Groupe TVA enregistre une perte nette attribuable aux actionnaires de 2,6 millions de dollars pour le second trimestre se terminant le 30 juin 2015

MONTRÉAL, le 28 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré une perte nette attribuable aux actionnaires de 2,6 millions de dollars soit une perte de 0,06 $ par action au cours du second trimestre de l'exercice 2015 comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 9,2 millions ou un bénéfice de 0,39 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2014.

Faits saillants liés à l'exploitation du deuxième trimestre :

  • Bénéfice d'exploitation ajusté1 consolidé de 7 371 000 $, soit une variation défavorable de 13 628 000 $ (-64,9 %) comparativement au trimestre correspondant de 2014;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur télédiffusion et production de 535 000 $, soit une variation défavorable de 17 535 000 $ (-97,0 %), principalement attribuable à la hausse de la perte d'exploitation ajustée de « TVA Sports » reliée notamment à la diffusion des séries éliminatoires de la Ligue Nationale de Hockey (« LNH ») durant le trimestre et à la baisse de 9,7 % des revenus publicitaires provenant du Réseau TVA;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté du secteur magazines de 1 213 000 $, soit une variation défavorable de 1 716 000 $ (-58,6 %) principalement attribuable à la baisse de 20,2 % des revenus en kiosque2 et à la baisse de 10,3 % des revenus publicitaires2 compensées partiellement par un bénéfice d'exploitation ajusté des magazines acquis de Transcontinental inc. le 12 avril 2015;
  • Bénéfice d'exploitation ajusté de 5 623 000 $ dans le nouveau secteur d'activités de la Société, soit celui des services cinématographiques et audiovisuels, lequel regroupe les activités des actifs acquis de Vision Globale A.R. ltée et ses filiales (« Vision Globale ») le 30 décembre 2014.

« Les résultats financiers du secteur télédiffusion et production pour le second trimestre de 2015 ont continué d'être touchés par une augmentation de la perte d'exploitation ajustée de nos services spécialisés sportifs, ce qui s'explique par la concentration des coûts d'exploitation reliée aux séries éliminatoires de la LNH durant le second trimestre », a commenté madame Julie Tremblay, présidente et chef de la direction de la Société. « Par ailleurs, nous sommes très encouragés par les revenus totaux provenant des services sportifs qui ont été six fois plus importants ce trimestre comparativement au même trimestre en 2014. Cette  importante hausse représente aussi une croissance de 28,1 %  par rapport au premier trimestre de 2015. Cette performance est de bon augure pour les prochains mois d'exploitation de la chaîne « TVA Sports ». Pour sa part, le secteur publicitaire demeure un défi qui se reflète par la diminution de 18,0 % du bénéfice d'exploitation ajusté du Réseau TVA, comparativement au même trimestre en 2014. Au niveau des cotes d'écoute, le Réseau TVA a légèrement augmenté ses parts de marché de 21,4 à 22,0 parts, pendant que celles de ses deux principaux concurrents connaissaient un recul. « TVA Sports », à sa première saison à titre de diffuseur francophone exclusif des séries éliminatoires de la LNH, s'est imposée comme la chaîne sportive la plus regardée au Québec. Lors des 12 matchs des Canadiens de Montréal présentés en séries éliminatoires, l'auditoire a atteint en moyenne 1 577 000 téléspectateurs, avec des pointes d'écoute allant jusqu'à 2,5 millions, pour une part de marché de 49,1 %. »

« Du côté du secteur des magazines, le dernier trimestre a été marqué par le début de l'intégration des marques acquises de Transcontinental inc. le 12 avril 2015, au sein des opérations existantes », a poursuivi madame Julie Tremblay. « Pendant cette période, ce secteur2 a connu une diminution de sa profitabilité, une baisse qui s'explique par le recul des revenus en kiosque et celui des revenus publicitaires. La Société sera en mesure de profiter de l'apport positif des nouveaux titres et des synergies initialement identifiées dès les troisième et quatrième trimestres de l'année. »

« Enfin, nous sommes très satisfaits des résultats financiers réalisés ce trimestre par notre nouveau secteur d'activités dédié aux services cinématographiques et audiovisuels. Ces résultats, qui sont à la hauteur du potentiel identifié lors de l'acquisition, s'expliquent notamment par le dynamisme des activités de location de studios et d'équipements pour la production cinématographique. Tout indique que cette situation se maintiendra au cours des prochains mois. Comme nous le souhaitions, ce secteur permet désormais de réduire notre dépendance aux fluctuations des revenus publicitaires », a conclu madame Julie Tremblay.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation générés au cours du trimestre ont été de 46,5 millions de dollars comparativement à 16,1 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2014. Cette hausse de 30,4 millions de dollars s'explique essentiellement par la variation nette favorable des actifs et passifs d'exploitation, principalement attribuable à la hausse au niveau des créditeurs et charges à payer, des émissions, droits de diffusion et distribution et stocks ainsi que des droits à payer, laquelle est compensée en partie par la diminution au niveau des débiteurs.

Définition

Bénéfice ou perte d'exploitation ajusté(e)

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidité. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activité. En outre, le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est utile, car il (elle) constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du bénéfice (de la perte) d'exploitation ajusté(e) adoptée par la Société peut différer de celle d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importantes connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents), le risque lié aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique ainsi que les risques liés aux relations de travail. Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et http://groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2014 et la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle 2014 de la Société.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 28 juillet 2015 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication intégrée active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et télévisuelle et des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et d'édition de magazines de langue française en Amérique du Nord et une des plus grandes entreprises privées de production. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

-----------------------------------------

1

Voir la définition du bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e) ci-après

2

Excluant les magazines acquis le 12 avril 2015

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des résultats

(non audités)

(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)




Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2015


2014


2015


2014












Revenus

2

159 424

$

109 700

$

285 938

$

215 021

$











Achats de biens et services

3

109 869


55 934


203 280


134 403


Coûts liés au personnel


42 184


32 767


82 978


65 644


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels 


7 079


5 317


13 887


10 701


Charges financières

4

870


975


2 805


2 095


Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

5

2 304



2 711



(Perte) bénéfice avant (recouvrement) dépense d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées


(2 882)


14 707


(19 723)


2 178












(Recouvrement) dépense d'impôts


(412)


3 628


(6 394)


(519)












Part de la perte dans les entreprises associées

10 a)

258


1 916


4 110


3 697


(Perte nette) bénéfice net


(2 728)

$

9 163

$

(17 439)

$

(1 000)

$











(Perte nette) bénéfice net attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(2 588)

$

9 163

$

(17 299)

$

(1 000)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


(140)



(140)























Résultat par action de base et diluéattribuable aux actionnaires

7 c)

(0,06)

$

0,39

$

(0,50)

$

(0,04)

$










Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires du résultat global

(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2015


2014


2015


2014












(Perte nette) bénéfice net


(2 728)

$

9 163

$

(17 439)

$

(1 000)

$











Autres éléments du résultat global pouvant être reclassés aux résultats :











Instruments financiers dérivés

8

182



(365)




Impôts différés

8

(49)



98



Résultat global


(2 595)

$

9 163

$

(17 706)

$

(1 000)

$











Résultat global attribuable aux (à la) :











Actionnaires


(2 455)

$

9 163

$

(17 566)

$

(1 000)

$


Participation ne donnant pas le contrôle


(140)



(140)














Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des capitaux propres

(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)






Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux propres attribuables à la participation ne donnant pas le contrôle

Total des capitaux propres

Capital-actions

(note 7)

Surplus d'apport

Bénéfices non répartis

Cumul des autres éléments du résultat global (note 8)














Solde au 31 décembre 2013

98 647

$

581

$

203 683

$

5 148

$

$

308 059

$

Perte nette



(1 000)




(1 000)


Solde au 30 juin 2014

98 647


581


202 683


5 148



307 059


Perte nette



(40 088)




(40 088)


Autres éléments du résultat global




(8 766)



(8 766)


Solde au 31 décembre 2014

98 647


581


162 595


(3 618)



258 205


Acquisition d'entreprises

 (note 6)





565


565


Perte nette



(17 299)



(140)


(17 439)


Émission de capital-actions, net des coûts de transaction

108 725






108 725


Autres éléments du résultat global




(267)



(267)


Solde au 30 juin 2015

207 372

$

581

$

145 296

$

(3 885)

$

425

$

349 789

$














Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.

 

GROUPE TVA INC.

Bilans consolidés intermédiaires

(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)






Note

30 juin
2015


31 décembre
2014








Actif












Actif à court terme







Espèces


8 009

$

$


Débiteurs


154 894


136 811



Impôts exigibles


6 621


5 256



Émissions, droits de diffusion et de distribution et stocks


60 034


74 765



Charges payées d'avance


8 489


3 734




238 047


220 566


Actif à long terme







Droits de diffusion et de distribution


43 566


31 989



Placements


14 331


12 111



Immobilisations


201 872


201 429



Licences et autres actifs incorporels


99 976


83 647



Écart d'acquisition

6

83 138


48 266



Actif au titre des prestations définies


5 543


2 964



Impôts différés


3 970


1 060




452 396


381 466


Total de l'actif


690 443

$

602 032

$


Passif et capitaux propres












Passif  à court terme







Découvert bancaire


$

4 486

$


Créditeurs et charges à payer


131 591


88 746



Impôts exigibles


312


777



Droits de diffusion et de distribution à payer


88 004


45 660



Provisions


5 037


4 331



Revenus reportés


23 269


8 690



Facilité de crédit de la société mère

10 b)


100 000



Dette échéant à court terme


2 813


938




251 026


253 628


Passif à long terme







Dette à long terme


74 118


72 757



Autres éléments de passif


12 490


9 967



Impôts différés


3 020


7 475




89 628


90 199


Capitaux propres







Capital-actions

7

207 372


98 647



Surplus d'apport


581


581



Bénéfices non répartis


145 296


162 595



Cumul des autres éléments du résultat global

8

(3 885)


(3 618)



Capitaux propres attribuables aux actionnaires


349 364


258 205



Participation ne donnant pas le contrôle


425





349 789


258 205








Garanties

11





Total du passif et des capitaux propres


690 443

$

602 032

$







Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.


Le 28 juillet 2015, le conseil d'administration a approuvé les états financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2015 et 2014.

 

GROUPE TVA INC.

États consolidés intermédiaires des flux de trésorerie

(non audités)

(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



Note

2015


2014


2015


2014


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation











(Perte nette) bénéfice net


(2 728)

$

9 163

$

(17 439)

$

(1 000)

$


Ajustements pour :












Amortissement


7 148


5 367


14 063


10 802




Part de la perte dans les entreprises associées


258


1 916


4 110


3 697




Impôts différés


(334)


396


(6 027)


961




Perte sur évaluation d'instruments financiers dérivés


2



17





4 346


16 842


(5 276)


14 460



Variation nette hors caisse des actifs et passifs d'exploitation


42 122


(762)


76 871


6 492


Flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation


46 468


16 080


71 595


20 952


Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement











Acquisitions d'immobilisations


(6 034)


(5 481)


(12 094)


(11 820)



Acquisitions d'actifs incorporels


(391)


(727)


(899)


(1 495)



Variation nette des placements

10 a)

(539)


(1 346)


(2 620)


(2 767)



Acquisition nette d'entreprises

6

(55 200)



(55 200)


(501)


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(62 164)


(7 554)


(70 813)


(16 583)


Flux de trésorerie liés aux activités de financement











Diminution du découvert bancaire




(4 486)




Variation nette de l'emprunt à terme rotatif


2 909



3 098




Remboursement de la facilité de crédit de la société mère

10 b)



(100 000)




Émission de capital-actions, net des coûts de transaction

7



108 725




Remboursement d'instruments financiers dérivés


(54)



(110)



Flux de trésorerie générés par les activités de financement


2 855



7 227



Variation nette des espèces


(12 841)


8 526


8 009


4 369


Espèces au début de la période


20 850


3 560



7 717


Espèces à la fin de la période


8 009

$

12 086

$

8 009

$

12 086

$

Intérêts et impôts classés au titre des activités d'exploitation











Intérêts nets versés


836

$

2 113

$

2 551

$

2 031

$


Impôts sur le bénéfice versés (déduction faite des remboursements)


44


1 755


1 460


4 701













Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés.


 

GROUPE TVA INC.
Notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires résumés

Périodes de trois mois et de six mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication intégrée active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle et des magazines (note 12). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dus, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires, aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public et aux besoins en services de production de producteurs internationaux et locaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité. Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

1. Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2014 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2014 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015.

2. Revenus

La répartition des revenus entre les services publicitaires, les redevances et autres services rendus et les ventes de produits est la suivante :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2015


2014


2015


2014












Services publicitaires


74 729

$

60 230

$

131 974

$

116 376

$

Redevances et autres services rendus


56 699


25 894


104 844


52 336


Ventes de produits


27 996


23 576


49 120


46 309




159 424

$

109 700

$

285 938

$

215 021

$

 

3. Achats de biens et services

Les principales composantes des achats de biens et services se détaillent comme suit :







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin

Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2015


2014


2015


2014












Redevances, droits et coûts de production


75 209

$

35 666

$

144 353

$

92 688

$

Tirage et distribution


8 778


4 406


12 778


8 500


Services rendus par la société mère


7 832


5 647


13 435


11 443


Coûts liés aux immeubles


5 497


2 244


9 829


4 680


Marketing, publicité et promotion


4 543


2 354


9 110


6 595


Autres


8 010


5 617


13 775


10 497




109 869

$

55 934

$

203 280

$

134 403

$

 

4. Charges financières







Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin




2015


2014


2015


2014












Intérêts sur la dette à long terme


773

$

1 123

$

1 611

$

2 245

$

Intérêts sur la facilité de crédit de la société mère (note 10 b))


-


-


805


-


Perte (gain) sur change


25


(51)


166


(14)


Amortissement des frais de financement


69


50


176


101


Charge (revenus) d'intérêts sur l'actif net ou le passif net au titre des prestations définies


13


(71)


26


(143)


Autres


(10)


(76)


21


(94)




870

$

975

$

2 805

$

2 095

$

 

5. Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

Pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015, la Société a enregistré des frais de rationalisation des activités d'exploitation de 1 835 000 $ et de 2 080 000 $ respectivement suite à l'abolition de postes dont 465 000 $ dans le secteur de la télédiffusion et production, 1 280 000 $ dans le secteur des magazines et 90 000 $ (335 000 $ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2015) dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels.

De plus, au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2015, la Société a comptabilisé des honoraires professionnels ainsi que des coûts d'intégration de 469 000 $ (631 000 $ pour la période de six mois terminée le 30 juin 2015) relativement à l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Vision Globale A.R. ltée (« Vision Globale ») et des magazines de Transcontinental inc.

6. Acquisition et disposition d'entreprises

Le 12 avril 2015, la Société a acquis de Transcontinental inc. 14 magazines, dont quatre magazines sont détenus et opérés en partenariat, trois sites web, des contrats relatifs à de l'édition sur mesure et des activités d'édition de livres pour un prix d'achat en espèces de 55 500 000 $. Une somme à payer de 2 012 000 $ a également été comptabilisée à titre d'ajustement préliminaire en lien avec une cible préétablie de fonds de roulement convenue entre les parties.

Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie de la Société d'investir dans la production et la diffusion de contenus de divertissement et d'information de haute qualité, riches et diversifiés. Les actifs incorporels acquis se composent essentiellement de listes de clients et de marques de commerce. L'écart d'acquisition lié à cette acquisition provient principalement de la qualité du contenu et des synergies attendues.

La répartition préliminaire de la juste valeur des éléments d'actif et de passif relatifs à cette acquisition se détaille comme suit :










Éléments d'actif acquis




Actif à court terme

22 062

$


Placement

2 237



Immobilisations

867



Actifs incorporels

19 250



Écart d'acquisition

34 051



Impôts différés

400



78 867


Éléments de passif pris en charge




Passif à court terme

(20 790)



(20 790)


Éléments d'actif net acquis à la juste valeur

58 077


Participation ne donnant pas le contrôle

(565)



57 512

$




Contrepartie



Espèces

55 500


Somme à payer

2 012



57 512

$

 

Dans le cadre de cette transaction, la Société a simultanément cédé les activités acquises d'édition de livres à Groupe Sogides inc., une société sous contrôle commun, pour un prix convenu de 811 000 $ dont 300 000 $ en espèces et un solde à recevoir de 511 000 $. Les éléments d'actif net cédés comprennent des actifs à court terme de 898 000 $, un fonds d'édition de 127 000 $ ainsi qu'un passif à court terme de 214 000 $.

Les revenus consolidés de la Société et sa perte nette pro forma consolidée auraient été de 308 027 000 $ et de 18 477 000 $ respectivement si cette acquisition nette d'entreprise avait eu lieu au début de la période de six mois terminée le 30 juin 2015.

Un montant de 7 635 000 $ de l'écart d'acquisition est déductible aux fins des impôts sur le bénéfice.

Vision Globale

Au 30 juin 2015, la Société a comptabilisé un solde à payer de 1 217 000 $ à titre d'ajustement préliminaire du prix d'achat relativement à l'acquisition de Vision Globale en 2014. Par conséquent, la répartition préliminaire de la juste valeur des éléments d'actif et de passif relatifs à cette acquisition a été revue, entraînant la comptabilisation d'un actif d'impôts différés de 373 000 $, d'un écart d'acquisition supplémentaire de 821 000 $ et d'un ajustement à la baisse du passif à long terme de 23 000 $. Le processus de répartition du prix d'achat n'étant pas terminé au 30 juin 2015, les montants affectés aux éléments d'actif et de passif pourraient être modifiés ultérieurement.

7. Capital-actions

a) Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b) Capital-actions émis et en circulation







30 juin
2015


31 décembre
2014







4 320 000 actions ordinaires classe A

72

$

72

$

38 885 535 actions classe B (19 450 906 en 2014)

207 300


98 575



207 372

$

98 647

$

 

Le 20 mars 2015, la Société a complété une offre de droits de souscription auprès de ses actionnaires, par laquelle elle a reçu un produit brut total de 110 000 000 $ suite à l'émission de 19 434 629 actions classe B sans droit de vote. Les coûts de transaction de 1 745 000 $, déduction faite des impôts sur le bénéfice de 470 000 $, ont été comptabilisés au capital-actions comme une réduction du produit brut de l'émission. Les coûts de transaction comprennent notamment des frais d'engagement de 1 100 000 $ payés à Québecor Média.

c) Résultat par action attribuable aux actionnaires

Le tableau suivant présente le calcul du résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires :





Périodes de trois mois
terminées les 30 juin


Périodes de six mois
terminées les 30 juin



2015


2014


2015


2014











(Perte nette) bénéfice net attribuable aux actionnaires

(2 588)

$

9 163

$

(17 299)

$

(1 000)

$










Nombre moyen pondéré d'actions de base et dilué en circulation

43 205 535


23 770 906


34 449 274


23 770 906











Résultat par action de base et dilué attribuable aux actionnaires

(0,06)

$

0,39

$

(0,50)

$

(0,04)

$

 

Le calcul du résultat par action dilué ne tient pas compte de l'effet potentiel dilutif des options d'achat d'actions de la Société puisque leur effet est non dilutif.

8.   Cumul des autres éléments du résultat global






Couverture
de flux de
trésorerie


Régimes à
prestations
définies


Total









Solde au 31 décembre 2013 et au 30 juin 2014

-

$

5 148

$

5 148

$

Autres éléments du résultat global

-


(8 766)


(8 766)


Solde au 31 décembre 2014

-


(3 618)


(3 618)


Autres éléments du résultat global

(267)


-


(267)


Solde au 30 juin 2015

(267)

$

(3 618)

$

(3 885)

$

La Société utilise un swap de taux d'intérêt pour fixer les déboursés d'intérêts futurs sur une tranche de 41 250 000 $ de son prêt garanti à terme de 75 000 000 $ qui porte intérêt à un taux variable.  Ce swap de taux d'intérêt est désigné comme couverture de flux de trésorerie et par conséquent, la tranche efficace de la couverture est comptabilisée dans les autres éléments du résultat global, tandis que la tranche inefficace est immédiatement comptabilisée aux résultats.  Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015, des pertes de 2 000 $ et de 17 000 $ respectivement liées à la tranche inefficace de la couverture ont été comptabilisées aux résultats dans les charges financières.

9. Rémunération et autres paiements à base d'actions



Période de six mois terminée le 30 juin 2015



Options d'achat d'actions

classe B de la Société


Options d'achat d'actions

de Québecor Média



Nombre

Prix d'exercice

moyen pondéré


Nombre

Prix d'exercice

moyen pondéré









Solde au 31 décembre 2014

525 368

15,25

$

355 432

55,43

$

Octroyées

80 000

6,85


50 000

70,56


Exercées

-

-


(46 772)

46,55


Expirées

(59 631)

21,28


-

-


Annulées

(82 366)

13,68


(8 200)

67,80


Options liées à des cadres transférés au sein de Groupe TVA

-

-


148 500

55,72


Options liées à des cadres transférés au sein de Québecor Média

-

-


(233 360)

53,71


Solde au 30 juin 2015

463 371

13,30

$

265 600

61,14

$

 

Du nombre d'options en circulation au 30 juin 2015, 363 371 options d'achat d'actions classe B de la Société au prix d'exercice moyen de 14,91 $ et 5 400 options d'achat d'actions de Québecor Média au prix d'exercice moyen de 60,89 $ pouvaient être exercées.

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2015, 35 147 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 447 000 $ (aucune option d'achat d'actions n'avait été exercée pour la période correspondante de 2014). Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2015, 46 772 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 739 000 $ (21 375 options d'achat d'actions avaient été exercées pour une contrepartie en espèces de 352 000 $ pour la période correspondante de 2014).

Au cours des périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2015, la Société a constaté une charge de rémunération de 6 000 $ et un renversement de la charge de rémunération de 5 000 $ respectivement relativement aux options d'achat d'actions classe B de la Société (un renversement de la charge de rémunération de 15 000 $ et de 46 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2014) ainsi qu'un renversement de la charge de rémunération de 103 000 $ et une charge de rémunération de 831 000 $ respectivement relativement aux options d'achat d'actions de Québecor Média (une charge de rémunération de 197 000 $ et de 597 000 $ respectivement pour les périodes correspondantes de 2014).

10. Opérations entre apparentés

a) Part de la perte et contributions en capital dans SUN News

Le 13 février 2015, Corporation Sun Media, une société sous contrôle commun, a annoncé la cessation des activités de SUN News. Au 30 juin 2015, la part de la perte dans SUN News inclut des coûts reliés à la cessation de ses activités.

Par ailleurs, en avril 2015, dans le cadre d'une réorganisation corporative, Corporation Sun Media a été liquidée dans Québecor Media, laquelle détient dorénavant 51 % de SUN News.

En 2015, la Société continue d'effectuer des mises de fonds afin de couvrir les pertes opérationnelles jusqu'à la date de fermeture, en plus des coûts reliés à la cessation des opérations. Au cours de la période de trois mois terminée le 30 juin 2015, une mise de fonds de 1 100 000 $ (3 300 000 $ pour la période comparative de 2014) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 539 000 $ (1 617 000 $ en 2014) par la Société et 561 000 $ (1 683 000 $ en 2014) par l'autre sociétaire.

Au cours de la période de six mois terminée le 30 juin 2015, une mise de fonds de 5 900 000 $ (6 200 000 $ pour la période comparative de 2014) a été effectuée par les sociétaires dans SUN News, dont 2 891 000 $ (3 038 000 $ en 2014) par la Société et 3 009 000 $ (3 162 000 $ en 2014) par l'autre sociétaire.

b) Remboursement de la facilité de crédit

Le 30 décembre 2014, dans le cadre du financement de l'acquisition des actifs de Vision Globale, la Société a obtenu une facilité de crédit de 100 000 000 $ provenant de Québecor Média. Le 20 mars 2015, la Société a remboursé cette facilité de crédit avec le produit résultant de l'offre de droits de souscription (note 7). Relativement à cette transaction, la Société a enregistré et payé, au cours du premier trimestre 2015, une charge d'intérêts de 805 000 $ incluse dans les charges financières.

11. Garanties

Dans le cours normal de ses activités, la Société conclut avec des tiers des ententes d'indemnisation dans le cadre de certaines transactions, telles que des contrats d'acquisitions de biens, des ententes de services et des contrats de location. Ces ententes obligent la Société à indemniser un tiers pour les dépenses engagées en regard de circonstances spécifiques. Les termes de ces indemnisations peuvent varier d'une transaction à l'autre en fonction des clauses incluses dans l'entente. La nature de ces ententes d'indemnisation empêche la Société d'estimer de façon raisonnable le montant maximal potentiel qu'elle pourrait être tenue de verser à un tiers sur l'ensemble de ses engagements. Au premier trimestre 2014, des engagements spécifiques à risque qui s'élevaient à 4 700 000 $ au 31 décembre 2013 avaient été comptabilisés dans les achats de biens et services.

12. Information sectorielle

Au début de l'exercice 2015, la Société a revu ses secteurs d'activités afin de mieux refléter l'évolution de ses opérations et de sa structure de gestion suite à l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Vision Globale le 30 décembre 2014. Ainsi, un nouveau secteur a été créé, soit le secteur des services cinématographiques et audiovisuels.

De plus, depuis le 12 avril 2015, dans le cadre de la transaction conclue avec Transcontinental inc., les activités reliées aux magazines acquis ont été intégrées dans les résultats du secteur magazines, alors que les activités d'éditions sur mesure ont été incluses aux résultats du secteur télédiffusion et production.

Les activités de la Société se composent dorénavant des secteurs suivants :

  • Le secteur télédiffusion et production inclut les activités du Réseau TVA (y compris la filiale et les divisions TVA Productions inc., TVA Nouvelles et TVA Interactif), des services spécialisés, de la commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques télévisuelles, les activités de production commerciale, de doublage, d'éditions sur mesure et de services prémédia de TVA Accès inc. et les activités de distribution de produits audiovisuels de la division TVA Films.
  • Le secteur magazines, par l'entremise de ses filiales, notamment TVA Publications inc. et Les Publications Charron & Cie inc., comprend les activités d'édition de magazines de langues française et anglaise dans des domaines variés incluant les arts, le spectacle, la télévision, la mode, les sports et la décoration. Ce secteur inclut également les activités de commercialisation de produits numériques associés aux différentes marques liées aux magazines.
  • Le secteur des services cinématographiques et audiovisuels inclut les activités de services de location de studios et d'équipements ainsi que les services de postproduction et effets visuels de Mels Studios et Postproduction s.e.n.c. (anciennement Montréal Studios et Équipements s.e.n.c.) depuis le 30 décembre 2014.

 



Périodes de trois mois

terminées les 30 juin


Périodes de six mois

terminées les 30 juin



2015


2014


2015


2014











Revenus










Télédiffusion et production

113 405

$

94 240

$

218 419

$

185 176

$


Magazines

28 259


15 958


41 715


31 096



Services cinématographiques et audiovisuels

18 822


-


27 906


-



Éléments intersectoriels

(1 062)


(498)


(2 102)


(1 251)



159 424


109 700


285 938


215 021











Bénéfice (perte) d'exploitation ajusté(e)(1)










Télédiffusion et production

535


18 070


(7 948)


9 859



Magazines

1 213


2 929


2 151


5 115



Services cinématographiques et audiovisuels

5 623


-


5 477


-



7 371


20 999


(320)


14 974


Amortissement des immobilisations et actifs incorporels

7 079


5 317


13 887


10 701


Charges financières

870


975


2 805


2 095


Frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres

2 304


-


2 711


-


(Perte) bénéfice avant (recouvrement) dépense d'impôts et part de la perte dans les entreprises associées

(2 882)

$

14 707

$

(19 723)

$

2 178

$

 

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société en ce qui a trait aux revenus.

 

(1)

Le chef de la direction utilise le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e) est défini(e) comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement des immobilisations et actifs incorporels, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation, dépréciation d'actifs et autres, les impôts sur le bénéfice et la part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées. Le bénéfice (la perte) d'exploitation ajusté(e), tel(le) que défini(e) ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

 

SOURCE Groupe TVA

Renseignements : Denis Rozon, CPA, CA, Vice-président et chef de la direction financière, (514) 598-2808


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.