Grille tarifaire 2010 de la STM - "Une hausse de 40 % en huit ans." - Elsie
Lefebvre

MONTRÉAL, le 18 déc. /CNW Telbec/ - La critique de l'Opposition officielle en matière de transport collectif et conseillère de ville du district de Villeray, Elsie Lefebvre, considère inacceptable la hausse des tarifs annoncée plus tôt aujourd'hui par la Société de transport de Montréal (STM). Dans un contexte économique difficile où Montréal se classe à l'avant-dernier rang des régions du Québec au chapitre du taux de chômage, l'Opposition officielle juge qu'il est inacceptable d'exiger un effort financier supplémentaire de la part des usagers.

"Les usagers de la STM ont connu une hausse des tarifs qui est près de trois fois plus élevée que la hausse du coût de la vie et, avec l'augmentation du tarif 2010 de la CAM, voilà que cette fâcheuse tendance se perpétue. Depuis l'arrivée au pouvoir de l'Administration Tremblay, le prix de la CAM a augmenté de 40 %, alors que l'Indice des prix à la consommation (IPC) de la région métropolitaine de Montréal, pour la même période, n'a augmenté que de 13,4 %. Cette situation est très malheureuse", a déclaré Elsie Lefebvre.

Mme Lefebvre a tenu à rappeler que le président du conseil d'administration de la STM, Michel Labrecque, avait déclaré en pleine campagne électorale, le 9 octobre dernier, que les usagers des transports en commun "acceptent des hausses de tarifs proportionnelles à l'inflation si ces hausses permettent d'améliorer les services". "Monsieur Labrecque, croyez-vous réellement qu'une hausse de 2,19 % du tarif de la CAM reflète l'évolution du coût de la vie qui, jusqu'en octobre de cette année, se chiffre à 0,5 % pour la région métropolitaine de Montréal, par rapport à la période précédente ?" s'est interrogée Elsie Lefebvre.

L'Opposition officielle entend ainsi défendre les intérêts des usagers, afin qu'ils reçoivent un service de qualité sans une hausse de tarif allant au-delà de l'inflation. Si le représentant des usagers au sein de la STM, en l'occurrence monsieur Labrecque, ne peut cumuler deux fonctions alors qu'il est juge et partie, l'étude du budget à venir sera l'occasion pour l'Opposition officielle de faire les représentations nécessaires afin de respecter les intérêts des usagers et leur capacité de payer.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements : Renseignements: Marie-Hélène d'Entremont, Attachée de presse, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle, Bureau: (514) 872-2934, Cell.: (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.