Groupe Birks annonce ses résultats semestriels

MONTRÉAL, le 16 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Groupe Birks inc. (la « Société » ou « Groupe Birks ») (NYSE MKT: BGI), qui exploite 47 bijouteries de prestige au Canada, en Floride et en Géorgie, a présenté ses résultats financiers pour la période de 26 semaines terminée le 24 septembre 2016. Les ventes nettes ont été inférieures à celles de la période correspondante de l'exercice précédent, reflétant un recul au Canada qui a été contrebalancé en partie par une hausse des ventes nettes aux États-Unis. Le bénéfice d'exploitation a également diminué par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent en partie en raison d'un gain non récurrent sur la vente de la Division des Ventes aux Entreprises de la Société enregistré au cours de la période précédente ainsi que d'un contexte économique difficile et de l'incertitude concernant les dépenses de consommation, plus particulièrement sur le marché canadien en partie dû aux bas prix du pétrole et aux tragiques incendies de Fort McMurray en Alberta.

Jean-Christophe Bédos, président et chef de la direction du Groupe Birks, a déclaré : « Malgré la conjoncture défavorable et des ventes inférieures aux prévisions au Canada, nos ventes ont été bonnes aux États-Unis où nous avons surpassé plusieurs de nos concurrents. La direction continue de mettre en œuvre des stratégies visant à stimuler la croissance des ventes et du bénéfice tout en diminuant les charges. Nous sommes d'avis que ces initiatives contribueront à améliorer les résultats financiers au deuxième semestre de l'exercice. Par ailleurs, la rénovation déjà annoncée de la boutique-phare de Montréal sise sur le Square Phillips, dans le cadre de la transformation de l'immeuble historique en hôtel et restaurant haut de gamme, revêtira un caractère stratégique pour Birks. »

Comparaison de la période de 26 semaines terminée le 24 septembre 2016 et de celle terminée le 26 septembre 2015 :

  • Diminution de 2 % des ventes consolidées des magasins comparables calculées en fonction d'un taux de change constant par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent suite à une baisse de 11 % des ventes des magasins comparables au Canada calculées en fonction d'un taux de change constant qui a été contrebalancée en partie par une hausse de 6 % des ventes des magasins comparables aux États-Unis, ce qui témoigne du succès de nos activités dans ce pays.
  • Baisse de 4,3 millions de dollars, soit 3 %, des ventes nettes lesquelles se sont chiffrées à 129,7 millions de dollars pour la période de 26 semaines terminée le 24 septembre 2016 par rapport à celles de la période de 26 semaines terminée le 26 septembre 2015. Le recul des ventes nettes s'explique avant tout par le fléchissement des ventes des magasins comparables imputable à un contexte économique défavorable au Canada, par le fait que les touristes chinois et autres ont moins dépensé ainsi que par la vente, par la Société, de sa Division des Ventes aux Entreprises au cours de l'exercice 2016.
  • Le bénéfice brut s'est établi à 49,5 millions de dollars, soit 38,2 % des ventes nettes, au cours de la période de 26 semaines terminée le 24 septembre 2016, comparativement à 51,6 millions de dollars, soit 38,5 % des ventes nettes, pour la période correspondante de l'exercice précédent. La diminution de 30 points de base du pourcentage de marge brute est attribuable essentiellement à un taux de change défavorable, à la gamme de produits vendus et à l'intensification des activités promotionnelles.
  • Les charges d'exploitation déclarées de la période ont progressé de 2 %. Les charges d'exploitation ajustées, excluant le gain non récurrent sur la vente, par la Société, de la Division des Ventes aux Entreprises inscrit à la période correspondante de l'exercice précédent et les coûts de restructuration engagés dans le cadre de son plan de restructuration, ont diminué de 3 % au cours de la période, essentiellement attribuable à la poursuite des efforts de contrôle des coûts par la Société suivant son initiative de restructuration de 2015.
  • Le bénéfice d'exploitation déclaré de la période a reculé de 3,2 millions de dollars pour se chiffrer à 2,9 millions de dollars en raison principalement du gain non récurrent sur la vente, par la Société, de sa Division des Ventes aux Entreprises inscrit au cours de la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation ajusté, excluant ce gain et les coûts de restructuration, a reculé de 0,6 million de dollars.
  • La Société a inscrit une perte nette de (2,0) millions de dollars, soit (0,11) $ par action, pour la période de 26 semaines terminée le 24 septembre 2016, comparativement à un bénéfice net de 0,8 million de dollars, soit 0,05 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Sur les douze derniers mois, les ventes consolidées des magasins comparables, calculées en fonction d'un taux de change constant, ont augmenté de 1 %, ce qui correspond surtout avec la croissance persistante des ventes aux États-Unis au cours de cette même période.

À propos de Groupe Birks Inc.

Groupe Birks est un chef de file du commerce de détail possédant des bijouteries de prestige au Canada et aux États-Unis. Au 16 novembre 2016, Groupe Birks exploitait 27 boutiques Birks situées dans la majorité des grands centres urbains au Canada, 17 boutiques Mayors établies dans le sud-est des États-Unis, un établissement Rolex ainsi que 2 établissements de détail Brinkhaus à Calgary et à Vancouver. Fondée en 1879, le bijoutier Birks est devenu, au fil des années, le plus important détaillant et créateur canadien de joaillerie fine, d'horlogerie, d'argenterie, d'orfèvrerie et de cadeaux. Fondée en 1910, Mayors a su conserver le caractère intime d'une entreprise familiale tout en se bâtissant une réputation enviable pour sa joaillerie fine, son horlogerie et ses cadeaux et l'excellence de son service. Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur le site de Groupe Birks: www.birksgroup.com.

Mesures non conformes aux PCGR

La Société présente ses informations selon les principes comptables généralement reconnus des États-Unis (les « PCGR des États-Unis »). Son rendement est surveillé et évalué en fonction de diverses mesures en matière de ventes et de bénéfice qui sont ajustées pour inclure ou exclure des montants afférents aux mesures les plus directement comparables calculées selon les PCGR (les « mesures non conformes aux PCGR »). La Société présente ces mesures non conformes aux PCGR au moment de divulguer ses résultats financiers aux investisseurs et à d'autres parties prenantes externes afin qu'ils disposent d'une information utile pour évaluer les résultats d'exploitation de la Société à l'aide des mêmes mesures financières et paramètres dont elle se sert pour évaluer son rendement. La Société n'utilise pas ces mesures non conformes aux PCGR isolément, ni comme substitut aux informations financières préparées selon les PCGR des États-Unis et elle n'encourage pas les investisseurs et autres parties prenantes externes à le faire. Ces mesures non conformes aux PCGR peuvent ne pas être comparables à d'autres mesures similaires présentées par d'autres entreprises.

Taux de change constant

La Société évalue l'évolution de ses ventes à l'aide de mesures non conformes aux PCGR lesquelles éliminent l'incidence du change liée à la conversion, en dollars américains, des ventes nettes et des ventes des magasins comparables libellées en dollars canadiens (calculées en fonction d'un taux de change constant). Les ventes nettes et les ventes des magasins comparables en fonction d'un taux de change constant sont calculées à partir des ventes de la période visée libellées dans la monnaie locale et converties en dollars américains par application des taux de change en vigueur à la période précédente. La Société estime que ces mesures fournissent une information à la fois utile et complémentaire qui permet d'évaluer l'évolution de ses ventes par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Bénéfice d'exploitation ajusté et bénéfice d'exploitation

La Société évalue son bénéfice d'exploitation au moyen de mesures financières qui excluent des charges associées aux plans de restructuration des activités et d'un gain non récurrent sur la disposition de la Division des Ventes aux Entreprises. Elle estime que ces mesures fournissent une information utile et complémentaire lui permettant d'évaluer ses résultats par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. L'application de ces mesures peut donner lieu à une comparaison plus juste du rendement de la Société entre les périodes présentées. Le tableau ci-dessous présente un rapprochement des mesures non conformes aux PCGR et des mesures financières les plus directement comparables calculées selon les PCGR.

 





Rapprochement des mesures non
conformes aux PCGR

Période de 26 semaines terminée le
24 septembre 2016


Période de 26 semaines terminée le
26 septembre 2015

(en milliers de dollars)

PCGR

Coûts de
restruc-
turationa)

Gain non
récurrentb)

Mesures non
conformes
aux PCGR


PCGR

Coûts de
restruc-
turationa)

Gain non
récurrentb)

Mesures non
conformes
aux PCGR











Charges d'exploitation et charges d'exploitation ajustées

46 612

-

-

46 612


45 563

(637)

3 229

48 155


en pourcentage des ventes nettes

35,9 %



35,9 %


34,0 %



35,9 %











Bénéfice d'exploitation et bénéfice d'exploitation ajusté

2 913

-

-

2 913


6 065

637

(3 229)

3 473


en pourcentage des ventes nettes

2,2 %



2,2 %


4,5 %



2,6 %

 

a)   Charges associées au plan de restructuration des activités de la Société.
b)   Gain non récurrent sur la disposition d'actifs attribuable à la vente, par la Société, de sa Division des Ventes aux Entreprises au cours de l'exercice 2016.

La Société n'a présenté aucune mesure non conforme aux PCGR au cours des exercices précédents.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué contient certaines déclarations prospectives concernant le rendement et les stratégies de la Société, notamment en ce qui a trait à ses initiatives qui contribueront à améliorer les résultats financiers au deuxième semestre de l'exercice et à la rénovation de la boutique-phare de Montréal sise sur le Square Phillips dans le cadre de la transformation de l'immeuble historique en hôtel et restaurant haut de gamme qui revêtira un caractère stratégique pour la Société. Ces déclarations sont assujetties à des risques et à des incertitudes divers qui font en sorte que les résultats réels peuvent différer considérablement des résultats prévus dans les déclarations prospectives, et aucune assurance ne peut être donnée que la Société obtiendra les résultats prévus dans les déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent, sans y être limités : i) la conjoncture économique et politique et les conditions du marché, notamment aux États-Unis et au Canada, qui pourraient avoir un effet défavorable sur les activités de la Société, ses résultats d'exploitation ou sa situation financière, y compris ses produits d'exploitation et sa rentabilité, à cause des incidences de changements sur le marché immobilier (en particulier en Floride), de fluctuations sur les marchés boursiers et d'une baisse de la confiance des consommateurs ainsi que des changements afférents aux dépenses de consommation et de leur incidence sur l'achalandage des magasins, le tourisme et les ventes; ii) l'impact des fluctuations des taux de change, l'augmentation des prix des produits de base et des coûts d'emprunt ainsi que leurs incidences connexes sur les coûts et les dépenses de la Société; iii) la capacité de la Société de maintenir et d'obtenir des sources de liquidités suffisantes pour financer ses activités, d'atteindre ses objectifs en matière de ventes, de marge brute et de bénéfice net, de maintenir ses coûts à un bas niveau, de mettre en œuvre sa stratégie d'affaires, d'entretenir ses relations avec ses principaux fournisseurs, d'atténuer les effets des fluctuations sur la disponibilité et les prix de sa marchandise, de concurrencer d'autres joailliers, de réussir ses initiatives de marketing et d'assurer le succès de son programme de service à la clientèle. Des renseignements sur les facteurs qui pourraient faire différer considérablement les résultats réels des prévisions sont donnés aux rubriques portant sur les facteurs de risque et l'analyse et les perspectives opérationnelles et financières et ailleurs dans notre rapport annuel, sur le formulaire 20-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») le 30 juin 2016 et dans les documents déposés par la suite auprès de la SEC. La Société n'assume aucune obligation de mises à jour ni de publication de révisions quelconques de ces déclarations prospectives, que ce soit afin de refléter des événements ou des circonstances survenus après la date du présent communiqué ou afin de refléter des événements imprévus, sauf dans la mesure prévue par la loi.

 

SOURCE Groupe Birks Inc.

Renseignements : Pasquale (Pat) Di Lillo, Vice-président, Chef des affaires financières et administratives, (514) 397-2592; Eva Hartling, Vice-président, Marketing et communications, (514) 397-2496

RELATED LINKS
http://www.birks.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.