Grève imminente des travailleurs de la municipalité de Pontiac

Le syndicat des Teamsters cherche à faire des concessions et à éviter le débrayage, mais la municipalité de Pontiac improvise - rendant la conclusion d'une entente presque impossible...

LAVAL, QC, le 8 avr. /CNW Telbec/ - Les négociations visant à renouveler la convention collective de la vingtaine de travailleurs de la municipalité de Pontiac sont dans l'impasse.

En effet, le contrat de travail - échu depuis le 31 décembre 2008 - n'a toujours pas été renégocié à la satisfaction des cols bleus et des cols blancs à l'emploi de cette municipalité de 5000 habitants située à la limite ouest de la ville de Gatineau. Les points en litige sont nombreux, mais un règlement n'est pas impossible à la condition que le comité de négociation mis sur pied par l'employeur accepte de dialoguer de bonne foi.

"Les négociations sont en cours depuis 17 longs mois, et nous reprochons à l'employeur l'improvisation dont il fait preuve dans ce dossier, s'indigne Jean Chartrand, président de la Section locale 106 du syndicat des Teamsters, qui représente les travailleurs de la municipalité de Pontiac. Nous avons fait des concessions, mais la ville revient toujours à la charge avec d'autres demandes toutes plus farfelues les unes que les autres."

À titre d'exemple, une entente était intervenue entre les parties concernant les jours de congé de maladie, mais le comité de négociation est revenu à la charge peu après pour demander des modifications qui ne faisaient pourtant pas l'objet d'un débat entre le syndicat et la municipalité.

Plusieurs autres clauses normatives posent problème, notamment en ce qui touche les congés fériés et mobiles. Le syndicat des Teamsters demande une augmentation de 2,1 % par année et un contrat de travail d'une durée de 5 ans.

Une guerre politique faisant rage au sein du conseil municipal semble à l'origine de ces négociations ardues, puisque les représentants de l'employeur n'ont aucun pouvoir réel et doivent constamment s'en remettre au conseil municipal, ce qui occasionne des délais, de la confusion et des demandes impromptues.

Le conciliateur nommé au dossier en juillet 2009 a convoqué une rencontre les 9 et 12 avril.

"Il s'agit d'une rencontre de la dernière chance, indique M. Chartrand. De par son comportement dans ce dossier, l'employeur témoigne d'un mépris inacceptable à l'égard des travailleurs."

Durant une assemblée tenue le 23 mars dernier, les travailleurs ont confié un mandat de grève à leur syndicat.

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métier. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affilié, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

SOURCE Teamsters Canada

Renseignements : Renseignements: Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada, (514) 609-5101; www.teamsters.ca/fr/nouvelles/1383/


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.