Groupe TMX Inc. publie ses résultats pour le deuxième trimestre de 2012

  • Produits de 167,5 millions de dollars au deuxième trimestre de 2012, en baisse de 1 % par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2011 et en hausse de 3 % par rapport à ceux du premier trimestre de 2012.

  • Résultat dilué par action de 0,02 $ au deuxième trimestre de 2012, compte tenu de l'incidence de 0,79 $ des coûts relatifs à Maple et LSEG, des charges de dépréciation nettes et des ajustements liés à l'impôt.

  • Résultat dilué ajusté par action de 0,81 $ au deuxième trimestre de 2012, en baisse de 14 % par rapport à celui du deuxième trimestre de 2011 et en hausse de 7 % par rapport à celui du premier trimestre de 2012.

  • Produits de 329,8 millions de dollars au premier semestre de 2012, en baisse de 4 % par rapport à ceux du premier semestre de 2011.

  • Résultat dilué par action de 0,78 $ au premier semestre de 2012, compte tenu de l'incidence de 0,78 $ des coûts relatifs à Maple et LSEG, des charges de dépréciation nettes et des ajustements liés à l'impôt.

  • Résultat dilué ajusté par action de 1,56 $ au premier semestre de 2012, en baisse de 18 % par rapport à celui du premier semestre de 2011.

TORONTO, le 27 juill. 2012 /CNW/ - Groupe TMX Inc. [TSX : X] annonce ses résultats pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012.

Commentant les résultats du trimestre visé, M. Thomas Kloet, président et chef de la direction du Groupe TMX, a déclaré :

« Le Groupe TMX a progressé dans la réalisation de ses objectifs stratégiques et opérationnels malgré le contexte d'incertitude dans lequel continuent d'évoluer les marchés partout dans le monde. Bien que les conditions macroéconomiques aient eu une incidence sur notre performance financière, nous avons tiré notre épingle du jeu grâce à la diversité de nos catégories d'actifs qui composent notre entreprise. Dans le secteur des produits dérivés, les volumes négociés à la Bourse de Montréal et à la Boston Options Exchange ont été supérieurs à ceux de la période correspondante de l'exercice précédent, ce qui a atténué le repli des produits tirés de nos activités dans le secteur des marchés au comptant. »

M. Kloet a enchaîné sur la transaction de Maple :

« Les étapes de la transaction de Maple vont bon train et nous espérons que le processus de dépôt des actions qui prendra fin d'ici le 31 juillet sera couronné de succès. Cette transaction ajoute une valeur pour les actionnaires, assure l'essor de l'entreprise et accroît notre compétitivité à l'échelle internationale. Nous sommes déterminés à offrir des avantages supplémentaires aux participants et aux marchés boursiers au Canada. En ce sens, nous avons commencé à nous pencher sur le plan d'intégration avec CDS et Alpha qui est requis. »

Michael Ptasznik, chef des finances du Groupe TMX, a ajouté : « D'un point de vue opérationnel, nous sommes satisfaits de l'amélioration séquentielle des produits et du résultat ajusté dilué par action. Notre entreprise a vu ses résultats croître, exception faite des produits tirés de la négociation sur les marchés au comptant, et au même moment, les charges opérationnelles ont légèrement diminué. »

Sommaire de l'information financière

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

  T2 2012 T2 2011 Augmentation
(diminution)
en dollars
Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Produits 167,5 $ 169,3 $ (1,8)$ (1)%
Charges opérationnelles 82,3 $ 71,5 $ 10,8 $ 15 %
Bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX 1,8 $ 54,7 $ (52,9)$ (97)%
Résultat par action:        
  De base 0,02 $ 0,73 $ (0,71)$ (97)%
  Dilué 0,02 $ 0,73 $ (0,71)$ (97)%
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles 113,6 $ 107,2 $ 6,4 $ 6 %

La baisse du bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX découle de ce qui suit :

  • Les coûts relatifs à l'acquisition du Groupe TMX proposée par la Corporation d'Acquisition Groupe Maple (« Maple ») et à la fusion proposée avec le London Stock Exchange Group (« LSEG ») (« coûts relatifs à Maple et LSEG ») de 54,4 millions de dollars (avant impôt), y compris des honoraires de 29,0 millions de dollars dus à LSEG et des frais de conclusion de transaction de 23,4 millions de dollars dus à nos conseillers financiers, qui sont payables, dans les deux cas, à la prise de livraison initiale par Maple des actions du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple, de même que les frais juridiques, de consultation et autres engagés. (Le bénéfice net du deuxième trimestre de 2011 avait diminué de 20,8 millions de dollars (avant impôt) en raison des coûts relatifs à Maple et LSEG.)
  • Les charges de dépréciation nettes de 31,2 millions de dollars, y compris une réduction de valeur hors trésorerie de 44,6 millions de dollars (avant impôt) des toutes les immobilisations incorporelles de NTP, ce qui a été atténué par une reprise de perte de valeur hors trésorerie de 13,4 millions de dollars des immobilisations incorporelles de BOX, dont une tranche de 7,2 millions de dollars est attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes).
  • Le repli des produits générés par les services aux émetteurs et par la négociation sur les marchés au comptant, ce qui a été atténué par la hausse des produits tirés de la négociation et de la compensation sur les marchés des dérivés, des services technologiques et autres, y compris un montant d'environ 5,0 millions de dollars lié à la résiliation de notre contrat avec l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (« OCRCVM »), ainsi que des services d'information.

  • La hausse des charges opérationnelles globales.

_______________________

L'information relative au résultat par action se fonde sur le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX.

Ces diminutions du bénéfice net ont été neutralisées par ce qui suit :

  • Une baisse de 32,2 millions de dollars de la charge d'impôt en comparaison du deuxième trimestre de 2011, par suite essentiellement de la diminution importante du bénéfice net et de l'incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX (voir la rubrique Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat).

Les entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles se sont élevées à 113,6 millions de dollars au deuxième trimestre de 2012, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple de 1,2 million de dollars, comparativement à des entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles de 107,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2011, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple et LSEG de 13,1 millions de dollars.

Rapprochement du résultat ajusté par action du deuxième trimestre de 2012 et du deuxième trimestre de 2011**

Le tableau suivant présente un rapprochement du résultat par action et du résultat ajusté par action**.

  T2 2012 T2 2011
    De base     Dilué      De base     Dilué  
Résultat par action attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX 0,02 $ 0,02 $ 0,73 $ 0,73 $
Ajustement pour tenir compte des coûts relatifs à Maple et LSEG, après l'impôt sur le résultat 0,54 $ 0,53 $ 0,21 $ 0,21 $
Ajustement pour tenir compte de la dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP, après l'impôt sur le résultat 0,45 $ 0,45 $ - -
Ajustement pour tenir compte d'une reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX (0,10)$ (0,10)$ - -
Incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX (0,09)$ (0,09)$ - -
Résultat ajusté par action** 0,82 $ 0,81 $ 0,94 $ 0,94 $

Le résultat ajusté par action** de 0,82 $ par action ordinaire (résultat dilué de 0,81 $) a été inférieur à celui de 0,94 $ par action ordinaire (résultat de base et dilué) obtenu au deuxième trimestre de 2011. La baisse du résultat ajusté par action s'explique par la diminution des produits tirés des services aux émetteurs et de la négociation sur les marchés au comptant, ce qui a été atténué par l'augmentation des produits générés par la négociation et la compensation sur les marchés des dérivés, par les services technologiques et autres et par les services d'information. La baisse du résultat ajusté par action découle également de la hausse des charges opérationnelles globales. Ces diminutions ont été quelque peu atténuées par une baisse de la charge d'impôt au deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011, en raison du repli du bénéfice opérationnel.

________________________

** Les expressions « résultat ajusté par action » et « résultat ajusté dilué par action » n'ont pas de sens normalisé conformément aux IFRS. En conséquence, il est peu probable que ces mesures puissent être comparées à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Le « résultat ajusté par action » et le « résultat ajusté dilué par action » servent à présenter notre rendement opérationnel, abstraction faite des coûts relatifs à Maple et LSEG, des charges de dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP, d'une reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX et de l'incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX au deuxième trimestre de 2012, diminués de l'impôt selon le cas. Ces mesures permettent à la direction d'évaluer notre performance financière, exclusion faite de ces coûts, et de faire des comparaisons d'une période à une autre.

Sommaire de l'information financière

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

    S1 2012   S1 2011   Augmentation
(diminution)
en dollars
  Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Produits   329,8 $   344,0 $   (14,2)$   (4)%
Charges opérationnelles   165,4 $   148,6 $   16,8 $   11 %
Bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX   58,6 $   117,8 $   (59,2)$   (50)%
Résultat par action                
  De base   0,78 $   1,58 $   (0,80)$   (51)%
  Dilué   0,78 $   1,57 $   (0,79)$   (50)%
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles   125,8 $   179,3 $   (53,5)$   (30)%

La baisse du bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX découle de ce qui suit :

  • Les coûts relatifs à Maple et LSEG de 54,9 millions de dollars (avant impôt), y compris des honoraires de 29,0 millions de dollars dus à LSEG et des frais de conclusion de transaction de 23,4 millions de dollars dus à nos conseillers financiers, qui sont payables, dans les deux cas, à la prise de livraison initiale par Maple des actions du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple, de même que les frais juridiques, de consultation et autres engagés. (Le bénéfice net du premier semestre de 2011 avait diminué de 29,1 millions de dollars (avant impôt) en raison des coûts relatifs à Maple et LSEG.)

  • Les charges de dépréciation nettes de 31,2 millions de dollars, dont une réduction de valeur hors trésorerie de 44,6 millions de dollars (avant impôt) de toutes les immobilisations incorporelles de NTP, ce qui a été atténué par une reprise de perte de valeur hors trésorerie de 13,4 millions de dollars des immobilisations incorporelles de BOX, dont une tranche de 7,2 millions de dollars est attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes).

  • Le repli des produits générés par les services aux émetteurs et par la négociation sur les marchés au comptant, ce qui a été atténué par la montée des produits tirés de la négociation et de la compensation sur les marchés des dérivés, des services technologiques et autres, y compris un montant d'environ 5,0 millions de dollars lié à la résiliation de notre contrat avec l'OCRCVM, ainsi que des services d'information.

  • La hausse des charges opérationnelles globales.

___________________________

L'information relative au résultat par action se fonde sur le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX.

Ces diminutions du bénéfice net ont été neutralisées par ce qui suit :

  • Une baisse de 36,7 millions de dollars de la charge d'impôt sur le résultat, par suite essentiellement de la diminution importante du bénéfice net et de l'incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX (voir la rubrique Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat).

Les entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles se sont élevées à 125,8 millions de dollars au premier semestre de 2012, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple de 5,3 millions de dollars, comparativement à des entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles de 179,3 millions de dollars au premier semestre de 2011, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple et LSEG de 14,3 millions de dollars.

Rapprochement du résultat ajusté par action du premier semestre de 2012 et du premier semestre de 2011**

Le tableau suivant présente un rapprochement du résultat par action et du résultat ajusté par action**.

  S1 2012 S1 2011
    De base     Dilué     De base     Dilué  
Résultat par action attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX 0,78 $ 0,78 $ 1,58 $ 1,57 $
Ajustement pour tenir compte des coûts relatifs à Maple et LSEG, après l'impôt sur le résultat 0,54 $ 0,54 $ 0,29 $ 0,29 $
Ajustement pour tenir compte de la dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP, après l'impôt sur le résultat 0,45 $ 0,44 $ - -
Ajustement pour tenir compte d'une reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX (0,10)$ (0,10)$ - -
Incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX (0,10)$ (0,10)$ - -
Ajustement pour tenir compte d'un ajustement lié aux taxes à la consommation*, après l'impôt sur le résultat - - 0,05 $ 0,05 $
Résultat ajusté par action** 1,57 $ 1,56 $ 1,92 $ 1,91 $

Le résultat ajusté par action** de 1,57 $ par action ordinaire (résultat dilué de 1,56 $) a été inférieur à celui de 1,92 $ par action ordinaire (résultat dilué de 1,91 $) obtenu au premier semestre de 2011. La baisse du résultat ajusté par action s'explique par la diminution des produits tirés des services aux émetteurs et de la négociation sur les marchés au comptant, ce qui a été atténué par l'augmentation des produits générés par la négociation et la compensation sur les marchés des dérivés, par les services technologiques et autres et par les services d'information. La baisse du résultat ajusté par action découle également de la hausse des charges opérationnelles globales. Ces diminutions ont été quelque peu neutralisées par une baisse de la charge d'impôt sur le résultat au premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011, en raison du repli du bénéfice opérationnel.

_____________________

** Les expressions « résultat ajusté par action » et « résultat ajusté dilué par action » n'ont pas de sens normalisé conformément aux IFRS. En conséquence, il est peu probable que ces mesures puissent être comparées à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Le « résultat ajusté par action » et le « résultat ajusté dilué par action » servent à présenter notre rendement opérationnel, abstraction faite des coûts relatifs à Maple ainsi que des coûts relatifs à LSEG, des charges de dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP, d'une reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX, de l'incidence de la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX au premier semestre de 2012 et d'un ajustement lié aux taxes à la consommation présenté au premier semestre de 2011, diminués de l'impôt dans chacun des cas. Ces mesures permettent à la direction d'évaluer notre performance financière, exclusion faite de ces coûts, et de faire des comparaisons d'une période à une autre.
* Voir la rubrique « Charges générales et administratives ».

Principale information financière sectorielle

(en millions de dollars)

    Marchés au
comptant et autres
(qui incluent les
coûts relatifs à
Maple et LSEG)
  Marchés des
dérivés - MX, CDCC
et BOX+
  Marchés de
l'énergie - NGX
et Shorcan
Energy
Brokers++
  Total
T2 2012                
Produits   118,1 $   38,1 $   11,3 $   167,5 $
Bénéfice net (perte) attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX   9,3 $   22,7 $   (30,2)$   1,8 $
                 
T2 2011                
Produits   127,0 $   31,6 $   10,7 $   169,3 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX   43,0 $   9,5 $   2,2 $   54,7 $

___________________

+ Comprend une reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX et la comptabilisation d'actifs d'impôt différé liés à BOX.
++ Comprend la dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP.

  Marchés au
comptant et autres
(qui incluent les
coûts relatifs à
Maple et LSEG)
Marchés des
dérivés - MX, CDCC
et BOX
Marchés de
l'énergie - NGX
et Shorcan
Energy Brokers
   Total  
S1 2012        
Produits 234,1 $ 73,1 $ 22,6 $     329,8 $
Bénéfice net (perte) attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX 55,1 $ 30,9 $ (27,4)$ 58,6 $
         
S1 2011        
Produits 258,9 $ 63,0 $ 22,1 $ 344,0 $
Bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX 94,8 $ 17,7 $ 5,3 $ 117,8 $

Comparaison du trimestre clos le 30 juin 2012 et du trimestre clos le 30 juin 2011

Produits

Les produits se sont chiffrés à 167,5 millions de dollars au deuxième trimestre de 2012, en baisse de 1,8 million de dollars, ou de 1 %, par rapport aux produits de 169,3 millions de dollars inscrits au deuxième trimestre de 2011, ce qui reflète la diminution des produits générés par les services aux émetteurs et la négociation sur les marchés au comptant. Ces baisses ont été atténuées par la hausse des produits tirés de la négociation et de la compensation sur les marché des dérivés, des services technologiques et autres (incluant les produits tirés de Razor Risk Technologies Limited (« Razor Risk »), dont les résultats sont consolidés depuis le 14 février 2012) et des services d'information (y compris les produits provenant de TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011).

Produits tirés des services aux émetteurs

(en millions de dollars)

  T2 2012 T2 2011 (Diminution)
en dollars
(Diminution)
en pourcentage
Droits d'inscription initiale 4,4 $ 8,5 $ (4,1)$ (48)%
Droits d'inscription additionnelle 25,9 $ 32,0 $ (6,1)$ (19)%
Droits de maintien de l'inscription 17,3 $ 18,6 $ (1,3)$ (7)%
Autres services aux émetteurs 3,7 $ 3,9 $ (0,2)$ (5)%
Total 51,3 $ 63,0 $ (11,7)$ (19)%
         
  • Au deuxième trimestre de 2012, les droits d'inscription initiale ont diminué en regard de ceux du deuxième trimestre de 2011 compte tenu surtout de la réduction du nombre et de la valeur des nouvelles inscriptions à la Bourse de Toronto.

  • Les droits d'inscription additionnelle ont diminué au cours du deuxième trimestre de 2012 par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2011 en raison essentiellement de la baisse du nombre et de la valeur des financements supplémentaires à la Bourse de croissance TSX et à la Bourse de Toronto.

  • Les émetteurs inscrits à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX paient, pour maintenir leur inscription, des droits annuels en fonction de leur capitalisation boursière à la fin de l'année civile précédente, à l'intérieur de limites minimales et maximales. La diminution des droits de maintien de l'inscription s'explique par la diminution globale de la capitalisation boursière des émetteurs inscrits aux deux bourses à la fin de 2011 par rapport à la fin de 2010. Cette diminution découle aussi de la baisse de certains droits qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

Produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes

(en millions de dollars)

  T2 2012 T2 2011 Augmentation
(diminution)
en dollars
Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Produits tirés des marchés au comptant 20,9 $ 25,0 $ (4,1)$ (16)%
Produits tirés des marchés des dérivés 32,6 $ 26,8 $ 5,8 $ 22 %
Produits tirés des marchés de l'énergie 11,3 $ 10,8 $ 0,5 $ 5 %
Total 64,8 $ 62,6 $ 2,2 $ 4 %
         

Marchés au comptant

  • La baisse des produits générés par la négociation de titres de participation sur les marchés au comptant est attribuable surtout au repli de 41 % du volume de titres négociés à la Bourse de croissance TSX au cours du deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011 (9,63 milliards de titres au deuxième trimestre de 2012, contre 16,37 milliards de titres négociés au deuxième trimestre de 2011) ainsi qu'au repli de 17 % du volume de titres négociés à la Bourse de Toronto au deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011 (20,53 milliards de titres au deuxième trimestre de 2012, contre 24,60 milliards de titres au deuxième trimestre de 2011). Les produits tirés des marchés au comptant comprennent aussi les produits générés par TMX Select, le système qui a été lancé en juillet 2011 (0,7 milliard de titres négociés au deuxième trimestre de 2012). Le total des volumes négociés sur nos marchés combinés s'est replié de 25 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. Ce résultat cadre avec le recul qui s'est produit sur l'ensemble des marchés boursiers au Canada.

  • La baisse est également imputable aux modifications apportées le 1er octobre 2011 à notre barème de droits de maintenance de marché à la Bourse de Toronto, y compris l'attribution d'un crédit mensuel.

  • Le repli de l'ensemble des produits tirés des marchés au comptant reflète une diminution des prix en ce qui a trait à la négociation de titres à revenu fixe de Shorcan, qui est entrée en vigueur le 18 avril 2012, ainsi qu'une modification de la composition des produits, ce qui a été quelque peu contrebalancé par la montée des volumes au deuxième trimestre de 2012, comparativement au deuxième trimestre de 2011.

Marchés des dérivés

  • La hausse des produits tirés des marchés des dérivés reflète une augmentation des produits de BOX, découlant essentiellement d'une hausse de 55 % des volumes de BOX (41,33 millions de contrats négociés au deuxième trimestre de 2012, contre 26,73 millions de contrats négociés au deuxième trimestre de 2011).

  • La hausse des produits provenant des marchés des dérivés tient compte aussi d'une augmentation des produits tirés des droits de négociation et de compensation de MX et CDCC. Les volumes se sont accrus de 10 % par rapport au deuxième trimestre de 2011 (17,88 millions de contrats négociés au deuxième trimestre de 2012, contre 16,27 millions de contrats négociés au cours du deuxième trimestre de 2011), ce qui reflète l'intensification des activités de négociation pour l'ensemble des principaux produits. La hausse des produits a été contrebalancée en partie par l'incidence de la nouvelle tarification qui est entrée en vigueur depuis le deuxième trimestre de 2011. Au 30 juin 2012, les positions ouvertes étaient en hausse de 6 % en regard de celles au 30 juin 2011.

  • Les produits générés par les marchés des dérivés au cours du deuxième trimestre de 2012 comprennent également les droits qu'a gagnés CDCC en ce qui a trait à la prestation des services de compensation d'opérations de pension sur titres, de même que les frais bancaires imputés aux membres de la chambre de compensation (voir la rubrique Autres facilités de crédit et de trésorerie et garantie). Ce service a été lancé le 21 février 2012.

Marchés de l'énergie

  • La progression des produits tirés des marchés de l'énergie reflète le fait que NGX a enregistré une hausse de 8 % du volume total des produits énergétiques# (3,81 millions de térajoules au deuxième trimestre de 2012, contre 3,54 millions de térajoules au deuxième trimestre de 2011), en raison avant tout d'une augmentation de 8 % du total des volumes de gaz naturel.

  • Les volumes de pétrole brut de NGX (auparavant les activités de NTP) ont fléchi en raison de l'acceptation limitée des services de compensation de NGX et de la concurrence accrue des courtiers vocaux, y compris de Shorcan Energy Brokers, une filiale en propriété exclusive de Shorcan. La diminution des produits tirés du pétrole brut de NGX a pour l'essentiel été compensée par la progression des produits générés par Shorcan Energy Brokers par suite de l'accroissement des volumes au deuxième trimestre de 2012 par rapport au deuxième trimestre de 2011. Nous avons inscrit une charge de dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP au cours du deuxième trimestre de 2012 (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes).

___________________

# Le volume total des produits énergétiques de NGX comprend la négociation et la compensation de contrats de gaz naturel, de pétrole brut et d'électricité.

Produits tirés des services d'information

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
43,8 $ 40,4 $ 3,4 $ 8 %
       
  • L'augmentation des produits est attribuable surtout à l'inclusion et à la croissance des produits générés par TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011, ainsi qu'à la hausse des produits tirés des services de colocalisation, de la transmission de données, de l'octroi de licences relatives aux données sur les indices et de PC-Bond. Cette augmentation est également attribuable à la hausse des produits recouvrés relativement à la déclaration partielle, au deuxième trimestre de 2012 par rapport au deuxième trimestre de 2011, de l'utilisation du système de cotation en temps réel au cours des périodes antérieures.

  • Le nombre moyen d'abonnés aux services d'information boursière de MX+ a augmenté de 8 % (27 195 abonnés aux services d'information boursière de MX au deuxième trimestre de 2012 contre 25 202 abonnés au deuxième trimestre de 2011), et une augmentation des tarifs est entrée en vigueur le 1er avril 2012.

  • Les augmentations ont été neutralisées en partie par les réductions nettes des tarifs des abonnements aux services d'information de TSX, lesquelles sont entrées en vigueur le 1er octobre 2011 et le 1er avril 2012, et par les produits moindres générés par les cotations fondées sur l'utilisation.

  • Dans l'ensemble, le nombre moyen d'abonnements professionnels et autres+ aux services d'information boursière en temps réel de la Bourse de Toronto et de la Bourse de croissance TSX s'est replié de 7 % par rapport au deuxième trimestre de 2011 (152 672 abonnés professionnels et autres aux services d'information boursière en temps réel au deuxième trimestre de 2012, contre 163 804 abonnés au deuxième trimestre de 2011).

----------------------------------------------

+ Comprend un nombre d'abonnements de base pour tenir compte des clients qui ont conclu des ententes commerciales

Produits tirés des services technologiques et autres

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
7,6 $ 3,3 $ 4,3 $ 130 %
       
  • Les produits tirés des services technologiques et autres ont augmenté, et ce, essentiellement en raison de la réception de frais de résiliation non récurrents, du recouvrement de frais de sortie et d'indemnités de départ et de la comptabilisation de produits différés antérieurement d'environ 5,0 millions de dollars provenant de l'OCRCVM. Nous avons consolidé les produits dégagés par Razor Risk depuis le 14 février 2012. Par ailleurs, nous avons réalisé des profits de change nets sur les créances clients libellées en dollars américains au deuxième trimestre de 2012, alors que nous avions inscrit des pertes de change nettes réalisées au deuxième trimestre de 2011.

  • Les augmentations des produits ont été neutralisées par une perte au chapitre des produits provenant de l'OCRCVM s'élevant à environ 6,7 millions de dollars (sur une base annuelle), suivant la résiliation le 31 mars 2012 de notre contrat de services.

Intérêts liés aux opérations de pension sur titres

(en millions de dollars)

    T2 2012   T2 2011   Augmentation  
(diminution)
en dollars
  Augmentation  
(diminution)
en pourcentage
Produits d'intérêts 8,9 $ - $ 8,9 $ -
Charges d'intérêts (8,9)$ - $ (8,9)$ -
Intérêts liés aux opérations de pension sur titres, montant net - $ - $ - $ -
         
  • Le 21 février 2012, CDCC a lancé les services de compensation d'opérations de pension sur titres à revenu fixe. Les produits d'intérêts et les charges d'intérêts relatifs à ces opérations sont équivalents. Toutefois, puisque CDCC n'a pas le droit légal de compenser ces montants, ces derniers sont comptabilisés séparément au compte consolidé résumé de résultat.

  • Au deuxième trimestre de 2012, CDCC a compensé 4 822 opérations, dont 93 numéros internationaux d'identification des valeurs mobilières admissibles d'une valeur nominale de 218,0 milliards de dollars.

  • Les droits qu'obtient CDCC pour la prestation des services de compensation d'opérations de pension sur titres sont compris dans les produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes sur les marchés des dérivés.

Charges opérationnelles

Les charges opérationnelles globales du deuxième trimestre de 2012 se sont établies à 82,3 millions de dollars, en hausse de 10,8 millions de dollars, ou de 15 %, par rapport à 71,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2011, ce qui s'explique surtout par l'inclusion de charges de quelque 6,0 millions de dollars afférentes à TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011, à Razor Risk, dont les résultats sont consolidés depuis le 14 février 2012, et à ir2020, dont les actifs ont été acquis le 23 décembre 2011. Toutes les charges opérationnelles ont également augmenté de façon générale par rapport à celles du deuxième trimestre de 2011.

Rémunération et avantages

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
39,7 $ 33,4 $ 6,3 $ 19 %
       
  • La hausse de la rémunération et des avantages est liée à une augmentation globale des coûts afférents aux salaires et aux avantages en raison du nombre plus élevé d'employés et des augmentations salariales au mérite. Nous comptions 951 employés au 30 juin 2012, contre 857 employés au 30 juin 2011. L'effectif plus élevé attribuable à TMX Atrium (25), Razor Risk (36) et ir2020 (3) a contribué à la hausse des coûts. De plus, nous continuons à investir dans nos technologies de pointe et, au cours de la dernière année, nous avons engagé des ressources supplémentaires en vue de stimuler la croissance à venir de nos produits. Pour ne citer qu'un exemple, nous avons embauché 10 nouveaux employés dans le cadre du lancement des services de compensation d'opérations de pension sur titres depuis le deuxième trimestre de 2011.

  • Les coûts plus élevés que nous avons engagés tiennent compte d'un montant d'environ 2,8 millions de dollars découlant de l'incidence de l'augmentation du cours de l'action sur nos régimes incitatifs à long terme destinés aux employés.

  • La hausse des coûts a été atténuée par l'inscription à l'actif d'un montant plus élevé quant aux coûts associés aux projets d'ordre technologique et par des coûts moindres relatifs aux régimes incitatifs liés au rendement à court terme destinés aux employés.

Systèmes d'information et de négociation

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
13,3 $ 11,3 $ 2,0 $ 18 %
       
  • Les charges des systèmes d'information et de négociation ont augmenté principalement en raison de l'inclusion des coûts relatifs à TMX Atrium.

Charges générales et administratives

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
20,3 $ 19,8 $ 0,5 $ 3 %
       
  • L'augmentation des charges découle de l'inclusion des coûts relatifs à TMX Atrium et à Razor Risk. En outre, nous avons engagé des frais bancaires en lien avec les opérations de pension sur titres, dont certains ont été imputés aux membres de la chambre de compensation sur une base proportionnelle, en fonction de l'utilisation du service, et ils sont inclus dans les produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes sur les marchés des dérivés.

  • L'augmentation est également imputable à l'inclusion de frais de routage des opérations de négociation engagés par BOX et à des créances irrécouvrables plus élevées, ces facteurs ayant été neutralisés quelque peu par la baisse des frais de consultation et de marketing ainsi que par un recouvrement des taxes à la consommation.

Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
9,0 $ 7,0 $ 2,0 $ 29 %
  • Le montant des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles a augmenté en raison de la hausse des amortissements des immobilisations incorporelles liées à la compensation d'opérations de pension sur titres, aux types d'ordres cachés enregistrés, à TMX Select, à la transmission de données de TSX Quantum, aux services de colocalisation et aux immobilisations incorporelles relatives aux acquisitions réalisées, y compris TMX Atrium, Razor Risk et ir2020.

Coûts relatifs à Maple et LSEG

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
54,4 $ 20,8 $ 33,6 $ 162 %
       
  • Au deuxième trimestre de 2012, ces coûts englobaient des honoraires de 29,0 millions de dollars dus à LSEG et des frais de conclusion de transaction de 23,4 millions de dollars dus à nos conseillers financiers, qui sont payables, dans les deux cas, à la prise de livraison initiale par Maple des actions du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple, de même que les frais juridiques, de consultation et autres engagés.

  • Au deuxième trimestre de 2011, ces coûts englobaient des honoraires de 10,0 millions de dollars payables à LSEG à la résiliation de notre convention de fusion le 29 juin 2011 ainsi que des honoraires d'avocat et d'expert-conseil et d'autres coûts qui ont été engagés.

Charges de dépréciation nettes

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
31,2 $ - 31,2 $ -
       

NTP

  • Nous avons fait notre entrée sur le marché du brut à livraison physique en 2009 lorsque nous avons acquis NTP. Le 6 septembre 2007, nous avons versé une somme de 9,5 millions de dollars pour avoir le droit d'acquérir toutes les actions de NTP. Les actionnaires de NTP avaient également le droit de nous vendre toutes les actions de NTP aux mêmes conditions. Le 1er mai 2009, nous avons réalisé l'acquisition de NTP et versé une somme de 23,7 millions de dollars en espèces en plus d'émettre 878 059 actions ordinaires du Groupe TMX. Nous avons constaté des immobilisations incorporelles relatives aux activités liées au pétrole brut que nous avons acquises dans le cadre de l'acquisition de NTP, notamment la liste de clients, qui est une immobilisation incorporelle ayant une durée d'utilité déterminée, de même que des produits de pétrole brut et une licence relative à l'indice boursier, lesquels sont, dans les deux cas, des immobilisations incorporelles ayant une durée d'utilité indéterminée.

  • Tel que le requièrent les Normes internationales d'information financières (« IFRS »), nous avons soumis les immobilisations incorporelles de NTP que nous avons acquises à un test de dépréciation au 30 juin 2012. Selon les résultats obtenus, il a été établi que les prévisions formulées auparavant à l'égard des produits ne se concrétiseraient pas malgré l'adhésion continue aux mesures prises pour récupérer la part de marché du pétrole brut de NGX et l'intensification des activités; nous avons donc inscrit une charge de dépréciation hors trésorerie de 44,6 millions de dollars (avant impôt) de toutes les immobilisations incorporelles de NTP. La dépréciation résulte essentiellement de la réaction limitée suscitée par les services de compensation de contrats de pétrole brut de NGX, ce qui a été exacerbé par la fluidité de la demande tant aux États-Unis qu'au Canada. Par ailleurs, la concurrence avec les courtiers vocaux, y compris Shorcan Energy Brokers, s'intensifie toujours. Les volumes de pétrole brut de NGX n'ont cessé de reculer chaque trimestre depuis le premier trimestre de 2011 et, au deuxième trimestre de 2012, ils ont chuté de 75 % par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2011. En raison de ces facteurs, les produits de la période considérée et les prévisions quant aux produits ont diminué.

BOX

  • Nous avons comptabilisé une charge de dépréciation de 14,8 millions de dollars (un montant de 6,8 millions de dollars relatif aux participations ne donnant pas le contrôle) à l'égard de la liste de clients de BOX, qui est une immobilisation incorporelle, dans le cadre des ajustements de transition que nous avons apportés lors de la conversion aux IFRS.

  • Depuis le premier trimestre de 2010, les volumes de négociation de BOX sur le marché des options aux États-Unis se sont accrus. Le mécanisme automatisé unique d'amélioration des prix par enchères lancé par BOX pour ce qui est de la négociation électronique permet aux courtiers d'améliorer les ordres pouvant être exécutés et d'offrir à la clientèle le meilleur prix possible. BOX recourt à notre technique de pointe SOLA destinée aux options sur actions. Aussi, BOX a récemment annoncé le lancement de son service d'ordres complexes en octobre 2012. Compte tenu de la croissance constante des volumes de BOX et de son succès sur le marché des options aux États-Unis, nous avons établi que cette dépréciation n'existe plus et, par conséquent, nous avons inscrit un profit de 13,4 millions de dollars (un montant de 6,2 millions de dollars relatif aux participations ne donnant pas le contrôle) sur la reprise de la perte de valeur.

Produits financiers

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     (Diminution)   
en dollars
(Diminution)
  en pourcentage  
2,6 $ 3,0 $ (0,4)$ (13)%
       
  • La diminution des produits financiers traduit une hausse des profits de change latents au deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011, facteur atténué par une hausse de la trésorerie disponible aux fins de placement au cours du deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011.

Charges financières

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     (Diminution)  
en dollars
(Diminution)
  en pourcentage  
2,3 $ 2,4 $ (0,1)$ (4)%
       
  • Les charges financières ont diminué par suite de la baisse des frais sur l'encours de la dette (voir la rubrique Emprunt à terme).

Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(en millions de dollars)

     
  T2 2012     T2 2011     (Diminution)  
en dollars
(Diminution)
  en pourcentage  
(9,6)$ 22,6 $ (32,2)$ (142)%
       
  • La diminution est attribuable avant tout au bénéfice net sensiblement inférieur qui a été généré au cours du deuxième trimestre de 2012, comparativement au deuxième trimestre de 2011.

  • Au cours des périodes précédentes, aucun actif d'impôt différé relatif à BOX n'a été comptabilisé puisque nous n'avons pas considéré comme étant probable que des actifs d'impôt différé puissent être utilisés. Nous avons changé d'avis compte tenu de la performance actuelle de BOX. Ainsi, nous avons comptabilisé des actifs d'impôt différé nets de 5,7 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2012, dont une tranche de 6,8 millions de dollars se rapporte à des périodes antérieures, ainsi que le recouvrement d'impôt sur le résultat connexe.

Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(en millions de dollars)

  T2 2012     T2 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
7,5 $ 0,4 $ 7,1 $ 1775 %
       
  • MX détient une participation de 53,8 % dans BOX, dont les résultats sont consolidés dans notre compte consolidé de résultat.

  • Le bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle représente la quote-part du bénéfice net de BOX pour la période qui revient aux autres détenteurs de participations.

  • L'augmentation reflète la quote-part de la reprise de perte de valeur hors trésorerie des immobilisations incorporelles de BOX qui revient aux participations ne donnant pas le contrôle, d'un montant de 6,2 millions de dollars (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes - BOX). De plus, l'augmentation survenue au cours du deuxième trimestre de 2012 comparativement au deuxième trimestre de 2011 s'explique par la hausse du bénéfice net généré par BOX, par suite d'une progression de 55 % des volumes de négociation.

Comparaison du semestre clos le 30 juin 2012 et du semestre clos le 30 juin 2011

Produits

Les produits se sont chiffrés à 329,8 millions de dollars au premier semestre de 2012, en baisse de 14,2 millions de dollars, ou de 4 %, par rapport aux produits de 344,0 millions de dollars inscrits au premier semestre de 2011, ce qui reflète la diminution des produits générés par les services aux émetteurs et la négociation sur les marchés au comptant. Ces baisses ont été atténuées par la hausse des produits tirés de la négociation et de la compensation sur les marchés des dérivés, des services d'information (y compris les produits provenant de TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011) et des services technologiques et autres (incluant les produits tirés de Razor Risk, dont les résultats sont consolidés depuis le 14 février 2012).

Produits tirés des services aux émetteurs

(en millions de dollars)

  S1 2012 S1 2011 Augmentation
(diminution)
en dollars
Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Droits d'inscription initiale 8,3 $ 16,8 $ (8,5)$ (51)%
Droits d'inscription additionnelle 50,8 $ 63,7 $ (12,9)$ (20)%
Droits de maintien de l'inscription 34,8 $ 37,5 $ (2,7)$ (7)%
Autres services aux émetteurs 7,6 $ 7,0 $ 0,6 $ 9 %
Total 101,5 $ 125,0 $ (23,5)$ (19)%
         
  • Au premier semestre de 2012, les droits d'inscription initiale ont diminué en regard de ceux du premier semestre de 2011 compte tenu surtout de la réduction du nombre et de la valeur des nouvelles inscriptions à la Bourse de Toronto. Les droits d'inscription initiale du premier semestre de 2011 tiennent compte des produits d'environ 3,0 millions de dollars en raison du nombre important d'émetteurs qui sont passés de fiducies de revenu à des sociétés par actions au cours de cette période.

  • Les droits d'inscription additionnelle ont diminué au cours du premier semestre de 2012 par rapport à ceux du premier semestre de 2011 en raison essentiellement de la baisse du nombre et de la valeur des financements supplémentaires à la Bourse de croissance TSX et du nombre des financements supplémentaires à la Bourse de Toronto. Bien que l'on ait enregistré une augmentation notable de la valeur des inscriptions additionnelles à la Bourse de Toronto au premier semestre de 2012 eu égard au premier semestre de 2011, cela s'explique par un nombre d'opérations à valeur plus élevée dans le cadre desquelles les émetteurs paient des droits d'inscription maximum.

  • Les émetteurs inscrits à la Bourse de Toronto et à la Bourse de croissance TSX paient, pour maintenir leur inscription, des droits annuels en fonction de leur capitalisation boursière à la fin de l'année civile précédente, à l'intérieur de limites minimales et maximales. La diminution des droits de maintien de l'inscription s'explique par la diminution globale de la capitalisation boursière des émetteurs inscrits aux deux bourses à la fin de 2011 par rapport à la fin de 2010. Cette diminution découle aussi de la baisse de certains droits qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2012.

Produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes

(en millions de dollars)

  S1 2012 S1 2011 Augmentation
(diminution)
en dollars
Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Produits tirés des marchés au comptant 45,5 $ 58,6 $ (13,1)$ (22)%
Produits tirés des marchés des dérivés 62,5 $ 53,1 $ 9,4 $ 18 %
Produits tirés des marchés de l'énergie 22,2 $ 22,2 $ - -
Total 130,2 $ 133,9 $ (3,7)$ (3)%

Marchés au comptant

  • La baisse des produits générés par la négociation de titres de participation sur les marchés au comptant est attribuable surtout au repli de 42 % du volume de titres négociés à la Bourse de croissance TSX au cours du premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011 (24,05 milliards de titres au premier semestre de 2012, contre 41,60 milliards de titres négociés au premier semestre de 2011) ainsi qu'au repli de 18 % du volume de titres négociés à la Bourse de Toronto au premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011 (45,20 milliards de titres au premier semestre de 2012, contre 54,92 milliards de titres au premier semestre de 2011). Les produits tirés des marchés au comptant comprennent aussi les produits générés par TMX Select, le système qui a été lancé en juillet 2011 (1,43 milliard de titres négociés au premier semestre de 2012). Le total des volumes négociés sur nos marchés combinés s'est replié de 27 % au cours du premier semestre de 2012, comparativement au premier semestre de 2011. Ce résultat cadre avec le recul qui s'est produit sur l'ensemble des marchés boursiers au Canada.

  • La baisse est également imputable aux modifications apportées à notre barème de droits de négociation de titres de participation entrées en vigueur le 1er mars 2011, ce qui a entraîné une réduction des droits exigés dans le cas d'une utilisation importante de notre plateforme d'ordres au premier cours et l'instauration de versements liés au crédit net pour la négociation d'ordres à cours limité en continu, ainsi qu'à d'autres modifications entrées en vigueur le 1er avril 2011, procurant des économies aux participants qui négocient des actions dont le cours est inférieur à 1,00 $. Depuis le 1er octobre 2011, nous avons également apporté des changements à notre barème de droits de maintenance de marché à la Bourse de Toronto, y compris l'attribution d'un crédit mensuel. La baisse a été atténuée par une composition favorable des produits de la Bourse de Toronto.

  • Le repli de l'ensemble des produits tirés des marchés au comptant reflète aussi une modification de la composition des produits en ce qui a trait à la négociation de titres à revenu fixe de Shorcan et une diminution des prix, qui est entrée en vigueur le 18 avril 2012.

Marchés des dérivés

  • La hausse des produits tirés des marchés des dérivés reflète une augmentation des produits de BOX, découlant principalement d'une hausse de 37 % des volumes de BOX (80,26 millions de contrats négociés au premier semestre de 2012, contre 58,40 millions de contrats négociés au premier semestre de 2011).

  • La hausse des produits provenant des marchés des dérivés tient compte aussi d'une augmentation des produits tirés des droits de négociation et de compensation de MX et CDCC. Les volumes se sont accrus de 11 % par rapport au premier semestre de 2011 (34,22 millions de contrats négociés au premier semestre de 2012, contre 30,82 millions de contrats négociés au cours du premier semestre de 2011), ce qui reflète l'intensification des activités de négociation pour l'ensemble des principaux produits. La hausse des produits a été contrebalancée en partie par l'incidence de la nouvelle tarification qui est entrée en vigueur depuis le premier semestre de 2011. Au 30 juin 2012, les positions ouvertes étaient en hausse de 6 % en regard de celles au 30 juin 2011.

  • Les produits générés par les marchés des dérivés au cours du premier semestre de 2012 comprennent également les droits qu'a gagnés CDCC en ce qui a trait à la prestation des services de compensation d'opérations de pension sur titres, de même que les frais bancaires imputés aux membres de la chambre de compensation (voir la rubrique Autres facilités de crédit et de trésorerie et garantie). Ce service a été lancé le 21 février 2012.

Marchés de l'énergie

  • NGX a enregistré une hausse de 2 % du volume total des produits énergétiques# depuis le premier semestre de 2011 (7,82 millions de térajoules au premier semestre de 2012, contre 7,64 millions de térajoules au premier semestre de 2011), en raison avant tout d'une augmentation de 3 % des volumes de gaz naturel. Toutefois, NGX a différé plus de produits au premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011.

  • Les volumes de pétrole brut de NGX (auparavant les activités de NTP) ont fléchi de 77 % en raison de l'acceptation limitée des services de compensation de contrats de pétrole brut de NGX et de la concurrence accrue des courtiers vocaux, y compris de Shorcan Energy Brokers, une filiale en propriété exclusive de Shorcan. La diminution des produits tirés du pétrole brut de NGX a pour l'essentiel été compensée par la progression des produits générés par Shorcan Energy Brokers par suite de l'accroissement des volumes au premier semestre de 2012 par rapport au premier semestre de 2011. Nous avons inscrit une charge de dépréciation hors trésorerie des immobilisations incorporelles de NTP au premier semestre de 2012 (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes).

___________________

# Le volume total des produits énergétiques de NGX comprend la négociation et la compensation de contrats de gaz naturel, de pétrole brut et d'électricité.

Produits tirés des services d'information

(en millions de dollars)

       
  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
86,6 $ 80,4 $ 6,2 $ 8 %
       
  • L'augmentation des produits est attribuable surtout à l'inclusion et à la croissance des produits générés par TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011, ainsi qu'à la hausse des produits tirés des services de colocalisation, de la transmission de données, de l'octroi de licences relatives aux données sur les indices et de PC-Bond. Cette augmentation est également attribuable à la hausse des produits recouvrés relativement à la déclaration partielle, au premier semestre de 2012 par rapport au premier semestre de 2011, de l'utilisation du système de cotation en temps réel au cours des périodes antérieures.

  • La hausse découle également de l'augmentation du nombre moyen d'abonnés aux services d'information boursière de MX+, soit de 11 % (27 186 abonnés aux services d'information boursière de MX au premier semestre de 2012 contre 24 475 abonnés au premier semestre de 2011), et d'une nouvelle tarification qui est entrée en vigueur le 1er avril 2012.

  • Les augmentations ont été neutralisées en partie par les réductions nettes des tarifs des abonnements aux services d'information de TSX, lesquelles sont entrées en vigueur le 1er octobre 2011 et le 1er avril 2012, et par les produits moindres générés par les cotations fondées sur l'utilisation.

  • Dans l'ensemble, le nombre moyen d'abonnements professionnels et autres aux services d'information boursière en temps réel+ de la Bourse de Toronto et de la Bourse de croissance TSX s'est replié de 5 % par rapport au premier semestre de 2011 (154 098 abonnés professionnels et autres aux services d'information boursière en temps réel au premier semestre de 2012, contre 161 438 abonnés au premier semestre de 2011).

__________________

+ Comprend un nombre d'abonnements de base pour tenir compte des clients qui ont conclu des ententes commerciales.

Produits tirés des services technologiques et autres

(en millions de dollars)

       
  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
11,5 $ 4,7 $ 6,8 $ 145 %
       
  • Les produits tirés des services technologiques et autres ont augmenté, et ce, essentiellement en raison de la réception de frais de résiliation non récurrents, du recouvrement de frais de sortie et d'indemnités de départ et de la comptabilisation de produits différés antérieurement d'environ 5,0 millions de dollars provenant de l'OCRCVM. Nous avons consolidé les produits dégagés par Razor Risk depuis le 14 février 2012. Par ailleurs, les pertes de change nettes réalisées sur les créances clients libellées en dollars américains du premier semestre de 2012 ont été moindres que celles du premier semestre de 2011.

  • Les augmentations des produits ont été neutralisées par une perte au chapitre des produits provenant de l'OCRCVM s'élevant à environ 6,7 millions de dollars (sur une base annuelle) suivant la résiliation le 31 mars 2012 de notre contrat de services.

Intérêts liés aux opérations de pension sur titres

(en millions de dollars)

  S1 2012 S1 2011 Augmentation
(diminution)
en dollars
Augmentation
(diminution)
en pourcentage
Produits d'intérêts 9,7 $ - $ 9,7 $ -
Charges d'intérêts (9,7)$ - $ (9,7)$ -
Intérêts liés aux opérations de pension sur titres, montant net - $ - $ - $ -
         
  • Le 21 février 2012, CDCC a lancé les services de compensation d'opérations de pension sur titres à revenu fixe. Les produits d'intérêts et les charges d'intérêts relatifs à ces opérations sont équivalents. Toutefois, puisque CDCC n'a pas le droit légal de compenser ces montants, ces derniers sont comptabilisés séparément au compte consolidé résumé de résultat.

  • Du 21 février 2012 au 30 juin 2012, CDCC a compensé 5 183 opérations, dont 93 numéros internationaux d'identification des valeurs mobilières admissibles d'une valeur nominale de 234,2 milliards de dollars.

  • Les droits qu'obtient CDCC pour la prestation des services de compensation d'opérations de pension sur titres sont compris dans les produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes sur les marchés des dérivés.

Charges opérationnelles

Les charges opérationnelles du premier semestre de 2012 se sont établies à 165,4 millions de dollars, en hausse de 16,8 millions de dollars, ou de 11 %, par rapport à 148,6 millions de dollars pour le premier semestre de 2011, ce qui s'explique surtout par l'inclusion de charges de quelque 11,0 millions de dollars afférentes à TMX Atrium, acquis le 29 juillet 2011, à Razor Risk, dont les résultats sont consolidés depuis le 14 février 2012, et à ir2020, dont les actifs ont été acquis le 23 décembre 2011. Une augmentation globale a été constatée au chapitre des coûts afférents aux salaires et aux avantages, des coûts des systèmes d'information et de négociation ainsi que des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles, ces facteurs ayant été neutralisés en partie par une baisse des charges générales et administratives par suite de l'inclusion, au premier semestre de 2011, d'un ajustement lié aux taxes à la consommation de 4,8 millions de dollars se rapportant aux périodes antérieures.

Rémunération et avantages

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
80,0 $ 70,2 $ 9,8 $ 14 %
       
  • La hausse de la rémunération et des avantages est liée à une augmentation globale des coûts afférents aux salaires et aux avantages en raison du nombre plus élevé d'employés et des augmentations salariales au mérite. Nous comptions 951 employés au 30 juin 2012, contre 857 employés au 30 juin 2011. L'effectif plus élevé attribuable à TMX Atrium (25), Razor Risk (36) et ir2020 (3) a contribué à la hausse des coûts. De plus, nous continuons à investir dans nos technologies de pointe et, au cours de la dernière année, nous avons engagé des ressources supplémentaires en vue de stimuler la croissance à venir de nos produits. Pour ne citer qu'un exemple, nous avons embauché 10 nouveaux employés dans le cadre du lancement des services de compensation d'opérations de pension sur titres depuis le premier semestre de 2011.

  • Les coûts plus élevés que nous avons engagés tiennent compte d'un montant d'environ 2,8 millions de dollars découlant de l'incidence de l'augmentation du cours de l'action sur nos régimes incitatifs à long terme destinés aux employés.

  • La hausse des coûts a été atténuée par l'inscription à l'actif d'un montant plus élevé quant aux coûts associés aux projets d'ordre technologique et par des coûts moindres relatifs aux régimes incitatifs liés au rendement à court terme destinés aux employés.

Systèmes d'information et de négociation

(en millions de dollars)

S1 2012 S1 2011 Augmentation
en dollars
Augmentation
en pourcentage
28,1 $ 21,9 $ 6,2 $ 28 %
       
  • Les charges des systèmes d'information et de négociation ont augmenté principalement en raison de l'inclusion des coûts relatifs à TMX Atrium.

  • L'augmentation est également attribuable à des dépenses plus importantes qui ont été engagées à l'égard des nouveaux projets d'ordre technologique au premier semestre de 2012, par rapport au premier semestre de 2011. Nous avons investi dans divers nouveaux projets, incluant TMX Quantum XA, la compensation d'opérations de pension sur titres et les conversions des logiciels de l'entreprise.

Charges générales et administratives

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     (Diminution)   
en dollars
(Diminution)
  en pourcentage  
40,4 $ 42,9 $ (2,5)$ (6)%
       
  • Les charges générales et administratives du premier semestre de 2011 comprenaient un ajustement lié aux taxes à la consommation de 4,8 millions de dollars se rapportant aux périodes antérieures, ce qui a été atténué par l'inclusion des coûts relatifs à TMX Atrium et à Razor Risk au premier semestre de 2012. En outre, nous avons engagé des frais bancaires en lien avec les opérations de pension sur titres, dont certains ont été imputés aux membres de la chambre de compensation sur une base proportionnelle, en fonction de l'utilisation du service, et ils sont inclus dans les produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes sur les marchés des dérivés.

  • L'augmentation est également imputable à l'inclusion de frais de routage des opérations de négociation engagés par BOX, ce qui a été neutralisé quelque peu par une baisse des frais de marketing et des créances irrécouvrables.

Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation   
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
16,9 $ 13,6 $ 3,3 $ 24 %
       
  • Le montant des amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles a augmenté en raison de la hausse des amortissements des immobilisations incorporelles liées à la compensation d'opérations de pension sur titres, aux types d'ordres cachés enregistrés, à TMX Select, à la transmission de données de TSX Quantum, aux services de colocalisation et aux immobilisations incorporelles relatives aux acquisitions réalisées, y compris TMX Atrium, Razor Risk et ir2020.

Coûts relatifs à Maple et LSEG

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
54,9 $ 29,1 $ 25,8 $ 89 %
       
  • Au premier semestre de 2012, ces coûts englobaient des honoraires de 29,0 millions de dollars dus à LSEG et des frais de conclusion de transaction de 23,4 millions de dollars dus à nos conseillers financiers qui sont payables, dans les deux cas, à la prise de livraison initiale par Maple des actions du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple, ainsi que les frais juridiques, de consultation et autres engagés.

  • Au premier semestre de 2011, ces coûts englobaient des honoraires de 10,0 millions de dollars payables à LSEG à la résiliation de notre convention de fusion le 29 juin 2011 ainsi que des honoraires d'avocat et d'expert-conseil et d'autres coûts qui ont été engagés.

Charges de dépréciation nettes

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation   
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
31,2 $ - 31,2 $ -
       

NTP

  • Nous avons fait notre entrée sur le marché du brut à livraison physique en 2009 lorsque nous avons acquis NTP. Le 6 septembre 2007, nous avons versé une somme de 9,5 millions de dollars pour avoir le droit d'acquérir toutes les actions de NTP. Le 1er mai 2009, nous avons réalisé l'acquisition de NTP et versé une somme de 23,7 millions de dollars en espèces en plus d'émettre 878 059 actions ordinaires du Groupe TMX. Nous avons constaté des immobilisations incorporelles relatives aux activités liées au pétrole brut que nous avons acquises dans le cadre de l'acquisition de NTP, notamment la liste de clients, qui est une immobilisation incorporelle ayant une durée d'utilité déterminée, de même que des produits de pétrole brut et une licence relative à l'indice boursier, lesquels sont, dans les deux cas, des immobilisations incorporelles ayant une durée d'utilité indéterminée.

  • Tel que le requièrent les IFRS, nous avons soumis les immobilisations incorporelles de NTP à un test de dépréciation au 30 juin 2012. Selon les résultats obtenus, il a été établi que les prévisions formulées auparavant à l'égard des produits ne se concrétiseraient pas malgré l'adhésion continue aux mesures prises pour récupérer la part de marché du pétrole brut de NGX et l'intensification des activités; nous avons donc inscrit une charge de dépréciation hors trésorerie de 44,6 millions de dollars (avant impôt) de toutes les immobilisations incorporelles de NTP. La dépréciation résulte essentiellement de la réaction limitée suscitée par les services de compensation de NGX, ce qui a été exacerbé par la fluidité de la demande tant aux États-Unis qu'au Canada. Par ailleurs, la concurrence avec les courtiers vocaux, y compris Shorcan Energy Brokers, s'intensifie toujours. Les volumes de pétrole brut de NGX n'ont cessé de reculer chaque trimestre depuis le premier trimestre de 2011 et, au deuxième trimestre de 2012, ils ont chuté de 75 % par rapport à ceux du deuxième trimestre de 2011. En raison de ces facteurs, les produits de la période considérée et les prévisions quant aux produits ont diminué.

BOX

  • Nous avons comptabilisé une charge de dépréciation de 14,8 millions de dollars (un montant de 6,8 millions de dollars relatif aux participations ne donnant pas le contrôle) à l'égard de la liste de clients de BOX, qui est une immobilisation incorporelle, dans le cadre des ajustements de transition que nous avons apportés lors de la conversion aux IFRS.

  • Depuis le premier trimestre de 2010, les volumes de négociation de BOX sur le marché des options aux États-Unis se sont accrus. Le mécanisme automatisé unique d'amélioration des prix par enchères lancé par BOX pour ce qui est de la négociation électronique permet aux courtiers d'améliorer les ordres pouvant être exécutés et d'offrir à la clientèle le meilleur prix possible. BOX recourt à notre technique de pointe SOLA destinée aux options sur actions. Aussi, BOX a récemment annoncé le lancement de son service d'ordres complexes en octobre 2012. Compte tenu de la croissance constante des volumes de BOX et de son succès sur le marché des options aux États-Unis, nous avons établi que cette dépréciation n'existe plus et, par conséquent, nous avons inscrit un profit de 13,4 millions de dollars (un montant de 6,2 millions de dollars relatif aux participations ne donnant pas le contrôle) sur la reprise de la perte de valeur.

Produits financiers

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
4,3 $ 4,2 $ 0,1 $ 2 %
       
  • L'augmentation des produits financiers traduit une hausse de la trésorerie disponible aux fins de placement au premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011, facteur neutralisé en grande partie par des pertes latentes survenues au cours du premier semestre de 2012.

Charges financières

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
  en pourcentage  
4,7 $ 4,4 $ 0,3 $ 7 %
       
  • Les charges financières ont augmenté par suite de la hausse des frais sur l'encours de la dette (voir la rubrique Emprunt à terme).

Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat

(en millions de dollars)

     
  S1 2012     S1 2011     (Diminution)  
en dollars
(Diminution)
  en pourcentage  
10,6 $ 47,3 $ (36,7)$ (78)%
       
  • La diminution est attribuable avant tout au bénéfice net sensiblement inférieur qui a été généré au cours du premier semestre de 2012, comparativement au premier semestre de 2011.

  • Au cours des périodes précédentes, aucun actif d'impôt différé relatif à BOX n'a été comptabilisé puisque nous n'avons pas considéré comme étant probable que des actifs d'impôt différé puissent être utilisés. Nous avons changé d'avis compte tenu de la performance actuelle de BOX. Ainsi, nous avons comptabilisé des actifs d'impôt différé nets de 5,7 millions de dollars au cours du premier semestre de 2012, dont une tranche de 7,6 millions de dollars se rapporte à des période antérieures, ainsi que le recouvrement d'impôts sur le résultat connexe.

Bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

(en millions de dollars)

  S1 2012     S1 2011     Augmentation  
en dollars
Augmentation
 en pourcentage  
9,3 $ 1,6 $ 7,7 $ 481 %
       
  • MX détient une participation de 53,8 % dans BOX, dont les résultats sont consolidés dans notre compte de résultat.

  • Le bénéfice net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle représente la quote-part du bénéfice net de BOX pour la période qui revient aux autres détenteurs de participations.

  • L'augmentation reflète la quote-part de la reprise de perte de valeur des immobilisations incorporelles de BOX qui revient aux participations ne donnant pas le contrôle, d'un montant de 6,2 millions de dollars (voir la rubrique Charges de dépréciation nettes - BOX). De plus, l'augmentation survenue au cours du premier semestre de 2012 comparativement au premier semestre de 2011 s'explique par la hausse du bénéfice net généré par BOX, ce qui reflète en partie une progression marquée des volumes de négociation.

Comparaison du trimestre clos le 30 juin 2012 et du trimestre clos le 31 mars 2012

Sommaire de l'information financière

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

    T2 2012   T1 2012   Augmentation
(diminution)
en dollars  
Augmentation
(diminution)
  en pourcentage  
Produits 167,5 $ 162,3 $ 5,2 $ 3 %
Résultat par action▿         
  De base 0,02 $ 0,76 $ (0,74)$ (97)%
  Dilué 0,02 $ 0,76 $ (0,74)$ (97)%
         
  • Les produits générés au deuxième trimestre de 2012 ont été supérieurs à ceux du premier trimestre de 2012. Au cours du deuxième trimestre de 2012, nous avons constaté une augmentation des produits tirés de la négociation et de la compensation sur les marchés des dérivés et des produits tirés des services technologiques et autres, y compris des produits provenant de Razor Risk, dont les résultats sont consolidés depuis le 14 février 2012, ainsi qu'une augmentation des produits tirés des services aux émetteurs et des services d'information. Ces augmentations ont été neutralisées par une diminution des produits générés par la négociation sur les marchés au comptant.

  • Le résultat de base et dilué par action a diminué au deuxième trimestre de 2012 en comparaison de celui du premier trimestre de 2012, en raison principalement de la hausse des coûts relatifs à Maple et LSEG et des charges de dépréciation nettes, facteurs atténués par la baisse de la charge d'impôt sur le résultat.

__________________

Le résultat par action se fonde sur le bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX.

Liquidités et ressources en capital

Trésorerie, équivalents de trésorerie et titres négociables

(en millions de dollars)

  30 juin 2012     31 décembre 2011     Augmentation  
en dollars
520,8 $ 490,4 $ 30,4 $
     
  • L'augmentation est attribuable avant tout aux entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles d'un montant de 125,8 millions de dollars, neutralisées en partie par le paiement de dividendes de 59,8 millions de dollars, les dépenses d'investissement de 11,9 millions de dollars, les ajouts aux immobilisations incorporelles de 10,7 millions de dollars, et les acquisitions de 9,7 millions de dollars.

Total des actifs

(en millions de dollars)

  30 juin 2012     31 décembre 2011     Augmentation   
en dollars
9 773,1 $ 3 394,8 $ 6 378,3 $
     
  • Notre bilan consolidé résumé au 30 juin 2012 englobe des soldes impayés sur des opérations de pension sur titres ouvertes qui ont été portés aux soldes avec les membres de la chambre de compensation (auparavant les règlements quotidiens et les dépôts en espèces), suivant le lancement par CDCC, le 21 février 2012, des services de compensation d'opérations de pension sur titres à revenu fixe. Les opérations de pension sur titres hors cote entre les membres acheteurs et les membres vendeurs de la chambre de compensation font l'objet d'une novation avec CDCC aux termes de laquelle les droits et les obligations des membres de la chambre de compensation dans le cadre des opérations de pension sur titres sont annulés et remplacés par de nouveaux accords avec CDCC. Une fois la novation effectuée, CDCC devient la contrepartie des membres acheteurs et des membres vendeurs de la chambre de compensation. En conséquence, le droit contractuel de recevoir et de rembourser le principal des opérations de pension sur titres, de même que le droit contractuel de recevoir et de verser des intérêts sur les opérations de pension sur titres sont transférés à CDCC. Les soldes à recevoir et à payer en cours liés au même membre de la chambre de compensation sont compensés lorsqu'ils sont libellés dans la même devise et doivent être réglés au cours de la même journée, puisque CDCC possède un droit juridiquement exécutoire de compenser. Les soldes avec les membres de la chambre de compensation comprennent les soldes des opérations de pension sur titres ouvertes. Les soldes incluent le principal initial des opérations de pension sur titres et les intérêts courus, lesquels sont tous deux comptabilisés au coût amorti. Puisque CDCC est la contrepartie centrale, un montant équivalent est comptabilisé aux actifs et aux passifs. Les soldes avec les membres de la chambre de compensation se chiffraient à 7 223,0 millions de dollars au 30 juin 2012 par rapport à ceux de 550,8 millions de dollars au 31 décembre 2011.

  • L'augmentation globale a été neutralisée en partie par une diminution de 307,6 millions de dollars des montants à recevoir aux termes des contrats de produits énergétiques liés aux activités de compensation de NGX et de 48,1 millions de dollars de la juste valeur des contrats de produits énergétiques au 30 juin 2012, par rapport au 31 décembre 2011.

Facilités de crédit et de trésorerie et garantie

Emprunt à terme

(en millions de dollars)

  30 juin 2012     31 décembre 2011     Augmentation   
en dollars
429,9 $ 429,8 $ 0,1 $
     
  • Dans le cadre du regroupement avec MX, nous avons contracté une facilité de crédit non garantie de trois ans non renouvelable de 430,0 millions de dollars (l'« emprunt à terme »). Le 30 avril 2008, nous avons prélevé 430,0 millions en dollars canadiens en vertu de l'emprunt à terme pour régler la tranche en espèces du prix d'achat de MX. Cette facilité de crédit a été prorogée et elle expirera le 28 décembre 2012. Toutefois, cette facilité deviendra immédiatement exigible et payable lorsque surviendra un changement de contrôle du Groupe TMX suivant la transaction que propose Maple. Advenant un changement de contrôle le 31 juillet 2012, le Groupe TMX s'attend à rembourser l'emprunt le 1er août 2012 par une combinaison de trésorerie, de titres négociables et de nouveaux emprunts qui seront mis en place dans le cadre de la transaction de Maple.

  • Cette facilité de crédit est assortie des clauses restrictives habituelles, notamment l'obligation pour le Groupe TMX de respecter les critères suivants :
    • un ratio maximal dette/BAIIA ajusté de 3,5 pour 1, le BAIIA ajusté étant défini comme le bénéfice consolidé avant intérêts, impôts, éléments extraordinaires, exceptionnels ou non récurrents et amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles, le tout étant établi en conformité avec les IFRS;

    • une valeur nette consolidée minimale calculée selon une formule préétablie;

    • un ratio d'endettement maximal aux termes duquel le ratio dette/BAIIA ajusté ne doit pas dépasser 3,0 pour 1.

Au 30 juin 2012, toutes les clauses restrictives étaient respectées.

Autres facilités de crédit et de trésorerie et garantie

Afin d'assurer la sécurité de ses activités de compensation, NGX a conclu avec une banque à charte canadienne de l'annexe 1 une convention de crédit qui comprend un fonds de sûreté de 100,0 millions de dollars américains. Nous sommes garants de NGX à l'égard de ce fonds jusqu'à concurrence de 100,0 millions de dollars américains, notre cautionnement n'étant pas assorti d'une sûreté. Au 30 juin 2012, aucune somme n'avait été prélevée sur cette facilité.

NGX dispose également d'une facilité de trésorerie de découvert d'un jour pour les transferts électroniques de fonds (« TEF ») de 300,0 millions de dollars consentie par une banque à charte canadienne de l'annexe 1. NGX a aussi obtenu une facilité à découvert de 20,0 millions de dollars.

En 2011, CDCC avait contracté une facilité de trésorerie d'un jour de 300,0 millions de dollars auprès d'une banque à charte canadienne de l'annexe 1. En janvier 2012, CDCC a remplacé sa facilité de trésorerie de soutien renouvelable de 50 millions de dollars par une facilité de trésorerie de soutien renouvelable consortiale de 100,0 millions de dollars et a contracté une facilité de trésorerie d'un jour supplémentaire de 400,0 millions de dollars auprès d'une banque à charte canadienne de l'annexe 1, pour des facilités de trésorerie d'un jour totalisant 700,0 millions de dollars. CDCC a contracté une facilité de trésorerie de soutien renouvelable afin de disposer de liquidités à la fin de la journée si CDCC n'est pas en mesure de remettre les facilités de trésorerie d'un jour à zéro. Une telle situation n'aurait lieu qu'en cas de défaillance d'un membre de la chambre de compensation. Les avances prélevées à même la facilité renouvelable seront garanties par des titres donnés en nantissement à CDCC. Les facilités de trésorerie d'un jour permettent de disposer de liquidités moyennant une garantie sous forme de titres reçus par CDCC. Les facilités de trésorerie d'un jour doivent être remises à zéro à la fin de chaque journée. Aucun montant n'avait été prélevé à même les facilités renouvelables en date du 30 juin 2012.

En février 2012, CDCC a contracté une facilité de pension sur titres de 1,2 milliard de dollars auprès d'un consortium de six banques à charte canadiennes de l'annexe 1 (la « facilité de pension sur titres consortiale »). La facilité est composée de liquidités engagées d'un montant de 300,0 millions de dollars et de liquidités non engagées d'un montant de 900,0 millions de dollars. En avril 2012, la facilité de pension sur titres consortiale de CDCC a augmenté de 1,2 milliard de dollars à 4,8 milliards de dollars. La facilité modifiée est composée de liquidités engagées d'un montant de 1,2 milliard de dollars et de liquidités non engagées d'un montant de 3,6 milliards de dollars. La facilité demeure avec le même consortium de six banques à charte canadiennes de l'annexe 1. La facilité de pension sur titres consortiale de CDCC a été contractée également afin de disposer de liquidités à la fin de la journée si CDCC n'est pas en mesure de remettre les facilités de trésorerie d'un jour à zéro. Une telle situation n'aurait lieu qu'en cas de défaillance d'un membre de la chambre de compensation. Cette facilité permettra de disposer de liquidités en contrepartie de titres qu'aura reçus CDCC. Les frais bancaires associés à cette facilité sont portés dans les charges générales et administratives. Cependant, ces frais bancaires sont imputés aux membres de la chambre de compensation sur une base proportionnelle, en fonction de l'utilisation du service, et ils sont inclus dans les produits tirés des droits de négociation, des droits de compensation et des droits connexes sur les marchés des dérivés. Aucun montant n'avait été prélevé à même la facilité de pension sur titres consortiale en date du 30 juin 2012.

En avril 2012, CDCC a conclu une entente qui permettrait à la Banque du Canada, à sa discrétion, de fournir à CDCC des liquidités d'urgence de dernier recours. Cette facilité permet de disposer de liquidités à la fin de la journée seulement si CDCC n'est pas en mesure d'accéder aux liquidités provenant de la facilité de trésorerie de soutien renouvelable et de la facilité de pension sur titres consortiale. Il est nécessaire de garantir intégralement la facilité pour y recourir.

Total des capitaux propres attribuables aux détenteurs d'actions du Groupe TMX

(en millions de dollars)

  30 juin 2012     31 décembre 2011     (Diminution)  
en dollars
1 181,2 $ 1 196,5 $ (15,3)$
     
  • Au cours du premier semestre de 2012, nous avons réalisé un bénéfice net attribuable aux détenteurs d'actions du Groupe TMX de 58,6 millions de dollars et versé des dividendes de 59,8 millions de dollars.

  • Au cours du deuxième trimestre de 2012, nous avons modifié notre régime d'options sur actions afin de permettre aux détenteurs de droits acquis visant l'acquisition d'actions ordinaires du Groupe TMX d'échanger ces droits contre un règlement en trésorerie (déduction faite des retenues) immédiatement avant la prise de livraison par Maple des actions ordinaires du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple. Le règlement en trésorerie équivaut à la valeur des options dans le cours connexes (diminuée des retenues applicables). Cette valeur correspond au montant selon lequel, le cas échéant, le cours des actions ordinaires du Groupe TMX précédant immédiatement la prise de livraison par Maple des actions ordinaires du Groupe TMX au titre de l'offre de Maple excède le prix d'exercice du droit pertinent. Par suite de cette modification au régime d'options sur actions, nous avons comptabilisé un passif de 17,1 millions de dollars au 30 juin 2012, compris dans les fournisseurs et autres créditeurs au bilan consolidé résumé et représentant la juste valeur des options sur actions acquises à cette date, et le total des capitaux propres attribuables aux détenteurs d'actions du Groupe TMX a été diminué de 17,1 millions de dollars.

  • Nous avons choisi de comptabiliser le passif en entier comme un reclassement à partir des capitaux propres, tel qu'il est permis selon la norme IFRS 2, Paiement fondé sur des actions. Ainsi, un montant de 10,9 millions de dollars représentant la juste valeur des options sur actions amorties précédemment a été imputé au surplus d'apport et le solde de 6,2 millions de dollars a été imputé aux résultats non distribués. Le Groupe TMX réévaluera le passif à la juste valeur jusqu'à ce que les attributions soient réglées.

  • Au 30 juin 2012, 74 695 248 actions ordinaires avaient été émises et étaient en circulation. Au cours du deuxième trimestre de 2012, 4 000 actions ordinaires ont été émises à l'exercice d'options sur actions. Au 30 juin 2012, 3 737 168 actions ordinaires étaient réservées aux fins d'émission à l'exercice d'options attribuées dans le cadre du régime d'options sur actions. Au 30 juin 2012, 1 763 655 options étaient en cours.

  • Au 25 juillet 2012, 74 699 721 actions ordinaires avaient été émises et étaient en circulation et 1 759 182 options étaient en cours aux termes du régime d'options sur actions.

Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles

(en millions de dollars)

    T2 2012     T2 2011   Augmentation
  de la trésorerie  
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles 113,6 $ 107,2 $ 6,4 $
       

Les entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles se sont élevées à 113,6 millions de dollars au deuxième trimestre de 2012, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple de 1,2 million de dollars, comparativement à des entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles de 107,2 millions de dollars au deuxième trimestre de 2011, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple et LSEG de 13,1 millions de dollars.

(en millions de dollars)

  T2 2012   T2 2011 Augmentation
(diminution) de la trésorerie
Bénéfice (perte) avant impôt sur le résultat (0,3) $   77,7 $ (78,0) $
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles 9,0 $ 7,0 $ 2,0 $
Diminution des clients et autres débiteurs et des charges payées d'avance 61,6 $ 47,5 $ 14,1 $
Coûts relatifs à Maple et LSEG 54,4 $ 20,8 $ 33,6 $
Sorties de fonds relatives à Maple et LSEG (1,2) $     (13,1) $ 11,9 $
Charges de dépréciation nettes 31,2 $ -   31,2 $
Augmentation (diminution) nette des fournisseurs et autres créditeurs, des charges à payer à long terme et autres passifs non courants (0,9) $ 14,2 $ (15,1) $
(Diminution) des produits différés (20,0) $ (21,0) $ 1,0 $
Impôt sur le résultat payé (20,8) $ (28,3) $ 7,5 $
Augmentation des provisions 1,7 $ 2,6 $ (0,9) $
(Diminution) nette des autres éléments (1,1) $ (0,2) $ (0,9) $
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles 113,6 $ 107,2 $ 6,4 $

Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles

(en millions de dollars)

    S1 2012     S1 2011   (Diminution)
  de la trésorerie  
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles 125,8 $ 179,3 $ (53,5)$
       

Les entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles se sont élevées à 125,8 millions de dollars au premier semestre de 2012, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple de 5,3 millions de dollars, comparativement à des entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles de 179,3 millions de dollars au premier semestre de 2011, déduction faite de sorties de fonds liées aux coûts relatifs à Maple et LSEG de 14,3 millions de dollars.

(en millions de dollars)

  S1 2012   S1 2011   Augmentation
(diminution) de la trésorerie
Bénéfice avant impôt sur le résultat 78,5 $   166,7 $ (88,2) $
Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles 16,9 $ 13,6 $ 3,3 $
(Augmentation) diminution des clients et autres débiteurs et des charges payées d'avance (12,4) $ 0,5 $ (12,9) $
Coûts relatifs à Maple et LSEG 54,9 $ 29,1 $ 25,8 $
Sorties de fonds relatives à Maple et LSEG (5,3) $ (14,3) $ 9,0 $
Charges de dépréciation nettes 31,2 $ -   31,2 $
(Diminution) nette des fournisseurs et autres créditeurs, des charges à payer à long terme et autres passifs non courants (17,8) $ (4,8) $ (13,0) $
Augmentation des produits différés 34,4 $ 37,3 $ (2,9) $
Impôt sur le résultat payé (52,1) $ (57,5) $ 5,4 $
(Diminution) augmentation des provisions, y compris l'ajustement lié aux taxes à la consommation (2,6) $ 8,0 $ (10,6) $
Augmentation nette des autres éléments 0,1 $ 0,7 $ (0,6) $
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles 125,8 $ 179,3 $ (53,5) $
             

Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement

(en millions de dollars)

    T2 2012     T 2 2011   (Diminution)
  de la trésorerie  
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement (30,1)$ (29,5)$ (0,6)$
       

Les entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement ont augmenté de 0,6 million de dollars au deuxième trimestre de 2012 par rapport à celles du deuxième trimestre de 2011 en raison des éléments énumérés ci-dessous.

(en millions de dollars)

  T2 2012 T2 2011 (Diminution)
de la trésorerie
Dividendes sur les actions ordinaires (29,9) $   (29,9) $ -  
Produit de l'exercice d'options sur actions -   0,5 $ (0,5) $
(Diminution) nette des autres éléments (0,2) $ (0,1) $ (0,1) $
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement (30,1) $ (29,5) $ (0,6) $
             

    S1 2012     S1 2011   (Diminution)
  de la trésorerie  
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement (62,4)$ (54,1)$ (8,3)$
       

Les entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement ont augmenté de 8,3 millions de dollars au premier semestre de 2012 par rapport à celles du premier semestre de 2011 en raison des éléments énumérés ci-dessous.

(en millions de dollars)

  S1 2012 S1 2011 Augmentation
(diminution)
de la trésorerie
Dividendes sur les actions ordinaires (59,8) $     (59,7) $ (0,1) $
Produit de l'exercice d'options sur actions 1,6 $ 6,6 $ (5,0) $
Dividende de BOX attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (3,7) $ -   (3,7) $
(Diminution) nette des autres éléments (0,5) $ (1,0) $ 0,5 $
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement (62,4) $ (54,1) $ (8,3) $
             

Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement

(en millions de dollars)

    T2 2012     T2 2011   (Diminution)
  de la trésorerie  
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement (83,4)$ (60,5)$ (22,9)$
       

Les (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement ont augmenté de 22,9 millions de dollars au deuxième trimestre de 2012 comparativement à celles du deuxième trimestre de 2011 en raison des éléments énumérés ci-dessous.

(en millions de dollars)

  T2 2012 T2 2011 Augmentation (diminution)
de la trésorerie
Dépenses d'investissement liées principalement à nos installations de colocalisation, au réseau et au matériel informatique de TMX Atrium et à des améliorations locatives (4,9) $ (1,7) $ (3,2) $
Ajouts aux immobilisations incorporelles, y compris TMX Quantum XA (2012), les coûts de développement interne de SOLA (2012), les coûts de développement du système de compensation de NGX (2012), les coûts de développement relatifs à la compensation d'opérations de pension sur titres (2012 et 2011), la transmission de données de TSX Quantum (2012 et 2011), les coûts de développement de TMX Select (2011) et les types d'ordres cachés enregistrés de TSX Quantum (2011) (5,3) $ (3,5) $ (1,8) $
Produit à la sortie du placement dans EDX -   3,0 $ (3,0) $
(Achat) de titres négociables, montant net (73,2) $ (58,3) $ (14,9) $
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement (83,4) $ (60,5) $ (22,9) $
             

Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement

(en millions de dollars)

    S1 2012     S1 2011   Augmentation
  de la trésorerie  
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement (48,5)$ (93,5)$ 45,0 $

Les (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement ont diminué de 45,0 millions de dollars au premier semestre de 2012 comparativement à celles du premier semestre de 2011 en raison des éléments énumérés ci-dessous.

(en millions de dollars)

  S1 2012   S1 2011   Augmentation (diminution) de la trésorerie
Dépenses d'investissement liées principalement à nos installations de colocalisation, au réseau et au matériel informatique de TMX Atrium et à des améliorations locatives (11,9) $ (2,0) $ (9,9) $
Ajouts aux immobilisations incorporelles, y compris TMX Quantum XA (2012), les coûts de développement interne de SOLA (2012), les coûts de développement du système de compensation de NGX (2012), les coûts de développement relatifs à la compensation d'opérations de pension sur titres (2012 et 2011), la transmission de données de TSX Quantum (2012 et 2011), les coûts de développement de TMX Select (2011) et les types d'ordres cachés enregistrés de TSX Quantum (2011) (10,7) $ (6,0) $ (4,7) $
Acquisitions, déduction faite de la trésorerie acquise (9,7) $ (1,0) $ (8,7) $
Produit à la sortie du placement dans EDX -   6,2 $ (6,2) $
Vente (achat) de titres négociables, montant net (16,2) $ (90,7) $ 74,5 $
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d'investissement (48,5) $ (93,5) $ 45,0 $
           

Pratique de gouvernance concernant les états financiers

Le comité des finances et de l'audit du conseil d'administration du Groupe TMX a examiné le présent communiqué de presse ainsi que les états financiers consolidés résumés et le rapport de gestion y afférent du deuxième trimestre de 2012 et en a recommandé l'approbation par le conseil d'administration. Tous les membres du conseil d'administration ont examiné et approuvé les états financiers du deuxième trimestre de 2012, le rapport de gestion et le contenu du présent communiqué de presse.

États financiers consolidés

Nos états financiers consolidés résumés non audités et notre rapport de gestion du deuxième trimestre de 2012 ont été préparés selon les IFRS et ils sont présentés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Le Groupe TMX prévoit déposer aujourd'hui auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières ses états financiers et le rapport de gestion du deuxième trimestre de 2012. Lorsqu'ils auront été déposés, ces documents pourront être consultés au www.sedar.com ou sur le site Web du Groupe TMX, au www.tmx.com. Nous n'intégrons pas l'information que contient le site Web dans le présent communiqué de presse. De même, il sera possible d'obtenir sans frais des exemplaires de ces documents en communiquant avec le service des relations avec les investisseurs du Groupe TMX par téléphone, au 416-947-4277, ou par courriel, à shareholder@tmx.com.

Information concernant la transaction de Maple

Conformément à son contrat de travail, M. Kloet a informé la Société qu'il déposera toutes les actions du Groupe TMX qu'il détient conformément à l'offre de Maple et il exercera le choix en matière de dépôt minimum (tel qu'il est défini dans la circulaire de Maple datée du 10 juin 2011) de sorte à maximiser le nombre d'actions de Maple qu'il recevra aux termes de l'acquisition de Maple. M. Kloet a par ailleurs informé Maple qu'il choisira d'échanger ses droits relativement à toutes ses options sur actions dans le cours pour lesquelles les droits ont été acquis contre un règlement au comptant équivalant à leur valeur dans le cours, en vertu du régime d'options sur actions des dirigeants.

Mise en garde concernant l'information prospective

Le présent communiqué de presse du Groupe TMX renferme de l'« information prospective » (au sens attribué à ce terme dans la législation en valeurs mobilières canadienne applicable) qui est fondée sur des attentes, des hypothèses, des estimations, des prévisions et d'autres facteurs que la direction estime pertinents en date du présent communiqué de presse. On reconnaît souvent, mais pas toujours, l'information prospective à l'emploi de termes et d'expressions de nature prospective comme « prévoir », « s'attendre à », « budgéter », « planifier », « viser », « estimer », « avoir l'intention de », ou « croire », ou des variantes de ces termes et expressions ou leur forme négative ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats « peuvent », « devraient », « pourraient » ou « pourront », ou non, être prises, survenir ou se matérialiser. De par sa nature, l'information prospective exige que nous formulions des hypothèses et est assujettie à des risques et à des incertitudes d'importance en raison desquels nos attentes, nos conclusions et nos hypothèses pourraient se révéler inexactes.

L'information prospective contenue dans le présent communiqué de presse comprend notamment les facteurs relatifs aux bourses de valeurs, de produits dérivés et de contrats de produits énergétiques et aux chambres de compensation ainsi qu'à l'entreprise, aux objectifs et aux priorités stratégiques, à la conjoncture du marché, aux tarifs, aux projets de nature technologique et à d'autres initiatives ainsi qu'à la situation financière, aux activités et aux perspectives du Groupe TMX, qui comportent des risques et des incertitudes d'importance. Ces risques incluent la concurrence d'autres bourses ou marchés, y compris les systèmes de négociation parallèles et les nouvelles technologies, à l'échelle nationale ou internationale; la dépendance à l'égard de l'économie canadienne; les répercussions défavorables sur nos résultats de l'incertitude entourant l'économie mondiale, notamment les modifications aux cycles commerciaux qui ont une incidence sur notre secteur; l'incapacité de recruter et de maintenir en poste du personnel qualifié; des facteurs géopolitiques et autres qui pourraient entraîner une interruption des activités; la dépendance à l'égard de la technologie de l'information; la vulnérabilité de nos réseaux et des fournisseurs de services tiers à l'égard des risques de sécurité; l'incapacité de mettre en œuvre nos stratégies; les contraintes imposées par la réglementation; les risques de litiges ou le risque lié aux démarches réglementaires; la dépendance envers une clientèle suffisante; l'incapacité d'élaborer, de commercialiser ou de faire accepter de nouveaux produits; le risque de change; l'incidence défavorable de nouvelles activités commerciales; l'incapacité à répondre à nos besoins de trésorerie en raison de notre structure de société de portefeuille et des restrictions applicables au versement de dividendes; la dépendance envers des fournisseurs tiers de produits et de services; la dépendance des activités de négociation à l'égard d'un petit nombre de clients; les risques liés à nos activités de compensation; les défis de l'expansion internationale; les restrictions sur la propriété d'actions du Groupe TMX; notre incapacité éventuelle à protéger la propriété intellectuelle; les répercussions défavorables d'un événement de marché systémique sur notre entreprise du secteur des produits dérivés; les risques liés au crédit des clients; le fait que les structures de coûts sont largement fixes; les risques liés à l'intégration des activités, des systèmes et du personnel des sociétés nouvellement acquises; et la dépendance à l'égard du niveau d'activité boursière qui échappe à notre volonté.

L'information prospective contenue dans le présent communiqué de presse est présentée dans le but d'aider le lecteur à comprendre notre situation financière, nos résultats opérationnels et nos stratégies, priorités et objectifs et peut ne pas convenir à d'autres fins. Les événements, performances, réalisations et résultats réels différeront vraisemblablement, et peut-être de manière notable, de ceux présentés explicitement ou implicitement par l'information prospective figurant dans le présent communiqué de presse.

Cette information prospective est fondée sur un certain nombre d'hypothèses qui peuvent se révéler inexactes, notamment les hypothèses relatives à la capacité du Groupe TMX de soutenir la concurrence mondiale et régionale; la conjoncture économique et commerciale en général; les taux de change (notamment les estimations du taux de change entre le dollar américain et le dollar canadien); le niveau des opérations et de l'activité sur les marchés et particulièrement le niveau des opérations sur les principaux produits du Groupe TMX; les activités d'expansion, de marketing et de vente; la disponibilité continue de financement à des conditions acceptables pour des projets futurs; les niveaux de productivité du Groupe TMX, de même que ceux de ses concurrents; la concurrence sur le marché; les activités de recherche et de développement; la capacité de lancer avec succès de nouveaux produits et de leur acceptation par les clients; le lancement réussi de diverses ressources et capacités technologiques; l'incidence de divers règlements sur le Groupe TMX et ses clients; le maintien de bonnes relations entre le Groupe TMX et son personnel, et la durée de toute interruption de travail, panne d'équipement ou autre interruption importante des activités à l'un de ses établissements, à l'exception des interruptions pour entretien et autres interruptions similaires prévues.

Bien que nous estimions que des événements ou des faits nouveaux pourraient nous amener à modifier notre point de vue, nous n'avons nullement l'intention de mettre à jour la présente information prospective, à moins que la législation en valeurs mobilières applicable ne nous y oblige. On ne doit pas se fier à la présente information prospective comme s'il s'agissait de notre avis à une date postérieure à celle du présent communiqué de presse. Nous avons tenté de répertorier les facteurs importants susceptibles de faire différer sensiblement les mesures, événements ou résultats réels de ceux qui sont actuellement présentés dans l'information prospective. Toutefois, il peut exister d'autres facteurs pouvant faire différer sensiblement les mesures, événements ou résultats de ceux qui sont actuellement prévus, estimés ou attendus. Rien ne garantit que l'information prospective se révélera exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces énoncés. Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier outre mesure à l'information prospective. La liste des facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur nous ne se veut pas exhaustive. La rubrique Risques et incertitudes de notre rapport de gestion 2011 contient une description des facteurs de risque susmentionnés.

À propos du Groupe TMX (TSX : X)

Les principales filiales du Groupe TMX exploitent des marchés au comptant et des marchés des dérivés visant différentes catégories d'actifs, notamment les actions, les titres à revenu fixe et les produits énergétiques. La Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX, TMX Select, la Bourse de Montréal, la Corporation canadienne de compensation de produits dérivés, Natural Gas Exchange, Boston Options Exchange (« BOX »), Shorcan, Shorcan Energy Brokers, Equicom et d'autres sociétés du Groupe TMX offrent des marchés d'inscription, des marchés boursiers, des mécanismes de compensation, des produits d'information et d'autres services à la communauté financière internationale. Le Groupe TMX a son siège social à Toronto et exerce des activités dans ses bureaux au Canada (Montréal, Calgary et Vancouver), sur les principaux marchés aux États-Unis (New York, Houston, Boston et Chicago) ainsi qu'à Londres et à Beijing. On trouvera plus d'information sur le Groupe TMX sur son site Web, au www.tmx.com. Suivez le Groupe TMX sur Twitter sur http://twitter.com/tmxgroup.

Conférence téléphonique / Webdiffusion audio

Le Groupe TMX tiendra une conférence téléphonique, qui sera aussi diffusée sur le Web, afin de discuter des résultats financiers du deuxième trimestre de 2012.

Horaire : de 8 h à 9 h HNE, le vendredi 27 juillet 2012.

Les participants à la conférence téléphonique sont priés de téléphoner au numéro suivant au moins 15 minutes avant le début de la conférence.

La webdiffusion audio de la conférence sera aussi disponible sur le site Web du Groupe TMX au www.tmx.com, sous l'onglet Relations avec les investisseurs.

Conférence téléphonique : 647-427-7450 ou 1-888-231-8191

Enregistrement : 416-849-0833 ou 1-855-859-2056

Le code d'accès pour l'enregistrement est 10888325.

GROUPE TMX INC.
Bilans consolidés résumés
(en millions de dollars canadiens)
(non audité)

               
      30 juin
2012
    31 décembre
2011
(audité)
 
Actifs            
Actifs courants            
  Trésorerie et équivalents de trésorerie   102,1 $   87,2 $
  Titres négociables    418,7     403,2  
  Clients et autres débiteurs   90,9     79,0  
  Montant à recevoir aux termes des contrats de produits énergétiques   338,1     645,7  
  Juste valeur des contrats de produits énergétiques ouverts   110,9     159,0  
  Soldes avec les membres de la chambre de compensation   7 223,0     550,8  
  Charges payées d'avance   9,3     6,9  
  Actifs d'impôt exigible   11,4     3,8  
      8 304,4     1 935,6  
Actifs non courants            
Locaux et matériel   36,3     29,5  
Participations dans des entreprises comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence   17,8     16,3  
Goodwill    438,3     432,8  
Autres immobilisations incorporelles   892,1     919,0  
Actifs d'impôt différé   73,1     52,6  
Autres actifs non courants   11,1     9,0  
Total des actifs   9 773,1 $   3 394,8 $
               
Passifs et capitaux propres            
Passifs courants            
  Fournisseurs et autres créditeurs   134,2 $   81,7 $
  Montant à payer aux termes des contrats de produits énergétiques   338,1     645,7  
  Juste valeur des contrats de produits énergétiques ouverts   110,9     159,0  
  Soldes avec les membres de la chambre de compensation   7 223,0     550,8  
  Produits différés   54,8     19,4  
  Provisions   5,1     7,5  
  Passifs d'impôt exigible   0,2     4,4  
  Emprunt à terme   429,9     429,8  
    8 296,2     1 898,3  
Passifs non courants            
Avantages du personnel à payer   14,7     14,0  
Passifs d'impôt différé   222,7     230,0  
Autres passifs non courants   27,3     30,5  
Total des passifs   8 560,9     2 172,8  
             
Capitaux propres            
  Capital social   970,3     968,3  
  Résultats non distribués   209,4     216,8  
  Surplus d'apport - Régime d'options sur actions   4,6     14,0  
  Cumul des autres éléments du résultat global   (3,1)     (2,6)  
Total des capitaux propres attribuables aux détenteurs d'actions de la société   1 181,2     1 196,5  
Participations ne donnant pas le contrôle    31,0     25,5  
Total des capitaux propres   1 212,2     1 222,0  
             
Total des passifs et des capitaux propres   9 773,1 $   3 394,8 $

GROUPE TMX INC.
Comptes consolidés résumés de résultat
(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)
(non audité)

                     
      Trimestres clos les 30 juin Semestres clos les 30 juin  
      2012   2011   2012   2011  
Produits                  
  Services aux émetteurs   51,3 $ 63,0 $ 101,5 $ 125,0 $  
  Droits de négociation, droits de compensation et droits connexes   64,8   62,6   130,2   133,9  
  Services d'information   43,8   40,4   86,6   80,4  
  Services technologiques et autres   7,6   3,3   11,5   4,7  
  Intérêts liés aux opérations de pension sur titres                  
    Produits d'intérêts   8,9   -   9,7   -  
    Charges d'intérêts   (8,9)   -   (9,7)   -  
    Intérêts liés aux opérations de pension sur titres, montant net   -   -   -   -  
  Total des produits   167,5   169,3   329,8   344,0  
                   
Charges                  
  Rémunération et avantages   39,7   33,4   80,0   70,2  
  Systèmes d'information et de négociation   13,3   11,3   28,1   21,9  
  Charges générales et administratives   20,3   19,8   40,4   42,9  
  Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles   9,0   7,0   16,9   13,6  
  Total des charges opérationnelles   82,3   71,5   165,4   148,6  
                   
Bénéfice opérationnel   85,2   97,8   164,4   195,4  
                   
Quote-part (de la perte) du bénéfice net(te) des entreprises comptabilisées selon la
méthode de la mise en équivalence
  (0,2)   0,1   0,6   0,5  
Profit sur la sortie de placements disponibles à la vente   -   -   -   0,2  
Coûts relatifs à Maple et LSEG   (54,4)   (20,8)   (54,9)   (29,1)  
Charges de dépréciation nettes   (31,2)   -   (31,2)   -  
Produits financiers (charges financières)                  
  Produits financiers   2,6   3,0   4,3   4,2  
  Charges financières   (2,3)   (2,4)   (4,7)   (4,4)  
  Évaluation à la valeur de marché des swaps de taux d'intérêt,
montant net
  -   -   -   (0,1)  
  Produits financiers (charges financières), montant net   0,3   0,6   (0,4)   (0,3)  
                   
(Perte) bénéfice avant impôt sur le résultat   (0,3)   77,7   78,5   166,7  
                     
Charge (recouvrement) d'impôt sur le résultat   (9,6)   22,6   10,6   47,3  
                   
Bénéfice net   9,3 $ 55,1 $ 67,9 $ 119,4 $  
                   
Bénéfice net attribuable                  
  Aux détenteurs d'instruments de capitaux propres de la société   1,8 $ 54,7 $ 58,6 $ 117,8 $  
  Aux participations ne donnant pas le contrôle   7,5   0,4   9,3   1,6  
      9,3 $ 55,1 $ 67,9 $ 119,4 $  
                     
Résultat par action (attribuable aux détenteurs d'instruments de capitaux
propres de la société)
                 
  De base   0,02 $ 0,73 $ 0,78 $ 1,58 $  
  Dilué   0,02 $ 0,73 $ 0,78 $ 1,57 $  
                     
Renseignements sur les actions                  
  Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation   74 693 262   74 598 103   74 729 177   74 532 329  
  Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en
circulation aux fins du calcul du résultat dilué par action
  75 013 260   74 902 980   75 317 522   74 827 180  

GROUPE TMX INC.
États consolidés résumés du résultat global
(en millions de dollars canadiens)
(non audité)

       
      Trimestres clos les
30 juin
  Semestres clos les
30 juin
      2012     2011     2012     2011  
                           
Bénéfice net   9,3 $   55,1 $   67,9 $   119,4 $
                         
Autres éléments du résultat global                        
  Profit (perte) latent(e) sur la conversion des états financiers des établissements à l'étranger
(après l'impôt de néant en 2012 et de néant en 2011)
  1,0     (0,3)     (0,6)     (1,9)  
Résultat global total   10,3 $   54,8 $   67,3 $   117,5 $
                         
Résultat global total attribuable                        
  Aux détenteurs d'instruments de capitaux propres de la société   2,4 $   54,5 $   58,1 $   116,5 $
  Aux participations ne donnant pas le contrôle   7,9     0,3     9,2     1,0  
    10,3 $   54,8 $   67,3 $   117,5 $

GROUPE TMX INC.
États consolidés résumés des variations des capitaux propres
(en millions de dollars canadiens)
(non audité)

                                           
    Attribuables aux détenteurs d'instruments de capitaux
propres de la société
             
                                           
    Capital
social
    Surplus
d'apport -
Régime
d'options
sur actions
    Cumul
des autres
éléments
du résultat
global
    Résultats
non
distribués
    Total
attribuable aux
détenteurs
d'instruments
de capitaux
propres
    Participations
ne donnant
pas le
contrôle
    Total des
capitaux
propres
Solde au 1er janvier 2012   968,3 $   14,0 $   (2,6) $   216,8 $   1 196,5 $   25,5 $   1 222,0 $
                                           
Bénéfice net   -     -     -     58,6     58,6     9,3     67,9  
Autres éléments du résultat global                                          
  Écarts de conversion, après l'impôt     -     -     (0,5)     -     (0,5)     (0,1)     (0,6)  
Résultat global total   -     -     (0,5)     58,6     58,1     9,2     67,3  
                                           
Dividende aux détenteurs d'instruments de capitaux propres   -     -     -     (59,8)     (59,8)     -     (59,8)  
Dividende de BOX attribuable aux participations
ne donnant pas le contrôle
  -     -     -     -     -     (3,7)     (3,7)  
Produit de l'exercice d'options sur actions   1,6     -     -     -     1,6     -     1,6  
Coût des options sur actions exercées   0,4     (0,4)     -     -     -     -     -  
Coût du régime d'options sur actions   -     1,9     -     -     1,9     -     1,9  
Modification du régime d'options sur actions   -     (10,9)           (6,2)     (17,1)     -     (17,1)  
Solde au 30 juin 2012   970,3 $   4,6 $   (3,1) $   209,4 $   1 181,2 $   31,0 $   1 212,2 $
                                           
Solde au 1er janvier 2011   959,4 $   12,0 $   (3,2) $   102,4 $   1 070,6 $   18,8 $   1 089,4 $
                                           
Bénéfice net   -     -     -     117,8     117,8     1,6     119,4  
Autres éléments du résultat global                                          
  Écarts de conversion, après l'impôt   -     -     (1,3)     -     (1,3)     (0,6)     (1,9)  
Résultat global total   -     -     (1,3)     117,8     116,5     1,0     117,5  
                                           
Dividende aux détenteurs d'instruments de capitaux propres   -     -     -     (59,7)     (59,7)     -     (59,7)  
Produit de l'exercice d'options sur actions   6,6     -     -     -     6,6     -     6,6  
Coût des options sur actions exercées   1,5     (1,5)     -     -     -     -     -  
Coût du régime d'options sur actions   -     1,9     -     -     1,9     -     1,9  
Solde au 30 juin 2011   967,5 $   12,4 $   (4,5) $   160,5 $   1 135,9 $   19,8 $   1 155,7 $

GROUPE TMX INC.
Tableaux consolidés résumés des flux de trésorerie
(en millions de dollars canadiens)
(non audité)

                       
        Trimestres clos les 30 juin Semestres clos les 30 juin
        2012   2011   2012   2011  
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités opérationnelles                  
  (Perte) bénéfice avant impôt sur le résultat   (0,3) $ 77,7 $ 78,5 $ 166,7 $
  Ajustements pour déterminer les flux de trésorerie nets                  
    Amortissements des immobilisations corporelles et
incorporelles
  9,0   7,0   16,9   13,6  
    (Produits financiers nets) charges financières nettes   (0,3)   (0,6)   0,4   0,3  
    Quote-part de la perte nette (du bénéfice net)
des entreprises comptabilisées selon la méthode de la
mise en équivalence 
  0,2   (0,1)   (0,6)   (0,5)  
    Profit sur la sortie de placements disponibles à la vente   -   -   -   (0,2)  
    Charges de dépréciation nettes   31,2   -   31,2   -  
    Coût du régime d'options sur actions   1,2   0,9   1,9   1,9  
    Profit de change latent   (0,1)   -   (0,2)   -  
    Coûts relatifs à Maple et LSEG   54,4   20,8   54,9   29,1  
    Sorties de fonds relatives à Maple et LSEG   (1,2)   (13,1)   (5,3)   (14,3)  
    Clients et autres débiteurs, et charges payées d'avance   61,6   47,5   (12,4)   0,5  
    Autres actifs non courants   (1,9)   -   (2,0)   0,1  
    Fournisseurs et autres créditeurs   4,9   8,5   (15,0)   (12,8)  
    Provisions   1,7   2,6   (2,6)   8,0  
    Produits différés   (20,0)   (21,0)   34,4   37,3  
    Charges à payer à long terme et autres passifs non courants   (5,8)   5,7   (2,8)   8,0  
    Profit réalisé (perte réalisée) sur les titres négociables   0,1   0,1   0,2   (0,1)  
    Perte réalisée sur les swaps de taux d'intérêt   -   (0,2)   -   (0,8)  
    Intérêts payés   (2,9)   (2,6)   (4,4)   (4,2)  
    Intérêts reçus   2,6   2,3   4,8   4,2  
    Impôt sur le résultat payé   (20,8)   (28,3)   (52,1)   (57,5)  
        113,6   107,2   125,8   179,3  
                   
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de
financement
                 
    Réduction des obligations au titre des contrats de location-financement   (0,2)   (0,1)   (0,5)   (0,3)  
    Produit de l'exercice d'options sur actions   -   0,5   1,6   6,6  
    Frais de financement de l'emprunt à terme   -   -   -   (0,7)  
    Dividendes aux détenteurs d'instruments de capitaux
propres
  (29,9)   (29,9)   (59,8)   (59,7)  
    Dividende de BOX attribuable aux participations ne
donnant pas le contrôle
  -   -   (3,7)   -  
        (30,1)   (29,5)   (62,4)   (54,1)  
                   
Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités
d'investissement
                 
    Ajouts aux locaux et matériel   (4,9)   (1,7)   (11,9)   (2,0)  
    Ajouts aux immobilisations incorporelles   (5,3)   (3,5)   (10,7)   (6,0)  
    Acquisitions, déduction faite de la trésorerie acquise   -   -   (9,7)   (1,0)  
    Produit de la sortie de placements disponibles à la vente   -   3,0   -   6,2  
    Titres négociables   (73,2)   (58,3)   (16,2)   (90,7)  
        (83,4)   (60,5)   (48,5)   (93,5)  
                   
Augmentation de la trésorerie et des équivalents de
trésorerie
  0,1   17,2   14,9   31,7  
                   
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période   101,6   84,2   87,2   69,9  
                   
Profit (perte) de change latent(e) sur la trésorerie et les
équivalents de trésorerie détenus en monnaie étrangère
  0,4   -   -   (0,2)  
                   
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période   102,1 $ 101,4 $ 102,1 $ 101,4 $

GROUPE TMX INC.
Activité boursière

(non audité)

               
  Trimestres clos les
30 juin
  Semestres clos les
30 juin
  2012   2011   2012   2011
               
Bourse de Toronto :              
  Volume (en millions) 20 532,1   24 603,7   45 197,2   54 919,6
  Valeur (en milliards de dollars) 293,7   355,0   650,7   773,8
  Transactions (en milliers) 47 430,6   47 742,6   100 761,6   100 872,4
  Émetteurs inscrits 1 580   1 554   1 580   1 554
               
  Nouveaux émetteurs inscrits : 36   70   67   113
    Premiers appels publics à l'épargne 25   47   46   78
    Émetteurs provenant de la Bourse de croissance TSX et du marché NEX 9   13   18   19
  Nouvelles émissions de titres : (en millions de dollars) 9 580,8   11 471,4   24 917,4   22 415,7
    Premiers appels publics à l'épargne (en millions de dollars) 1 028,3   2 840,7   1 498,7   4 397,9
    Placements secondaires1 (en millions de dollars) 4 786,1   5 184,5   14 771,3   10 472,1
    Financements supplémentaires (en millions de dollars) 3 766,4   3 446,2   8 647,4   7 545,7
  Nombre de financements 153   197   361   415
  Capitalisation boursière des émetteurs inscrits (en milliards de dollars) 1 974,1   2 206,4   1 974,1   2 206,4
  Indice composé S&P/TSX2 à la fermeture 11 596,6   13 300,9   11 596,6   13 300,9
               
Bourse de croissance TSX : 3              
  Volume (en millions) 9 634,7   16 367,5   24 046,7   41 598,5
  Valeur (en millions de dollars) 5 816,0   12 667,1   14 340,2   29 688,6
  Transactions (en milliers) 2 182,7   3 752,3   5 059,1   8 365,6
  Émetteurs inscrits 2 488   2 399   2 488   2 399
               
  Nouveaux émetteurs inscrits 44   47   99   95
  Nouvelles émissions de titres : (en millions de dollars) 1 251,4   3 643,1   3 004,8   7 084,5
    Premiers appels publics à l'épargne (en millions de dollars) 21,2   45,9   57,0   145,1
    Placements secondaires1 (en millions de dollars) 243,7   1 213,5   815,4   2 232,3
    Financements supplémentaires (en millions de dollars) 986,5   2 383,7   2 132,4   4 707,1
  Nombre de financements 428   601   959   1 342
  Capitalisation boursière des émetteurs inscrits (en milliards de dollars) 40,4   65,1   40,4   65,1
  Indice composé S&P/TSX de croissance 2 à la fermeture 1 191,0   1 904,2   1 191,0   1 904,2
               
Bourse de Toronto et Bourse de croissance TSX :              
  Abonnements professionnels et autres aux services d'information boursière en temps réel* 151 553   163 831   151 553   163 831
               
NGX :              
  Volume total d'énergie (TJ)** 3 814 505   3 536 710   7 824 082   7 643 644
               
  Trimestres clos les
30 juin
  Semestres clos les
30 juin
    2012   2011   2012   2011
                 
Bourse de Montréal :              
  Volume (contrats) (en milliers) 17 877,6   16 269,6   34 223,7   30 823,3
  Positions ouvertes (contrats) (en milliers) au 30 juin 4 627,2   4 361,9   4 627,2   4 361,9
               
  Abonnements aux services d'information boursière* 27 125   27 031   27 125   27 031
                 
Boston Options Exchange :              
  Volume (contrats) (en milliers) 41 327,4   26 730,4   80 257,5   58 403,7

1 Les placements secondaires comprennent les émissions d'actions sur le capital autorisé et les reclassements au moyen de prospectus.
2 « S&P », qui fait partie de la marque composée S&P/TSX, est une marque de commerce de Standard & Poor's Financial Services LLC et est utilisée sous licence et « TSX » est la marque de commerce de TSX Inc.
3 Les chiffres relatifs à la Bourse de croissance TSX ne comprennent pas les données sur les titres d'emprunt. Les statistiques relatives aux nouveaux émetteurs inscrits et à l'indice composé S&P/TSX de croissance à la fermeture ne comprennent pas les données des émetteurs du marché NEX. Toutes les autres statistiques de la Bourse de croissance TSX comprennent les données des émetteurs du marché NEX, établi le 18 août 2003 à l'intention des émetteurs qui ne satisfont plus aux normes d'inscription de la Bourse de croissance TSX (soit 210 émetteurs en date du 30 juin 2012 et 206 émetteurs en date du 30 juin 2011).
* Les données sur les abonnements à la Bourse de Toronto et à la Bourse de Montréal comprennent un nombre d'abonnements de base pour les clients ayant conclu des ententes commerciales.
** Le volume total d'énergie à la NGX comprend la négociation et la compensation de contrats de gaz naturel, de pétrole brut et d'électricité.
Conversions :
Électricité :
MWH/100 = TJ
Pétrole brut :
Total - barils (Facteur de conversion du pétrole brut (6,29287 pour le pétrole brut léger; 6,28981 pour le pétrole brut lourd)/1 000) = TJ

SOURCE : Groupe TMX Inc.

Renseignements :

Carolyn Quick 
Directrice, Communications et affaires publiques 
Groupe TMX
416-947-4597
carolyn.quick@tmx.com

Paul Malcolmson
Directeur, Relations avec les investisseurs  
Groupe TMX  
416-947-4317  
paul.malcolmson@tmx.com

Profil de l'entreprise

Groupe TMX Inc.

Renseignements sur cet organisme

Groupe TSX Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.