Grippe A(H1N1) - Le ministre Yves Bolduc fait le point sur la campagne de
vaccination

QUÉBEC, le 31 oct. /CNW Telbec/ - "Je suis heureux de constater la forte réponse de la population et des professionnels de la santé à l'appel que nous avons lancé, car le vaccin est vraiment la meilleure façon de se protéger et de protéger ses proches contre le virus de la grippe A(H1N1). L'engouement pour le vaccin dont nous sommes tous témoins m'incite cependant à faire appel au sens civique de chacun. Je sais que la deuxième vague de grippe suscite certaines inquiétudes au sein de la population. C'est pourquoi je trouve important de rappeler qu'il y aura des vaccins pour tout le monde. Et pour favoriser une protection optimale des personnes qui ont le plus de risques de développer des complications et de se retrouver aux soins intensifs si elles contractent le virus, il est essentiel d'appliquer la séquence de vaccination qui a été établie par les autorités de santé publique." C'est ce qu'a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, lors d'un point de presse conjoint avec l'Organisation de la sécurité civile du Québec (OSCQ).

Le ministre a rappelé que le Québec recevra suffisamment de doses de vaccin au cours des prochaines semaines pour répondre aux besoins de vaccination de l'ensemble de la population. Il a insisté sur l'importance devant être accordée à la séquence de vaccination, d'autant plus que l'approvisionnement en doses de vaccin est progressif, comme c'est le cas ailleurs au Canada et dans plusieurs autres pays. "Cette façon de faire nous permet d'offrir le plus rapidement possible les doses disponibles aux personnes qui sont les plus à risque de complications", a-t-il expliqué.

La question de la vaccination des femmes enceintes a également été abordée. À ce sujet, le directeur national de la santé publique, le docteur Alain Poirier, a rappelé que la grippe est en forte progression partout au Québec et que les femmes enceintes ont tout à gagner à recevoir dès maintenant le vaccin avec adjuvant, afin d'être protégées contre le virus. Le Québec recevra par ailleurs au cours des prochains jours des doses de vaccin sans adjuvant qui pourront être administrés aux femmes enceintes qui le souhaitent.

Augmentation du nombre de cas

Le docteur Poirier a ensuite fait le point sur l'évolution de la pandémie de grippe A(H1N1). "Nous sommes bel et bien dans la deuxième vague. Actuellement, les cas confirmés de grippe sont en hausse et la situation sur le terrain indique qu'il y a progression du virus dans les différents milieux de vie. Dans les établissements de santé, nous observons une augmentation du nombre de personnes hospitalisées pour des problèmes respiratoires causés par la grippe, dont certains cas devant être traités aux soins intensifs. Dans ce contexte, nous recommandons fortement la vaccination selon la séquence prévue pour qu'un maximum de gens les plus vulnérables aux complications soient protégés contre le virus, les plus vulnérables en priorité. C'est la façon la plus efficace de se protéger et de protéger ses proches", a fait valoir le docteur Poirier.

Également présente à la conférence de presse, la directrice de l'organisation des services de première ligne au ministère de la Santé et des Services sociaux, la docteure Yolaine Galarneau, a rappelé que, dans 90 à 95 % des cas, les gens qui attrapent la grippe n'ont pas besoin de consulter un médecin et peuvent se soigner sans problème à la maison. Elle a brièvement présenté le Guide autosoins, un document qu'ont reçu la majorité des foyers québécois. "À la dernière page du Guide autosoins se trouve une démarche d'aide à la décision qui est très utile pour que les personnes puissent déterminer ce qu'elles doivent faire en fonction de leur état de santé ou celui d'un proche malade. En quelques questions, cet outil leur permet de savoir si la situation requiert une assistance médicale", a-t-elle expliqué.

Dans le contexte de la deuxième vague de grippe, le réseau de la santé et des services sociaux a planifié l'ouverture possible de cliniques exclusivement dédiées à la grippe pandémique A(H1N1). "Ces cliniques recevront les personnes présentant un syndrome d'allure grippale. Elles seront déployées au besoin dans les différentes régions du Québec. Toute l'information concernant ces points de services sera diffusée au fur et à mesure de l'ouverture des cliniques de grippe sur le territoire", a affirmé la docteure Galarneau.

Le coordonnateur gouvernemental de la sécurité civile, M. Michel C. Doré, a quant à lui réitéré sa confiance envers tous les partenaires gouvernementaux, dont les autorités de la santé qui ont déterminé une séquence de vaccination sur la base de considérations scientifiques et éthiques.

Le ministre Bolduc a pour sa part conclu en invitant la population "à collaborer au bon déroulement de la campagne de vaccination en faisant preuve de patience et de discipline. Le moment venu, présentez-vous dans un centre de vaccination désigné de votre territoire et le personnel clinique se fera un plaisir de vous vacciner. Grâce à la collaboration de tous, je suis certain que nous allons réussir à faire un succès de cette vaste campagne de vaccination, la plus importante que le Québec ait connue jusqu'à ce jour."

Les citoyens sont invités à consulter les médias locaux qui diffuseront au cours des prochains jours les renseignements relatifs aux calendriers de vaccination et aux centres qui seront ouverts près de chez eux.

Toute l'information pertinente est aussi disponible dans la section "Dans ma région" du site www.pandemiequebec.gouv.qc.ca. On peut enfin communiquer avec Services Québec au numéro unique 644-4545, accessible par les indicatifs régionaux 418 et 514 ou, sans frais, par le 1 877. Ce service est en fonction tous les jours, de 8 h 30 à 20 h. Précisons que cette ligne est complémentaire à celle d'Info-Santé 811, qui assure une réponse aux questions liées au domaine de la santé physique.

-%SU: SAN

-%RE: 1

SOURCE Ministère de la Sécurité publique

Renseignements : Renseignements: Catherine Gauthier, Mission "Communication", (418) 528-1666, catherine.gauthier@servicesquebec.gouv.qc.ca, www.servicesquebec.gouv.qc.ca; Dominique Breton, Relations de presse, Ministère de la Santé et des Services sociaux, (418) 266-8914; Marie-Ève Bédard, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, (418) 266-7171


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.