Groupe HNZ présente ses résultats de fin d'exercice 2012

  • Produits de 256,0 millions de dollars, contre 264,3 millions de dollars à l'exercice précédent, reflétant l'expiration de deux contrats
  • Marge du BAIIA toujours solide à plus de 30 %
  • Résultat net attribuable aux actionnaires de la société de 43,1 millions de dollars, ou 3,30 $ par action
  • Position financière robuste, avec un ratio d'endettement à long terme de 0,16
  • Pour sa première année complète d'intégration, HNZ Global a généré la performance anticipée
  • La compagnie réussit une année complète sans accident

MONTRÉAL, le 26 mars 2013 /CNW Telbec/ - HNZ Group Inc. (TSX : HNZ.A, HNZ.B) (« la société »), une entreprise internationale de transport par hélicoptère et de services de soutien connexes, a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour l'exercice qui s'est terminé le 30 décembre 2012 et le quatrième trimestre de cet exercice.

           
Faits saillants Trimestres clos le 30 décembre   Exercices terminés le 30 décembre
(en milliers de dollars, exception faite des données par action) 2012 2011   2012 2011
Produits 60 668 68 673   256 003 264 307
BAIIA (1) 13 985 18 859   77 505 85 169
Résultat net (2) 6 665 10 049   43 127 50 194
Par action (de base et après dilution) (en dollars) 0,51 0,77   3,30 3,84
Flux de trésorerie opérationnels (3) 10 144 15 759   62 065 70 498
Nombre moyen d'actions en circulation (toutes catégories) 13 068 700 13 068 700   13 068 700 13 068 700
(1)   Résultat net avant charges financières, impôts sur le résultat, amortissement et gain ou perte à la cession d'immobilisations corporelles.
(2)   Attribuable aux actionnaires de la société.
(3)   Avant variation nette des soldes du fonds de roulement sans effet sur la trésorerie.


RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE
La société a généré des produits de 60,7 millions de dollars, comparativement à 68,7 millions de dollars au quatrième trimestre de 2011. La contribution des opérations canadiennes aux produits a reculé de 9,6 millions de dollars d'un exercice à l'autre, en raison de la fin du contrat des services médicaux d'urgence avec Ornge en Ontario en mars 2012, et de l'expiration d'un contrat en Afghanistan en novembre 2011, éléments ayant été partiellement atténués par une augmentation des produits des services accessoires. Au quatrième trimestre, la société a effectué 12 818 heures de vol, comparativement à 15 939 heures au quatrième trimestre de 2011.

Les produits associés aux règles de vol à vue ont chuté de 6,9 millions de dollars, ce qui s'explique principalement par l'expiration d'un contrat en Afghanistan. Les produits associés aux règles de vol aux instruments ont chuté de 3,3 millions de dollars en raison de la fin du contrat des services médicaux d'urgence avec Ornge en Ontario. Les produits tirés des services accessoires ont connu une hausse de 2,2 millions de dollars, ce qui s'explique principalement par une hausse des produits tirés des services d'entretien fournis par Heli-Welders et Nampa, des services de manutention au sol au Cambodge et du contrat de forfait d'entrainement au vol et de soutien.

Le BAIIA du quatrième trimestre de 2012 s'est chiffré à 14,0 millions de dollars, contre 18,9 millions de dollars à l'exercice précédent. Le déclin du BAIIA s'explique par la baisse des produits et l'augmentation des frais de vente et d'administration, ce qui a partiellement été atténué par une baisse des charges opérationnelles.

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la société s'est ultimement chiffré à 6,7 millions de dollars, ou 0,51 dollar par action, contre 10,0 millions de dollars ou 0,77 dollar par action au quatrième trimestre de 2011. Les flux de trésorerie opérationnels, compte non tenu de la variation nette du solde du fonds de roulement sans effet sur la trésorerie, se sont chiffrés à 10,1 millions de dollars au quatrième trimestre de 2012, contre 15,8 millions de dollars pour la même période à l'exercice précédent.

« Nous sommes contents du rendement de HNZ en 2012 car nous avons généré les produits prévus et maintenu un BAIIA solide, en plus de conclure d'importants contrats avec de grandes multinationales », a affirmé Don Wall, président et chef de la direction de la société. « Au cours de l'exercice, nous avons su accroître la réputation mondiale de la marque HNZ qui a fusionné harmonieusement avec la marque bien établie de Hélicoptères Canadiens. Nous sommes particulièrement heureux de notre dossier de sécurité mondial sans accident pour 2012. Ceci a été possible grâce aux efforts et au professionnalisme de nos équipages qui travaillent aux quatre coins du monde, souvent dans des environnements difficiles. »

Au 30 décembre 2012, la position financière de la société demeure excellente. Sa dette, nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie et de la dette bancaire, s'élève à 35.8 millions de dollars dont 38,0 millions de dollars proviennent de sa facilité de crédit d'exploitation renouvelable autorisée pour un montant de 125,0 millions de dollars. En conséquence, le ratio d'endettement à long terme se chiffrait à 0,16 au 30 décembre 2012, contre 0,23 trois mois auparavant.

RÉSULTATS DE FIN D'EXERCICE 2012
Pour la période de douze mois terminée le 30 décembre 2012, les produits s'élevaient à 256,0 millions de dollars, contre 264,3 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice 2011. Suite à la fin du contrat des services médicaux d'urgence avec Ornge en Ontario et de l'expiration d'un contrat en Afghanistan en novembre 2011, les produits tirés des opérations au Canada sont passés de 231,3 millions de dollars pour l'exercice précédent à 191,9 millions de dollars en 2012. Les activités en Australie et en Nouvelle-Zélande ont généré des produits de 53,1 millions de dollars sur une période de douze mois en 2012, contre 24,2 millions de dollars en 2011 depuis l'acquisition de HNZ Global le 7 juillet 2011. Pour la même période, les produits tirés des activités aux États-Unis, au Laos et au Cambodge étaient de 11,0 millions de dollars, contre 8,8 millions de dollars en 2011.

Les produits associés aux règles de vol à vue ont connu une baisse de 10,4 millions de dollars pour l'exercice terminé le 30 décembre 2012 comparativement à l'exercice précédent en raison de l'expiration d'un contrat en Afghanistan, ce qui a été partiellement contrebalancé par une augmentation de 10,0 millions de dollars des produits tirés de HNZ Global. Les produits associés aux règles de vol aux instruments ont chuté de 5,9 millions de dollars en raison de la fin du contrat des services médicaux d'urgence avec Ornge en Ontario en mars 2012, ce qui a été partiellement atténué par une contribution de 15,7 millions de dollars des produits attribuable à HNZ Global.

Les produits tirés des activités accessoires ont connu une augmentation de 8,0 millions de dollars, principalement en raison des produits de 4,7 millions de dollars tirés des activités de HNZ Global en vertu des équipages contractuels, de la location d'hélicoptères et des services de manutention au sol, et en raison de l'accroissement des activités de réparation et d'entretien d'Heli-Welders et de Nampa. La société a effectué un total de 65 246 heures de vol pour la période de douze mois, comparativement à 75 014 heures pour la même période en 2011.

Le BAIIA s'est chiffré à 77,5 millions de dollars, contre 85,2 millions de dollars pour l'exercice précédent. Le résultat net attribuable aux actionnaires de la société s'est élevé à 43,1 millions de dollars, ou 3,30 $ par action, contre 50,2 millions de dollars ou 3,84 $ par action pour l'exercice précédent. Les flux de trésorerie opérationnels, compte non tenu de la variation nette du fonds de roulement sans effet sur la trésorerie, ont pour leur part atteint 62,1 millions de dollars, contre 70,5 millions de dollars, en 2011.

DERNIERS DÉVELOPPEMENTS
Le 1er novembre 2012, la société a annoncé que le United States Transportation Command (« USTRANSCOM ») avait exercé son option de renouvellement, sous réserve de financement, afin de prolonger jusqu'au 31 octobre 2013 le contrat en Afghanistan auparavant annoncé le 1er octobre 2010. Ce contrat consiste à déplacer des fournitures et des passagers jusqu'à des bases d'opérations militaires avancées. Dans le cadre de ce contrat, la société doit fournir deux hélicoptères lourds Sikorsky S-61 avec l'équipage et les services de soutien connexes ainsi que quatre hélicoptères de catégorie moyenne Bell 212. Le contrat comporte deux autres périodes d'options de renouvellement de un an ainsi qu'une période d'option de renouvellement finale de huit mois jusqu'au 30 juin 2016, qui peuvent être exercées au gré de USTRANSCOM.

Le 3 décembre 2012, la société a annoncé que le United States Transportation Command (« USTRANSCOM ») avait exercé son option de renouvellement, sous réserve de financement, afin de prolonger jusqu'au 30 novembre 2013 le contrat en Afghanistan auparavant annoncé le 22 décembre 2008. Ce contrat consiste à déplacer des fournitures et des passagers jusqu'à des bases d'opérations militaires avancées. Dans le cadre de ce contrat, la société doit fournir trois hélicoptères de catégorie moyenne Bell 212. La prolongation touche la période du 1er décembre 2012 au 30 novembre 2013, et constitue la dernière de quatre périodes d'un an prévues au contrat original avec USTRANSCOM.

PERSPECTIVES
« Nous abordons le prochain exercice, ainsi que ceux qui suivront, avec confiance. Nous croyons que les activités en Afghanistan généreront encore une fois des produits substantiels en 2013. Un grand nombre de nos sources traditionnelles d'affaires semblent stables, et nous allons débuter des contrats qui apporteront de la croissance pour la société en Asie. Au Canada, nous croyons que le ralentissement des activités minières prévu sera en grande partie compensé par les activités de soutien des canalisations. Notre solide bilan nous place en position d'explorer des acquisitions stratégiques éventuelles dans des régions ciblées, et nous allons concrétiser toute occasion qui s'insère bien dans notre modèle d'entreprise », a conclu M. Wall.

TÉLÉCONFÉRENCE
La société organise une téléconférence qui aura lieu le 27 mars 2012 à 11 h 00, heure normale de l'Est, pour discuter de ces résultats. Les parties intéressées peuvent participer à la téléconférence en composant le 514 807-9895 (à Montréal) ou le 1 888 231-8191 (sans frais). Si vous ne pouvez pas vous joindre à l'appel en direct, vous pourrez consulter une archive de la téléconférence en composant le 416 849-0833 (à Toronto), le 514 807-9274 (à Montréal) ou le 1 855 859-2056 (sans frais), puis le code d'accès suivant : 10697001. L'enregistrement sera disponible jusqu'au 4 avril 2013.

À PROPOS DU GROUPE HNZ INC.
La société est une entreprise internationale de transport par hélicoptère et de services de soutien connexes dont l'exploitation principale s'étend au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afghanistan, en Antarctique et en Asie du Sud-Est. La société exploite plus de 130 hélicoptères au service d'une gamme de sociétés multinationales et d'organismes gouvernementaux, notamment dans les secteurs des activités pétrolières et gazières côtières et infracôtières, de l'exploitation minière, du soutien militaire, de l'hydroélectricité et des services publics, de la gestion forestière, de la construction, de la recherche et sauvetage ainsi que des services d'ambulances aériennes. En plus des services d'affrètement, la société offre de la formation au pilotage, ainsi que des services de réparations à des tierces parties. À partir de son siège social qui est situé près de Montréal, au Canada, la société emploie environ 800 personnes dans 35 emplacements à travers le monde. Les activités de la société reposent sur des emplacements de nature fixe et sur des emplacements temporaires, aussi appelés emplacements « mis en commun », et la société est en mesure de fournir des hélicoptères sous divers types de conditions climatiques et de terrains au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Afghanistan, en Antarctique et en Asie du Sud-Est.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Certains énoncés figurant dans le présent communiqué peuvent constituer des «énoncés prospectifs» qui comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus qui peuvent faire en sorte que le rendement, les réalisations ou les résultats réels de la Société, ou les résultats de l'industrie, diffèrent considérablement du rendement, des réalisations ou des résultats futurs exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces énoncés peuvent porter, entre autres, sur l'acquisition de HNZ Global, l'intégration de HNZ Global et l'atteinte des synergies prévues, la situation financière, les résultats opérationnels, les objectifs, les politiques en matière de dividendes, la participation aux processus d'appel d'offres, le maintien de relations d'affaires avec d'importants clients actuels ou potentiels (notamment USTRANSCOM en Afghanistan, Rio Tinto et Shell), les produits attendus des contrats avec des clients importants, les niveaux d'activité saisonniers, le maintien d'ententes contractuelles, l'incidence de l'incertitude économique, la concurrence prévue, l'utilisation de fonds disponibles, le maintien des relations stratégiques avec des communautés autochtones, le respect des règlements (notamment, les règlements en matière d'environnement et de transport) et des lois (notamment, la législation fiscale) qui s'appliquent à la Société.

Bien que les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué se fondent sur des hypothèses que la direction de la Société juge raisonnables, cette dernière ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels correspondront à ces énoncés prospectifs. Les hypothèses sur lesquelles se fondent les énoncés prospectifs comprennent, sans toutefois s'y limiter, les tendances économiques générales, les tendances sectorielles, les relations contractuelles et d'affaires actuelles, les marchés financiers et le contexte concurrentiel, gouvernemental, réglementaire et juridique actuel.

Ces énoncés sont fondés, non pas sur des faits historiques, mais sur les attentes actuelles concernant les événements et le rendement opérationnel futurs et ne valent qu'à la date du présent communiqué. Les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques importants et ne devraient pas être considérés comme des garanties quant au rendement ou aux résultats futurs, et ils ne constitueront pas nécessairement des indications exactes concernant le fait que ces résultats seront atteints ou non. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats dont il est question dans les énoncés prospectifs, y compris, sans toutefois s'y limiter, les facteurs mentionnés dans ce communiqué ou à la rubrique «Facteurs de risque» ou auxquels celle-ci renvoie. Ces énoncés prospectifs sont faits en date du présent communiqué, et la Société ne s'engage nullement à les mettre à jour ni à les réviser pour tenir compte de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances à moins d'y être tenue par les lois en vigueur.

DÉFINITION DES MESURES NON CONFORMES AUX IFRS : BAIIA
Le « BAIIA » est défini comme étant le résultat net avant charges financières, impôt sur le résultat, amortissement, profit ou perte à la cession d'immobilisations corporelles et variation de la juste valeur de l'obligation d'acheter les actions détenues par des détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle dans les filiales. Comme le BAIIA est une mesure utilisée par de nombreux investisseurs pour comparer les émetteurs en fonction de leur capacité à générer des flux de trésorerie opérationnels, la direction croit que, outre le résultat net, le BAIIA est une mesure supplémentaire utile.

Le BAIIA n'est pas une mesure du résultat reconnue selon les IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Par conséquent, le BAIIA peut ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA ne doit pas être considéré comme un substitut du résultat net établi conformément aux IFRS à titre d'indicateur du rendement de la société, ni comme un substitut des flux de trésorerie opérationnels, d'investissement et de financement, à titre de mesures de la liquidité et des flux de trésorerie.

Avis aux lecteurs : Vous pouvez accéder à l'intégralité des états financiers consolidés et de l'analyse par la direction de la situation financière et des résultats d'exploitation de la société sur le site Web de la société à www.hnz.com et sur SEDAR à www.sedar.com.

SOURCE : Groupe HNZ Inc.

Renseignements :

Don Wall
Président et chef de la direction
Tél. : 780-429-6919
Tél. : 450-452-3007


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.