVA enregistre une perte nette attribuable aux actionnaires de 5,7 millions de dollars pour son second trimestre de 2016

MONTRÉAL, le 1er août 2016 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (la « Société ») annonce qu'elle a enregistré une perte nette attribuable aux actionnaires de 5,7 millions de dollars soit une perte de 0,13 $ par action au cours du second trimestre de l'exercice 2016 comparativement à 2,6 millions ou une perte de 0,06 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2015.

Faits saillants liés à l'exploitation du second trimestre :

  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 consolidé de 2 427 000 $, soit une variation défavorable de 4 944 000 $ (-67 %) comparativement au trimestre correspondant de 2015;
  • Perte d'exploitation ajustée1 du secteur télédiffusion et production de 2 431 000 $, soit une variation défavorable de 3 298 000 $ expliquée principalement par la hausse de 20 % de la perte d'exploitation ajustée1 de « TVA Sports » attribuable à un recul des ventes publicitaires de cette chaîne suite à l'absence du Canadien de Montréal et des autres équipes canadiennes de la Ligue Nationale de Hockey (« LNH ») des séries éliminatoires de la Coupe Stanley;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur magazines de 3 920 000 $, soit une variation favorable de 2 701 000 $ (222 %) expliquée principalement par l'ajout des résultats d'exploitation ajustés des magazines acquis de Transcontinental pour une portion du trimestre, aux synergies opérationnelles réalisées depuis l'intégration des magazines acquis et aux autres initiatives de réduction de coûts;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 du secteur services cinématographiques et audiovisuels (« MELS ») de 938 000 $, soit un écart défavorable de 4 347 000 $ (-82 %) attribuable à un niveau d'activités moindre de location de studios et d'équipements ainsi que des effets visuels. Au trimestre correspondant de 2015, nos studios et équipements de production étaient fortement sollicités par la méga-production américaine X-Men Apocalypse.

« Les résultats du trimestre ont été affectés par le recul des ventes publicitaires de la chaîne TVA Sports, lequel a été occasionné en grande partie par l'absence du Canadien de Montréal des séries de fin de saison de la LNH. En excluant cette situation exceptionnelle, nous sommes contents de la performance des autres unités de notre secteur télédiffusion et production notamment du Réseau TVA qui a connu une progression de son bénéfice d'exploitation ajusté de 2,2 %. Celui-ci a connu une croissance de 1,4 part de marché par rapport à la même période de 2015 pour atteindre 23,4 parts2 et a diffusé 4 des 5 émissions les plus regardées au Québec, dont La Voix qui s'est démarquée, une fois de plus, en se retrouvant en première position avec un auditoire dépassant les 2,7 millions de téléspectateurs », a commenté Madame Julie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société.






1

Voir la définition du bénéfice de la (perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après

2

Source : Numeris - Québec franco, 1er avril au 30 juin 2016, l-d, 2h-2h, t2+

 

« La croissance des résultats d'exploitation du secteur magazines est le fruit d'efforts concertés visant l'intégration réussie des magazines de Transcontinental acquis le 12 avril 2015. Nos équipes de rédaction et de gestion des contenus ne cessent d'améliorer le contenu de nos marques et magazines afin de répondre aux besoins en constante évolution de nos lecteurs. D'ailleurs, les derniers sondages Vividata3 confirment une croissance de 2 % du lectorat de nos versions papiers et notre position de pilier dans le marché des magazines au Canada avec près de 9 millions de lecteurs, toutes plateformes confondues », a poursuivi Madame Julie Tremblay.

« Finalement, le secteur des services cinématographiques et audiovisuels a souffert de l'absence d'une méga‑production hollywoodienne au second trimestre de 2016 alors qu'au trimestre correspondant de 2015, le film X‑Men Apocalypse était en tournage au sein de nos studios. Cependant, nous sommes  heureux des tournages à venir au cours des prochains mois », a conclu Madame Julie Tremblay. 

Définition

Bénéfice ou perte d'exploitation ajusté(e)

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et des actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est utile, car il (elle) constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) adoptée par la Société peut différer de celle d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels), le risque lié aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique ainsi que les risques liés aux relations de travail.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif.






3

Source : Vividata 2016 Q1, Total Canada, 12+

Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et http://groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015 et la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle 2015 de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 1er août 2016 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication intégrée active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. L'entreprise est aussi chef de file dans le secteur de l'édition de magazines francophones. Elle publie également plusieurs titres anglophones figurant parmi les plus populaires au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B.

 

GROUPE TVA INC.
États consolidés intermédiaires des résultats


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)




Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2016


2015


2016


2015












Revenus

2

144  229

$

159 424

$

289 752

$

285 938

$











Achats de biens et services

3

101 227


109 869


204 760


203 280


Coûts liés au personnel


40 575


42 184


82 268


82 978


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 


8 920


7 079


17 354


13 887


Charges financières

4

866


870


1 836


2 805


Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs

   et autres

5

708


2 304


1 160


2 711


Perte avant recouvrement d'impôts et part (du bénéfice) de la perte dans les entreprises associées


(8 067)


(2 882)


(17 626)


(19 723)












Recouvrement d'impôts


(2 126)


(412)


(4 225)


(6 394)












Part (du bénéfice) de la perte dans les entreprises associées


(222)


258


(328)


4 110


Perte nette


(5 719)

$

(2 728)

$

(13 073)

$

(17 439)

$











Perte nette attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(5 676)

$

(2 588)

$

(13 065)

$

(17 299)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


(43)


(140)


(8)


(140)












Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

7 c)

(0,13)

$

(0,06)

$

(0,30)

$

(0,50)

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.


 

GROUPE TVA INC.
États consolidés intermédiaires du résultat global




(non audités)


(en milliers de dollars canadiens)






Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2016


2015


2016


2015












Perte nette


(5 719)

$

(2 728)

$

(13 073)

$

(17 439)

$











Autres éléments du résultat global pouvant être reclassés aux résultats :











Couverture de flux de trésorerie :












Gain (perte) sur évaluation d'instruments financiers dérivés

9

71


182


163


(365)




Impôts différés

9

(19)


(49)


(44)


98


Autres éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés aux résultats :











Régimes à prestations définies :












Perte sur réévaluations

9

(10 000)



(25 000)





Impôts différés

9

2 685



6 685





(7 263)


133


(18 196)


(267)


Résultat global


(12 982)

$

(2 595)

$

(31 269)

$

(17 706)

$











Résultat global attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(12 939)

$

(2 455)

$

(31 261)

$

(17 566)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


(43)


(140)


(8)


(140)













Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.
États consolidés intermédiaires des capitaux propres


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)



Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux propres
attribua
bles à la participation
ne donnant pas le contrôle

Total des
capitaux propres

Capital-actions
(note 7)

Surplus d'apport

Bénéfices
non
répartis

Cumul des
autres éléments
du résultat global (note 9)














Solde au 31 décembre 2014

98 647

$

581

$

162 595

$

(3 618)

$

$

258 205

$

Acquisition d'entreprises (note 6)





565


565


Perte nette



(17 299)



(140)


(17 439)


Émission de capital-actions, net des coûts de transaction

108 725






108 725


Autres éléments du résultat global




(267)



(267)


Solde au 30 juin 2015

207 372


581


145 296


(3 885)


425


349 789


Acquisition d'entreprises (note 6)





(148)


(148)


(Perte nette) bénéfice net



(37 927)



399


(37 528)


Coûts de transactions liés a l'émission de capital-actions

(92)






(92)


Autres éléments du résultat global




(2 589)



(2 589)


Solde au 31 décembre 2015

207 280


581


107 369


(6 474)


676


309 432


Perte nette



(13 065)



(8)


(13 073)


Autres éléments du résultat global




(18 196)



(18 196)


Solde au 30 juin 2016

207 280

$

581

$

94 304

$

(24 670)

$

668

$

278 163

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 


GROUPE TVA INC.
Bilans consolidés intermédiaires


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)




30 juin
2016


31 décembre
2015








Actif












Actif à court terme







Espèces


5 312

$

11 996

$


Débiteurs


138 299


150 930



Impôts sur le bénéfice


7 830


6 787



Émissions, droits de diffusion et stocks


59 127


79 495



Charges payées d'avance


6 987


4 064




217 555


253 272


Actif à long terme







Droits de diffusion


49 269


36 321



Placements


12 629


12 594



Immobilisations


208 027


208 103



Actifs incorporels


35 999


39 770



Écart d'acquisition


77 985


77 985



Impôts différés


17 443


7 069




401 352


381 842


Total de l'actif


618 907

$

635 114

$



Note

30 juin
2016


31 décembre
2015








Passif et capitaux propres












Passif  à court terme







Découvert bancaire


6 244

$

$


Créditeurs et charges à payer


103 099


112 914



Impôts sur le bénéfice


341


1 769



Droits de diffusion à payer


91 301


88 867



Provisions


5 573


7 107



Revenus reportés


17 023


28 148



Dette échéant à court terme


5 156


4 219




228 737


243 024


Passif à long terme







Dette à long terme


69 144


68 812



Passif au titre des prestations définies


30 349


2 322



Autres éléments de passif


9 707


8 652



Impôts différés


2 807


2 872




112 007


82 658


Capitaux propres







Capital-actions

7

207 280


207 280



Surplus d'apport


581


581



Bénéfices non répartis


94 304


107 369



Cumul des autres éléments du résultat global

9

(24 670)


(6 474)



Capitaux propres attribuables aux actionnaires


277 495


308 756



Participation ne donnant pas le contrôle


668


676




278 163


309 432


Total du passif et des capitaux propres


618 907

$

635 114

$

 

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

Le 1er août 2016, le conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2016 et 2015.


GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des flux de trésorerie


(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


Note

2016


2015


2016


2015


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation











Perte nette


(5 719)

$

(2 728)

$

(13 073)

$

(17 439)

$


Ajustements pour :












Amortissement


8 989


7 148


17 492


14 063




Part (du bénéfice) de la perte dans les entreprises associées


(222)


258


(328)


4 110




Impôts différés


(2 032)


(334)


(3 800)


(6 027)




Perte sur contrepartie conditionnelle à recevoir

5

198



198





Perte sur évaluation d'instruments financiers dérivés


1


2


3


17




1 215


4 346


492


(5 276)



Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation


6 325


42 122


2 272


76 871


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation


7 540


46 468


2 764


71 595


Flux de trésorerie liés aux activités










d'investissement


Acquisitions d'immobilisations


(3 306)


(6 034)


(16 197)


(12 094)



Acquisitions d'actifs incorporels


(546)


(391)


(1 045)


(899)



Variation nette des placements

10 a) 

293


(539)


293


(2 620)



Acquisition nette d'entreprises

6

222


(55 200)


222


(55 200)


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(3 337)


(62 164)


(16 727)


(70 813)


Flux de trésorerie liés aux activités 










de financement


Variation du découvert bancaire


(5 574)



6 244


(4 486)



Augmentation de la dette à long terme


2 058


2 909


1 131


3 098



Remboursement de la facilité de crédit de la société mère

10 b)




(100 000)



Émission de capital-actions, net des coûts de transaction

7




108 725



Remboursement d'instruments financiers dérivés


(46)


(54)


(96)


(110)


Flux de trésorerie (utilisés) générés par les activités de financement 


(3 562)


2 855


7 279


7 227


Variation nette des espèces 


641


(12 841)


(6 684)


8 009


Espèces au début de la période 


4 671


20 850


11 996



Espèces à la fin de la période


5 312

$

8 009

$

5 312

$

8 009

$

Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation











Intérêts nets versés


637

$

836

$

1 271

$

2 551

$


Impôts sur le bénéfice versés (déduction faite des remboursements)


936


44


2 046


1 460












Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.


 

GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés

Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2016 et 2015 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication intégrée active dans l'industrie de la télédiffusion et de la production, des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que des magazines (note 12). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dû, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires, aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public et aux besoins en services de production de producteurs internationaux et locaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1.   Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2015 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2016.

2.   Revenus

La répartition des revenus entre les services publicitaires, les redevances, services de location et de postproduction et autres services rendus ainsi que les ventes de produits est la suivante :





Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2016


2015


2016


2015












Services publicitaires


70 252

$

76 311

$

134 702

$

134 943

$

Redevances, services de location et de postproduction et autres services rendus


48 307


55 117


102 327


101 875


Ventes de produits


25 670


27 996


52 723


49 120




144 229

$

159 424

$

289 752

$

285 938

$

 

3.   Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2016


2015


2016


2015












Redevances, droits et coûts de production


67 514

$

75 209

$

137 971

$

144 353

$

Tirage et distribution


8 635


8 778


16 823


12 778


Services rendus par la société mère:











-

Commissions sur ventes publicitaires


5 447


5 595


10 315


8 746



-

Autres


2 189


2 237


4 391


4 689


Coûts liés aux immeubles


5 154


5 497


10 777


9 829


Marketing, publicité et promotion


5 597


4 543


9 194


9 110


Autres


6 691


8 010


15 289


13 775




101 227

$

109 869

$

204 760

$

203 280

$

 

4.   Charges financières










Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2016


2015


2016


2015












Intérêts sur la dette à long terme


603

$

773

$

1 276

$

1 611

$

Intérêts sur la facilité de crédit de la société mère (note 10 b))


-


-


-


805


Perte sur change


98


25


233


166


Amortissement des frais de financement


69


69


138


176


Charge d'intérêts sur le passif net au titre des prestations définies


87


13


174


26


Perte sur évaluation d'instruments financiers dérivés


1


2


3


17


Autres


8


(12)


12


4




866

$

870

$

1 836

$

2 805

$

 

5.   Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2016 et 2015, la Société a enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation principalement suite à l'abolition de postes qui se détaillent comme suit :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2016


2015


2016


2015












Télédiffusion et production


404

$

465

$

404

$

465

$

Magazines


76


1 280


390


1 280


Services cinématographiques et audiovisuels


18


90


96


335




498

$

1 835

$

890

$

2 080

$

 

Au cours du deuxième trimestre de 2016, la Société a enregistré une perte de 198 000 $ sur la contrepartie conditionnelle à recevoir de Groupe Sogides inc., suite à la vente des activités acquises d'édition de livres lors de la transaction d'acquisition avec Transcontinental inc. (note 6).

De plus, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2016, la Société a enregistré des honoraires professionnels de 12 000 $ relativement aux acquisitions d'entreprises de 2014 et 2015 (469 000 $ au cours de la période correspondante de 2015) alors que pour la période de six mois terminée le 30 juin 2016, la Société a enregistré des honoraires professionnels de 72 000 $ relativement à ces acquisitions (631 000 $ au cours de la période correspondante de 2015).

6.   Acquisition et disposition d'entreprises

Le 12 avril 2015, la Société a acquis de Transcontinental inc. 14 magazines, dont quatre magazines sont détenus et opérés en partenariat, trois sites web, des contrats relatifs à de l'édition sur mesure et des activités d'édition de livres pour un prix d'achat en espèces de 56 286 000 $, incluant un montant de 786 000 $ versé au cours du quatrième trimestre 2015 à titre d'ajustement final en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties. Le processus de répartition du prix d'achat s'est terminé au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre 2015.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de la Société d'investir dans la production et la diffusion de contenus de divertissement et d'information de haute qualité, riches et diversifiés. Les actifs incorporels acquis se composent essentiellement de listes de clients et de marques de commerce. L'écart d'acquisition lié à cette acquisition provient principalement de la qualité du contenu et des synergies attendues.

La répartition finale du prix d'acquisition entre les justes valeurs des actifs et passifs identifiables liés à cette acquisition se résume comme suit :







Actifs acquis




Actif à court terme

20 930

$


Placement

2 237



Immobilisations

867



Actifs incorporels

19 250



Écart d'acquisition

34 162



Impôts différés

400



77 846


Passifs repris




Passif à court terme

(21 143)



(21 143)


Actifs nets acquis à la juste valeur

56 703


Participation ne donnant pas le contrôle

(417)


Contrepartie en espèces

56 286

$

 

Dans le cadre de cette transaction, la Société avait simultanément cédé les activités acquises d'édition de livres à Groupe Sogides inc., une société sous contrôle commun, pour un prix convenu de 720 000 $ dont 300 000 $ en espèces et une contrepartie conditionnelle à recevoir évaluée à 420 000 $. Les éléments d'actif net cédés comprennaient des actifs à court terme de 807 000 $, un fonds d'édition de 127 000 $ ainsi qu'un passif à court terme de 214 000 $. Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2016, la Société a encaissé un montant de 222 000 $ à titre de contrepartie conditionnelle finale et a enregistré une perte de 198 000 $ dans ses autres éléments pour refléter la variation de valeur de cette contrepartie (note 5).

Un montant de 6 758 000 $ de l'écart d'acquisition est déductible aux fins des impôts sur le bénéfice.

Vision Globale

Au 30 juin 2015, la Société avait comptabilisé un solde à payer de 1 217 000 $ à titre d'ajustement préliminaire du prix d'achat relativement à l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Vision Globale A.R. ltée en 2014. Par conséquent, la répartition préliminaire de la juste valeur des éléments d'actif et de passif relatifs à cette acquisition avait été revue, entraînant la comptabilisation d'un actif d'impôts différés de 373 000 $, d'un écart d'acquisition supplémentaire de 821 000 $ et d'un ajustement à la baisse du passif à long terme de 23 000 $. Le processus de répartition du prix d'achat s'est terminé au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre 2015.

7.   Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation




30 juin
2016



31 décembre
2015









4 320 000 actions ordinaires classe A


72

$


72

$

38 885 535 actions classe B


207 208



207 208




207 280

$


207 280

$

Le 20 mars 2015, la Société a complété une offre de droits de souscription auprès de ses actionnaires, par laquelle elle a reçu un produit brut total de 110 000 000 $ suite à l'émission de 19 434 629 actions classe B sans droit de vote. Les coûts de transaction de 1 870 000 $, déduction faite des impôts sur le bénéfice de 503 000 $, ont été comptabilisés au capital-actions comme une réduction du produit brut de l'émission. Les coûts de transaction comprenaient notamment des frais d'engagement de 1 100 000 $ payés à Québecor Média.

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :





Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin


2016


2015


2016


2015











Perte nette attribuable aux actionnaires

(5 676)

$

(2 588)

$

(13 065)

$

(17 299)

$










Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation

43 205 535


43 205 535


43 205 535


34 449 274











Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

(0,13)

$

(0,06)

$

(0,30)

$

(0,50)

$

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

8.   Rémunération et autres paiements à base d'actions



Période de six mois terminée le 30 juin 2016



Options d'achat d'actions
classe B de la Société


Options d'achat d'actions
de Québecor Média



Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré


Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré









Solde au 31 décembre 2015

463 371

13,30

$

226 200

61,70

$

Exercées

-

-


(3 800)

57,39


Expirées

(49 250)

15,99


-

-


Solde au 30 juin 2016

414 121

12,98

$

222 400

61,78

$

 

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2016, 334 121 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 14,30 $ et 25 750 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 65,38 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2016, 3 800 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 30 000 $ (35 147 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 447 000 $ pour la période correspondante de 2015). Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2016, 3 800 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 30 000 $ (46 772 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 739 000 $ pour la période correspondante de 2015).

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2016, la Société a constaté une charge de rémunération nulle relativement aux options d'achat d'actions classe B de la Société (une charge de rémunération de 6 000 $ et un renversement de la charge de rémunération de 5 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2015) ainsi qu'une charge de rémunération de 260 000 $ et 589 000 $ respectivement relativement aux options d'achat d'actions de Québecor Média (un renversement de la charge de rémunération de 103 000 $ et une charge de rémunération de 831 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2015).

Le 10 juillet 2016, Groupe TVA a instauré un régime d'unités d'actions différées (« UAD ») et un régime d'unités d'actions liées à la performance (« UAP ») à l'intention de ses employés basés sur les actions classe B sans droit de vote de Groupe TVA (« actions classe B de Groupe TVA »). Les UAD sont assujetties à une période d'acquisition de six ans et seront rachetées en espèces seulement au moment du départ du participant à la retraite ou de la cessation de son emploi, selon le cas. Les UAP sont assujetties à une période d'acquisition de trois ans et seront rachetées en espèces à la fin de cette période sous réserve de l'atteinte de cibles financières. Les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions classe B de Groupe TVA. Aucune action du trésor ne sera émise aux fins des régimes. Le 10 juillet 2016, Groupe TVA a attribué 159 499 UAD et 212 671 UAP.

Le 13 juillet 2016, Québecor a également instauré un régime d'UAD et un régime d'UAP à l'intention de ses employés et de ceux de ses filiales basés, entre autres, sur les actions catégorie B de Québecor. Les UAD sont assujetties à une période d'acquisition de six ans et seront rachetées en espèces seulement au moment du départ du participant à la retraite ou  de la cessation de son emploi, selon le cas. Les UAP sont assujetties à une période d'acquisition de trois ans et seront rachetées en espèces à la fin de cette période sous réserve de l'atteinte de cibles financières. Les UAD et UAP donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions catégorie B de Québecor. Aucune action du trésor ne sera émise aux fins des régimes. Le 13 juillet 2016, Québecor a attribué 11 857 UAD et 13 176 UAP basées sur les actions catégorie B de Québecor à des dirigeants de Groupe TVA.

9.   Cumul des autres éléments du résultat global



Couverture
de flux de
trésorerie

Régimes à
prestations
définies

Total








Solde au 31 décembre 2014

-

$

(3 618)

$

(3 618)

$

Autres éléments du résultat global

(267)


-


(267)


Solde au 30 juin 2015

(267)


(3 618)


(3 885)


Autres éléments du résultat global

(71)


(2 518)


(2 589)


Solde au 31 décembre 2015

(338)


(6 136)


(6 474)


Autres éléments du résultat global

119


(18 315)


(18 196)


Solde au 30 juin 2016

(219)

$

(24 451)

$

(24 670)

$

10. Opérations entre apparentés

a) Télévision ROC s.e.n.c. (« Télévision ROC », anciennement Société en nom collectif SUN News)

Depuis l'annonce le 13 février 2015 de la cessation des activités de Télévision ROC, société dans laquelle Groupe TVA détient une participation de 49 %, la Société a continué d'effectuer des mises de fonds dans Télévision ROC afin de couvrir les pertes opérationnelles jusqu'à la date de fermeture en plus de couvrir les coûts reliés à la cessation des opérations. Une provision de 1 760 000 $ est enregistrée dans les créditeurs et charges à payer au 30 juin 2016 afin de couvrir ces coûts.

Aucune mise de fonds n'a été effectuée par les sociétaires au cours du deuxième trimestre 2016 alors qu'une mise de fonds de 1 100 000 $ avait été effectuée par les sociétaires au cours du deuxième trimestre 2015, dont 539 000 $ par Groupe TVA et 561 000 $ par l'autre sociétaire.

Aucune mise de fonds n'a été effectuée par les sociétaires au cours du premier semestre 2016 alors qu'une mise de fonds de 5 900 000 $ avait été effectuée par les sociétaires au cours du premier semestre 2015, dont 2 891 000 $ par Groupe TVA et 3 009 000 $ par l'autre sociétaire.

b) Facilité de crédit de la Société mère

Dans le cadre du financement de l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Vision Globale A.R Ltée, la Société avait obtenu une facilité de crédit de 100 000 000 $ provenant de Québecor Média. Cette facilité de crédit a été remboursée en totalité au cours du premier trimestre 2015 avec le produit résultant de l'offre de droits de souscription (note 7). La Société avait enregistré et payé des intérêts pour un montant de 805 000 $ relativement à cette facilité de crédit au cours du premier trimestre 2015.

11. Juste valeur des instruments financiers

La Société a considéré la hiérarchie des évaluations à la juste valeur selon l'IFRS 13, Évaluation de la juste valeur. Cette hiérarchie reflète l'importance des données utilisées pour évaluer ses instruments financiers comptabilisés à la juste valeur dans les bilans consolidés et se détaille comme suit :

niveau 1 :    

les prix (non rajustés) cotés sur des marchés actifs pour des actifs ou passifs identiques;

niveau 2 :    

les données autres que les prix cotés visés au niveau 1, qui sont observables pour l'actif ou le passif, directement (à savoir des prix) ou indirectement (à savoir des dérivés de prix); et

niveau 3 : 

les données qui ne sont pas fondées sur des données de marché observables (données non observables).

Les justes valeurs estimatives de la dette à long terme et de l'instrument financier dérivé sont fondées sur un modèle d'évaluation en utilisant les données du niveau 2. Les justes valeurs sont fondées sur la valeur actualisée des flux de trésorerie en utilisant les taux de rendement à la fin de la période ou la valeur de marché d'instruments financiers similaires comportant la même échéance.

La valeur comptable et la juste valeur de la dette à long terme et de l'instrument financier dérivé aux 30 juin 2016 et 31 décembre 2015 sont les suivantes :







30 juin 2016


31 décembre 2015



Valeur
comptable


Juste
valeur


Valeur
comptable


Juste
valeur











Instrument financier dérivé

558

$

558

$

814

$

814

$

Dette à long terme1

74 928


74 928


73 797


73 797


1 La valeur comptable de la dette à long terme exclut les frais de financement.


12. Information sectorielle

Au début de l'exercice 2016, la direction a apporté des modifications à la structure de gestion de la Société. Suite à ces changements, certaines activités du secteur télédiffusion et production, anciennement exercées par TVA Accès inc. (maintenant Mels Doublage inc.), ont été transférées au sein de différentes entités de la Société. Ainsi, les activités de production commerciale sont demeurées au sein du secteur télédiffusion et production, les activités d'édition sur mesure, de production commerciale imprimée et de services prémédia ont été intégrées aux activités du secteur magazines alors que les activités de doublage font maintenant partie du secteur des services cinématographiques et audiovisuels. L'information financière des périodes comparatives précédentes a été retraitée pour tenir compte de cette nouvelle présentation.

Les activités de la Société se composent dorénavant des secteurs suivants :

  • Le secteur télédiffusion et production inclut les activités du Réseau TVA (y compris la filiale et les divisions TVA Productions inc., TVA Nouvelles et TVA Interactif), des services spécialisés, la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles, les activités de production commerciale ainsi que les activités de distribution de produits audiovisuels de la division TVA Films.
  • Le secteur magazines, par l'entremise de ses filiales, notamment TVA Publications inc. et Les Publications Charron & Cie inc., comprend les activités d'édition de magazines de langues française et anglaise dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode, les sports et la décoration, la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines ainsi que les activités d'édition sur mesure, de production commerciale imprimée et de services prémédia.
  • Le secteur des services cinématographiques et audiovisuels, par le biais des filiales Mels Studios et Postproduction s.e.n.c. et Mels Doublage inc., inclut les activités de services de location de studios et d'équipements, de doublage ainsi que les services de postproduction et effets visuels. 

 







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2016


2015


2016


2015












Revenus











Télédiffusion et production


105 061

$

110 578

$

211 024

$

214 101

$


Magazines


29 197


31 347


56 684


46 225



Services cinématographiques et audiovisuels


12 650


19 855


28 162


30 104



Éléments intersectoriels


(2 679)


(2 356)


(6 118)


(4 492)




144 229


159 424


289 752


285 938












Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e)(1)











Télédiffusion et production


(2 431)


867


(6 315)


(7 792)



Magazines


3 920


1 219


5 979


2 184



Services cinématographiques et audiovisuels


938


5 285


3 060


5 288




2 427


7 371


2 724


(320)


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels


8 920


7 079


17 354


13 887


Charges financières


866


870


1 836


2 805


Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres


708


2 304


1 160


2 711


Perte avant recouvrement d'impôts et part (du bénéfice) de la perte dans les entreprises associées


(8 067)

$

(2 882)

$

(17 626)

$

(19 723)

$

 

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société en ce qui a trait aux revenus.

(1)      

Le chef de la direction utilise le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est défini(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

 

SOURCE Groupe TVA

Renseignements : Source : Denis Rozon, CPA, CA, Vice-président et chef de la direction financière, (514) 598-2808

RELATED LINKS
tva.canoe.ca/groupetva

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.