Grèves étudiantes contre la hausse des frais de scolarité - S'opposer à la hausse, c'est s'opposer à la pauvreté

QUÉBEC, le 23 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans pauvreté donne un appui inconditionnel au mouvement de grève des étudiantEs qui s'opposent à une hausse annuelle de 325 $ des frais de scolarité pour les 5 prochaines années.

Pour le Collectif, il est clair que dans une société qui vise réellement l'élimination de la pauvreté et la diminution des écarts de richesse, l'éducation doit occuper une place de premier plan. Elle doit être accessible afin de favoriser le plein développement du potentiel des personnes. « Le gouvernement affirme d'un côté que l'éducation est sa 'priorité numéro un' et qu'elle constitue le meilleur moyen, avec l'emploi, pour combattre la pauvreté. De l'autre, il annonce une hausse drastique des frais de scolarité qui, à terme, fera grimper de 2168 $ à 3793 $ la facture d'une année d'études universitaires et entraînera une baisse de fréquentation. C'est un non-sens total! », d'affirmer Serge Petitclerc, porte-parole du Collectif.

Faut-il rappeler au gouvernement que, déjà, les frais institutionnels obligatoires (ou frais afférents) n'ont cessé d'augmenter au cours des dernières années? Faut-il également lui rappeler que les étudiantEs font partie des plus pauvres de notre société? Qu'ils sont de plus en plus nombreux à avoir recours aux banques alimentaires? Que même si elle ne devait être que « transitoire » ou « temporaire », leur pauvreté n'en est pas moins inacceptable? Que les droits sociaux, économiques et culturels s'appliquent à touTEs sans exception, et que par conséquent les mettre en veilleuse pour une partie de la population revient à les bafouer éhontément?

Le Collectif exige à court terme le gel des frais de scolarité sous toutes leurs formes. Déjà en 2008, dans une pétition ayant recueilli 98 727 signatures et reçu l'appui de 1052 organisations, il précisait sa position sur les services publics, dont l'éducation. Ainsi, dans une optique d'amélioration de l'accessibilité aux études, le Collectif revendique la gratuité de la formation scolaire, du primaire aux cycles supérieurs.

Profil du Collectif
Actif depuis 1998, le Collectif pour un Québec sans pauvreté regroupe 35 organisations nationales québécoises, populaires, communautaires, syndicales, religieuses, féministes, étudiantes, coopératives ainsi qu'une quinzaine de collectifs régionaux. Toutes ces organisations ont dans leur mission la lutte à la pauvreté, la défense de droits et la promotion de la justice sociale. Des centaines d'organisations et d'individuEs de plusieurs secteurs de la société civile forment son réseau d'appui.


SOURCE COLLECTIF POUR UN QUEBEC SANS PAUVRETE

Renseignements :

Renseignements : Martin Michaud, responsable des communications. Cellulaire : 418-254-7238.
Courriel : communications@pauvrete.qc.ca. Site Internet : www.pauvrete.qc.ca

Profil de l'entreprise

COLLECTIF POUR UN QUEBEC SANS PAUVRETE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.