Grève au Musée des civilisations et au Musée de la guerre

    
    Les grévistes veulent des conditions de travail équitables et des
    protections contre la sous-traitance
    

OTTAWA-GATINEAU, le 21 sept. /CNW Telbec/ - Le personnel du Musée canadien des civilisations et du Musée canadien de la guerre est en grève.

Les 420 employées et employés, qui sont représentés par l'Alliance de la Fonction publique du Canada, demandent les mêmes protections que celles dont bénéficient d'autres travailleuses et travailleurs fédéraux dans la région d'Ottawa-Gatineau. Leur employeur, la Société du Musée canadien des civilisations (SMCC), refuse de les traiter équitablement et de leur accorder des protections contre la sous-traitance.

L'an dernier, le taux d'achalandage et les revenus des deux musées ont été plus élevés que dans tous les autres musées de la région de la capitale nationale. Pourtant, le salaire des travailleuses et des travailleurs du Musée des civilisations et du Musée de la guerre est inférieur à celui de tout le personnel des autres musées fédéraux dans la région d'Ottawa-Gatineau - dans certains cas, ce personnel touche jusqu'à 40 % de moins.

"Nos membres nous ont chargés d'éliminer cet écart salarial et de les protéger contre la sous-traitance", explique Maria Fitzpatrick, la vice-présidente exécutive régionale de l'AFPC pour la RCN. "Étant donné que certains services - billetterie, sécurité, restauration et boutiques - ont déjà été confiés au secteur privé, nos membres veulent obtenir des garanties qu'ils ne perdront pas leur emploi, surtout en période de récession."

Mélissa Ferland, actrice professionnelle, travaille au Musée des civilisations. Comme membre du personnel chargé de l'accueil et de l'animation, elle est bien consciente que le Musée a de la difficulté à recruter et à garder du personnel.

"Nous voulons être traités équitablement, dit-elle. Nous avons droit aux mêmes avantages et conditions de travail que les employés des autres musées de la région. Nous sommes passionnés par notre travail et nous nous soucions beaucoup de la réputation des musées. Tout ce que nous voulons, c'est un contrat équitable pour que nous puissions recommencer à travailler et subvenir aux besoins de nos familles."

Les négociations avec la SMCC, qui avaient commencé en avril, ont été rompues en août. Le 27 août, les travailleuses et travailleurs ont voté à 92 % pour la grève. Des séances de médiation ont eu lieu les 16, 17 et 18 septembre et l'employeur a refusé d'aborder les préoccupations fondamentales de nos membres, notamment au chapitre des salaires et de la sous-traitance. Il a aussi tenté d'obtenir d'importantes concessions.

SOURCE AFPC

Renseignements : Renseignements: et demandes d'entrevues: Ariel Troster, Communications-AFPC, (613) 292-8363 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.