Groupe BMTC Inc. annonce ses résultats financiers pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016

MONTRÉAL, le 20 févr. 2017 /CNW Telbec/ -

Résultats

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016, le produit des activités ordinaires de la société a augmenté de 29 311 000 $ passant à 746 649 000 $, par rapport aux 717 338 000 $ inscrits à l'exercice 2015, soit une hausse de 4%. Le produit des activités ordinaires des magasins comparables a quant à lui augmenté de 3% durant l'exercice 2016. Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016, la société a enregistré un résultat net de 43 830 000 $ comparativement à 41 528 000 $ pour l'exercice 2015. Le résultat net par action de base est passé de 0,99 $ en 2015 à 1,17$ au 31 décembre 2016. 

L'augmentation de la marge brute de 14 317 000 $ provient de deux sources, soit de la croissance des ventes et l'augmentation des marges bénéficiaires, pour des sommes de 11 578 000 $ et de 2 739 000 $ respectivement. L'augmentation de la marge brute a été complètement effacée par la hausse des frais commerciaux et des charges administratives.

Les tableaux suivants résument la situation opérationnelle de la société ainsi que l'impact de la hausse des frais commerciaux et des charges administratives aux 31 décembre 2016 et 2015.

 


Résultat opérationnel ajusté

(en milliers de $)








2016


2015


Variation







Résultat opérationnel

51 845


54 294


(2 449)

Ajustements







Gain sur vente d'un terrain avant impôts

-


(1 880)


1 880


Variation du coût des options avant impôts

(44)


(495)


451


51 801


51 919


(118)

Impôts





45

Variation du résultat opérationnel ajusté





(73)

 

Frais commerciaux

(en milliers de $)








2016


2015


Variation







Frais commerciaux

198 874


193 628


5 246


Frais de ventes variables*





6 285


Diminution de l'amortissement





(1 039)






5 246


* L'augmentation des frais de ventes variables est directement reliée à l'augmentation du produit des activités ordinaires de 29 311 000 $.

 

Charges administratives ajustées

(en millier de $)








2016


2015


Variation







Charges administratives

47 612


36 295


11 317


Ajustements








Gain sur vente d'un terrain avant impôts

-


1 880


(1 880)



Variation du coût des options avant impôts

44


495


(451)

Variation des charges administratives ajustées

47 656


38 670


8 986

 

L'augmentation des charges administratives ajustées de 8 986 000 $ s'explique comme suit:



Frais relatifs aux régimes de retraite

3 806

Honoraires professionnels

2 109

Frais relatifs aux web et TI

2 675

Autres

396

Augmentation des charges administratives ajustées

8 986

 

Au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2015, la Société a procédé à la vente d'un terrain pour une somme de 2 393 000 $ résultant dans un gain net d'impôts de 1 617 000 $ ou 0,04 $ par action de base.

La comptabilisation aux résultats du coût des options n'a pas eu  d'effet significatif sur le résultat net par action de base pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016 comparativement à une augmentation du résultat net par action de base de 0,01 $ en 2015.

Le programme de rachat d'actions effectué durant l'exercice terminé le 31 décembre 2016 a eu pour effet d'améliorer de 0,12 $ le résultat net par action de base.

Excluant tous ces effets, la variation du résultat net aurait été de 4 249 000 $ ou de 0,11 $ par action de base pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016.

La variation de 4 249 000 $ du résultat net ainsi ajusté en 2016 s'explique comme suit :




 (en milliers de $)






2016


2015





Résultat net

43 830


41 528

Gain sur la vente d'un terrain (net d'impôts)

-


(1 617)

Variation du coût des options (net d'impôts)

(32)


(362)

Résultat net ajusté

43 798


39 549

Moins: Résultat net ajusté pour l'exercice 2015

39 549



Variation

4 249



 

Cette variation des résultats ajustés et nets d'impôts se répartit comme suit:




(en milliers de $)








 Augmentation


Augmentation


Augmentation


 (diminution)


(diminution) 


(diminution) 


 commercial


investissements


résultats ajustés

1er trimestre 2016

1 099


(1 946)


(847)

2e trimestre 2016

(887)


1 086


199

3e trimestre 2016

229


3 077


3 306

4e trimestre 2016

(514)


2 105


1 591

Total

(73)


4 322


4 249

 

Informations financières annuelles

(en milliers de $, sauf les données par action)









2016


2015


$


$

Produits des activités ordinaires

746 649


717 338

Résultat net

43 830


41 528

Actif total

309 483


274 022

Résultat net par action





de base

1,17


0,99


dilué

1,17


0,99

Dividendes par action

0,24


0,24

 

Situation financière et dividendes

L'encaisse et les placements ont augmenté de 22 428 000 $ au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2016. Les investissements consistent principalement en des acceptations bancaires et des actions ordinaires qui, à la fin de l'exercice, avaient une valeur au marché de 84 917 000 $ (incluant l'encaisse). 

Au 31 décembre 2016, le fonds de roulement était de 13 736 000 $ soit une augmentation de 11 826 000 $ par rapport au 31 décembre 2015. L'avoir des actionnaires de la société à la fin de l'exercice terminé le 31 décembre 2016 a augmenté passant de 172 968 000 $ au 31 décembre 2015 à 199 681 000 $. Au 31 décembre 2016, la valeur comptable d'une action atteignait quant à elle 5,42 $, comparativement à 4,56 $ au 31 décembre 2015.

Le nombre d'actions en circulation a fait l'objet de changements au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2016, en raison du programme de rachat d'actions mis sur pied le 14 mars 2016. Conséquemment, 1 053 850 actions ordinaires ont été rachetées par la société et annulées. Suite à ces changements, la société comptait, au 31 décembre 2016, 36 860 000 actions ordinaires en circulation.

Au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2016, aucune option n'a été levée ou octroyée. Au 31 décembre 2016, des options visant 219 000 actions ordinaires sont en circulation, représentant 0,59 % des actions émises et en circulation de la société et 5 710 864 options, représentant 15,49 % des actions émises et en circulation de la société, peuvent encore être octroyées aux termes du Régime. Les options en circulation peuvent être levées à un prix de 17,85 $ par action ordinaire. 

Durant l'exercice, la société a payé des dividendes déterminés totalisant 0,24 $ par action aux détenteurs d'actions ordinaires inscrits au registre de la société.

Régimes de retraite de la société et traitement des gains et pertes actuariels futurs

La société a établi en 2016 le coût comptable des prestations de retraite selon les normes internationales d'information financière (IFRS).

Le coût comptable des prestations de retraite gagnées par les salariés est déterminé par calculs actuariels à partir des hypothèses les plus probables de la direction, à l'exception du taux d'actualisation servant à calculer la valeur présente des obligations de retraite projetées, lequel est dicté par les normes IFRS.

En vertu de ces normes, un taux d'actualisation de 3,95 % a été utilisé au 31 décembre 2016, alors qu'un taux de 4,15 % avait été retenu lors de l'évaluation précédente. Le taux d'actualisation doit refléter le taux de rendement attendu d'un portefeuille d'obligations corporatives de grande qualité dont les flux de trésorerie correspondent à ceux des régimes.

Sur une base IFRS, les régimes présentaient, au 31 décembre 2016 un surplus de 18 042 000 $. En 2015, le surplus était de 16 070 000 $. La situation financière des régimes s'est légèrement améliorée au cours de la dernière année. Cette amélioration s'explique principalement par l'effet combiné des cotisations d'équilibre versées par la société, d'un gain relatif aux rendements sur les placements lequel a été contrebalancé par une perte sur la valeur présente des obligations résultant de la baisse du taux d'actualisation.

La charge de retraite pour l'année 2016 s'élève à 11 113 000 $, alors que les cotisations versées pour l'ensemble des régimes pour l'exercice financier 2016 s'élèvent à 12 598 000 $, dont 7 641 000 $ en cotisations d'exercice et 4 957 000 $ en cotisations d'équilibre (comparativement à une charge de retraite de 7 307 000 $ en 2015).

Au 31 décembre 2016, la société présente au bilan un actif au titre des prestations constituées de18 042 000 $ (actif de 8 811 000 $ au 31 décembre 2015). Cette augmentation s'explique principalement par le fait que suite à l'adoption du projet de loi 57, l'actif au titre des prestations constituées n'est plus limité par l'avantage économique, car la société aura pleinement accès au surplus. De plus, le financement selon la base de solvabilité est éliminé et remplacé par un financement sur une base de capitalisation modifiée. 

Les normes IFRS actuelles entrainent une charge de retraite relativement prévisible. Celle-ci est estimée entre 7 500 000 $ et 8 500 000 $ en 2017.

Une évaluation actuarielle aux fins de financement du régime complémentaire de retraite a été réalisée en date du 31 décembre 2015. Cette évaluation a révélé un surplus sur base de capitalisation de 26 197 000 $ et un manque d'actif sur base de solvabilité de     18 872 000 $. La société n'a aucune cotisation d'équilibre à effectuer puisqu'il y a un surplus selon la base de capitalisation et que la provision de stabilisation est pleinement financée. La prochaine évaluation actuarielle aux fins de financement sera effectuée au 31 décembre 2018.

 

Résultats trimestriels 

(en milliers de $, sauf les données par action)










31 mars


30 juin


2016


2015


2016


2015


$


$


$


$

Produits des activités ordinaires

154 943


149 280


197 043


188 373

Résultat net

(958)


59


12 407


12 196

Résultat net par action









de base

(0,02)


-


0,32


0,27


dilué

(0,02)


-


0,32


0,27


















30 septembre


31 décembre


2016


2015


2016


2015


$


$


$


$

Produits des activités ordinaires

197 612


189 385


197 051


190 300

Résultat net

14 708


13 037


17 673


16 236

Résultat net par action









de base

0,40


0,31


0,47


0,41


dilué

0,40


0,31


0,47


0,41

 

Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016, le produit des activités ordinaires de la société a augmenté de 6 751 000 $ passant à 197 051 000 $, par rapport aux 190 300 000 $ inscrits à la période correspondante de 2015, soit une augmentation de 4%. Le produit des activités ordinaires des magasins comparables a quant à eux augmenté de 3% durant la même période. Pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016, le résultat net s'est chiffré à 17 673 000 $ comparativement à 16 236 000 $ pour la période correspondante de 2015. Le résultat net par action de base s'est chiffré à 0,47 $ pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016 comparativement à 0,41 $ pour la période correspondante de 2015.

La comptabilisation aux résultats du coût des options n'a pas eu  d'effet significatif sur le résultat net par action de base pour l'exercice terminé le 31 décembre 2016 comparativement à une augmentation du résultat net par action de base de 0,01 $ en 2015.

Pour le trimestre terminé le 31 décembre 2016, le programme de rachat d'actions a contribué à une amélioration du bénéfice net par action de base de 0,03$.

Excluant  tous ces effets, la variation du résultat net aurait été de 1 591 000 $ ou de 0,04 $  par action de base pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016.

La variation de 1 591 000 $ du résultat net ainsi ajusté en 2016 s'explique comme suit :




 (en milliers de $)






2016


2015





Résultat net

17 673


16 236

Variation du coût des options (net d'impôts)

(11)


(165)

Résultat net ajusté

17 662


16 071

Moins: Résultat net ajusté pour l'exercice 2015

16 071



Variation

1 591



 

Exploitation

BMTC Inc.

La société a commencé le processus de refonte complète de ses sites web et la première phase de l'implantation d'une plateforme de commerce électronique distincte pour la bannière Brault & Martineau est complétée et opérationnelle depuis novembre 2015. Les processus d'implantation se poursuivront au cours de 2017 et 2018 pour les phases subséquentes de refonte des systèmes pour chacune des autres bannières de la société. La société continue de passer en revue tous ses systèmes informatiques afin de les rendre plus performants face au virage du commerce électronique ainsi que de standardiser ses systèmes pour toutes ses bannières. Suite à cette évaluation, la société a décidé d'investir et d'améliorer ces systèmes informatiques existants, leur intégration et leur implantation sont en cours et se poursuivront sur une période de 3 à 5 ans. Au 30 septembre 2016, la société a dû réévaluer à la hausse les frais relatifs à ces modifications qui sont maintenant d'environ 17 000 000 $. Un montant de 6 500 000 $ de ces frais a été encouru en 2015 et en 2016, alors que le solde sera imputé aux exercices subséquents.

La société est consciente de l'importance du virage web et du commerce électronique dans le domaine de la vente au détail. Toutes les bannières de la société sont maintenant transactionnelles sur le web. Tel qu'indiqué précédemment, la société investit continuellement afin d'améliorer ses systèmes et sa présence sur le web. Malgré l'essor du commerce électronique au Québec, la grande majorité de sa clientèle web désire toujours magasiner en succursale. Les investissements web de la société ont accru les ventes en ligne, mais ils ont davantage attiré les utilisateurs web en magasin, un phénomène communément appelé le « drive to store ». La société constate que sa clientèle désire visualiser la marchandise ainsi qu'échanger et négocier avec ses vendeurs avant de conclure un achat. 

Division Brault & Martineau

La société a annoncé le 10 novembre 2016 qu'elle fermerait ses six magasins Galerie du Sommeil à l'échéance de leurs baux. La décision fait suite à une longue réflexion de la société sur sa stratégie de vente de matelas. L'échéance des baux des six magasins qui fermeront varie entre novembre 2016 et novembre 2022. D'ailleurs, les magasins de Ste-Hyacinthe et de St-Jean-sur-le-Richelieu ont été fermés tel que prévu en novembre 2016.  Au cours de 2017, deux autres magasins seront fermés, soient ceux de Granby et de Vaudreuil. La société n'exclut pas la possibilité de céder ou sous-louer un ou plusieurs baux avant leur échéance. Malgré le fait que ces magasins soient rentables, la direction estime que le niveau de rentabilité ne justifie pas le maintien de ces magasins. La société continuera à vendre au meilleur prix la même vaste gamme de matelas, sommiers et accessoires pour le lit dans ses magasins Brault et Martineau comme elle le fait présentement. D'ailleurs, les départements Galerie du Sommeil situés à l'intérieur des grands magasins Brault et Martineau poursuivent leurs opérations. La société est d'avis que la fermeture des six magasins Galerie du Sommeil n'aura pas d'impact important sur les résultats financiers de la société.

Suite à cette évaluation, la société a conclu pour le moment que deux magasins Brault & Martineau, soit ceux de Ste-Thérèse et de Repentigny, ne sont pas situés dans un emplacement stratégique justifiant des investissements additionnels. La société est dans le processus d'acquisition d'un terrain à la jonction de l'autoroute 15 et de la route 117 afin d'y construire son nouveau magasin prototype d'environ 80 000 pieds carrés qui remplacera le magasin de Ste-Thérèse. L'ouverture de ce nouveau magasin est prévue à l'automne 2017. Malgré ses recherches, la société n'a pas trouvé de site viable dans les différents secteurs recherchés pour remplacer le magasin de Repentigny. Les deux magasins ont été mis en vente et le magasin de Repentigny fermera suite à la vente de l'immeuble. La direction est d'avis que son réseau de magasins peut couvrir cette région et que la fermeture ne devrait pas affecter de façon importante les ventes de la société.

Pour les 8 autres sites de Brault & Martineau, la société est à évaluer l'espace disponible sur les terrains existants afin de procéder à la reconstruction du nouveau magasin prototype. Dans les cas où cette option n'était pas possible, la société devra trouver de nouveaux emplacements.

Ameublements Tanguay

Ameublements Tanguay a procédé depuis déjà quelques années à la reconfiguration de plusieurs magasins, dont ceux de Lévis, Rimouski, Chicoutimi, et maintenant la nouvelle succursale de Trois-Rivières de 74 000 pieds carrés s'est ajoutée en octobre 2016 à cette bannière. L'ancien magasin a été converti en centre de liquidation en novembre 2016. Ameublements Tanguay est aussi à évaluer l'ensemble de ses sites afin d'offrir la même expérience à sa clientèle à travers son réseau.

Avertissement en ce qui concerne les déclarations prospectives

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prospectives à l'égard de la société. Ces déclarations prospectives se reconnaissent à l'emploi de termes et d'expressions comme « s'attendre à », « anticiper », « planifier », « croire », « estimer », « avoir l'intention de », « viser », « projeter », « prévoir », ainsi que des formes négatives de ces termes et d'autres expressions semblables, y compris les renvois à des hypothèses.

Les déclarations prospectives sont, de par leur nature, assujetties à des risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent grandement de ceux envisagés dans ces déclarations prospectives. Les résultats qui y sont présentés peuvent donc différer sensiblement des résultats réels pour diverses raisons que la société a identifiées à la rubrique « Description narrative de l'activité - Facteurs de risques» de la notice annuelle 2015, ainsi que d'autres risques expliqués en détail de temps à autre dans les documents d'information de la société.

Le lecteur est prié de noter que les facteurs auxquels nous référons ci-haut ne comprennent pas tous les facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur les déclarations prospectives de la société. Le lecteur est également prié d'examiner attentivement ces facteurs, ainsi que d'autres facteurs, et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives.

Lorsqu'elle a fait des déclarations prospectives dans le présent communiqué de presse, la société a fait un certain nombre d'hypothèses. La société considère que les hypothèses sur lesquelles s'appuient ces déclarations prospectives sont raisonnables.

Ces déclarations reflètent les attentes actuelles concernant des événements et le rendement d'exploitation futurs, et ne sont pertinentes qu'à la date de publication du présent communiqué de presse, et représentent les attentes de la société à cette date. La société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration prospective, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, à l'exception de ce qui est exigé par la loi.

Mesure de rendement non conforme aux normes internationales d'information financière (IFRS)

La société présente le résultat net ajusté, lequel reflète l'inclusion ou l'exclusion de certains montants qui sont considérées comme non représentatives de la performance organisationnelle et financière récurrente de la société. La direction est d'avis que cette mesure est utile dans l'analyse de la performance opérationnelle de la société et plus appropriée pour fournir de l'information additionnelle.

La société présente également ses produits d'activités ordinaires comparables, soit ceux réalisés dans les magasins ouverts depuis plus de 12 mois. Cette mesure est utilisée par la direction et est courante dans notre industrie.

Le résultat net ajusté et les produits d'activités ordinaires comparables ne sont pas des mesures du rendement conforme aux normes IFRS, n'ont pas de sens normalisé prescrit par les normes IFRS et, par conséquent, il est peu probable que l'on puisse comparer celles-ci avec des mesures du même type présentées par d'autres sociétés. Ces mesures de rendement ne doivent pas être considérées isolément ou comme substitut aux autres mesures de performance calculées selon les normes IFRS, mais plutôt comme renseignement complémentaire.

La société présente, à la rubrique « résultats » du présent rapport de gestion, un tableau faisant état du rapprochement du résultat net au résultat net ajusté.

 

SOURCE Groupe BMTC Inc.

Renseignements : M. Yves Des Groseillers, Président du conseil d'administration, Président et chef de la direction, Groupe BMTC inc., (514) 648 5757

LIENS CONNEXES
www.braultetmartineau.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.