Groupe Avenir Québec - Cinq conditions pour la signature de la constitution
de 1982

MONTRÉAL, le 9 oct. /CNW Telbec/ - Le Groupe Avenir Québec, un groupe indépendant et non partisan, présidé par Me Jean Allaire et composé de personnalités publiques provenant d'horizons différents, a rendu public le 8 octobre le document Pour un Québec plein de promesses portant sur les grands défis auxquels sont confrontés le Québec.

Le document propose notamment :

    
    - Un virage constitutionnel majeur pour le Québec;
    - Une gouvernance démocratique plus forte et une meilleure gestion
      budgétaire;
    - Des projets économiques porteurs pour le Québec de demain, dans le
      domaine du transport notamment;
    - Un développement économique qui passe par le développement durable avec
      des investissements significatifs dans les énergies propres;
    - Le rehaussement de l'âge normal de la retraite à 67 ans;
    - Le statut d'écoles autonomes;
    - La création d'une société d'État - Santé Québec - qui assumera la
      majeure partie des fonctions non stratégiques du Ministère de la Santé
      et des Services Sociaux et remplacera en totalité les agences
      régionales de santé;
    

Les conditions de signature de la constitution de 1982

Pour réaliser l'objectif de réconciliation nationale, tel que proposé par le Groupe Avenir Québec, il est nécessaire que le Québec accepte de signer la loi constitutionnelle canadienne de 1982, dans l'honneur et la légitimité. Toutefois, selon Me Jean Allaire, cinq conditions paraissent essentielles pour que le Québec puisse réintégrer la famille canadienne :

    
    1.  Qu'il soit reconnu que le multiculturalisme ne peut pas s'appliquer
        tel quel au Québec et même dans le reste du Canada  ; que seules les
        cultures autochtones, francophone et anglophone sont reconnues au
        Québec;
    2.  Qu'il soit reconnu dans la Charte canadienne que le Québec est une
        nation;
    3.  Que tous les pouvoirs connexes à la langue française, au Québec, lui
        soient confiés ;
    4.  Que le gouvernement du Québec puisse exercer tous ses pouvoirs d'une
        façon énergique, pour tout ce qui concerne la spécificité du Québec,
        son rayonnement et sa protection ;
    5.  Que le gouvernement du Québec impose clairement la prédominance du
        français et le respect de l'anglais dans ses champs de compétence et
        qu'il impose des règles contraignantes quand cela est nécessaire,
        tout en conservant des mesures incitatives.
    

Pour Me Allaire, la signature de la constitution de 1982 ne signifie en rien la fin des revendications constitutionnelles pour le Québec, mais plutôt celle de "la politique du chantage à la sécession et de la chaise vide". Pour ce dernier, "il est temps pour le Québec de participer pleinement à la vie politique, économique et administrative de la fédération canadienne et tourner la page sur les crises constitutionnelles qui ont marqué le dernier quart de siècle."

Le document Pour un Québec plein de promesses est disponible à l'adresse suivante : www.jean-allaire.ca/avenir.pdf.

SOURCE GROUPE AVENIR QUEBEC

Renseignements : Renseignements: Guy Therrien, (514) 830-1315, gtherrien@gmail.com; Source: Groupe Avenir Québec

Profil de l'entreprise

GROUPE AVENIR QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.